Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 28 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

McIntosh MA7000 V Accuphase E-550 > Intégrés THDG

Message » 18 Mai 2008 8:16

Archi a écrit:
kéké 26 a écrit:ceci dit , archi , un jour tu n'auras peut-être plus la "changite aigue ", et donc tu garderas ton systeme pour tes vieux jours !!! :mdr: :wink:


C'est ce qu'on pense après chaque upgrade puis quelques années après ou on se dit... Tient et si j'essayais... etc... bref on remet une pièce dans le bastringue :roll: :oops:


j'aurais essayé .................................. sans en être forcement convaincu !!! :roll: :mdr: :wink:
Avatar de l’utilisateur
kéké 26
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 6835
Inscription: 03 Juin 2007 17:15
Localisation: sud-est
  • online

Annonce

Message par Google » 18 Mai 2008 8:16

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Mai 2008 9:53

alors pepi ton ressenti.....sur le ma 7000,comment le caracteriserais tu???que tout le monde en profite.
romey
 
Messages: 1026
Inscription: 07 Mai 2004 12:31
Localisation: montpellier/st felix de lodez
  • offline

Message » 18 Mai 2008 10:24

romey a écrit:alors pepi ton ressenti.....sur le ma 7000,comment le caracteriserais tu???que tout le monde en profite.


Je ne suis pas fort en cr , de plus j'ai écouté cet ampli sur du matériel qui m'était inconnu , mais de haute volée ( Merci encore a Ronan au passage pour cette écoute) , lecteur Accuphase , enceintes Wilson (les grosses et chères) .... Difficile donc de donner un avis objectif sur cet ampli .

Mais car il y a toujours un mais , l'ensemble m'a fait forte impression et l'ampli n'y étais certainement pas pour rien , l'écoute était confortable , trés déliée et dénuée de toute sorte d'agressivité/projection ans le médium aigu .

Une chose est sure si je devais quitter le tube , je m'intéresserais de près a cet intégré ou a son équivalent en bloc de puissance couplé a mon EAR 912 ..... Qui sait un jour peut-être ....

@+

Chris
On n'a pas toujours tort d'avoir raison tout seul !!
Avatar de l’utilisateur
pépi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6143
Inscription: 06 Fév 2003 14:38
Localisation: Gard (30)

Message » 18 Mai 2008 11:53

ougo a écrit:
haskil a écrit:Rien à discuter: c'est parfait...

Juste une chose, mais cela ne concerne pas ton papier : écrire comme lu plus haut qu'un ampli puissant est moins raffiné qu'un ampli peu puissant est une analogie "naturaliste" qui ne repose sur rien... si les amplificateurs sont de conception qualitativement égale et sans reproche majeur.

Une autre peut-être : toujours choisir un amplificateur plus puissant que ce que demandent les enceintes acoustiques en terme de puissance admissible en régime permanent... mais on le devinait en lisant ton papier...

Et c'est ainsi que Cabasse et d'autres n'ont jamais hésité à coller des amplis de plusieurs centaines de watts sur des enceintes qui faisait 94 dB de rendement... faut juste faire attention, mais paradoxalement moins que si on les fait fonctionner avec un deux fois 30 watts... qui écrêtera et fusillera facilement les tweeters...

Alain :wink:




Penses tu que passer à travers une ribambelle de transistors ou de tubes soit transparent pour un signal électrique?
Que penses tu du fait qu'un audio note Quest soit un peu plus net et offre un grave un peu plus détourré qu'un Conquest qui n'est finalement qu'un Quest en parallèle ?


Et les meilleures optiques de Leica, Zeiss, ou Nikon, elles ne permettent pas de prendre des photographies qui manifestent des qualités de transparence, malgré le nombre de lentilles que la lumière traverse sur son trajet jusqu'à la surface photosensible du boîtier ?

Pour continuer avec cette analogie avec l'optique, un appareil électronique, et plus particulièrement un amplificateur en ce qui nous concerne, ne se compare par avec une simple vitre.

Une vitre usuelle laisse passer le plus de lumière possible sans déformation : elle permet de voir à travers elle sans tansformation de ce que l'on verrait sans la présence de la vitre.

L'optique d'un dispositif de prise de vue transforme la lumière qui passe à travers elle afin qu'elle soit la plus parfaitement possible adaptée aux propriétés de la surface photosensible qui doit en prendre l'empreinte. Mal travaillée, la lumière n'imprégnera pas cette surface de manière optimale, et le produit final qui en sera tiré aura alors toutes les chances de manquer de transparence.

Un amplificateur, et plus généralement toute la chaîne qui permet d'écouter chez soi un disque, de la prise de son à la reproduction, se compare plutôt à une optique d'appareil de prise de vue qu'à une vitre.

Ce qui est reproduit n'est généralement pas, et ne peut pas être dans l'immense majorité des cas, ce qui a été enregistré, ne serait-ce que parce que les conditions acoustiques de l'écoute domestique sont très éloignées de celles qui ont vue naître une oeuvre musicale. Comme la reproduction de la lumière par la photographie, la reproduction du son à domicile est le produit d'une adaptation pour permettre une reproduction dans des conditions différentes des conditions originales. Ces deux exercices imposent, sauf conditions très particulières, une forme de réduction de l'original à des dimensions nouvelles.

