Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 28 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Panel de maillons: les amplis, préamplis & sources neutres

Message » 22 Fév 2009 17:44

MickeyCam a écrit:Bonjour,

Sur le tableau du Bryston, le taux de IMD n'indique pas à quelle puissance elle a été mesurée.
Sur mon vieux QUAD 303, j'ai mesuré de la THD faible même à forte puissance, mais de l'IMD faible au 1/4 de la puissance, moyenne à mi-puissance et catastrophique aux 3/4 de la puissance (des fréquences partout, jusqu'à -30 à -20 dB des deux fondamentales). Et 30 dB correspond à 3 % et 20 dB correspond à 10 % ! Qui va acheter un ampli avec 3 ou 10 % d' IMD ? ! C'est pour ça que c'est rarement mentionné.
Et encore, je mesure sur une charge non inductive d'impédance constante, ne prenant pas en compte la charge variable du HP. (Sinon aie les oreilles).

Pour dub, la bande limitée à 5 Hz / 50 KHz a pour but de ne pas amplifier ce qui est inutile, dont du bruit de fond.
En général, le temps de montée est lié à la bande passante, plus la bande est large, plus le temps est court, ce qui permet de reproduire les transitoires rapides de certains instruments sans les atténuer ni les adoucir.

Michel...


Bonjour,

je n'ai pas la puissance sur la fiche de mon appareil mais j'ai trouvé ceci sur le site Bryston qui tendrait à prouver qu'ils font leurs test de distorsion d'intermodulation à pleine puissance !!!


Image


En effet, mon appareil comme tous les Bryston du même modèle était annoncé à 120 w mais en sortait 150 w à la mesure !!! Sur ce tableau on trouve aussi les valeurs du taux d'amortissement ainsi que le slew rate qui si j'ai bien compris n'est pas la même chose que le temps de montée qui devrait être en anglais un "time rate ???"


Udayan


Udayan
Udayan
 
Messages: 637
Inscription: 25 Sep 2003 15:14
Localisation: Centre - Loir et Cher
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Fév 2009 17:44

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Fév 2009 18:53

En théorie, avec une bande passante plate et d'aussi faibles distorsions et en IMD et en THD à puissance max, il devrait être plus que neutre.
Le temps de montée se mesure sur un signal carré, on mesure le temps que met le signal pour passer de 10 % à 90 %, ce sont des micro ou nanosecondes.
Je ne vois pas ce qu'est le slewing rate en volts par µs. C'est peut être une extrapolation du précédent ?
Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3632
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 22 Fév 2009 19:21

Bonjour,

Voici ce que j'ai trouvé sur internet à propos du slew rate...
Malheureusement en anglais



View Slew Rate
Definition
Slew rate refers to the maximum speed at which an amplifier can change states. Usually expressed in V/µs (volts per microseconds), a slew rate measurement of (for example) 1V/µs means that within 1 microsecond, the amplifier can go from 0 to 1 volt. This is important because it defines the maximum speed at which an amplifier can handle a transient waveform. The higher the slew rate, the faster is the amplifier.

Introduction
In electronics, the ‘’’slew rate’’’ represents the maximum rate of change of a signal at any point in a circuit.
Limitations in slew rate capability can give rise to non linear effects in electronic amplifiers. For a sinusoidal waveform not to be subject to slew rate limitation, the slew rate capability at all points in an amplifier must satisfy the the fastest expected waveform at its input.

Measurement
The slew rate can be measured using a function generator (usually square wave) and oscilloscope.
The unit of slew rate is V/µs. The slew rate is same for both when feedback is considered or not considered.

Slew rate limiting in amplifiers
There are slight differences between different op-amp designs in how the slewing phenomenon occurs. However, the general principles are the same as in this illustration.

The input stage of modern power amplifiers is usually a differential amplifier with a transconductance characteristic. This means the input stage takes a differential input voltage and produces an output current into the second stage.

The transconductance is typically very high — this is where the large open loop gain of the amplifier is generated. This also means that a fairly small input voltage can cause the input stage to saturate. In saturation, the stage produces a nearly constant output current.

