Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: JeanDom, kumming974, nyga et 18 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Préamplis : le Shaman contre le Spectral...

Message » 19 Nov 2004 12:49

Ou bien veux tu dire que Tact ou lampes, cela reste de toute façon un choix personnel ?
Alors si oui, avis que je partage, que veut dire "pas plus mauvais ?".


dans le sens pas moins "musical" (ce qui ne veut strictement rien dire pour moi mais qui est une définition couramment employé dans le "milieu") c'est à dire pas moins valable d'un strict point de vue de qualité sonore.Ca va sans le dire mais ça va mieux en le disant non?

Tiens un truc amusant:depuis des années on peut parfaitement modéliser le comportement des lampes (via des dsp)d'un ampli guitare;par exemple saturation,usure des lampes voire même des transfos (c'est ce qui done en général cette compression si agréable)...Et ça marche pour l'avoir entendu,et pourtant dieu sait que les gratteux sont viscéralement attachés aux tubes.Eh bien tous ceux qui ont assisté à la démo ont été scotchés tant la différence était inaudible;seul l'amour qu'ils avaient de leurs matériels ne les ont pas fait changé (et accessoirement le lard-feuille)...
Ce genre d'anecdote me fait étrangement penser à certaines discussions hifiesques où l'on vante d'abord ce que l'on a avant de discuter objectivement des appareils (puisque c'est ce qui nous concerne içi),d'où mon allusion à la prétendu supériorité absolue des lampes en matière de restitution musicale.

Ce n'est absolument pas péjoratif de ma part c'est un travers humain dans le quel je cède aussi mais j'essaye de raison garder en pensant qu'on ne parle que d'électronique analogique bf.Dit comme ça c'est moins sexy mais plus proche de la vérité.Moins de subjectif ramènerait à de sains préceptes dont la hifi s'écarte de plus en plus pour s'enfoncer dans un ésothérisme repoussant pour l'amateur lambda (que je resterai quoiqu'il arrive).

Voilà je sais pas si j'ai été plus clair :roll: :wink:
rodjeur
 
Messages: 4753
Inscription: 25 Avr 2002 15:26
Localisation: huit six
  • offline

Message » 19 Nov 2004 14:38

haskil a écrit:[

.....

Mais des lors qu'on ecoute des CD, en quoi une correction numerique bien faite avec un appareil performant peut il rendre le son moins bon ?

.....

Alain :wink:


OUI, il le peut !!!! (c'est pas forcément la double conversion A/N & NA qui peut rendre le son moins bon :( , le pb peut venir dans ce que tu appelles "bien fait" :wink: )

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4733
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 19 Nov 2004 15:42

rodjeur a écrit:
Ou bien veux tu dire que Tact ou lampes, cela reste de toute façon un choix personnel ?
Alors si oui, avis que je partage, que veut dire "pas plus mauvais ?".


dans le sens pas moins "musical" (ce qui ne veut strictement rien dire pour moi mais qui est une définition couramment employé dans le "milieu") c'est à dire pas moins valable d'un strict point de vue de qualité sonore.Ca va sans le dire mais ça va mieux en le disant non?

Tiens un truc amusant:depuis des années on peut parfaitement modéliser le comportement des lampes (via des dsp)d'un ampli guitare;par exemple saturation,usure des lampes voire même des transfos (c'est ce qui done en général cette compression si agréable)...

(...)
d'où mon allusion à la prétendu supériorité absolue des lampes en matière de restitution musicale.

(...)Moins de subjectif ramènerait à de sains préceptes dont la hifi s'écarte de plus en plus pour s'enfoncer dans un ésothérisme repoussant pour l'amateur lambda (que je resterai quoiqu'il arrive).

Voilà je sais pas si j'ai été plus clair :roll: :wink:


Là, je comprends mieux ta phrase qui était effectivement énigmatique.
Une thèse souvent défendue ici est qu'il y aurait un "milieu" de la hifi, qui parlerait musicalité, subjectivité et serait nostalgique d'un passé révolu (vinyle, lampe, etc.) et qu'il vaudrait mieux avoir une approche de la hifi plus "objective".
Je comprends parfaitement que l'on défende cette approche.
Notamment lorsque l'on a compris un fait tout simple : c'est que "l'objectivité" des uns est simplement le qualificatif qu'ils donnent à leur propre subjectivité.
Une fois que l'on a admis cette banalité, on se comprend beaucoup mieux. Pour ton exemple des lampes, il y a tellement de rendus sonores différents selon les lampes utilisées et les types d'amplis que décréter la supériorité du son "lampes" est limite absurde en effet de mon point de vue. Comme le serait l'affirmation de la supériorité du son "transistor", pour à peu près les mêmes raisons.

On le sait depuis quelques dizaines d'années, définir objectivement la "qualité sonore" reste toujours une entreprise difficile. Un des meilleurs signes en est donné par une expérience que chacun peut faire : plus on est dans le haut de gamme, plus les matériels proposent des rendus sonores différents. Qui peuvent être tous de "qualité", mais qui seront plus ou moins accordés avec les choix subjectifs de chacun. C'est déjà vrai pour du bas de gamme, c'est encore plus vrai quand les additions commencent à cuber.

Sinon, ce qui pourrait être objectif pour le coup, c'est de regarder le marché. Et là il parle tout seul. Ce qui se vend en masse, y compris dans le commerce spécialisé en Hifi, c'est ce qui est bien promu.
Rien de nouveau sous le soleil, la hifi fonctionne comme la plupart des marchés.
Et ce qui est bien promu, dans la plupart des bouclards (sauf dans peut-être une dizaine de magasins spécialisés français), et dans les médias, c'est une idée "objective" de la Hifi. Avec "mesures", BE et références permanente à la perfection de la reproduction à la clef.
Donc ce qui se vend s'appelle par exemple Dynaudio, BW, JM Lab, Jamo, Cabasse, Triangle, BC accoustique et cie pour les enceintes (ce sont celles dont on parle le plus ici d'ailleurs, ce qui n'a rien d'étonnant).
En masse, c'est la même chose en électronique, c'est majoritairement maintenant les grandes marques mondiales ou leur filiales (Sony, Denon, Philips, Pioneer et cie).

Ici, dans un forum spécialisé, on peut normalement penser pouvoir s'écarter un peu des sentiers bien balisés par le mass market. On peut par exemple faire remarquer que l'introduction de DSP dans un signal provoque des modifications, mais aussi des altérations.
Et que ces altérations sont sensibles pour certains et insignifiantes pour d'autres.

Dans cette filière, j'ai essayé de parler de différences - apparemment subtiles - entre les rendus sonores proposés par quelques préamplis, tous plutôt réputés, même si leur notoriété est très différente : Mc Intosh, Spectral, Shaman, Hovland. Pour beaucoup, parler de ces différences peut ressembler à une atteinte directe au fondement des drosophiles.
Pour certains, dont je confesse faire partie, il semble que ces "petites différences" peuvent provoquer d'importantes différences dans le ressenti subjectif de la musique écoutée à la maison.
Ce que certains, dont je fais aussi partie, résument parfois d'une phrase parfois un peu lapidaire, certes, mais qui a du sens : "tel matériel, dans telle configuration, est nettement plus musical (à mes oreilles) qu'un autre". Formulation qui me paraît plus juste, et plus honnête d'ailleurs, que de dire "que tel appareil est objectivement meilleur".
Bonnes écoutes
JB
JB14
 
Messages: 335
Inscription: 14 Jan 2002 2:00
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message