Le rôle d'une électronique est alors de permettre la transmission d'un signal adapté à ce que l'on cherche à obtenir.

Pour y parvenir, de même qu'en optique le passage à travers une lentille qui apporterait une déformation non seulement voulue mais aussi une déformation indésirable peut néanmoins être compensée par une déformation inverse grâce à une autre lentille, en électronique, un étage composé d'un (ou plus) transistor peut remplir un office délibéré tout en ayant des propriétés indésirables qui peuvent être compensées par les propriétés d'un autre étage.

De proche en proche, en concevant une succession d'étages (une complexification du trajet du signal, pour employer un langage audiophile), on peut ainsi concevoir une électronique qui aura des qualités de transparence qu'une électronique plus simple n'aura pas nécessairement.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 18 Mai 2008 12:23

Archi a écrit:Wouawww scytales impressionnant ton analyse !

Par contre comment peut-on répondre à cette question en étant certain, c'est pas si évident. > "Cet utilisateur doit donc déterminer ses besoins, non pas tant en niveau sonore moyen, mais en instantané, pour choisir l'amplificateur approprié. "

En tout cas encore merci pour nous avoir ouvert les yeux ;)


D'autres on fait ce travail, auquel ont peut se reporter.

Haskil a évoqué Cabasse, qui est une des firmes qui a le plus fait pour vulgariser les critères de sélection d'un amplificateur.

Comme il s'agit d'une vulgarisation, elle se base sur le critère populaire de la puissance. Mais la logique qui la sous-tend est exactement celle que j'ai indiquée.

Cabasse a souvent pris l'exemple des conditions permettant de reproduire les écarts dynamiques mesurés à un mètre d'un piano à queue sur lequel est jouée la sonate Appassionata de Beethoven. Cet exemple a été choisi car il était sensé représenter ce qu'il était possible de reproduire quasiment à une échelle 1:1 dans un beau salon d'écoute.

Mais, dans la pièce de Monsieur tout le monde, généralement de moindre surface, d'une hauteur sous plafond, et de qualité acoustique inférieure à l'auditorium Cabasse que Philippe Muller a un jour décrit sur ce forum, faire même tenir un piano à queue d'une façon confortable devrait se révéler un peu plus épineux. On peut donc considérer l'exemple pris par Cabasse comme un pire cas. Se conformer au minimum conseillé devrait donc permettre de reproduire les meilleures enregistrements dans des conditions satisfaisantes, car, dans un chez-soi répandu, les écarts dynamiques réels de l'instrument seront plus difficilement supportables que dans chez-soi exceptionnel par ses propriétés acoustiques.

Cette illustration du piano est longuement détaillée dans un ancien opuscule édité par Cabasse, fort intéressant à lire, et que l'on peut consulter sur le Wikicabasse :

http://www.forumcabasse.org/wiki/R%C3%A ... coustiques

Si néanmoins on souhaite aller plus loin, Cabasse avait fait le même travail avec des programmes musicaux plus conséquents...

Egalement lisible à la même source :

http://www.forumcabasse.org/wiki/20_questions

Lire la réponse à la question 14.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 18 Mai 2008 13:54

Archi a écrit:
horus26 a écrit:Archi, je pensais que tu étais vraiment emballé par l'UFO II.

Qu'est ce qui te fait hésiter ? Quelles reserves formulerais tu à son encontre ?

Olivier :wink:


Je le suis toujours... tant par l'Ufo I que le II.

Ce qui me tracasse c'est réinvestir une somme non négligeable "on parle de plusieurs miliers d'euros" dans de l'artisanat. Je possède plusieurs éléments Cariou et je suis bien placé pour me rendre compte que ce n'est pas évident à revendre. Quand on ne possède pas des marques qui ont pignon sur rue, ça devient galère. Une enceinte B&W se vendra toujours mieux qu'une Isophon "c'est un exemple!", et pourtant toutes deux ne sont pas des fabrications artisanale, alors imagine maintenant une B&W avec par exemple mes enceintes... bref pas évident. Donc l'artisanant c'est bien pour limiter les coûts à l'achat et par la même occasion avoir un rapport qualité/prix très très bien placé, par contre quand vient l'envie de changer, le produit n'intéresse qu'un très p'tit nombre ou du moins faut vraiment être connaisseur.

C'est en ça que j'hésite à me relancer dans une production style JLB, sinon par rapport au rendu sonore je n'ai franchement aucun doute !

C'est la raison de ce post sur un intégré HDG genre McIntosh ou Accuphase ou autres en fonction de mes enceintes !


Oui, je comprend ta démarche, même si je suis persuadé qu'un UFO d'occasion partirait rapidement sur ce forum...

