Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 22 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Quel intégré pour des Sloop à 900€?

Message » 20 Sep 2005 10:51

C'est peut-être parce que MAC les leur avait prêté le temps du salon, ça se produit parfois !

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Sep 2005 10:51

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Sep 2005 23:01

le grenier doit etre interesant !!!
tib tib
 
Messages: 688
Inscription: 16 Fév 2005 21:37
Localisation: val de marne
  • offline

Message » 21 Sep 2005 14:34

Philippe Muller a écrit:Le reste est affaire de goût. Il faut savoir que Georges Cabasse n'écoutait que très peu de disques du commerce et se souciait peu de savoir si ses enceintes fonctionneraient ou non avec la production standard. Il n'achetait que des disques avec prise de son à deux micros (BNL et un peu d'Harmonia Mundi ou des anciens Decca d'avant l'arbre etc...). Pour le reste, il enregistrait les concerts lui-même.

Voilà pourquoi son approche est si différente de celle des autres car il n'avait pas le même type de soucis pour écouter de la musique. D'abord, il n'y avait jamais de musique de fond mais une heure de concert par jour, pendant laquelle, il fallait écouter religieusement à niveau réel et ne pas parler. Puis après, plus de musique, jusqu'au lendemain.


Ce qui explique peut-être que les enceintes Cabasse ont un haut-médium un peu en avant (par rapport au reste du marché). :wink:
La tendance actuelle étant aux enregistrements de proximité (un micro sur chaque instrument) ; ça ne passe pas toujours aisément sur des Cabasses. :x
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 21 Sep 2005 14:48

La proximité n'a pas de rapport direct avec le niveau du médium; c'est plutôt la différence entre une prise de son réalisée sans intervention humaine à posteriori et une prise de son retravaillée à l'oreille. Cette dernière dépend beaucoup de l'équilibre des enceintes et de l'état de fatigue du technicien.

On trouve beaucoup d'enceintes manquant d'énergie dans la zone 2 à 4000 Hz. Les micros utilisés par Georges Cabasse étaient des micros de qualité mesure, ceux-là même qui servaient aux démos de live music.

L'impression de présence excessive tient au fait que chez Cabasse, on écoutait dans une assez grande salle et à une distance imposée. Ces enceintes devaient être écoutées à 4.4 / 4.7 mètres avec un écartement de 3.2 mètres. C'était la règle. L'équilibre était prévu pour cela et pas autrement. Plus près, cela devenait dur.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 21 Sep 2005 15:12

Philippe Muller a écrit:La proximité n'a pas de rapport direct avec le niveau du médium; c'est plutôt la différence entre une prise de son réalisée sans intervention humaine à posteriori et une prise de son retravaillée à l'oreille. Cette dernière dépend beaucoup de l'équilibre des enceintes et de l'état de fatigue du technicien.


Il me semble pourtant que les enregistrements à 2 micros sont souvent plus mates. :-?

Philippe Muller a écrit:On trouve beaucoup d'enceintes manquant d'énergie dans la zone 2 à 4000 Hz. Les micros utilisés par Georges Cabasse étaient des micros de qualité mesure, ceux-là même qui servaient aux démos de live music.

L'impression de présence excessive tient au fait que chez Cabasse, on écoutait dans une assez grande salle et à une distance imposée. Ces enceintes devaient être écoutées à 4.4 / 4.7 mètres avec un écartement de 3.2 mètres. C'était la règle. L'équilibre était prévu pour cela et pas autrement. Plus près, cela devenait dur.


Intéressant! :P
Il est vrai que depuis que j'écoute mes enceintes à 4.1m, elle me paraissent bien plus équilibrées. :wink:
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 21 Sep 2005 16:03

Concernant les "bons" mariages d'amplis avec les Cabasse, je me souviens qu'un vendeur afficionados de la marque, à Rouen (Hifisyma pour les 76, je sais pas s'il existe toujours) aimait bien Onkyo, les gros intégrés Integra et les ensembles séparés.
Le type connaissait vachement bien les produits (il s'appelait Philippe quelquechose), et j'ai eu droit a de fameuses démo de Cabasse HDG chez lui!
Maintenant, incapable de dire si les ampli Onkyo Integra avait un faible niveau de Contre réaction comme les amplis Cabasse!

Olivier
oso
 
Messages: 1251
Inscription: 17 Juin 2003 16:23
Localisation: Nice
  • offline

Message » 21 Sep 2005 17:01

Il me semble pourtant que les enregistrements à 2 micros sont souvent plus mates.

