Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 26 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

passage vers du 300B oui mais du bon !

Message » 24 Jan 2007 12:41

Alors en ce qui concerne les 1000 heures pour un SE en classe A je reviendrais bientôt en parler car j'ai une consommation qui oscille autour de 2000 heures par an.

Nous avons pu essayer divers tubes dont certains avaient largement dépassé les 1000 heures sur un montage SE en classe A et ils ne nous avaient pas semblé rincés. Maintenant il faudrait les comparer à une paire "fraiche" de la meme référence.

J'ai pour ma part tendance à me méfier parfois de ces propos qui disent qu'il ne faut pas utiliser une 300B en classe A car elle n'est pas conçue pour ; parfois cela ne traduit rien d'autre que "la 300B est préférable à la 300A pour un PP de part sa construction ; la 300A étant plutôt à réserver à des montages SE".



Sinon un tube en Classe A n'est pas toujours au "taquet" ; la notion de taquet est plutôt à rapprocher de la tension de plaque et de la puissance qui est tirée du tube. Tu peux avoir des tubes au taquet sur un montage en Push Pull ou en classe B.
Par contre il est vrai que le tube en montage classe A est solicité qu'il reçoive un signal ou non. En même temps quand j'allume mon ampli c'est que j'écoute de la musique, alors ça ne me dérange pas trop.



Je chercherais un peu de doc parlant de cette dérive des montages en PSE car pour le coup c'est la première fois que je lis quelque chose allant en ce sens.
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Jan 2007 12:41

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Fév 2007 2:15

Ça se trouve encore des SE de 300A ?
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 06 Fév 2007 2:18

Bonjour à tous...
Je veux juste raconter mon expérience.

J'ai eu comme tout le monde du totor pendant de nombreuses années. Des usines à gaz parfois plutôt onéreuses. Je suis d'une génération où j'ai commençé mes études d'ingé son avec l'avènement du numérique. Inutile de dire qu'en ces temps qui vont finir par dater, les nouveaux rois s'appelaient PCM, suréchantillonage etc...puis avec le temps, les rencontres et un ami particulièrement mordu, j'ai découvert et écouté les électroniques à tubes. Je n'en demeurais pas moins sceptique...jusqu'à il y a peu ou j'ai décidé de sauter le pas, bluffé par l'émotion que procurait l'écoute d'un jadis+montana+platine vynil(là aussi, il m'a bien fallut reconnâitre la médiocrité du format CD...).

Ayant écouté un 300B qui m'a plu, je suis resté sur ce choix pour des klipsch(là aussi, ce n'était pas mon idéal, mais un choix en aveugle). Mais pour des raisons de budget j'ai choisi d'importer de chine. Il y a à boire et à manger, j'ai préféré rester dans une marque reconnue malgré tout sérieuse, Cayin, Consonance ayant visiblement des problèmes de conception de schéma et de fiabilité sur ses 300B. J'ai donc acheté un Cayin 300B PP. Depuis je n'en suis pas déçu, je me suis mis à racheter des disques, à reécouter ma discothèque et cette émotion musicale, je ne l'avais pas resentie depuis bien longtemps. Et je suis persuadé qu'un totor ne pourra apporter cela pour un budget identique même bien plus élevé. La raison en est simple, les caractéristiques intrinsèques de distortion sont une catastrophe pour les totors.
Et je parle de caractéristiques "qualitatives" et non "quantitatives". Le couple cerveau+oreille est une machine discriminante formidable. Si elle est capable d'accepter et de subjectivement corriger des taux de distortion étonnemment élevés, elle réagit en revanche plus mal dans leur aspect qualitatif.

