Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: gailuron, lemonsoda, Phamphare et 30 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

preampli classe audio dr7

Message » 10 Fév 2007 19:09

nidsee a écrit:
van.alstine a écrit:J'avais entendu le couple DR7 DR9 et j'avais réellement été emballé.


Comme je le disais dans une autre discussion, c'est l'époque où j'aurais choisi Classé sans problème si mes moyens ne l'avaient permis. :P


A 7000 euros sur le marché il y a 20 ans c'était du THDG alors...
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Fév 2007 19:09

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Fév 2007 19:56

Ah ça oui c'était du "vrai" THDG à l'époque,

je me souviens que je m'étais posé la question de changer mon Mark Levinson ML12A pour le DR7,
mais le prix m'avait un peu retenu, car en fait, le but si j'étais allé jusqu'au bout de ma démarche était d'acheter le couple avec l'ampli DR9 qui aurait alors remplacé mon Levinson ML11 (que j'ai conservé encore aujourd'hui).

Mais le financement de mes travaux a finalement eu raison de ce projet.

@ +
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 10 Fév 2007 20:00

Juste une petite précision,
70000 francs de l'époque si on les convertissait tels quels en euros on serait à plus de 10000 euros,
même si une telle conversion sans réajustements est en effet discutable.
Classé à l'époque étaient des appareils de puristes pour puristes.

@ +
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 10 Fév 2007 20:06

van.alstine a écrit:Juste une petite précision,
70000 francs de l'époque si on les convertissait tels quels en euros on serait à plus de 10000 euros,
même si une telle conversion sans réajustements est en effet discutable.
Classé à l'époque étaient des appareils de puristes pour puristes.

@ +


Conversion très discutable dans le sens où l'on constate que le THDG à progressé beaucoup plus vite que l'inflation...
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 10 Fév 2007 20:16

Je continue, pardon.

C'est dans les series suivantes que ça a commencé à se gâter selon moi.

Les 175 w. stéréo avec les bords de façades arrondis et les poignées (que je pensais acheter jusqu'à ce que j'ai pu l'écouter),
les 200 ou 250w. stéréo,
les blocs mono annonçant des puissances considérables et capables de tenir des Apogée aussi bien que des Krell (tu parles)...

Quelques copains ont acheté l'ensemble préamp-ampli 30/70.
C'était pas très cher et le gros argument commercial à l'époque était la garantie à vie.
La plupart les ont revendus assez vite.
Généralement pour de l'Audio Research (LS7, LS2B, ou LS22 pour ceux qui avaient plus de moyens, et D200 en ampli la plupart du temps).
Un ami en a encore un couple, le préamp surtout est un bouchon, mais il avait le gros avantage de la télécommande de volume...(un luxe que Démaret faisait payer en option chez Audio Research jusqu' 2000 francs, 304 euros, si si)
l'ampli lui est un 2 fois 70 w. sans histoires et visiblement c'était du materiel fiable.

@ +
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 10 Fév 2007 20:20

Si je te suis bien, somme toute, les marques qui ont su garder et améliorer leurs qualités au fur et à mesure des progrès techniques, ne sont pas nombreuses.
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 10 Fév 2007 20:27

Je ne les connais pas toutes mais il est vrai que je pense qu'aujourd'hui Classé (ou plus éxactement B&W, car je crois que c'est eux qui en sont désormais propriétaires)
ne pousrsuit plus les mêmes objectifs qu'à l'époque,
et qu'un féroce et visiblement très efficace marketing place sans cesse ces deux marques non seulement ensembles, mais comme références avec de belles photos de studios d'enregistrement.
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 10 Fév 2007 20:31

van.alstine a écrit:Je continue, pardon.

C'est dans les series suivantes que ça a commencé à se gâter selon moi.

Les 175 w. stéréo avec les bords de façades arrondis et les poignées (que je pensais acheter jusqu'à ce que j'ai pu l'écouter),
les 200 ou 250w. stéréo,
les blocs mono annonçant des puissances considérables et capables de tenir des Apogée aussi bien que des Krell (tu parles)...