The second stage of modern power amplifiers is, amongst other things, where frequency compensation is accomplished. The low pass characteristic of this stage approximates an integrator. A constant current input will therefore produce a linearly increasing output. If the second stage has a compensation capacitance that capacitance will define the output current of the first stage and any faster input signal will place the output stage in saturation.




D'aprés ce que je comprends du texte, c'est une autre façon d'apprécier la réponse transitoire d'un ampli...Si vous pouviez éclairer ma lanterne ...



Udayan
Udayan
 
Messages: 637
Inscription: 25 Sep 2003 15:14
Localisation: Centre - Loir et Cher
  • offline

Message » 22 Fév 2009 20:04

Bonjour, je ne fais pas d'écoute depuis longtemps, mais comme par hasard, j'ai entendu des configs basées sur les électroniques Bryston et Klinger Favre ! :D
La hifi est un tout petit monde...

Sinon, pour les sources neutres, on peut citer toutes les cartes son pro : Lynx, RME, etc...les convertos pro : Lavry, Mytek, etc...
lapaille
 
Messages: 2108
Inscription: 29 Sep 2007 16:23
Localisation: Eslapion du 93
  • offline

YBA 2 HCDT

Message » 23 Fév 2009 19:57

-Gain à 8 Ohms: 27,6

indication de la puissance réelle (mettons sous 8 Ohms et sous 4 Ohms avant écrétage),
110/190

- l'indication de la capacité en puissance instantanée en peak to peak,
550 W par canal


- la bande passante (si on pouvait l'avoir à une puissance donnée, mettons la moitié de la puissance maximale sous 8 Ohms) et à 0,5db près à des intervalles réguliers en Hertz, ça serait bien!),
20-20 +/- 0,1dB; 20-50+/-1dB


- le bruit résiduel sur signal,
S/N 92,8 dB, 1W 8Ohms

- le temps de montée sur signal,

- la distorsion d'intermodulation,

IM product 19+20 kHz 40W 8 Ohms: -66dB

- la séparation entre les deux canaux à mi puissance et à puissance pleine,
entre -84 et -110
- le gain maximum exprimé en volt et/ou en db
Dernière édition par oso le 27 Fév 2009 10:39, édité 1 fois.
oso
 
Messages: 1251
Inscription: 17 Juin 2003 16:23
Localisation: Nice
  • offline

Message » 24 Fév 2009 0:01

Bonjour,
pour ceux qui ont l'habitude de parles en pourcentage des distorsions et qui se retrouvent avec des dB (décibels), voilà la correspondance :

0 dB = 100 %
10 dB = 30%
20 dB = 10 %
30 dB = 3 %
40 dB = 1 %
50 dB = 0,3 %
60 dB = 0,1 %
70 dB = 0,03 %
80 dB = 0,01 %

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3632
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 26 Fév 2009 11:19

Est ce que l'on peut associer le "temps de montée" d'un ampli à sa capacité à retranscrire les attaques, ou bien est ce que cette caractéristique n'a de lien qu'avec la bande passante?

Merci aux poilus de l'électronique

olivier
oso
 
Messages: 1251
Inscription: 17 Juin 2003 16:23
Localisation: Nice
  • offline

Message » 26 Fév 2009 19:12

C'est un peu plus compliqué, mais en gros on peut répondre oui.
Surtout sur les sons très hauts, clochettes, triangle, par contre sur une grosse caisse, ça ne devrait pas changer grand chose.
Michel
MickeyCam
 
Messages: 3632
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 26 Fév 2009 21:11

MickeyCam a écrit:C'est un peu plus compliqué, mais en gros on peut répondre oui.
Surtout sur les sons très hauts, clochettes, triangle, par contre sur une grosse caisse, ça ne devrait pas changer grand chose.
Michel


Oui à la première (attaques) ou à la seconde proposition (bande passante)??

Merci en tout cas!

