Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 23 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

scène sonore du Tube avec un ampli à transistor

Message » 24 Aoû 2005 16:44

Ahurissant, ça parle d'ampli et ça a pas l'air d'y connaitre grand chose.
Les ampli pro, pour ceux que je connais sont surtout caractérisé par leur solidité mécanique, leur capacité à fonctionner longtemps à plein régime, la qualité de leurs connexions, leurs dimensions et les pro, justement, sont trés attentifs aux caractéristiques. Et justement ils adaptent leurs enceintes à l'ampli.
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Aoû 2005 16:44

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Aoû 2005 17:07

zabc51 a écrit:Ahurissant, ça parle d'ampli et ça a pas l'air d'y connaitre grand chose.
Les ampli pro, pour ceux que je connais sont surtout caractérisé par leur solidité mécanique, leur capacité à fonctionner longtemps à plein régime, la qualité de leurs connexions, leurs dimensions et les pro, justement, sont trés attentifs aux caractéristiques. Et justement ils adaptent leurs enceintes à l'ampli.


Non sérieux? tu m'apprends quelque chose là! :lol: :P :lol:


:roll:
aurel
 
Messages: 11085
Inscription: 19 Mar 2003 23:42
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 24 Aoû 2005 17:33

zabc51 a écrit:
Branche ton tube sur des electro qu'on rigole. C'est ce qui a bloqué pendant pas mal d'années le techno electro. Avec leur taux d'amortissement trés faible, les tubes n'arrivaient pas à driver correctement les panneaux. De ce coté là il n'y a toujours pas de changement.

Zut! il va falloir que je change toutes les enceintes ou tous les amplis :mdr:
Highend
 
Messages: 787
Inscription: 02 Mar 2005 8:47
Localisation: Ain - La Dombes
  • offline

Message » 24 Aoû 2005 17:34

zabc51 a écrit:
Branche ton tube sur des electro qu'on rigole. C'est ce qui a bloqué pendant pas mal d'années le techno electro. Avec leur taux d'amortissement trés faible, les tubes n'arrivaient pas à driver correctement les panneaux. De ce coté là il n'y a toujours pas de changement.

Zut!il va falloir que je change toutes les enceintes ou tous les amplis :mdr:
Highend
 
Messages: 787
Inscription: 02 Mar 2005 8:47
Localisation: Ain - La Dombes
  • offline

Message » 24 Aoû 2005 18:16

zabc51 a écrit:Je n'écris pas contre une marque, Jolida est juste l'exemple type mais c'est à peu prés pareil pour toutes les marques. Dans les amplis transistors les bons modéles pullulent, pierre préfére X et jacques Y.
Branche ton tube sur des electro qu'on rigole. C'est ce qui a bloqué pendant pas mal d'années le techno electro. Avec leur taux d'amortissement trés faible, les tubes n'arrivaient pas à driver correctement les panneaux. De ce coté là il n'y a toujours pas de changement. Et l'arrivée des electroniques transistorisées de marque NAD (avec justement un facteur d'amortissement important) il y a 40ans a permis de piloter correctement ces panneaux.
Quant tous ces messieurs font des essais avec divers matériels, petite question. Pensez-vous à ajuster la courbe de réponse des enceintes en fonction de l'ampli? par exemple, sur les bass reflex, modifier l'évent


et bien...A te lire il n'y a rien de bien comme matos en hifi :roll: Et on peut savoir avec quoi tu écoute la musique (si tu en écoute... :-? ) et aussi quelques amplis que tu trouve bien ???
zouzi64
 
Messages: 2028
Inscription: 23 Juin 2004 19:17
  • offline

Message » 24 Aoû 2005 18:29

pour en revenir au sujet, quelqu'un a-t-il déjà écouté le grand MOS?


Oui, moi. J'en ai un : je l'adore ! les qualités du tube, sans les défauts du tube... :wink:

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 24 Aoû 2005 18:55

haskil a écrit: les qualités du tube, sans les défauts du tube...