@ +


La serie avec le "fameux" One Thousand bloc de 1000W ou 500W je ne sais plus: une catastrophe complète...
nidsee
 
Messages: 2148
Inscription: 24 Déc 2006 20:42
Localisation: Terre
  • offline

Message » 10 Fév 2007 20:32

van.alstine a écrit:Je ne les connais pas toutes mais il est vrai que je pense qu'aujourd'hui Classé (ou plus éxactement B&W, car je crois que c'est eux qui en sont désormais propriétaires)
ne pousrsuit plus les mêmes objectifs qu'à l'époque,
et qu'un féroce et visiblement très efficace marketing place sans cesse ces deux marques non seulement ensembles, mais comme références avec de belles photos de studios d'enregistrement.


C'est aussi le genre de constat que j'ai deja entendu sur des marques prestigieuses telle Mc, qui pour certains à perdu de ses qualités depuis quelle n'est plus indépendante, rachetée par les Japonais je crois?
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 10 Fév 2007 20:48

Pour ce qui est de Mac,
ça remonte selon moi bien avant cette periode.

Ce qui les a déjà mis sur la touche c'est l'arrivée fin des années 70 d'Audio Research, de Mark Levinson, de Naim, sans parler de nombreux brillantes petites boites aujourdhui disparues comme Rappaport, AGI, DB Systèm etc...
des gens qui ont quand même révolutionné l'écoute.

Avant ça il y avait en amplis Mac c'est vrai, Quad (quand tu pouvais pas te payer du Mac, comme moi), et quelques autres qui souvent étaient d'anciennes belles marques sur le déclin.

J'ai eu du Mac dans les années 80, pour m'enlever l'envie en quelque sorte, j'ai immédiatement revendu.
Des copains en ont eu et ont eu pas mal de soucis avec.

Je sais que je vais pas me faire que des amis (mais j'ai l'habitude)
Mac n'est pas, et ce depuis très longtemps, un materiel de puriste.
On achète selon moi ça pour l'image, pour la sécurité et une forme de certitude.

@ +
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 10 Fév 2007 20:57

van.alstine a écrit:Pour ce qui est de Mac,
ça remonte selon moi bien avant cette periode.

Ce qui les a déjà mis sur la touche c'est l'arrivée fin des années 70 d'Audio Research, de Mark Levinson, de Naim, sans parler de nombreux brillantes petites boites aujourdhui disparues comme Rappaport, AGI, DB Systèm etc...
des gens qui ont quand même révolutionné l'écoute.

Avant ça il y avait en amplis Mac c'est vrai, Quad (quand tu pouvais pas te payer du Mac, comme moi), et quelques autres qui souvent étaient d'anciennes belles marques sur le déclin.

J'ai eu du Mac dans les années 80, pour m'enlever l'envie en quelque sorte, j'ai immédiatement revendu.
Des copains en ont eu et ont eu pas mal de soucis avec.

Je sais que je vais pas me faire que des amis (mais j'ai l'habitude)
Mac n'est pas, et ce depuis très longtemps, un materiel de puriste.
On achète selon moi ça pour l'image, pour la sécurité et une forme de certitude.

@ +


Oui mais alors, que reste t-il comme valeurs sures, des marques de prestiges, fiables et qui n'aient pas perdu leur qualités?
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 10 Fév 2007 22:58

Ben, la roue tourne,
les concepteurs s'en vont ou se font virer par les actionnaires,
un bel exemple avec Levinson (sans parler des gars qui n'ont fait qu'y passer comme John Curl à qui on doit le LNP2 je crois)
M. Mark Levinson viré ou parti de la marque qui porte son nom avec Tom Colangelo (son vrai ingénieur), qui n'a plus eu le droit d'utiliser son propre nom commercialement,
qui a alors fondé Cello,
puis parti ou viré et qui a fondé Red Rose Music (avec du tube alors que toute sa carrière c'était du transistor)
Colangelo et Paul Jayson de leur coté ont fondé Viola,
Cello maintenant c'est Mathew James etc...
Et ainsi de suite jusqu'au prochain épisode.

