Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 30 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Pourquoi le transistor si la lampe détrône si facilement....

Message » 18 Oct 2010 13:18

ça a du sens quand les professionnels et les utilisateurs en bout de chaine admettent l'idée qu'il y a un son tubes !
Dans l'absolu c'est inexact, car on sait que selon montage, classes, etc., les amplis à tubes peuvent sonner d'une façon très diverse, mais dans la pratique : suffit de lire la presse et les forums hifi : 98% des personnes qui parlent électroniques à tubes parlent de caractéristiques sonores particulières doit directement soit en creux pour parler du son froid des transistors... chose tout aussi fallacieuse.

On pourra ergoter tant qu'on veut : mais c'est ainsi et des appareils permettent donc de simuler le son très particulier du tube : sous entendu rond et chaud, aéré : soit des harmoniques paires et un peu de microphonie...
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Oct 2010 13:18

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Oct 2010 13:25

le souci vient d ailleurs ,bcp de gens parlent de la sonorite des tubes sans en avoir jamais eu chez eu

si je devais faire une comparaison c est assez semblable aux rappeurs qui parlent de rue et qui vivent dans le 16 eme a paris

arrive un moment quand on parle d un sujet aussi tenace dans le temps on se dit qu on va d abord ecouter tous les montages a tube du marche et ensuite on parle de la sois disant chaleur des tubes

car moi la seule chaleur que je connais aux tubes c est celle qui chauffe les doigts si par malheur on y touche et la maison quand ils fonctionnent
lone wolf and cube
 
Messages: 2430
Inscription: 26 Déc 2005 0:11
  • offline

Message » 18 Oct 2010 14:18

haskil a écrit:ça a du sens quand les professionnels et les utilisateurs en bout de chaine admettent l'idée qu'il y a un son tubes !
Dans l'absolu c'est inexact, car on sait que selon montage, classes, etc., les amplis à tubes peuvent sonner d'une façon très diverse, mais dans la pratique : suffit de lire la presse et les forums hifi : 98% des personnes qui parlent électroniques à tubes parlent de caractéristiques sonores particulières doit directement soit en creux pour parler du son froid des transistors... chose tout aussi fallacieuse.

On pourra ergoter tant qu'on veut : mais c'est ainsi et des appareils permettent donc de simuler le son très particulier du tube : sous entendu rond et chaud, aéré : soit des harmoniques paires et un peu de microphonie...


Là on est d'accord, 100%.

Mais tu comprends que c'est gonflant (pour ne pas écrire autre chose :evil: ) d'entendre (c'est le cas de le dire :mdr: ) que le tube est automatiquement comme ceci, et l'inverse d'ailleurs pour les transistors (perso, mes mac sont froids uniquement quand ils sont éteints :wink: ), etc.

Amicalement,
David :wink:
DaveStarWalker
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline

Message » 18 Oct 2010 14:24

lone wolf and cube a écrit:le souci vient d ailleurs ,bcp de gens parlent de la sonorite des tubes sans en avoir jamais eu chez eu

si je devais faire une comparaison c est assez semblable aux rappeurs qui parlent de rue et qui vivent dans le 16 eme a paris

arrive un moment quand on parle d un sujet aussi tenace dans le temps on se dit qu on va d abord ecouter tous les montages a tube du marche et ensuite on parle de la sois disant chaleur des tubes

car moi la seule chaleur que je connais aux tubes c est celle qui chauffe les doigts si par malheur on y touche et la maison quand ils fonctionnent


Et si tout simplement cette histoire de "son tube" vs "son transistor" relevait d'une forme hifi de l'allégorie de la caverne de Platon, ce que nous voyons détermine notre perception de la réalité :
- un tube a une une forme arrondie, un filament qui rougeoie et ça chauffe...donc un son chaud et rond
- un transistor c'est noir et anguleux et austère..donc un son froid et sec

