Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 25 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Les PowerDAC !

Message » 14 Mar 2014 12:24

J'ai brièvement essayé le mien hier soir...il fonctionne :mdr: ....pas de limitation avec les jbl 4425 (91db de rendement, enceinte bibliothèque 2 voies) pour une écoute a 2,7/2,8m
A 4m volume a 80/85 il se met en sécurité mais la disto reste modérée.

Semaine prochaine je prendrai une bonne soirée pour testé, sur les kef ls50 aussi.

Le son est agréable...pas d'agressivité pour le peu que j'ai écouté...a suivre.
Avatar de l’utilisateur
STRA
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 6779
Inscription: 28 Jan 2010 3:41
Localisation: Toulouse
  • offline

Annonce

Message par Google » 14 Mar 2014 12:24

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 14 Mar 2014 14:31

Scytales a écrit:Dans le premier message de cette filière est rapporté un propos de Nelson Pass, électronicien bien connu : "PWM is definetely analog". Je pense comme lui : une modulation PWM, Pulse Width Modulation ou modulation par largeur d'impulsion, est une modulation analogique pour la simple et bonne raison que l'information n'est plus exprimée par des nombres, mais par un signal en tension, certes modulé de façon contre-intuitive (des impulsions "tout ou rien" de largeur différentes qui se succèdent à très haute cadence qu'on filtre pour ne garder que l'information à basse fréquence), mais une modulation analogique quand même.

Des amplificateurs hifi PWM, il en existe depuis les années 70 (Sony l'a fait) et cela n'a donc rien de nouveau. Que les largeurs d'impulsion soient créées par un circuit analogique par comparaison entre le signal à amplifier et une référence qui sert de "déclencheur" d'impulsions ou que les largeurs d'impulsion soient le reflet d'un signal numérique ne change pour moi pas grand chose à la nature analogique du signal PWM. Et lorsque le signal PWM est généré à partir de données numériques, il y a conversion numérique analogique : on passe d'une représentation discrète du signal sous forme de succession de nombres à une représentation analogique sous forme d'impulsion en tension de largeur variable. On passe ainsi du monde discret au monde continu. Du reste, transformer un signal numérique en analogique PWM est une façon de convertir le numérique en analogique qui est mise en oeuvre depuis plus de vingt ans dans un certain nombre de puces de conversion qu'on trouve dans des lecteurs de CD : c'était la manière de procéder de Matsushita avec son système MASH ou encore de Sony jusqu'au début des années 2000. Les fameuses puces Sabre ESS ES9018 ou 9023 sont, pour ce que je comprends du brevet d'ESS derrière ces puces, également des convertisseurs PWM.

Tout cela pour dire qu'il ne faut pas se laisser abuser pas les exagérations commerciales du discours promotionnel d'un fabriquant qui affirmerait des choses techniquement discutables et même, à mon avis, inexactes (comme le fait de ne pas convertir le numérique en analogique). Il faut apprécier ces produits pour leurs qualités intrinsèques et pas pour se qu'ils prétendent être.


Scytales a ete plus rapide que moi: la modulation PWM produit un signal analogique.

"No conversion: D/A conversion is a huge bottleneck in digital audio. Even with the lowest levels of quantization error and jitter introduced in the best D/A converters you can never outperform no D/A conversion at all."
A reecrire de la maniere suivante: "you can never outperform no D/A conversion at all". Le son etant analogique il faut bien une conversion a un moment.
Le PWM controle numeriquement est une conversion D/A, que ce soit faut au niveau d'un DAC, d'une source ou de l'amplification.
lulumusique
 
Messages: 818
Inscription: 12 Mar 2012 13:16
  • offline

Message » 14 Mar 2014 14:37

Merci Scytales pour cette explication et ce petit retour sur l'histoire ! ;-)
LeBienHeureux
 
Messages: 3100
Inscription: 06 Déc 2007 22:15
Localisation: 02
  • offline

Message » 14 Mar 2014 16:05

STRA a écrit:J'ai brièvement essayé le mien hier soir...il fonctionne :mdr: ....pas de limitation avec les jbl 4425 (91db de rendement, enceinte bibliothèque 2 voies) pour une écoute a 2,7/2,8m
A 4m volume a 80/85 il se met en sécurité mais la disto reste modérée.

