Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 24 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

mosfet ou bipolaire??

Message » 24 Aoû 2010 16:42

Il me semble que pour le haut de gamme et la classe A les fabricants utilisent plus du mosfet que du classique transistor bipolaire
est vraiment la réalité?? si oui le mosfet est-il le 300b du transistor??
pardonez mon ignorance je suis un novice en hifi.
barbak
 
Messages: 486
Inscription: 01 Aoû 2010 22:45
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Aoû 2010 16:42

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Aoû 2010 17:39

Mon ampli est a transistors bipolaires et on compare sa sonorité a la 300B.Tout est surtout question de mise en œuvre AMHA.
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 24 Aoû 2010 20:12

MOS-FET ou bipolaire est une question technique qui appelle une réponse technique.

Je ne pense pas que ce forum soit le lieu le plus approprié pour obtenir une réponse sérieuse à cette question.

D'ailleurs, à mon avis, cette question n'a un véritable intérêt que pour les électroniciens. L'amateur de hi-fi n'y cherchera une réponse que pour édifier ses connaissances techniques dans un but ludique. Dans cette hypothèse, le forum DIY est beaucoup plus indiqué pour en discuter.

Si le sujet intéresse vraiment, je veux bien donner un lien vers un article de vulgarisation que j'estime assez informé sur cette question et qui pourra servir de point de départ pour élargir son point en allant lire les nombreuses références citées par l'auteur. Mais, au risque de décevoir, on y parlera un langage d'électronicien, pas de poète, et de surcroît en anglais.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 24 Aoû 2010 21:02

alors peut-on mettre cette discution sur le bon forum??? SECTION AMPLI DIY
barbak
 
Messages: 486
Inscription: 01 Aoû 2010 22:45
  • offline

Message » 25 Aoû 2010 7:44

:o

Et pourquoi la section DIY ... tant que l'on ne parle pas d'en fabriquer un mais que l'on reste sur des considérations d'ordre générale sur la sonorité des amplis.

J'ai possèdé aussi un Biplaire trés souvent comparé à un 300B (Aloïa, meilleur que beaucoup de 300B au demeurant...).

Il y a un article assez bien écrit qui compare les caractéristiques de tous les composants actifs, les différents type de tube et de transistor. Il faudrait que je le retrouve... :wink:
FDRT
 
Messages: 6575
Inscription: 23 Jan 2004 19:48
  • offline

Message » 25 Aoû 2010 11:03

Y a t il des différences généralisables dans le rendu d'écoute 2 amplis aux performances similaires, un à base de Mosfets et l'autre à base de bipolaires? (par exemple dans la tenue du grave, dans le haut médium/aigu ...etc)
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 25 Aoû 2010 23:36

Oui, il y en a mais comme toute généralité, celle-ci n'est peut être pas entièrement généralisable: il doit toujours y avoir des exceptions !

Alors, la question qui se pose : dois-je les présentées ici ?

Cordialement
FDRT
FDRT
 
Messages: 6575
Inscription: 23 Jan 2004 19:48
  • offline

Message » 26 Aoû 2010 1:04

Pourquoi s'en priver?
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 26 Aoû 2010 10:35

+1
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 26 Aoû 2010 11:14

barbak a écrit:Il me semble que pour le haut de gamme et la classe A les fabricants utilisent plus du mosfet que du classique transistor bipolaire
est vraiment la réalité?? si oui le mosfet est-il le 300b du transistor??
pardonez mon ignorance je suis un novice en hifi.

Ces deux types de composants ont des comportements et propriétés très différents , donc seront utilisées dans des schémas différents. Ce qui fait que si un composant introduit une coloration particulière ,ce sera dû au schéma dans lequel il est utilisé.
Un des intérêts du Mosfet est sa meilleure robustesse (à dimensionnement égal) en puissance instantanée (pas de phénomène d'avalanche secondaire comme dans le bipolaire)
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 26 Aoû 2010 11:20

Peux tu expliquer ce qu'est le phénomène d'avalanches secondaires stp?
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 26 Aoû 2010 11:51

Gort'h a écrit:Peux tu expliquer ce qu'est le phénomène d'avalanches secondaires stp?