Blounote :idee:
blounote
 
Messages: 4817
Inscription: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 18 Oct 2010 14:30

blounote a écrit:
lone wolf and cube a écrit:le souci vient d ailleurs ,bcp de gens parlent de la sonorite des tubes sans en avoir jamais eu chez eu

si je devais faire une comparaison c est assez semblable aux rappeurs qui parlent de rue et qui vivent dans le 16 eme a paris

arrive un moment quand on parle d un sujet aussi tenace dans le temps on se dit qu on va d abord ecouter tous les montages a tube du marche et ensuite on parle de la sois disant chaleur des tubes

car moi la seule chaleur que je connais aux tubes c est celle qui chauffe les doigts si par malheur on y touche et la maison quand ils fonctionnent


Et si tout simplement cette histoire de "son tube" vs "son transistor" relevait d'une forme hifi de l'allégorie de la caverne de Platon, ce que nous voyons détermine notre perception de la réalité :
- un tube a une une forme arrondie, un filament qui rougeoie et ça chauffe...donc un son chaud et rond
- un transistor c'est noir et anguleux et austère..donc un son froid et sec

Blounote :idee:


:wink: :wink: :wink: :wink:
lone wolf and cube
 
Messages: 2430
Inscription: 26 Déc 2005 0:11
  • offline

Message » 18 Oct 2010 14:42

blounote a écrit:
lone wolf and cube a écrit:le souci vient d ailleurs ,bcp de gens parlent de la sonorite des tubes sans en avoir jamais eu chez eu

si je devais faire une comparaison c est assez semblable aux rappeurs qui parlent de rue et qui vivent dans le 16 eme a paris

arrive un moment quand on parle d un sujet aussi tenace dans le temps on se dit qu on va d abord ecouter tous les montages a tube du marche et ensuite on parle de la sois disant chaleur des tubes

car moi la seule chaleur que je connais aux tubes c est celle qui chauffe les doigts si par malheur on y touche et la maison quand ils fonctionnent


Et si tout simplement cette histoire de "son tube" vs "son transistor" relevait d'une forme hifi de l'allégorie de la caverne de Platon, ce que nous voyons détermine notre perception de la réalité :
- un tube a une une forme arrondie, un filament qui rougeoie et ça chauffe...donc un son chaud et rond
- un transistor c'est noir et anguleux et austère..donc un son froid et sec

Blounote :idee:


Pas faux du tout et plutôt très bien vu :wink: :idee:

Lone Wolf : pense à Hanzo the Razor :lol: :lol: :lol: :mdr: Je pense qu'il écoute du tube !! :D

Amicalement,
David :wink:
DaveStarWalker
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline

Message » 18 Oct 2010 14:45

:P :wink: :mdr:

avec lady yakusa plus connue sous le nom de the red peony
lone wolf and cube
 
Messages: 2430
Inscription: 26 Déc 2005 0:11
  • offline

Message » 18 Oct 2010 14:52

lone wolf and cube a écrit::P :wink: :mdr:

avec lady yakusa plus connue sous le nom de the red peony


Elle aussi elle est du côté des tubes.

Les gros tubes !! :o :mdr:

Très amicalement,
David :wink:
DaveStarWalker
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline

Message » 18 Oct 2010 14:56

lone wolf and cube
 
Messages: 2430
Inscription: 26 Déc 2005 0:11
  • offline

Message » 18 Oct 2010 14:57

lone wolf and cube a écrit:http://data-allocine.blogomaniac.fr/mdata/8/3/5/Z20060319193303243169538/img/1268246918_poster_lady_yakuza5.jpg


y marche pas ton lien, :-?

Escroc !! :mdr:
DaveStarWalker
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline

Message » 18 Oct 2010 17:34

En tout cas , perso au salon Mariot ce weekend , je préférais de loin le "son transistors" au "son tube" bouillimique !

D'ailleurs certains constructeurs commencent a faire de vraiement bon transistors qui sonnet vraiment bien fluide et dynamique sans trop ni pas assez ... dommage que les sources lecture CD ne suivent pas sinon qq exceptions rares et sinon bien sur certaines lectures vinyles vraiment exceptionnelles .