A ma connaissance, pas de revente d'UFO, pour le moment, c'est un signe finalement très positif. :wink:

Je ferme la parenthèse, ne souhaitant pas polluer ce post. :wink:
horus26
 
Messages: 1815
Inscription: 08 Oct 2002 22:33
Localisation: Bourges
  • offline

Message » 25 Mai 2008 10:33

Je ne partage pas tout à fait ton optimisme, déjà le concept en soit ne sera pas facile à revendre, je parle du tout en un ! Après il y a le côté artisanat... bref pas si simple. Mais il est clair que c'est très très musical :D

Sinon qqun a-t-il déjà testé le MA2275

McIntosh MA2275
Image
Image
Image
Archi
 
Messages: 7171
Inscription: 08 Mar 2002 2:00
Localisation: Liège / Belgique
  • offline

Message » 25 Mai 2008 20:00

Salut Archi, j'ai écouté le MA 7000 récemment et il m'a bien plu, j'en parle par là :wink: :
viewtopic.php?f=1037&t=29833512&st=0&sk=t&sd=a&start=4215#p171811961
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 25 Mai 2008 20:09

Je viens justement de voir un MA2275 sur ebay.de.
teahupoo
 
Messages: 6066
Inscription: 03 Oct 2005 13:59
Localisation: Un jour au Pays Basque :o)
  • offline

Message » 25 Mai 2008 20:34

expertdoc a écrit:Salut Archi, j'ai écouté le MA 7000 récemment et il m'a bien plu, j'en parle par là :wink: :
viewtopic.php?f=1037&t=29833512&st=0&sk=t&sd=a&start=4215#p171811961



Merci expertdoc, j'ai vraiment hâte de tester tout ce beau monde à la maison :D
Archi
 
Messages: 7171
Inscription: 08 Mar 2002 2:00
Localisation: Liège / Belgique
  • offline

Message » 31 Mai 2008 9:23

expertdoc a écrit:Salut Archi, j'ai écouté le MA 7000 récemment et il m'a bien plu, j'en parle par là :wink: :
viewtopic.php?f=1037&t=29833512&st=0&sk=t&sd=a&start=4215#p171811961


moi,je n'ai jamais écouté de MA 7000,mais a une certaine époque j'ai beaucoup passé mon temps avec des C36,C40,MC 300 ,MC 500 pour savoir que bien sur contrairement a beaucoup de transistor ce n'est pas froid,c'est ample généreux.........etc etc,néanmoins quand on est habitué a la subtilité du bon tube,dur de faire marche arriere, bien sûr il faudra voir avec le 7000,néanmoins je pense qu'il y a des chances pour qu'il te paraisse un rien systematique.
arnaud12
 
Messages: 1150
Inscription: 21 Avr 2006 20:08
Localisation: geneve
  • offline

Message » 31 Mai 2008 13:32

haskil a écrit:Et c'est ainsi que Cabasse et d'autres n'ont jamais hésité à coller des amplis de plusieurs centaines de watts sur des enceintes qui faisait 94 dB de rendement... faut juste faire attention, mais paradoxalement moins que si on les fait fonctionner avec un deux fois 30 watts... qui écrêtera et fusillera facilement les tweeters...


Est-ce une généralité ?
En effet, et pour revenir au matériel évoqué au début du fil, l'écoute d'un Accuphase E-550 avec ses 2x30W en pure classe A sur mes enceintes ne m'a pas frustré même à (relativement) fort niveau. Y compris sur de furieux impacts comme ceux d'Abbado dans Daphnis&Chloé chez DG, ou le Sacre de Maazel.
Pourtant elles n'ont "que" 90dB de sensibilité, courbe d'impédance souvent à 4 ohms (régulière) avec min à 3.2, et 50-300W requis sur la fiche technique.
Rétrospectivement, cela me fait un peu peur. Les tweeters étaient-ils en danger ? l'écrétage sur ce genre d'enceinte est-il possible même sur cet Accuphase, sans doute bien conçu au niveau alimentation ?
fgero
 
Messages: 3837
Inscription: 23 Oct 2004 23:44
Localisation: 92
  • offline

Message » 31 Mai 2008 13:43

Comme tu l'as deviné, l'alimentation joue un grand rôle. Elle permet à l'ampli de fonctionner sans problème même aux limites. Avec un Accuphase en classe A pas de soucis. C'est un tank, avec de bonnes capacités impulsionnelles.

Ne tente pas de faire la même chose avec un ampli HC bas de gamme par exemple :mdr:
Config: Ampli DIY 5 canaux à base de tda 7293; préampli DIY KTR 5725 ou Proton AS-2621; Moxcel (boomer Excel W21EX001, tweeter Morel Mdt33); Sansui T-5L; Pioneer 565A-S; Sennheiser HD600 + CMoy
ggta
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6630
Inscription: 01 Juin 2003 17:54
Localisation: Gif sur Yvette (91)

Message » 01 Juin 2008 18:28

...
Dernière édition par zeroundemi le 30 Juil 2008 19:32, édité 1 fois.
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Message » 11 Juin 2008 9:59

Quelques photos du MA 7000 pour agrémenter ce beau topic 8)

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Archi
 
Messages: 7171
Inscription: 08 Mar 2002 2:00
Localisation: Liège / Belgique
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message