Olivier
oso
 
Messages: 1251
Inscription: 17 Juin 2003 16:23
Localisation: Nice
  • offline

Message » 27 Fév 2009 1:11

Oui aux deux.
La première est le résultat.
La seconde est mathématiquement liée.
Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3632
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 27 Fév 2009 10:13

Je trouve mon ampli Kenwood très neutre:

Les seules caractéristiques fiables (source www.kenwood.de ) trouvées:
Consommation: 250W
Puissance continue (si je me suis pas planté dans la traduction de l'allemand "nennleistung"): 2X 95W 8Ohm ou 2X 140W 4Ohm
Puissance maximale 4 Ohm: 2X 175W
Distorsions 1kHz: 0,002%
Distorsions d'intermodulation: 0,03%
Réponse en fréquence: 5Hz-100kHz (+0dB/- 3dB)
Rapport S/B (IHF'66): 102dB
Niveau de sortie: 200mV 47kOhm

Jamais trouvé de test le concernant
tututpouet
 
Messages: 4709
Inscription: 26 Nov 2006 14:02
Localisation: Paris
  • offline

Message » 27 Fév 2009 10:45

Bonjour,

Voilà ce que j'ai trouvé concernant le temps de montée :

FICHE METHODE.
TEMPS DE MONTÉE - TEMPS DE DESCENTE.
DEFINITION :
 le temps de montée est la durée que met le signal pour passer de 10% à 90% de sa valeur
en régime établi (front montant).
 le temps de descente concerne le front descendant du signal.
MESURE A L'OSCILLOSCOPE :
 méthode 1 :
 le signal est appliqué sur l'une des voies verticales.
 l'amplitude de la déviation verticale est réglée en décalibrant
l'amplification de façon à ce que le signal occupe la hauteur
maximum de l'écran.
 la base de temps est réglée avec le sélecteur (non décalibré) pour
obtenir un étalement maximum de la partie utile du signal.
 mesurer la durée entre le passage vertical de 10% à 90% de hauteur
maximum.
 méthode 2 :
 certains oscilloscopes ont leur écran qui comporte verticalement les
repères 0%, 10%, 90%, 100%.
 décalibrer pour que le signal soit compris entre les repères 0% et
100%.
 en déduire la durée comme précédemment le temps de montée ou de
descente.
u
100
90%
10%
0
tm
t

Donc c'est une mesure de la rapidité de réaction d'un amplificateur! Maintenant, intuitivement, je comprends la chose suivante : Si le signal appliqué est de faible amplitude, le temps de montée sera nécessairement trés court. Si au contraire le signal est de trés forte amplitude, le temps de montée s'allongera!

Le slewing rate serait donc pour moi une indication dérivée qui permet de se faire une idée de l'amplitude maxi que peut délivrer un ampli en un temps donné par exemple une µseconde.

Là encore, de ce que je comprends, un ampli capable de délivrer 15 volts en 1 µs paraitrait moins nerveux/vif/précis qu'un autre capable de délivrer 30 ou 50 volts par µs ?

Qu'en pensent ceux qui comprennent les maths mieux que moi ?



Udayan
Udayan
 
Messages: 637
Inscription: 25 Sep 2003 15:14
Localisation: Centre - Loir et Cher
  • offline

Message » 27 Fév 2009 11:51

évidemment chacun va precher pour sa paroisse

moi je met en avant les modules de puissance UCD Hypex , bien qu il faille leur adjoindre une alime , coffret et cablage
les idées directrices de leur conception me séduisent :
- bonne rejection du bruit , et émission des EMI contenues ( point faible de la classe D)
- souci d indépendance de la THD/frequence , de la reponse en frequence/charge
- entrée en symetrique
- prix raisonnable
P=env. 50W/8ohm
G=26dB
current max 9A

la doc est simple et bien faite ( bien que les courbes soient surement sur charge resistive )
http://www.hypex.nl/docs/UcD180HG_datasheet.pdf

cela fait 4 ans que je les apprécie et que je n ai pas changé ( ce qui est rare chez moi )
Dernière édition par rha61 le 27 Fév 2009 11:59, édité 1 fois.
rha61
 
Messages: 967
Inscription: 11 Mar 2003 0:34
Localisation: Paris
  • offline

Message » 27 Fév 2009 11:57

rha61 a écrit:- bonne rejection du bruit , et émission des EMI contenues ( point faible de la classe D)



Y a-t-il interférence avec un tuner analogique?

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28992
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 27 Fév 2009 12:01

non je ne l ai jamais constaté
rha61
 
Messages: 967
Inscription: 11 Mar 2003 0:34
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés