Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 30 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Pourquoi avoir choisi le tube ?

Message » 03 Mar 2007 10:35

La question est plutôt : est-ce génant d'allumer et d'éteindre plusieurs fois l'ampli dans la même journée ? Réduction de la durée de vie des tubes ? Réduction de la durée de vie de l'ampli ?

Réduction de la durée de vie des tubes, oui, mais de l'ampli, je ne vois pas pourquoi la durée serait inférieure à celle d'un transistor. De plus, avec un montage en l'air, le remplacement des composants est certainement plus aisé.
juan66
 
Messages: 868
Inscription: 14 Jan 2004 10:43
Localisation: le sud
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Mar 2007 10:35

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Mar 2007 11:07

lone wolf and cube a écrit:++++1000000000000000000000 avec mon ami et compatriote lyonnais

tiens au fait si tu vois michel et nico passe leur le bonjour de ma part

J'y vais cette aprem ;-)

Au programme : Hifi et surtout grosse déconnade ! :mdr: :mdr: :mdr:
Guijuilefou
 
Messages: 2329
Inscription: 21 Jan 2004 2:04
Localisation: MENTHON ST-BERNARD (74)

Message » 03 Mar 2007 11:11

fred1969 a écrit:Par contre, pour le temps de chauffe, c'est pareil avec un ampli à transistor. A moins de le laisser toujours allumé, évidemment :wink:

Un gros totor peut nécessiter un temps de chauffe important.
Juan66 quand il avait son Moon I3 ça marchait pas terriblement quand l'ampli n'avait pas tourné au moins 24h (il pourra le confirmer). Donc comme quoi, même avc un totor on peut être emmerdé pour écouter 1/2h le matin :mdr:
Guijuilefou
 
Messages: 2329
Inscription: 21 Jan 2004 2:04
Localisation: MENTHON ST-BERNARD (74)

Message » 03 Mar 2007 11:27

Guijuilefou a écrit:
fred1969 a écrit:Par contre, pour le temps de chauffe, c'est pareil avec un ampli à transistor. A moins de le laisser toujours allumé, évidemment :wink:

Un gros totor peut nécessiter un temps de chauffe important.
Juan66 quand il avait son Moon I3 ça marchait pas terriblement quand l'ampli n'avait pas tourné au moins 24h (il pourra le confirmer). Donc comme quoi, même avc un totor on peut être emmerdé pour écouter 1/2h le matin :mdr:


cela est vrai le temps de chauffe d'un ampli à tube n'est pas plus long que celui d'un ampli à transistor, souvent moins...

Après que la lampe s'use aussi à l'allumage et à l'extinction c'est vrai mais pas significatif sauf si un gosse s'amuse avec le power !

Le seul souci de maintenance d'un ampli à tube est une durée de vie limité des tubes mais dans bon nombre de cas il faut les changer au bout de 2 ou 3 ans, c'est à dire bien après que l'audiophile ait eu envie de tester d'autres tubes :lol:

Après il vaut mieux choisir un ampli qui permette le réglage du bias sans démontage et facilement pour éviter des allers retours atelier pour chaque changement ou d'investir dans un ampèremètre? ça c'est pour les gens qui aiment bien changer leurs tubes...

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 03 Mar 2007 11:35

c'est aussi pour moi une question de tarif :

on peut trouver des amplis à tubes qui font de la musique, avec de la dynamique, pour pas très cher : Un Melody, un Audiomat d'occase, ca coute entre 1000 et 2000 euros et ca marche fantastiquement bien.

Pour trouver un ampli à transistors avec autant de finesse , qui n'agresse pas l'oreille, faut souvent monter à 2500-3000 euros et plus. Et j'en connais :
* intégré Brinkmann
* Plinius 9100, 9200.
* Les amplis numérique : 3dLab (allez écouter les dernières versions, révision 2007, c'est surlecutant ....)

Bon, c'est vrai que la question de la pérennité des "bons" tubes se pose sur le moyen terme ....
Laurent69
 
Messages: 2851
Inscription: 01 Jan 2002 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 03 Mar 2007 11:48

Laurent69 a écrit:c'est aussi pour moi une question de tarif :

on peut trouver des amplis à tubes qui font de la musique, avec de la dynamique, pour pas très cher : Un Melody, un Audiomat d'occase, ca coute entre 1000 et 2000 euros et ca marche fantastiquement bien.

Pour trouver un ampli à transistors avec autant de finesse , qui n'agresse pas l'oreille, faut souvent monter à 2500-3000 euros et plus. Et j'en connais :
* intégré Brinkmann
* Plinius 9100, 9200.
* Les amplis numérique : 3dLab (allez écouter les dernières versions, révision 2007, c'est surlecutant ....)

Bon, c'est vrai que la question de la pérennité des "bons" tubes se pose sur le moyen terme ....


Désolé mais d'occaz on trouve de on transistors en dessous des prix des tubes et en neuf aussi.
On peut pas dire que le tube soit moins cher que le totor, c'est plutôt l'inverse ou, au mieux, à prix égal...

Faut pas se leurrer, question composants, un bon ampli à tubes a des composants plus onéreux qu'un bon ampli à transistors....

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 03 Mar 2007 11:58

Pourquoi le tube ?
On est bien obligé d'y venir quand on bute sur les limites du transistor en terme de micro-dynamique, de qualité et de variété de timbres, de restitution des plus fines nuances et même, paradoxe qui métonne tous les jours, de tenue des HP dans le grave.

Au départ j'avais un fort préjugé anti-tube pour toutes les excellentes raison parfaitement connues. J'ai bien été obligé de reconnaître que ce que sait faire du très bon tube est inaccessible avec du très bon transistor, et j'ai franchis le pas.
Je n'envisage pas une seconde de revenir en arrière.

Jean
jeandl
 
Messages: 825
Inscription: 17 Fév 2005 1:53
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 03 Mar 2007 12:09

bonjour a tous

en fait les schemas des amplis a tubes sont connus depuis des lustres , et la ou la differences se jouent c est la qualite des materiaux qui les constituent qui avec le progres ont fait de sacres bons en avant tant au niveau de la duree de vie , de la fiabilite que de la qualite globale du rendu sonore

le probleme relatif aux amplis a tube comme aux transistors , c est le fonctionnement en classe A ce qui induit que tous les composants souffrent , car ils marchent si l on peut grossir le trait tjs en sur regime , le faire avec un moteur de voiture reduit tout autant sa duree de vie et raccourci d autant plus les laps de temps qui separent les changements de pieces

ensuite il faut bien cerner la necessite de l apport du tube dans un systeme ,et meme si je suis un grand defenseur du tube devant l eternel et que j ai fait le tour de la question , il y a des regles qui je pense tombent sous le sens
des lors qu on tourne sur des enceintes a rendement bas , le tube surtout en montage push pull , n amenera rien de mieux qu un bon transistor dedie a cet effet , pire je dirai meme que c est donner de la confiture aux cochons , car le push pull sera un gros deployement de moyens pour un resultat peu boulversifiant face a un bon transistor, et il faudra ajouter a cela de l entretien et du retubage

les temps de chauffent sont necessaires , mais la stabilisation thermique des composants l est tout autant sur nombre de transistor , et meme pire sur certains , car en prenant naim , il conviendra de les laisser tjs sous tension , pour qu ils marchent convenablement

s amuser a eteindre et allumer un ampli , dans l absolu , cela ne fait que bouffer la duree de vie des composants externes , comme les tubes et internes et cela est prejudiciable a toutes les technologies

amicalement
lone wolf and cube
 
Messages: 2430
Inscription: 26 Déc 2005 0:11
  • offline

Message » 03 Mar 2007 14:24

Salut les gars

Je vais certainement faire le pas.... oui j'aime la douceur, la fluidité et un ampli à tubes, ce serait fait pour moi !!! seulement voilà, que me conseilleriez-vous en sachant que je mettrais jusqu'à 2 ou 3000 Enro. Il serait bien également que l'ampli possède une sortie subwoofer car j'ai toujours l'intention de m'en servir !!!
Alors des avis ???
chtripet
 
Messages: 163
Inscription: 16 Fév 2003 21:12
  • offline

Message » 03 Mar 2007 14:27

chtripet a écrit:Salut les gars

Je vais certainement faire le pas.... oui j'aime la douceur, la fluidité et un ampli à tubes, ce serait fait pour moi !!! seulement voilà, que me conseilleriez-vous en sachant que je mettrais jusqu'à 2 ou 3000 Enro. Il serait bien également que l'ampli possède une sortie subwoofer car j'ai toujours l'intention de m'en servir !!!
Alors des avis ???


Oublie la sortie sub, autant que je sache, çà n'existe pas et avec un tel budget pour un ampli à tubes, tu n'en auras pas besoin!

Dans ce prix, Audiomat en occase!!!!!
Entre autres bien sûr!
akalco
 
Messages: 2392
Inscription: 16 Fév 2004 18:43
Localisation: Montauban
  • offline

Message » 03 Mar 2007 14:56

Parce que ce qui m'a toujours fait vibrer depuis que je suis rentré dans la hifi ce sont les tubes...

J'ai fait bien sûr fait un passage totors, mais je ne regretterai jamais mon choix des tubes.

Hormis le choix esthétique visuelle et sonore (si tenté qu'on puisse parler d'un son tube), quelques points me semblent primoridaux :

- la capacité en courant. Les transfos de sortie c'est quand même le top pour alimenter toutes sortes d'enceintes difficiles sans pour autant succomber à la débauche de puissance.

- le jeu des tubes. Ca paraît con, mais pouvoir changer de tubes c'est vraiment amusant. On peut en fonction de ses goûts du moment chercher telle ou telle qualité et chaque tube a son esthétique propre. On obtient vite une petite collection de tubes. Un ampli à tubes c'est donc vivant. Si la base est bonne il n'y a aucune limite à l'optimisation, pas besoin de changer d'ampli, on l'adapte.


Sinon pour les dernières questions :

- grave... faux problème, avec une bonne alimentation et un bon câblage les amplis à tubes ont à mon sens le grave le plus étendu, propre et articulé qui soit. On peut aussi jouer avec les tubes sur ce registre.

- douceur et fluidité... faux problème, ont trouve des amplis à tubes vraiment percutants. Tout dépend de la conception de l'ampli et de la volonté de "tonalité" du fabricant.

- subwoofer, la plupart des amplis corrects ont une boucle "tape", donc une sortie possible.


Choisir un ampli à tubes ?

Sans donner de marques :

- de gros transfos bien dimensionnés tant à l'alim qu'à la sortie
- si possible câblage en l'air. C'est mille fois mieux pour faire évoluer ou entretenir la bête.
- des tubes éprouvés et pas trop ésotériques, sauf à s'assurer qu'il y a une bonne réserve en stock.
- possiblité de passer plusieurs types de tubes différents pour changer selon ses envies, s'adapter à une pièce ou une nouvelle paire d'enceintes.

Après on fait selon ses goûts...

J'oubliais : avoir une bonne source. Tout dépend des étages de gain d'un ampli à tubes, mais même les plus simples peuvent aller très lon s'ils sont alimentés par une excellente source. Même les petits Jadis Orchestra ou Jolida en occasion à moins de 1000 euros en donnent vraiment pour leur argent dès que la source est à la hauteur.

Au niveau prix. A environ 3000 euros en occasion on trouve d'excellentes bases. Et mon avis est qu'on peut faire chanter de telles bases comme on veut. Optimisés, c'est à dire quand on a cassé la sonorité propre au fabriquant, il n'y a plus trop de différences entre les amplis. La différence se fait entre les tubes et, je l'ai appris récemment, entre les matériaux du chassis (inox, acier, alu...)
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline

Message » 03 Mar 2007 17:16

""""""""- grave... faux problème, avec une bonne alimentation et un bon câblage les amplis à tubes ont à mon sens le grave le plus étendu, propre et articulé qui soit. On peut aussi jouer avec les tubes sur ce registre."""""""""
précises aussi : à partir de 8-10000 EUR pour tenir fermement les enceintes difficiles .
jamais un pp de 40 ou 50 W ne tiendra comme il se doit des enceintes goinfres dans le bas du spectre ; mais tout dépend de nos exigences de restitution et de compromis ........
quand j'écoute superbass 2 , je veux que les trois contrebasses soient présentes , c'est pas une ,c'est trois et de la bonne taille sinon à quoi bon ?
attention au mariage raté !
dn
danieln70850
 
Messages: 723
Inscription: 10 Mai 2005 21:34
  • offline

Message » 03 Mar 2007 17:43

Avec un ampli à transistor on ressemble à tous ces couillons qui achètent leur matos en supermarché, avec un ampli à tube au moins on peut se la péter quand le voisin vient prendre l'apéro. :mdr:
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 03 Mar 2007 18:07

angus2 a écrit:Avec un ampli à transistor on ressemble à tous ces couillons qui achètent leur matos en supermarché, avec un ampli à tube au moins on peut se la péter quand le voisin vient prendre l'apéro. :mdr:


:mdr: ben on attend toujours l'invit :mdr:
a+
divaman
 
Messages: 3163
Inscription: 11 Mar 2003 18:29
Localisation: 7 eme ciel
  • offline

Message » 03 Mar 2007 19:05

danieln70850 a écrit:précises aussi : à partir de 8-10000 EUR pour tenir fermement les enceintes difficiles .
jamais un pp de 40 ou 50 W ne tiendra comme il se doit des enceintes goinfres dans le bas du spectre ; mais tout dépend de nos exigences de restitution et de compromis ........
quand j'écoute superbass 2 , je veux que les trois contrebasses soient présentes , c'est pas une ,c'est trois et de la bonne taille sinon à quoi bon ?
attention au mariage raté !
dn


En partie faux, un push pull de 2x50W peut très bien tenir très fermement un grave d'enceintes difficiles.
Tout dépend de la qualité de son alimentation, de sa capacité à fournir du courant et des tubes qui sont dessus.

Certes avec un petit push pull d'EL34 ça va être difficile mais un Air Tight ATM1 équipé de ces tubes avec moins de 40W par canal est extrêment démonstratif dans ce domaine... et si on l'optimise en KT90 ça devient une vraie bête de course qui n'écourte plus la dernière octave. Certes un peu cher en neuf pour un push pull d'EL34.

Autre exemple avec un Jadis Orchestra fraichement retubé en EL34 Svetlana sur des Rogers LS3/5A 11 Ohms. Une vraie promenade... de toute beauté. On ne parle pas là de grave mais d'enceinte difficile à tenir pour en obtenir la quintessence. 2x40W, même pas en classe A.

Docteur Tubes vend un Jolida SJ801 en KT90 que j'ai eu un moment en prêt sur mes Offrande.
Les Offande ne sont pas vraiment difficiles mais en 4 Ohms et 89dB/W/m il faut y aller pour avoir un grave ferme. La plupart du temps il est "pneumatique". Or le petit Jolida était une vraie trique sur les basses, impressionnant. Là on n'est pas à 8000 euros mais à 2500 en neuf je crois et 1000 euros en occasion... 2x50W en classe A.

Autre ampli qu'on trouve à bas prix. Le Rogers E40A. Je connais la version Audio Note. 2x40W en classe A. 8 Tubes 6L6. Très bon sur les Rogers, il en fait plus que le Jadis avec un médium de toute beauté. Cet ampli sur des enceintes gourmandes est tout simplement étonnant.


Maintenant ça dépend de ce que tu appelles enceintes difficile. Il peut y avoir un couplage enceinte/pièce difficile, un volume d'écoute élevé... plein de paramètres. Pour moi une enceinte difficile c'est une grosse Spendor par exemple. Un grave magnifique mais beaucoup trop difficile à maîtriser pour moi. Ca peut-être une grosse B&W dont le besoin en puissance est connu... mais si tu veux entendre tes 3 contrebasses, une paire d'Offrande suffit. Elles descendent très bas et très proprement avec un bon ampli, reste le niveau sonore qui reste élevé mais peut te laisser sur ta faim si tu veux sonoriser 100m2.

J'ai aussi une paire de Cabasse Iroise. Hyper difficiles à tenir convenablement. Là l'orchestra montrait ses limites malgré un rendement élevé de l'enceinte... pas assez de jus. Mais le DA60 sait parfaitement articuler le grave (push pull 2x60W classe A), on monte en prix certes. C'est un grave puissant mais qui descend moins bas que celui des Offrande. Du coup je le trouve moins lisible et il m'intéresse moins, par exemple dans le cas des contrebasses que tu cites. En écoute normale je préfère mille fois les Offrande, mais si je dois faire une soirées, les Iroise sont plus à leur aise.

Donc c'est une affaire de choix avant tout. Je l'ai fait il y a un moment en oubliant les casse-têtes de mes choix. Sérieusement tu peux dépenser des fortunes pour alimenter des enceintes et ne même pas arriver au résultat d'un petit push pull bien réalisé sur une paire d'enceintes bien conçues.
n.d.b
 
Messages: 2076
Inscription: 19 Mar 2003 23:44
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message