Haskil, te lire est un plaisir : Un zest de diplomatie, dans un océan bouillonnant de testostérone.

zabc51 :
Tu devrais écouter plus de musique, ça adoucit les moeurs, paraît-il.
...Et peu importe que ce soit sur du tube ou transistor, le résultat semble être identique :wink:
wonderbro
 
Messages: 185
Inscription: 01 Fév 2004 17:04
Localisation: Paris
  • offline

Message » 25 Aoû 2005 0:35

haskil a écrit:
pour en revenir au sujet, quelqu'un a-t-il déjà écouté le grand MOS?


Oui, moi. J'en ai un : je l'adore ! les qualités du tube, sans les défauts du tube... :wink:

Alain :wink:


je ne l'ai jamais écouté mais ce que j'en ai entendu m'a incité à le citer : donc ça confirme.
mais j'avoue que je l'écouterai bien un jour :wink:
pascal1
 
Messages: 268
Inscription: 29 Juin 2004 16:49
Localisation: 94
  • offline

Message » 25 Aoû 2005 1:34

Pour driver mes 989, un ampli de ma conception et de ma fabrication.
Pour le HC un yamaha. En 1999 je n'avais pas trouvé de décodeur DD et DTS indépendant et je ne savais pas du tout comment en concevoir un (et je ne le sais guére plus à l'heure actuelle). Donc la solution la plus simple a été l'achat d'un ampli AV.
Enormément de marque font de bon matériel. A l'heure actuelle pour fabriquer du mauvais matos faut quand y mettre de la bonne volonté.
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline

Message » 28 Aoû 2005 10:29

zabc51 a écrit:... Enormément de marque font de bon matériel. A l'heure actuelle pour fabriquer du mauvais matos faut quand y mettre de la bonne volonté.


Bonjour,

Dire que j’ai manqué la messe dominicale pour lire ce post !

Je ne le regrettes pas, et je croise une fois de plus l’archétype même du technicien qui veut défendre bec et ongles son acquis face aux autres, ceux qui ne connaissent rien et qui se font rouler dans la farine.

Sans vouloir reprendre les propos exacts tenus ici, permettez moi, de vous informer :

L’immense majorité des amplis pros font du bruit, pas de la musique – c’est une des raisons pour lesquelles le milieu audio pro est en train de crever au bénéfice de la chine.

En effet, à lire notre technicien émérite qui ne jure que par ses chiffres sans jamais avoir écouté un morceau de musique de sa vie sans retirer son oscilloscope de ses oreilles, c’est pour avoir asséné pendant des décennies des chiffres et rien que des chiffres pour quantifier et glorifier le dieu « audio pro – généralement made in USA c’est meilleur », que le marché s’effondre.

En effet, en choisissant uniquement sur les chiffres des appareils nauséabonds qui n’on jamais fait de musique et dont le seul critère acoustique est d’être plus fort que la télé (plus c’est fort, meilleur c’est), la production chinoise qui sait aujourd’hui annoncer les mêmes chiffres pour un prix ridicule récupère une bonne partie des ventes.

Pourquoi voulez vous qu’un utilisateur gavé de chiffres et qui n’achète que sur ce critère aille désormais acheter un produit 10 fois plus cher alors qu’il trouve le même en chine ?

Pour en revenir au délire du facteur d’amortissement, la plus grande débilité jamais inventée par des commerciaux en manque de ventes, je vous conseille vivement la lecture de cet article (en anglais) : http://www.pssaudio.com/english/art010.htm !

C’est édifiant.

De la qualité des amplis pros, voici l’extrait d’une demande reçue hier :

je cherche un ou des amplificateurs capables d'alimenter des caissons de basses en sonorisation, je ne connais vos produits que par la presse spécialisée et par les forums internet. Apres avoir été déçu par les productions asiatiques et les marques américaines étant trop chères à mon avis, je souhaiterais essayer autre chose, ou puis-je trouver vos amplificateurs, à quels prix ?

En un mot pour réduire la longueur de cette réponse, les mesures peuvent indiquer des faits, jamais justifier une qualité acoustique.