Les qq amplis a tubes entendus (peu malheureusement) bof de chez bof :(

Le pire etait a droite au fond , 3 eme niveau !
mon copain de chez Pieraudio avec ses electro chinoises fait 50 fois plus cohérent ! pour 10 fois moins de sous :evil: dommage pas d'écoute cette année de ses produits , pas assez riche encore ! :-?

jlb/Docteur tubes
BENOIST
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 2592
Inscription: 13 Sep 2003 7:21
Localisation: Villeporcher (41310)

Message » 18 Oct 2010 18:03

BENOIST a écrit:En tout cas , perso au salon Mariot ce weekend , je préférais de loin le "son transistors" au "son tube" bouillimique !

D'ailleurs certains constructeurs commencent a faire de vraiement bon transistors qui sonnet vraiment bien fluide et dynamique sans trop ni pas assez ... dommage que les sources lecture CD ne suivent pas sinon qq exceptions rares et sinon bien sur certaines lectures vinyles vraiment exceptionnelles .

Les qq amplis a tubes entendus (peu malheureusement) bof de chez bof :(

Le pire etait a droite au fond , 3 eme niveau !
mon copain de chez Pieraudio avec ses electro chinoises fait 50 fois plus cohérent ! pour 10 fois moins de sous :evil: dommage pas d'écoute cette année de ses produits , pas assez riche encore ! :-?

jlb/Docteur tubes


Salut,

Tu veux dire que les transistors japonais à 15 milliards sonnent mal :wink: :mdr:

Non, je n'ai rien dit !! :lol:

C'était la pièce.

A zut, là c'était à gauche... :roll: :( :mdr:

Euh, en fait j'ai rien compris :-? ... je retourne dormir :idee:

Amicalement,
David :wink:
DaveStarWalker
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline

Message » 27 Oct 2010 4:39

DaveStarWalker a écrit:
haskil a écrit:ça a du sens quand les professionnels et les utilisateurs en bout de chaine admettent l'idée qu'il y a un son tubes !
Dans l'absolu c'est inexact, car on sait que selon montage, classes, etc., les amplis à tubes peuvent sonner d'une façon très diverse, mais dans la pratique : suffit de lire la presse et les forums hifi : 98% des personnes qui parlent électroniques à tubes parlent de caractéristiques sonores particulières doit directement soit en creux pour parler du son froid des transistors... chose tout aussi fallacieuse.

On pourra ergoter tant qu'on veut : mais c'est ainsi et des appareils permettent donc de simuler le son très particulier du tube : sous entendu rond et chaud, aéré : soit des harmoniques paires et un peu de microphonie...


Là on est d'accord, 100%.

Mais tu comprends que c'est gonflant (pour ne pas écrire autre chose :evil: ) d'entendre (c'est le cas de le dire :mdr: ) que le tube est automatiquement comme ceci, et l'inverse d'ailleurs pour les transistors (perso, mes mac sont froids uniquement quand ils sont éteints :wink: ), etc.

Amicalement,
David :wink:


les fonctions de transfert de base sont différentes:
- un tube : c'est relativement linéaire (entre tension d'entrée et courant de sortie), si on le polarise bien
-un transistor bipolaire : c'est exponentiel entre le courant d'entrée et le courant de sortie....

pour un tube, on peut le polariser pour être assez linéaire...ou pour le rendre beaucoup moins linéaire (et donner un son plus "tube"...)

mes 2cts

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 27 Oct 2010 8:11

Dans les deux cas de figure : le pire et le meilleur :roll:

Tout se situe dans la construction de l'appareil. Vous pouvez faire sonne raide ou mou un tube ou un transistor...

Ce n'est pas facile du tout ce domaine d'activité animé en plus par autant de passions et émotions bien à nous les humains.
La machine électronique doit nous rendre l'humanité de cette voix que vous ecoutez ou le boisé de ce violon.

L'expérience pourtant au travers des époques depuis la naissance de la haute fidélité : des appareils tres divers et tres créatifs pour certains ont vu le jour et ce avec parfois beaucoup de brio .
Certains appareils sont meme arrivés à créer une réputation et on facilité la mise en place d'une bonne réputation de certaine marques.

Ce domaine n'est pas facile ni vraiment définitivement écrit sinon nous pourrions nous dire qu'avec tout ce que l'on sait actuellement , tout ce qui a été écrit et fabriqué jusqu'à présent , tous les exemples de constructions et schémas des plus sophistiqués aux plus simples... !
Reste que l'on se retrouve encore aujourd'hui avec des électroniques qui ne marchent pas bien : je dirais plutôt qu'elles n'apportent rien d'intéressant a la restitution musicale globale par rapport a un vaste auditoire de gens mélomanes.

La solution n'est surement pas écrite encore . Et si il en existait une ? qu'elle soit animée par des transistors ou tubes ou les deux ...?

jlb/Docteur tubes
BENOIST
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 2592
Inscription: 13 Sep 2003 7:21
Localisation: Villeporcher (41310)

Message » 27 Oct 2010 9:26

BENOIST a écrit:Dans les deux cas de figure : le pire et le meilleur :roll:

Tout se situe dans la construction de l'appareil. Vous pouvez faire sonne raide ou mou un tube ou un transistor...

Ce n'est pas facile du tout ce domaine d'activité animé en plus par autant de passions et émotions bien à nous les humains.
La machine électronique doit nous rendre l'humanité de cette voix que vous ecoutez ou le boisé de ce violon.

L'expérience pourtant au travers des époques depuis la naissance de la haute fidélité : des appareils tres divers et tres créatifs pour certains ont vu le jour et ce avec parfois beaucoup de brio .
Certains appareils sont meme arrivés à créer une réputation et on facilité la mise en place d'une bonne réputation de certaine marques.

Ce domaine n'est pas facile ni vraiment définitivement écrit sinon nous pourrions nous dire qu'avec tout ce que l'on sait actuellement , tout ce qui a été écrit et fabriqué jusqu'à présent , tous les exemples de constructions et schémas des plus sophistiqués aux plus simples... !
Reste que l'on se retrouve encore aujourd'hui avec des électroniques qui ne marchent pas bien : je dirais plutôt qu'elles n'apportent rien d'intéressant a la restitution musicale globale par rapport a un vaste auditoire de gens mélomanes.

La solution n'est surement pas écrite encore . Et si il en existait une ? qu'elle soit animée par des transistors ou tubes ou les deux ...?

jlb/Docteur tubes


Tout a fait.

De toute façon ,le titre même du sujet ne peut que provoquer des discussions du type "les pros et les antis".

Perso, au dernier salon de Haute Fidélité, l'écoute qui m'a le plus emballé était à base d'amplis... numériques.

J'avais beaucoup d'à priori (c'est pas bien mais c'est humain, et bon, jusqu'à preuve du contraire :mdr: ), et franchement, j'ai été enchanté.

Je n'aurais jamais pensé cela, comme quoi.

De toute façon, mis à part les goûts de chacun, parler de la restitution d'un appareil pris un à un n'a pas beaucoup de sens. C'est au sein d'un système que cela doit se faire. On a tous des exemples d'associations catastrophiques, malgré la notoriété ou la qualité intrinsèque des éléments, et vice versa.

Dans le thread consacrés aux Mc Intosh, je parlais par exemple de mon expérience avec les Cabasse Iroise SCS 500 (version 98, important, avec l'évent laminaire en dessous). Enceintes d'après moi très capricieuses (car pas neutres du tout mais typées) pouvant passer sans problème du "franchement inécoutable" au "franchement splendide" selon les produits connectés.

Amicalement,
David :wink:
DaveStarWalker
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline



Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message