Semaine prochaine je prendrai une bonne soirée pour testé, sur les kef ls50 aussi.

Le son est agréable...pas d'agressivité pour le peu que j'ai écouté...a suivre.


Le son est agréable... :hein: Bon, si je comprends la fluidité dont je parle ne t'as pas sauté aux oreilles. :roll:
DD sur Freebox NAS /SMSL AD 18/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 6312
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 14 Mar 2014 16:40

Je pense que l' on peu rajouter le Tact S2150 à la liste, il date mais... :)
Mamiya
 
Messages: 310
Inscription: 02 Déc 2004 21:19
Localisation: Tours
  • offline

Message » 14 Mar 2014 17:21

autrichon gris a écrit:
STRA a écrit:J'ai brièvement essayé le mien hier soir...il fonctionne :mdr: ....pas de limitation avec les jbl 4425 (91db de rendement, enceinte bibliothèque 2 voies) pour une écoute a 2,7/2,8m
A 4m volume a 80/85 il se met en sécurité mais la disto reste modérée.

Semaine prochaine je prendrai une bonne soirée pour testé, sur les kef ls50 aussi.

Le son est agréable...pas d'agressivité pour le peu que j'ai écouté...a suivre.


Le son est agréable... :hein: Bon, si je comprends la fluidité dont je parle ne t'as pas sauté aux oreilles. :roll:


Je suis avare en superlatif...écoute trop rapide, mais je n'ai relevé aucune agressivité ( contrairement à la majorité des petits Tamp smsl-sa50, tp22, tp41...le prix n'est pas le même non plus).

Je suis un peu idiophile technologique dans l'âme mais de ma propre expérience ( comme toujours, discutable), un dac bon marché avec une alim soignée en liaison direct avec ampli de puissance adapté aux enceintes me parait sonner pareil a peu de chose prêt ( du moins difficilement différenciable en aveugle).

La transparence m'a rappelé le hegel hd20 en liaison direct avec des blocs mono sur base de puces ta2022, c'est a dire mon meilleur souvenir d'écoute a domicile....mais bon, la mémoire auditive, sur un système différent ( enceintes, pièce traitée différemment ) a peu de valeur.

Cette technologie a le gros avantage d'éliminer les biais d'association de matériel dont les sensibilités, impédances provoquent des problèmes variables.
Une conversion digital analogique en fin de chaîne directement avant les enceintes élimine ces problèmes.
Avatar de l’utilisateur
STRA
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 6779
Inscription: 28 Jan 2010 3:41
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 14 Mar 2014 18:57

Salut STRA
de quel NuForce parles-tu ? je n'ai pas bien suivi.
baldabiou
 
Messages: 1755
Inscription: 15 Mai 2011 4:38
Localisation: choucroute / noix / cassoulet / pin o bè
  • offline

Message » 14 Mar 2014 19:00

Du DDA 100.
DD sur Freebox NAS /SMSL AD 18/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 6312
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 14 Mar 2014 19:19

:thks:
baldabiou
 
Messages: 1755
Inscription: 15 Mai 2011 4:38
Localisation: choucroute / noix / cassoulet / pin o bè
  • offline

Message » 15 Mar 2014 7:52

http://www.digitalaudioreview.net/2012/ ... power-dac/

Intéressante discussion sur le site de John Darko, lors de la sortie du Nuforce DDA 100... Ou est apparu l'expression "game changer".

Je ne suis techniquement pas capable de commenter la techno utilisée, mais j'observe les faits suivants: manifestement la suppression de la conversion D/A, de la preamplification, de l'amplification analogique, du volume analogique, des divers impédances, problèmes de voltage et des cables par une conversion D/D et une amplification numérique et direct aux enceintes fait un bien fou au signal. La conversion D/A au niveau des étages de sortie (par filtrage c'est ça ?) m'échappe encore...
Ensuite, je suis bien obligé de revenir au maillon faible, mes oreilles et mes sensations. Chez moi, sur mes enceintes, avec ma maigre expérience et venant de mon dernier Dac, le mytek 192, je n'avais jamais entendu une telle fluidité du message derrière un DAC. A vrai dire ailleurs non plus ou j'ai pu écouter un Weiss dac 2, un Dac Naim, et un paquet de dac de tous les prix, mais c'était pas chez moi.
Nous savons tous combien tout ceci est relatif, personnel et peu transposable ailleurs (certitudes, pièce, matériel, cerveau, mauvaise foi, etc).