Il n'y a aucune raison. Cela dépend des micros, de la salle et de tas de choses. Plus mat signifie moins réverbéré ou trop amorti (ce qui revient au même). Si la salle est comme cela, le résultat sera comme cela également. Une salle très mate n'est pas faite pour écouter des instruments en direct. En principe, en éloignant les micros on capte plus d'ambiance.

Souvent, la notion de clarté est attachée aux micros cardioïdes dont les performances dans le grave dépendent de la distance. Il leur arrive assez souvent d'en manquer. Pour Georges Cabasse, un micro cardio n'était pas un micro sérieux. Seul l'omni était considéré comme un micro digne de ce nom, à condition que son diamètre soit très réduit.


Les amplis Onkyo étaient faiblement contre réactionnés voire mêm pas du tout sur certains modèles Intégra (9711 et 9911).
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 21 Sep 2005 21:16

Philippe Muller a écrit:Les amplis Onkyo étaient faiblement contre réactionnés voire mêm pas du tout sur certains modèles Intégra (9711 et 9911).


D'après P. Vercher et J. Vallienne, de PAV, le 9711 n'avait pas de contre-réaction globale, mais une faible résistance interne et des contre-réactions locales.

Le labo de la revue mesura des distorsions inférieures à 0.02% sur les trois fréquences de 100, 1000 et 10000 Hz, de 5 à 70W. Avec un rapport signal bruit en pondération A très élevé: 116 dB à 88W. Sur 1 watts, si pas de surprises, ça devrait faire une valeur très respectable de 96.5 dB (86.5 dB en valeur non pondérée).
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 22 Sep 2005 0:39

Euh...ça devient un peu trop technique pour moi :-?
A la base,je voulais juste que vous me donniez des pistes pour un ampli(ou préampli avec des Sloop...

Les chiffres,c'est bien beau,et c'est bien de s'y intéressé,mais il n'y a pas que ça
:roll:

Merci :wink:
supertotof
 
Messages: 1127
Inscription: 01 Juin 2004 13:07
Localisation: Près du GYM....
  • offline

Message » 22 Sep 2005 7:53

Scytales a écrit:
Philippe Muller a écrit:Les amplis Onkyo étaient faiblement contre réactionnés voire mêm pas du tout sur certains modèles Intégra (9711 et 9911).


D'après P. Vercher et J. Vallienne, de PAV, le 9711 n'avait pas de contre-réaction globale, mais une faible résistance interne et des contre-réactions locales.

Le labo de la revue mesura des distorsions inférieures à 0.02% sur les trois fréquences de 100, 1000 et 10000 Hz, de 5 à 70W. Avec un rapport signal bruit en pondération A très élevé: 116 dB à 88W. Sur 1 watts, si pas de surprises, ça devrait faire une valeur très respectable de 96.5 dB (86.5 dB en valeur non pondérée).


Par hasard, aurais tu des renseignements sur les A-807 et A8850???

D'autre part, est ce qu'on peut consider qu'un ampli qui a des contre reactions locales mais pas de contre réaction sur le dernier étage est "sans CR" au sens ou Philippe l'entend? (Je suis peut etre pas tres clair là... :mdr: :o )

Olivier (qui doit marier une Sloop M4 et une Drakkar M2, et doit donc trouver les princes charmants de ces belles :roll: )
oso
 
Messages: 1251
Inscription: 17 Juin 2003 16:23
Localisation: Nice
  • offline

Message » 22 Sep 2005 9:48

supertotof a écrit:Euh...ça devient un peu trop technique pour moi :-?
A la base,je voulais juste que vous me donniez des pistes pour un ampli(ou préampli avec des Sloop...

Les chiffres,c'est bien beau,et c'est bien de s'y intéressé,mais il n'y a pas que ça
:roll:

Merci :wink:


Faiblement contre-réactionné en tubes, il y a ça :
http://www.passionhifi.com/classic16.htm

Chez moi, sur des Cabasses, il succède à un NAD C350 ; il n'y a vraiment pas photo.
Fluide dans l'aigu et haut-médium, plutot chaud mais suffisament ferme dans le grave, belle image sonore, il pourrait bien convenir à tes Sloops. :wink:

http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... =169073450
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 22 Sep 2005 19:35

oso a écrit:
Scytales a écrit:
Philippe Muller a écrit:Les amplis Onkyo étaient faiblement contre réactionnés voire mêm pas du tout sur certains modèles Intégra (9711 et 9911).


D'après P. Vercher et J. Vallienne, de PAV, le 9711 n'avait pas de contre-réaction globale, mais une faible résistance interne et des contre-réactions locales.

Le labo de la revue mesura des distorsions inférieures à 0.02% sur les trois fréquences de 100, 1000 et 10000 Hz, de 5 à 70W. Avec un rapport signal bruit en pondération A très élevé: 116 dB à 88W. Sur 1 watts, si pas de surprises, ça devrait faire une valeur très respectable de 96.5 dB (86.5 dB en valeur non pondérée).


Par hasard, aurais tu des renseignements sur les A-807 et A8850???


Non.

D'autre part, est ce qu'on peut consider qu'un ampli qui a des contre reactions locales mais pas de contre réaction sur le dernier étage est "sans CR" au sens ou Philippe l'entend? (Je suis peut etre pas tres clair là... :mdr: :o )


La contre-réaction globale, en générale, consiste à réinjecter à l'entrée inverse d'un ampli comparateur formant premier étage d'un amplificateur de puissance le signal de sortie de l'ampli une fois atténuée.

En particulier, on peut imaginer des boucles de contre-réaction plus localisées. Mais une contre-réaction locale, ça peut aussi n'être qu'une résistance d'émetteur sur un transistor bipolaire ou une résistance sur la grille d'un tube à vide.

Je pense problable que Philippe parlait plutôt à la boucle de contre-réaction globale.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 23 Sep 2005 5:16

Je parlais bien de contre réaction globale, les contre réactions localisées ne produisant pas le même effet à l'écoute.

Mais ceci n'explique pas tout et ne fait pas à lui seul la qualité d'un amplificateur.

Encore une fois, rien ne vaut une écoute comparative.

Il y a quelques jours, j'ai exhumé un bloc de puissance Onkyo 588 dont je pense qu'il conviendrait vraisemblablement à d'anciennes Cabasse car il est ample, chaud et plutôt puissant (200w). La question ici est d'en être sûr car rien ne nous dit que c'est acquis. Voilà pourquoi il est souvent nécessaire de parler de technique quand on ne peut écouter en direct. Si tel ou tel critère produit les mêmes effets chez tout le monde, il y a de bonnes chances pour qu'on puisse considérer qu'il s'agit d'une piste fiable. Si ce critère ne semble pas s'appliquer de la même façon chez tout le monde, c'est que son interprétation n'est pas fiable. Les chiffres sont faits pour tenter d'aider et quantifier un résultat.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 23 Sep 2005 10:51

Philippe Muller a écrit:Je parlais bien de contre réaction globale, les contre réactions localisées ne produisant pas le même effet à l'écoute.

Mais ceci n'explique pas tout et ne fait pas à lui seul la qualité d'un amplificateur.

Encore une fois, rien ne vaut une écoute comparative.

Il y a quelques jours, j'ai exhumé un bloc de puissance Onkyo 588 dont je pense qu'il conviendrait vraisemblablement à d'anciennes Cabasse car il est ample, chaud et plutôt puissant (200w). La question ici est d'en être sûr car rien ne nous dit que c'est acquis. Voilà pourquoi il est souvent nécessaire de parler de technique quand on ne peut écouter en direct. Si tel ou tel critère produit les mêmes effets chez tout le monde, il y a de bonnes chances pour qu'on puisse considérer qu'il s'agit d'une piste fiable. Si ce critère ne semble pas s'appliquer de la même façon chez tout le monde, c'est que son interprétation n'est pas fiable. Les chiffres sont faits pour tenter d'aider et quantifier un résultat.


Dis comme ça,je comprends un peu mieux...mais il ne faut pas que les chiffres prennent le pas sur l'essentiel;l'écoute!
On peut avoir 2 amplis aux caractéristiques similaires,et pourtant avoir 2 sonorités distinctes et differentes...j'en ai fait réçamment l'expérience!

En tout cas,c'est toujours intéressant(et instructif) de vous lire :wink:
supertotof
 
Messages: 1127
Inscription: 01 Juin 2004 13:07
Localisation: Près du GYM....
  • offline

Message » 23 Sep 2005 11:59

J'ai besoin de votre avis!
Un RC1070(pré Rotel) neuf à 460€port in....qu'en dites vous?

Sinon,quel(s) pré feraient mieux l'affaire dans ses prix?
supertotof
 
Messages: 1127
Inscription: 01 Juin 2004 13:07
Localisation: Près du GYM....
  • offline



Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message