Ou "seconde avalanche" selon les auteurs .
Se produit dans les bipolaires lors des fonctionnement à puissance dissipée élevée, ce qui est le cas en classe A .
Nomalement , la puissance max que peut supporter un composant ne dépend que de sa thermique c'est à dire que toute l'aire de sécurité dans le plan courant / tension est utilisable tant qu'on ne dépasse pas la température de jonction maximale admissible (150 à 200°,pour le silicium).
Ceci suppose bien sûr que la puissance se répartisse uniformément au niveau de la jonction ,ce qui est à peu près le cas en mosfet .
Pour le bipolaire , il peut se créer des phénomènes de focalisation des lignes de courant dans certaines zones qui font que des points chauds apparaissent et l'effet étant cumulatif , ça se finit par la destruction du composant . Cet effet est d'autant plus marqué que le transistor est de tension élevée. C'est principalement ce phénomène qui a fait que le transistor bipolaire n'est plus guère employé dans les montages à forte puissance .
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 26 Aoû 2010 13:26

expertdoc a écrit:Y a t il des différences généralisables dans le rendu d'écoute 2 amplis aux performances similaires, un à base de Mosfets et l'autre à base de bipolaires? (par exemple dans la tenue du grave, dans le haut médium/aigu ...etc)

Il semblerait qu'en général les mosfets ont plus de finesse dans le médium/aigu avec un grave plus mou (assez proche des amplis à lampes),et les bipolaires aurraient plus d'ampleur et de fermeté dans le grave mais moins de finesse sur le reste.En tout cas le peu de comparaisons que j'ai pu faire vont en ce sens.J'avais réalisé à une époque quelques amplis parus dans la revue LED sous la plume de Bernard Duval,ou une même base était utilisée mais l'étage de sortie était en bipolaire ou en mos.Mais on doit bien trouver des cas différents!
STUDER A730, PHILIPS 723, ARCAM ALPHA 5-SQUEEZEBOX DUET- M.F. V-DAC90,BSS FDS-366T, THORENS TD318+DENON DL103R - SHUREV15V .Amplis WE300B - MUSICAL F. A1 - NAD3020TC.Câbles ISODA.Enceintes AUDIOREFERENCE 224 -JBL2440,2441 et 2445+ pav. PHIL MUNDI WESTLAKE
Grand_Floyd
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1826
Inscription: 01 Mai 2005 21:28
  • offline

Message » 26 Aoû 2010 15:28

je me suis renseigné sur les amplis neodio: cette marque utilise du mos fet et d'après ce qu'on peut lire, les performances musicales sont de tout premier ordre, de même que les classe A accuphase
alors,
barbak
 
Messages: 486
Inscription: 01 Aoû 2010 22:45
  • offline

Message » 26 Aoû 2010 17:45

Grand_Floyd a écrit:
expertdoc a écrit:Y a t il des différences généralisables dans le rendu d'écoute 2 amplis aux performances similaires, un à base de Mosfets et l'autre à base de bipolaires? (par exemple dans la tenue du grave, dans le haut médium/aigu ...etc)

Il semblerait qu'en général les mosfets ont plus de finesse dans le médium/aigu avec un grave plus mou (assez proche des amplis à lampes)


Je possède un ampli de la marque LFD à base de MOS FET et je peux confirmer que la restitution est d'une grande finesse par contre les basses ne sont pas molles du tout, je dirais même qu'elles sont très punchies, lisibles et articulées. Pour le reste, la scène est très ample, il a beaucoupe d'aération, de transparence et les différents plans sont bien respectés, sans projection exagérée.
Il n'existe aucune coloration, la signature sonore est même très réaliste... cela peut plaire ou déplaire. Couplé à des enceintes Harbeth C7 le registre médium est aussi très bon. Comparé au 300B je dirais qu'il y a un peu moins de chaleur et de présence mais plus de dynamique et d'aération.

Comme il a déjà été dit dans ce post, la restitution sonore doit donc bien dépendre de la mise en oeuvre de ces MOS FET. Comme d'hab. le mieux est encore d'écouter différents modèles d'amplis pour se faire un idée. :wink:
supersound
 
Messages: 390
Inscription: 11 Oct 2003 17:53
Localisation: Lutetia Parisiorum
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message
  • MOSFET?
    1, 2Créé le 03 Déc 2004 0:39
    05 Déc 2004 19:04