Je suis content de pouvoir lire de nouveaux testeurs. A suivre donc !
DD sur Freebox NAS /SMSL AD 18/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 6312
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 15 Mar 2014 11:53

Mamiya a écrit:Je pense que l' on peu rajouter le Tact S2150 à la liste, il date mais... :)


Oui , ça fait bien 10 ans que Texas Instruments produit cette techno et que Tact , mais aussi Panasonic ( série sa-xr ) , Kenwood ... l' ont exploitée
A l' époque , les audiophiles en ont bcp parlé , puis comme une mode , c'est retombé et là , ça repart et c'est bien , je trouve , j ai un Pana saxr45 qui a certaines qualité de transparence
rha61
 
Messages: 964
Inscription: 11 Mar 2003 0:34
Localisation: Paris
  • offline

Message » 15 Mar 2014 12:50

Kenwood ? Dans des amplis ?
DD sur Freebox NAS /SMSL AD 18/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 6312
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 15 Mar 2014 13:32

autrichon gris a écrit: http://www.digitalaudioreview.net/2012/ ... power-dac/

Intéressante discussion sur le site de John Darko, lors de la sortie du Nuforce DDA 100... Ou est apparu l'expression "game changer".

Je ne suis techniquement pas capable de commenter la techno utilisée, mais j'observe les faits suivants: manifestement la suppression de la conversion D/A, de la preamplification, de l'amplification analogique, du volume analogique, des divers impédances, problèmes de voltage et des cables par une conversion D/D et une amplification numérique et direct aux enceintes fait un bien fou au signal. La conversion D/A au niveau des étages de sortie (par filtrage c'est ça ?) m'échappe encore...


La technique employée par NuForce est, à mon avis, assez indifférente. En fait, la plus-valu est plutôt conceptuelle : on reste en numérique pour sélectionner les sources, régler le volume, la balance entre les canaux, éventuellement faire du filtrage ou des corrections (loundness, correcteur de grave/Aigu, correcteurs paramétriques égalisation, tout ce qu'on veut ...), interconnecter les appareils de la chaîne et on convertit en analogique le résultat tout au bout de la chaîne, dans l'amplificateur.

Rester en numérique le plus longtemps possible évite de s'embêter avec les problèmes traditionnels en électronique analogique (bruit, distorsion d'amplitude, risque d'écrêtage en raison d'un mauvais couplage entre niveau d'entrée et de sortie des appareils, captation de parasites en tout genre, dispersion de caractéristique des composants passifs et actifs), sauf tout à la fin. Au moins, on a évité l'accumulation potentiel de ces problèmes tout le long de la chaîne pour ne plus avoir à réaliser qu'un circuit analogique suffisamment performant à la fin.

C'est un concept très séduisant, car il permet d'atteindre des performances très élevées à moindre coût (l'analogique coûte plus cher, beaucoup plus cher que le numérique à performances équivalentes).

C'est l'avenir, même si il faut dire que ce concept a déjà un passé. En effet, en homecinema, des chaînes audios presque entièrement numériques jusqu'à l'amplification, ça existe depuis au moins une bonne dizaine d'années à ma connaissance. Des amplificateurs HC dans lesquels on entre en numérique et où tous les réglages nécessaires (volume, balance, égalisation, bass-management) sont réalisés en numérique avant que le signal soit finalement converti en analogique pour être amplifié, parfois par des amplificateurs PWM, on en trouvait déjà chez Sony en 2003 (TA-DA9000ES), chez Pioneer (avec des modules d'amplification B&O Ice Power) et aussi, je crois, chez Bang et Olufsen (leur grosse enceinte active Beolab 5, sous réserve de confirmation).
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 15 Mar 2014 13:46

Merci Scytales. C'est clair.

En tout cas, je suis tombé sous le charme !
DD sur Freebox NAS /SMSL AD 18/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 6312
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 15 Mar 2014 14:15

ok ! encore plus de numérique, mais on ne parle pas encore d'amplification numérique.
baldabiou
 
Messages: 1755
Inscription: 15 Mai 2011 4:38
Localisation: choucroute / noix / cassoulet / pin o bè
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés