Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: nyga et 29 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Pourquoi le transistor si la lampe détrône si facilement....

Message » 09 Oct 2010 17:44

cédric1 a écrit:Salut,
En ce qui me concerne, j'utilise un pré à lampes et un ampli à transistors et ça fonctionne à merveille

Cédric

Idem pour ma part.
Un pre ampli a tubes et un ampli a transistors. Suite au conseils d'un ami qui a du vecu et les moyens de tester ...
Riton
Enceintes DEFINITION ZuAudio, Cable enceinte Libtec, Ampli J2 First Watt by Nelson Pass , Pre-Amp : Dynaco Pas 2 vintage tweake et/ou Wyred4sound STP-SE Cable Modulation Canare GS-6, Rosita Beta, MacbookPro recup, iTcouh, WD MyBook Studio Edition.
RitonTW
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 630
Inscription: 27 Oct 2008 10:40
Localisation: Taipei - TW
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Oct 2010 17:44

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Oct 2010 17:46

jamesdu69 a écrit:LES MAUVAIS AMPLIS A LAMPES: CONRAD JOHNSON, JADIS, MELODY
LES MAUVAIS AMPLIS A TRANSISTORS: CONRAD JOHNSON, MACINTOSH, MOON/SIMAUDIO


Bonjour JamesDu69,

J'ai entendu beaucoup de bien de pre-ampli Conrad Johnson mais de vieux modele a tubes...
Riton
Enceintes DEFINITION ZuAudio, Cable enceinte Libtec, Ampli J2 First Watt by Nelson Pass , Pre-Amp : Dynaco Pas 2 vintage tweake et/ou Wyred4sound STP-SE Cable Modulation Canare GS-6, Rosita Beta, MacbookPro recup, iTcouh, WD MyBook Studio Edition.
RitonTW
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 630
Inscription: 27 Oct 2008 10:40
Localisation: Taipei - TW
  • offline

Message » 09 Oct 2010 18:02

DaveStarWalker a écrit:
Bonjour Alexsoftail,

Pour revenir un peu sérieux (si c'est possible), ta question ne porte pas tant sur une technologie que sur un style d'écoute.

Son tube = son chaud automatiquement ? Rien de plus faux.

Je connais une qté d'amplis à tube qui ne sonnent pas chaud du tout. Mais pas du tout : AR, Cayin/TRI (pas toute la gamme), Audioaéro / Silvaweld (OTL) / LEBEN (CS-660P) / Air Tight etc., etc. etc. etc. Liste bien loin d'être exhaustive.

Ces produits sonnent "juste", ni "chaud, ni "froid".

Toutefois, profitant de cet imaginaire, bien des fabricants d'ampli à tubes produisent volontairement des produits colorés dits "chauds".


Un des forumeurs indique un voie intéressante : amplification en solid state et préamplification en tubes. C'est intéressant car tu récupères largement les qualités des deux mondes, sous réserve que le système soit correctement équilibré bien entendu (des assos fonctionnent naturellement, d'autres pas). C'est mon choix (McIntosh plus audioaero)

Perso le tube, les bons tubes j'adore. Il est vrai qu'il y a quelque chose qui n'est pas de l'ordre du chaud ou pas, mais qui fait que c'est naturel, très libre, spontané.

Le revers de la médaille, c'est que ce sont des amplis bien moins faciles à vivre que du solidstate (là tu branches, ça chauffe, tu écoutes, et tu éteins si tu veux ; le tube, en amplification, cela peut être délicat. Beaucoup moins en préamplification par contre :idee: ). Donc c'est aussi un choix.

J'ajoute aussi que la qualité de la source est PRIMORDIALE.

Tu peux avoir les meilleurs enceintes du monde, les meilleurs câbles, les meilleurs amplis/pré, les meilleurs "tout", si la source n'est pas bonne, c'est pas bon.

Encore faut-il bien déterminer ce qu'est une bonne source.

Et là, d'après moi, outre une histoire de fidélité (un minimum nécessaire quand même :mdr: ), les goûts personnels où le style d'écoute redeviennent prédominants (Parce que l'idée c'est quand même de prendre du plaisir à l'écoute, non ? :wink:)

Donc il n'y a pas 50 solutions : il faut écouter, et bien retenir ce qui te plait.

Ensuite, il faut essayer de comprendre pourquoi cela te plait (le style d'écoute donc : plutôt "chaud", ou pas, précis, plus global, etc), et tu affines pour trouver le meilleur compromis en rapport qualité/prix/plaisir.

Toutefois, avec une certaine expérience, quand on aime vraiment une écoute, on le sait en principe en quelques secondes : on se dit juste "wouah" :o :mdr: (et après on cours regarder l'étiquette)

Amicalement,
David :wink:


Bonjour,

Ne faut-il pas aussi rajouter des produits les plus neutres possibles, sans coloration.
Sinon un pre-ampli a tubes suivit d'un ampli a transistor permet de jouets sur les tubes pour trouver le bon compromis et les tubes de pre ampli sont moins cher.

Riton.
Enceintes DEFINITION ZuAudio, Cable enceinte Libtec, Ampli J2 First Watt by Nelson Pass , Pre-Amp : Dynaco Pas 2 vintage tweake et/ou Wyred4sound STP-SE Cable Modulation Canare GS-6, Rosita Beta, MacbookPro recup, iTcouh, WD MyBook Studio Edition.
RitonTW
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 630
Inscription: 27 Oct 2008 10:40
Localisation: Taipei - TW
  • offline

Message » 09 Oct 2010 21:44

RitonTW a écrit:
DaveStarWalker a écrit:
Bonjour Alexsoftail,

Pour revenir un peu sérieux (si c'est possible), ta question ne porte pas tant sur une technologie que sur un style d'écoute.

Son tube = son chaud automatiquement ? Rien de plus faux.

Je connais une qté d'amplis à tube qui ne sonnent pas chaud du tout. Mais pas du tout : AR, Cayin/TRI (pas toute la gamme), Audioaéro / Silvaweld (OTL) / LEBEN (CS-660P) / Air Tight etc., etc. etc. etc. Liste bien loin d'être exhaustive.

Ces produits sonnent "juste", ni "chaud, ni "froid".

Toutefois, profitant de cet imaginaire, bien des fabricants d'ampli à tubes produisent volontairement des produits colorés dits "chauds".


Un des forumeurs indique un voie intéressante : amplification en solid state et préamplification en tubes. C'est intéressant car tu récupères largement les qualités des deux mondes, sous réserve que le système soit correctement équilibré bien entendu (des assos fonctionnent naturellement, d'autres pas). C'est mon choix (McIntosh plus audioaero)

Perso le tube, les bons tubes j'adore. Il est vrai qu'il y a quelque chose qui n'est pas de l'ordre du chaud ou pas, mais qui fait que c'est naturel, très libre, spontané.

Le revers de la médaille, c'est que ce sont des amplis bien moins faciles à vivre que du solidstate (là tu branches, ça chauffe, tu écoutes, et tu éteins si tu veux ; le tube, en amplification, cela peut être délicat. Beaucoup moins en préamplification par contre :idee: ). Donc c'est aussi un choix.

J'ajoute aussi que la qualité de la source est PRIMORDIALE.

Tu peux avoir les meilleurs enceintes du monde, les meilleurs câbles, les meilleurs amplis/pré, les meilleurs "tout", si la source n'est pas bonne, c'est pas bon.

Encore faut-il bien déterminer ce qu'est une bonne source.

Et là, d'après moi, outre une histoire de fidélité (un minimum nécessaire quand même :mdr: ), les goûts personnels où le style d'écoute redeviennent prédominants (Parce que l'idée c'est quand même de prendre du plaisir à l'écoute, non ? :wink:)

Donc il n'y a pas 50 solutions : il faut écouter, et bien retenir ce qui te plait.

Ensuite, il faut essayer de comprendre pourquoi cela te plait (le style d'écoute donc : plutôt "chaud", ou pas, précis, plus global, etc), et tu affines pour trouver le meilleur compromis en rapport qualité/prix/plaisir.

Toutefois, avec une certaine expérience, quand on aime vraiment une écoute, on le sait en principe en quelques secondes : on se dit juste "wouah" :o :mdr: (et après on cours regarder l'étiquette)

Amicalement,
David :wink:


Bonjour,

Ne faut-il pas aussi rajouter des produits les plus neutres possibles, sans coloration.
Sinon un pre-ampli a tubes suivit d'un ampli a transistor permet de jouets sur les tubes pour trouver le bon compromis et les tubes de pre ampli sont moins cher.

Riton.


Salut Riton,

Hum, la neutralité... vaste problème d'après moi, car je me sens bien incapable de la définir exactement comme de la reconnaître finalement, n'étant moi-même pas neutre, ni la pièce dans laquelle j'écoute et qui a sa signature, par rapport à une prise de son nécessairement bâtie sur des partis-pris, voire des recettes, etc.

Bref, je suis très gêné. Je préfère dès lors parler de "naturel", de "transparence" (exemple: tu changes de disque, voire de plage, et tu as l'impression d'avoir changé de système tant les signatures sonores, mixages, etc., sont évident, pour le meilleur comme le pire d'ailleurs), si c'est plus évident, ce qui n'est pas évident.

A la rigueur, et pour prendre le problème en creux, je pense que c'est moins compliqué de parler d'une "restitution colorée" que d'une "restitution neutre".

Bon, je pense tout haut là... :mdr:, je retourne aux divas du catch là :roll: :lol:

Amicalement,
David :wink:
DaveStarWalker
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline

Message » 10 Oct 2010 20:17

Bon ! Je ne comprends pas trop la discussion. Il semble qu'il y ait déjà un parti pris à la base sur la supériorité du tube... :roll:

Personnellement, je poserais le problème inverse:
Pourquoi la lampe si le transistor la détrône si facilement ?

En effet, de tout les systèmes que j'ai écouté, les plus naturels et transparents étaient tous constitués à base de totor. Encore récemment, au Japon, tout les auditos les plus "hi-end", je n'ai pas vu l'ombre d'un tube ! Les seuls tubes aperçus sont sur des appareils plutôt "Mid Class" du genre Softone.

Cordialement
FDR
FDRT
 
Messages: 6575
Inscription: 23 Jan 2004 19:48
  • offline

Message » 11 Oct 2010 9:06

Tout est question de goût

Il y a des voitures pulman et des voitures sport ; les deux sont merveilleuses ; chacun doit pouvoir s'y retrouver pour finalement un plaisir perso ( la hifi c'est perso et non pour son voisin ... Après les querelles de clochers de se dire que l'un ou l'autre c'est mieux ? Croyez pas que cela est perturbant pour un futur acquéreur ? Laisser a chacun son libre arbitre et que chaque constructeurs et revendeurs fassent de leur mieux pour gagner une nouvelle relation via ses appareils avec sa clientèle . Y a pas de mieux ou moins bien : y a que cela plait ou plait pas . Aux constructeurs de résoudre les défauts sil y en a point barre .

Jlb doc tubes
BENOIST
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 2592
Inscription: 13 Sep 2003 7:21
Localisation: Villeporcher (41310)

Message » 11 Oct 2010 11:29

FDRT a écrit:Bon ! Je ne comprends pas trop la discussion. Il semble qu'il y ait déjà un parti pris à la base sur la supériorité du tube... :roll:

Personnellement, je poserais le problème inverse:
Pourquoi la lampe si le transistor la détrône si facilement ?

En effet, de tout les systèmes que j'ai écouté, les plus naturels et transparents étaient tous constitués à base de totor. Encore récemment, au Japon, tout les auditos les plus "hi-end", je n'ai pas vu l'ombre d'un tube ! Les seuls tubes aperçus sont sur des appareils plutôt "Mid Class" du genre Softone.

Cordialement
FDR


Perso, j'ai fait des écoutes exceptionnelles dans les deux technos (voir mes posts précédents)

Moi-même je suis équipé en hybride (transistor = ampli, tubes = préampli).

Par ailleurs, la personne qui avait ouvert le thread (et qui a disparu depuis ??? :mdr: ) avait bien indiqué que le titre est une accroche.

Amicalement,
David :wink:
DaveStarWalker
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline

Message » 11 Oct 2010 12:01

DaveStarWalker a écrit:
1/Perso, j'ai fait des écoutes exceptionnelles dans les deux technos (voir mes posts précédents)



2/Par ailleurs, la personne qui avait ouvert le thread (et qui a disparu depuis ??? :mdr: ) ........... :


1/ Bien sûr et nous sommes quelques uns dans ce cas :wink:

2/ Oui un seul message, le premier :D :mdr:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 11 Oct 2010 12:45

Il y a du très bon dans les deux technologie on le sait bien ... Et de vouloir créer des castes ou paroisses rien de bon

L'association tubes et transistors fait très souvent merveille ... Tubes et numérique aussi .

La ou pour ma part je dirais avec expérience : le tube "pêche" cote composants de puissance .

Pour mémoire perso des écoutes salons avec papa dans les années 80 , électroniques de grosses puissance a tubes nos ... Me souviens de poils de bras dresses sur certains salons ... Grande dynamique et beauté et aisance ... Mais c'était énorme , très chaud et blinde de 6550a en général !
BENOIST
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 2592
Inscription: 13 Sep 2003 7:21
Localisation: Villeporcher (41310)

Message » 11 Oct 2010 13:28

D'ou l'intérêt des enceintes ne demandant pas une centrale nucléaire pour fonctionner.
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 11 Oct 2010 14:01

ougo a écrit:D'ou l'intérêt des enceintes ne demandant pas une centrale nucléaire pour fonctionner.


Absolument ! Sachant que perso de me dire que beaucoup d'énergie si difficile a obtenir correctement ... Et puis la nous pourrions ouvrir un autre débat du même style et finalement tourner en rond ... Dinas et du haut rendement , dans les deux cas cela peut très bien fonctionner ...
BENOIST
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 2592
Inscription: 13 Sep 2003 7:21
Localisation: Villeporcher (41310)

Message » 11 Oct 2010 21:54

Bonsoir

de toute façon qu importe le flacon tant que l ivresse est la .......

j ai pour ma part eu nombre d amplis et pas des moindres boxant dans des categories de compet et si comparaison il doit pour y avoir c est sur la class a ,la categorie ou on chauffe sa maison et on rince l edf a juste prix

et si je dois emettre un avis purement base sur l ecoute , il me semble qu au travers des choix de tubes disponibles avec les blocs de puissance ad hoc on arrive a obtenir une ecoute plus charnelle et selon le tubes en etage de puissance des choses se revelent , a ce sujet l otl m a amene bcp de plaisir et d heures d ecoutes , le single ended plus de frustration bcp de choses sur certains registres et de la frustration ailleurs sauf en multi amplification active , les soucis de reglages allant avec

le transistor est capable de combler certains vides mais peut etre systematique sur des ecoutes on sait ou l on va mais il manque parfois cette petite coqueterie qui n est pas de la chaleur mais cette sensation de chair autour de l os

c est un peu comparer un bon cognac et un bon wisky , puis il y a aussi un effet de stimuli reponse en relation avec sa journee , l etat d esprit de l auditeur , le syndrome de la madeleine de Proust si je peux me permettre

tres amicalement
lone wolf and cube
 
Messages: 2430
Inscription: 26 Déc 2005 0:11
  • offline

Message » 11 Oct 2010 23:05

BENOIST a écrit:Tout est question de goût


Eh bien non, justement ! On est dans une section "haute-fidélité" et l'on parle bien d'une techno qui détrône une autre !

En terme de résultat, si j'ai fait d'excellentes écoutes avec du tube (en il y a peu avec ça), les meilleures écoutes, le top du top, a toujours été réalisé avec du totor.

Il apparait que si le tube est parfois joliment coloré, le totor dans sa meilleure forme permet d'atteindre un niveau de performance que le tube n'est pas capable d'atteindre.

S'il est communément admis qu'un ampli à transistor puisse "simuler" un ampli à tube, il est aussi communément admis que la réciproque n'est pas vraie.

Cordialement
FDRT
FDRT
 
Messages: 6575
Inscription: 23 Jan 2004 19:48
  • offline

Message » 11 Oct 2010 23:16

Alors là je plussoie un max, car c'est exactement ce à quoi je pensais. Ces deux aspects (écoutes de ultra haut vol avec du totor et le fait que le totor offre la rigueur nécessaire pour simuler du tube et pas l'inverse) me font clairement préférer le totor dans une optique de haute fidélité.

Il en est tout autre de production musicale, où si il s'agit de mettre de la chair autour de l'os avec les sous-vêtements en prime, rien ne vaut les tubes. Mais on se situe plus dans la production (et je ne parle pas que d'instruments électrifiés là, mais de traitement son y compris sur les voix), où on a envie et besoin de créer des harmoniques satisfaisantes à l'oreille, que dans la REproduction sonore où on veut la stricte vérité du cd, et où la rigueur est de mise, pas l'interprétation du signal.

Je comprends parfaitement qu'on soit tenté de mettre le piment qu'on souhaite dans la sauce hifi, mais on s'expose forcément à une lassitude accrue, j'en suis convaincu.
popette59
 
Messages: 2455
Inscription: 17 Juin 2008 19:11
  • offline

Message » 11 Oct 2010 23:32

Un tube musicalement satisfaisant peux couter des peanuts,un totor,jamais satisfaisant pour aussi peux.

Tu peux trouver un vieil ampli de console a quelques 50 $ / € qui laissera tous les totors de - de 2000 $ / € loin derrière.

Il ne fera que quelques watts,mais c'est un pensez y bien.
mroboto
 
Messages: 2126
Inscription: 26 Avr 2010 22:21
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message