Résultat, les amplis à tubes ont des schémas et un nombre de composants d'une simplicité déconcertante, là ou un schéma à totor devra sortir l'artillerie lourde pour corriger les défauts.
Et cela est d'autant plus sensible pour les signaux à bas niveau des préamplis. Ce n'est pas pour rien que tout le monde se remet au tube pour sa section préamp. D'autre part, l'intérêt du tube réside dans son côté "tuning"...l'oreille s'habituant à un son quelqu'il soit, il est sympa de faire évoluer son écoute en changeant de temps en temps les tubes de préamp. Ca évite la lassitude auditive inévitable et avec un totor, faut changer la machine avec sa décôte etc...

Maintenant, 300B ou pas...à chacun d'écouter et d'ajuster à l'emploi recherché. En dessous de 92-94db de rendement pour des enceintes, je reste très sceptique sur une puissance inférieure à 18-20w en tubes, ce qui est la puissance d'un 300B en PP. Mais il y a le choix, KT88, KT90, KT100, 6550, 845 etc...quant au prix, on trouve une paire de 300B shuguang (qui équipe pratiquement tout les amplis Cayin, Consonance, etc...) pour 100 euros sur ebay. Et ils marchent très bien déjà. On trouve des 300B EHX GoldPin à 100 euros la paire aussi. Autre détail, la 300B est réputée pour sa durée de vie pouvant dépasser 10 000h environ, comme les pentodes (kt et consorts...) pour 4000h, et cela en régime stable, à leur courant de polarisation spécifié, dans des conditions normales d'utilisation, loin de leur limites de fonctionnement. Evidemment, plus on veut réchauffer le tube en augmentant le courant de polarisation, plus le tube aura une durée de vie raccourcie. Mais faites le calcul...à raison de 4h/jour, mettez un p'tit cochon à côté de l'ampli et mettez 10 cents à chaque écoute pour renouveler un quad de 300B au bout de....6 ans !!! Vous aurez probablement changé de matos avant!

Par contre il faudra souvent changer les tubes de préampli assez mauvais...et là aussi sur Ebay on trouve des Siemens, Mullard et autres RCA pour des prix "raisonables", en tout cas, plus que sur les sites spécialisés de tubes, sans parler des magasins parisiens malheureusement.
Autre intérêt du PushPull, le fait qu'en théorie, il n'y a pas de magnétisation des transfos de sortie ce qui permet d'en réduire leur taille.

Pour ce qui est des marques, tout dépend du budget...Cayin reste une valeur sûre, Consonance un peu moins...Classic est je trouve une marque très intéressante, plus que Consonance. MingDa, c'est vraiment pas cher, mais ça fume souvent d'après mes recherches, à moins de passer chez Dr Tubes, sitôt reçu l'engin. Sinon, Melody, Cary...et après les prix ne sont plus les mêmes!

Enfin, n'oubliez pas que le but est d'avoir de l'émotion, se faire plaisir...la vérité sonore n'existe pas, chacun a la sienne et tout enregistrement est une lecture dont le plus gros défaut serait de vouloir être transparent, impartial. Car rien ne remplace l'expérience live. Nous ne sommes pas que des micros! Nous interprétons à chaque instant ce qui parvient à nos sens.

La vérité est ailleurs !!! :idee:

Désolé d'avoir été bavard, j'espère que ça apportera une expérience dans vos réflexions.

Siegfrid :wink:
siegfrid
 
Messages: 80
Inscription: 07 Aoû 2002 0:38
  • offline

Message » 06 Fév 2007 10:54

siegfrid a écrit:Bonjour à tous...
Je veux juste raconter mon expérience.

J'ai eu comme tout le monde du totor pendant de nombreuses années ....


Merci Siegfried pour ton témoignage.

Très peu de chose à changer dans ce très intéressant récit pour décrire ma propre expérience. Je serai peut être un peu moins sévère que toi pour certains matériels à transistor plus haut de gamme, mais j'ai aussi mis du temps à admettre qu'à coût égal les bonnes électroniques à tube sont loin devant.