A un certain niveau c'est un peu comme en F1 (toute prportion gardée bien entendu)
les équipes dominent tour à tour en fonction de leurs choix techniques et de la valeur de leurs ingénieurs, avec dans la hifi une composante supplémentaire, le juge n'est pas le chrono, il n'est pas objectif, il y rentre des considérations de goût personnel (et quelquefois de sectarisme de chapelle), sans oublier bien entendu les associations de materiel.

Beaucoup de marques à très forte image comme Goldmund par exemple tournent essentiellemnt sur leur réputation. Et ils sont loin d'être les seuls, Levinson aujourd'hui c'est la même chose.
Certaines sortent d'un chapeau, comme Ténor, proposant à des prix stratosphériqes des produits qui marchaient sans doute très bien (jamais écouté) mais qui disparaissent laissant l'éventuel client désemparé.
Halcro est un des nouveaux venus qui semble avoir les reins solides et qui propose des produits réellement exceptionnels selon moi (les blocs mono 58 68 78 ...), mais le prix les mets hors d'atteinte.

La perrénité d'une marque est un critère important quand on met des sous dans ses produits,
mais tous ses produits ne sont pas également interessants, il faut faire le tri.
En outre il n'y a pas de marque "absolue", certains d'ailleurs ont la sagesse de ne se consacrer qu'à ce qu'ils savent faire.

Et par rapport au materiel hifi, il faudrait presque avoir la même approche que pour la bourse, n'y mettre que l'argent dont on peut se passer car on ne peut qu'en retirer du plaisir (pas de la bourse), des sous on ne peut qu'en perdre.

@ +
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 11 Fév 2007 19:36

Rien n'est simple, et la notion de perennité se perd de nos jours...
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 11 Fév 2007 20:35

Il faut simplement "casser les idoles"
et rester à distance de sécurité de ceux qui distillent la certitude infuse.

Aller écouter par soi même et identifier ce que l'on attend d'un système de reproduction musicale,
et à partir de là définir ses choix, qui seront différents d'un à l'autre.

Personne n'a raison fondamentalement, mais il faut éviter de se laisser imposer le point de vue du grand nombre ou du marketing (ce qui revient souvent au même).

Ne trouves-tu pas qu'il y a quelque chose d'inquiétant à s'en remettre à une marque (ou à quoi que ce soit d'autre d'ailleurs) ?

Chercher la certitude ne revient-il pas à chercher un "maître"
et donc à abandonner son libre arbiter ?

@ +
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 11 Fév 2007 21:36

van.alstine a écrit:Il faut simplement "casser les idoles"
et rester à distance de sécurité de ceux qui distillent la certitude infuse.

Aller écouter par soi même et identifier ce que l'on attend d'un système de reproduction musicale,
et à partir de là définir ses choix, qui seront différents d'un à l'autre.

Personne n'a raison fondamentalement, mais il faut éviter de se laisser imposer le point de vue du grand nombre ou du marketing (ce qui revient souvent au même).

Ne trouves-tu pas qu'il y a quelque chose d'inquiétant à s'en remettre à une marque (ou à quoi que ce soit d'autre d'ailleurs) ?

Chercher la certitude ne revient-il pas à chercher un "maître"
et donc à abandonner son libre arbiter ?

@ +


Difficile de garder son libre arbitre devans la multitude de marques qui fleurissent, et dont rien ne garantie la fiabilité, donc logiquement on est tenté de se rallier à des marques plus ou moins "mythiques" quitte à se fourvoyer.

C'était plus aisé quand il y avait une cinquantaine de marques comme il y a 30 ans...
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline



Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message