Actuellement, en principe temporairement mais ça risque de durer tellement le résultat est exceptionnel, j'utilise des enceintes de 88dB de rendement avec un ampli SET de 18W dans environ 20m2. Quelle lisibilité, quelle qualité de timbres ! Les effets de masque d'un registre sur l'autre ont disparus, sauf quand les enceintes s'affolent un peu dans les passages très complexes. Le résultat le plus paradoxal c'est la puissance, la variété et la "rapidité" du registre grave, mise en vibration des bibelots en équilibre garantie.
Pour en arriver là il a fallu quand même casser ma tirelire car tous les amplificateurs monotriode ne sont pas capables d'une telle excellence. Je recommande chaudement la triode 300BXLS, la musicalité de la 300B avec deux fois plus de puissance et une rigueur, une absence de coloration rappelant singulièrement le bon transistor.
Pour économiser les tubes onéreux (KR 300BXLS et Mullard GZ37) je met systématiquement hors tension l'amplificateur après usage, parfois 2 fois par jour, j'espère que ce n'est pas mauvais pour la longévité des autres composants.

Jean
jeandl
 
Messages: 825
Inscription: 17 Fév 2005 1:53
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 06 Fév 2007 12:03

Merci pour ton avis sur mon récit...
Je ne suis pas sévère sur le transistor. Il y a des applications que ne peuvent se passer de sa puissance "industrielle". Mais dans le cadre hifi ou quelques "vrais" watts suffisent, la débauche de watts en totor me laisse perplexe.

Pour autant, le transistor a permis cette révolution de la miniaturisation qui nous permet d'avoir des téléphones portables, des lecteurs mp3, 8Go sur quelques cm2 etc...

Comme tout le monde, à l'aube du numérique, je ne jurais qu'en du totor, mais à la suite d'écoutes, d'expériences, je reconnais aux tubes des qualités musicales supérieures. Je n'ai pas encore retrouvé ce côté organique, charnel d'une musique qui vient vous carresser, vous faire resentir et entendre ce qui fait que même en boite, la musique peut être "vivante".
Même fort, sur du tube, ce n'est jamais agressif. Encore une fois, ce sont des caractéristiques et les défauts du tube qui font sa force. Même la prétendue faiblesse des tubes dans le grave n'est plus d'actualité je trouve. Tout les composants ont évolué, et cela profite à toutes les électroniques. Mais un ami me disait qu'il y avait plus de 80 marques en Chine qui font du tube. Il y a à boire et à manger c'est sûr!

Les 300Bxlbs sont des tubes remarquables, sûrement les meilleurs aujourd'hui. KR Audio, leur fabricant fait des electroniques à tubes considérées parmi les meilleurs (a 5-6000 €, ça peut aussi!!!). J'ai essayé des FullMusic. Je ne suis pas sûr qu'ils respectent à la lettre les spécifications WE de la 300B car je n'ai pu obtenir un réglage de pola satisfaisant. Le son est très flatteur, trop presque à mon avis, avec un grave un peu faiblard. En tout cas sur des enceintes comme les Klipsch cela ne sonne plus très naturel. Ca doit mieux marcher sur des enceintes anglaises, plus sages voire ternes pour certaines.

Eteindre ton ampli ne pose pas de problème!!! En général, les amplis bien conçus n'appliquent la haute tension qu'après une temporisation, une fois la cathode chaude.

Détail à prendre en compte lors d'un achat...l'accessibilité aux réglages de polarisation. Sur les Cayin, Classic et d'autres, on a pas besoin d'ouvrir, ni retourner la bête (26-28 kg en moyenne!!!). C'est un avantage énorme car c'est un réglage à effectuer régulièrement pour compenser la dérive des tubes. Et cela prend 5 minutes...quand on le fait sans ouvrir l'engin.

Et encore une fois, il faut écouter, et trouver une bonne association, le meilleur étant parfois l'ennemi du bien!!!

Siegfrid :wink:
siegfrid
 
Messages: 80
Inscription: 07 Aoû 2002 0:38
  • offline

Message » 06 Fév 2007 15:28

Bonjour,

Certaines personnes relèvent parfois des duretés dans l'aigu avec les 300B XLS de KR, des petites contractions, un peu moins de fluidité.

Problèmes de rodage ? Jamais entendu dans ton cas ?

Nous parlerais tu aussi de ta GZ37 Mullard ? Avec quoi as tu comparé ? 5U4G ? 5U4GB ?


Merci

Ugo
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 07 Fév 2007 22:33

jeandl a écrit:Actuellement, en principe temporairement mais ça risque de durer tellement le résultat est exceptionnel, j'utilise des enceintes de 88dB de rendement avec un ampli SET de 18W dans environ 20m2. Quelle lisibilité, quelle qualité de timbres ! Les effets de masque d'un registre sur l'autre ont disparus, sauf quand les enceintes s'affolent un peu dans les passages très complexes. Le résultat le plus paradoxal c'est la puissance, la variété et la "rapidité" du registre grave, mise en vibration des bibelots en équilibre garantie.
Pour en arriver là il a fallu quand même casser ma tirelire car tous les amplificateurs monotriode ne sont pas capables d'une telle excellence. Je recommande chaudement la triode 300BXLS, la musicalité de la 300B avec deux fois plus de puissance et une rigueur, une absence de coloration rappelant singulièrement le bon transistor.
Pour économiser les tubes onéreux (KR 300BXLS et Mullard GZ37) je met systématiquement hors tension l'amplificateur après usage, parfois 2 fois par jour, j'espère que ce n'est pas mauvais pour la longévité des autres composants.

Jean

Bonjour jean,

c'est vrai que ton ampli est très étonnant avec de telles enceintes, je confirme qu'il m'a bien semblé trouver le grave meilleur qu'avec l'électronique totor précédemment utilisée et l'écoute n'est pas plus molle, au contraire.
Concernant l'extinction je pense que si c'est pour le laisser 1 heure il vaut mieux le laisser branché par contre si c'est pour le laisser plus longtemps sans l'écouter il vaut mieux l'éteindre, on m'a souvent dit que c'est notamment l'allumage qui constitue un choc thermique et mécanique. Cette rumeur se recoupe avec celle qui concerne les projecteurs vidéo.

(il se dit que l'allumage coute 1 heure de continu...difficile à mesurer tout de même)

PS : je suis toujours hésitant pour les quartets :D
MBON
 
Messages: 5444
Inscription: 30 Avr 2002 21:30
  • offline

Message » 08 Fév 2007 0:51

ougo a écrit:Bonjour,

Certaines personnes relèvent parfois des duretés dans l'aigu avec les 300B XLS de KR, des petites contractions, un peu moins de fluidité.

Problèmes de rodage ? Jamais entendu dans ton cas ?

Nous parlerais tu aussi de ta GZ37 Mullard ? Avec quoi as tu comparé ? 5U4G ? 5U4GB ?


Merci

Ugo


Dans le cas de l'ArtAudio Jota, je n'en ai écouté que 2 exemplaires celui du magasin et le mien, il n'y a ni dureté ni crispation avec la 300BXLS. Le son est précis, plus ferme que celui des 300B traditionnelles, pas du tout typé tube et rappelant le bon côté du transistor (opinion personnelle), tout en conservant le côté très charmeur des triodes. Lorsque le Jota était neuf (août 2006) il y avait des duretés (très supportables) dues au manque de rodage et qui ont maintenant disparues, même si le rodage complet (transformateurs, capacités Hovland) prendra beaucoup plus de temps.
J'ai essayé la 52BX, une triode un peu plus puissante, mais je n'ai pas beaucoup aimé, c"était moins précis, un peu brouillon peut être.

L'équipement en GZ37 Mullard m'a été suggéré par le vendeur qui a fait des essais avec d'autres types de tubes, je n'ai pas fait de comparaison moi-même. C'est également le choix favori de Tom Willis d'ArtAudio.

Jean
jeandl
 
Messages: 825
Inscription: 17 Fév 2005 1:53
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 08 Fév 2007 1:08

MBON a écrit:Concernant l'extinction je pense que si c'est pour le laisser 1 heure il vaut mieux le laisser branché par contre si c'est pour le laisser plus longtemps sans l'écouter il vaut mieux l'éteindre, on m'a souvent dit que c'est notamment l'allumage qui constitue un choc thermique et mécanique. Cette rumeur se recoupe avec celle qui concerne les projecteurs vidéo.

(il se dit que l'allumage coute 1 heure de continu...difficile à mesurer tout de même)

PS : je suis toujours hésitant pour les quartets :D


Salut Marc,

Facile à retenir "l'allumage coute 1 heure de continu", ça me plait bien et ça ne doit pas être totalement faux.

Pour les Quartets, ça reste cher mais ce serait une super affaire s'ils sont en parfait état.

Moi, ce sont les Lemda qui me tentent beaucoup, le complément idéal du Jota...

Jean
jeandl
 
Messages: 825
Inscription: 17 Fév 2005 1:53
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 08 Fév 2007 15:33

jeandl a écrit:
ougo a écrit:Bonjour,

Certaines personnes relèvent parfois des duretés dans l'aigu avec les 300B XLS de KR, des petites contractions, un peu moins de fluidité.

Problèmes de rodage ? Jamais entendu dans ton cas ?

Nous parlerais tu aussi de ta GZ37 Mullard ? Avec quoi as tu comparé ? 5U4G ? 5U4GB ?


Merci

Ugo


Dans le cas de l'ArtAudio Jota, je n'en ai écouté que 2 exemplaires celui du magasin et le mien, il n'y a ni dureté ni crispation avec la 300BXLS. Le son est précis, plus ferme que celui des 300B traditionnelles, pas du tout typé tube et rappelant le bon côté du transistor (opinion personnelle), tout en conservant le côté très charmeur des triodes. Lorsque le Jota était neuf (août 2006) il y avait des duretés (très supportables) dues au manque de rodage et qui ont maintenant disparues, même si le rodage complet (transformateurs, capacités Hovland) prendra beaucoup plus de temps.
J'ai essayé la 52BX, une triode un peu plus puissante, mais je n'ai pas beaucoup aimé, c"était moins précis, un peu brouillon peut être.

L'équipement en GZ37 Mullard m'a été suggéré par le vendeur qui a fait des essais avec d'autres types de tubes, je n'ai pas fait de comparaison moi-même. C'est également le choix favori de Tom Willis d'ArtAudio.

Jean



Merci pour ta réponse.
Je suis allé rechercher un peu sur le net et en fait c'est l'ancienne génération de super 300B KR qui était décrite comme ayant quelques raideur ; la nouvelle 300B XLS est au contraire fort appréciée.

Pour ma part je viens de recevoir une paire d'AVVT 32B et les premières impressions vont dans le sens d'un peu plus de puissance, de plus d'assise et de dynamique. A confirmer par des écoutes plus longues.
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 08 Fév 2007 20:15

D'ailleurs peut-être un jour irais-je en interviewer un spécialement pour HCFR sur toutes ces questions qui sont intéressantes et dont les revues de hifi ne parlent jamais, car elles cachent ce qui peu fâcher.

C'est ainsi du reste que l'on avait appris par JeromeB en premier lieu qu'un ampli à tubes très vanté un temps voyait très souvent le réparateur.... j'ai eu confirmation par deux sources différentes (des réparateurs) qu'effectivement cet ampli avait fréquemment ses vapeurs en partie à cause d'un transfo d'alimentation un peu juste pour la puissance de sortie... Et donc, si on demandait trop de puissance à cet ampli d'une façon soutenue, ce que ses 70 watts par canal autorisent théoriquement, il avait tendance à fumer...

Ou comme cet autre ampli OTL qui neuf est impeccable mais qui très vite déconne pour finalement être quasi inutilisable... heureusement, il a été très peu distribué ! Ou cet autre, qui te fait un motor bating qui flingue les HP de grave dès que tu pousses un petit peu le volume, etc.

Des amplis qui ont été salués par la presse...

Alain :wink:[/quote]

Il serait salutaire je pense de nommer ces amplis...j'ai une petite idée pour celui de 70W
d'ailleurs! :wink:
Sonlam
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2444
Inscription: 27 Aoû 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Fév 2007 20:34

Sonlam a écrit:D'ailleurs peut-être un jour irais-je en interviewer un spécialement pour HCFR sur toutes ces questions qui sont intéressantes et dont les revues de hifi ne parlent jamais, car elles cachent ce qui peu fâcher.

C'est ainsi du reste que l'on avait appris par JeromeB en premier lieu qu'un ampli à tubes très vanté un temps voyait très souvent le réparateur.... j'ai eu confirmation par deux sources différentes (des réparateurs) qu'effectivement cet ampli avait fréquemment ses vapeurs en partie à cause d'un transfo d'alimentation un peu juste pour la puissance de sortie... Et donc, si on demandait trop de puissance à cet ampli d'une façon soutenue, ce que ses 70 watts par canal autorisent théoriquement, il avait tendance à fumer...

Ou comme cet autre ampli OTL qui neuf est impeccable mais qui très vite déconne pour finalement être quasi inutilisable... heureusement, il a été très peu distribué ! Ou cet autre, qui te fait un motor bating qui flingue les HP de grave dès que tu pousses un petit peu le volume, etc.

Des amplis qui ont été salués par la presse...

Alain :wink:


Il serait salutaire je pense de nommer ces amplis...j'ai une petite idée pour celui de 70W
d'ailleurs! :wink:[/quote] Sonlam

et les nominés sont...................... : :-?

l'OTL ..........ne serait il pas un Silvaweld ? :-?
Le 70 w ................??? une proposition Sonlam .................

David 8)
bernardi
 
Messages: 4557
Inscription: 25 Jan 2006 21:39
Localisation: dans le maquis du 2.8 !

Message » 09 Fév 2007 16:08

Ben à ton avis quel est l'ampli intégré à tubes de 70w encensé par la presse ? :D
Silvaweld est une possibilité parmi d'autres pour les OTL et de toute façon la marque a disparu.
Sonlam
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2444
Inscription: 27 Aoû 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 09 Fév 2007 16:40

Sonlam a écrit:Ben à ton avis quel est l'ampli intégré à tubes de 70w encensé par la presse ? :D
Silvaweld est une possibilité parmi d'autres pour les OTL et de toute façon la marque a disparu.

2 * 70 = Cayin 500?
OTL = Graaf?
:roll:
Pascal1969
 
Messages: 44
Inscription: 29 Avr 2005 12:38
Localisation: Bretagne
  • offline

Message » 09 Fév 2007 20:16

Pascal1969 a écrit:
Sonlam a écrit:Ben à ton avis quel est l'ampli intégré à tubes de 70w encensé par la presse ? :D
Silvaweld est une possibilité parmi d'autres pour les OTL et de toute façon la marque a disparu.

2 * 70 = Cayin 500?
OTL = Graaf?
:roll:


un Cayin 500 qui part en fumé des qu'on pouse un peu le potard , des tranfo d'alim trop juste, putain c'est tout sauf le Cayin , le mien le potard a pas pas mal chatouiller le rupteur les transfo sont surdimensionnées et la reserve de courant est telle que la saturation arrive trés trés tard !

je connais au moins 4 proprioS de 500; et jamais jamais entendu de telles remarques , ou c'est un cas isolé ou.........................c'est tout simplement pas le 500 !

alors sonlam tu pensais à qui ?
bernardi
 
Messages: 4557
Inscription: 25 Jan 2006 21:39
Localisation: dans le maquis du 2.8 !



Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message