Si jamais une série de chiffre pouvaient déterminer la qualité, cela se saurait, et tous les amplificateurs seraient audibles ce qui est loin d'être le cas !

Cordialement

Yuri D. GUTSATZ
créateur des amplis PSS
pss audio
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 65
Inscription: 24 Mar 2005 0:25
Localisation: suisse et france

Message » 28 Aoû 2005 10:59

Et cependant, tes amplis qui ont une bonne réputation et qui pourraient parfaitement être intégrés dans des chaines haute fidélité, ont aussi une fiche technique et tu ne les conçois pas dans le vide selon quelques légendes bien ancrées de la haute fidélité : uniquement à l'oreille.

L'oreille pour un pro comme toi sert à valider des choix à modifier des choses, comme pour les compagnons qui mélangent instinct-savoir tu sais a priori pour une partie des choses comment telle combinaison de shémas/composants sonne à peu près.

C'est vraiment savoir+instinct. Mais comment de pauvres audiopiles comme nous peuvent prétendre avoir cette expérience ?

Et tu fais confiance pour le désymétriseur d'entrée à un composant de haute intégration ajusté au laser, dont j'avais vu dans un BE fait par Etienne Lémery, combien les performances étaient élevées. Si Bur Brown l'ajuste au laser, si bur brown l'a ainsi conçu, c'est pas par hasard : ils ont utilisé la technologie dans ce qu'elle a de plus fin pour arriver à un résultat excellent.

Bref, si une fiche technique ne dit pas tout, il y a des limites en dessous desquelles elle veut bien dire un peu quelque chose (si les chiffres mesurés sont justes).

Et un amplificateur sainement conçu, fait avec de bons composants, dont les mesures sont bonnes (un peu plus complètes et sévères que ce que les revues donnent en changeant parfois les protocoles sans l'annoncer pour certains produits dont on veut quand même masquer quelques faiblesses) a quand même plus de chance de bien fonctionner qu'un autre conçu à l'économie sur certains plans importants, avec des composants pas toujours bons ou fiables (combien d'amplis hifi en classe A fument assez vite, combien d'amplis à lampes surlesquelles on tire trop doivent avoir leur lampes changées un peu trop souvent et voient leur belle qualité sonore pâlir de jour en jour mais comme on s'y habitue on s'en pas toujours compte). Et dont les mesures sévères seront parfois mauvaises.

Mais à partir de quand et dans quelles conditions un taux de distorsion élevé est mauvais et bas excellent.

Bref, tu le sais, c'est compliqué car les meilleurs appareils hifi du marché sont aussi généralement ceux qui ont les meilleures mesures, les vraies mesures. Et les vraies mesures c'est pas seulement les trois ou quatre données par les revues dans des conditions faciles de mesure pour les amplis...

Et c'est vrai qu'un appareil dont toutes les performances sont homogènes et logiques car découlant d'un schéma éprouvé aura plus de chance d'être bons qu'un ampli conçu, allez pousson le bouchon un peu loin, pour avoir de belles performances mesurées qui se glissent pile poil dans ce que la majorité des revues serinent...

Les revues portent une grande responsabilité dans l'appréciation erronée portée par les hifistes sur les mesures, car le corrolaire qui est que seule l'écoute compte est si subjectif que tu croiseras peut-être quelqu'un sur ce forum qui dira que tes amplis sont mauvais, gueulards, pissant l'aigu, je ne sais quoi d'autre pour des raisons qui t'échapperont comme elles échapperont à d'autres.

En tout cas, bienvenue, je n'avais pas fait la relation entre ton nom et ta marque d'amplis.

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 28 Aoû 2005 11:38

haskil a écrit:Et cependant, tes amplis qui ont une bonne réputation et qui pourraient parfaitement être intégrés dans des chaines haute fidélité, ont aussi une fiche technique et tu ne les conçois pas dans le vide selon quelques légendes bien ancrées de la haute fidélité : uniquement à l'oreille.

...

C'est vraiment savoir+instinct. Mais comment de pauvres audiopiles comme nous peuvent prétendre avoir cette expérience ?

Et tu fais confiance pour le désymétriseur d'entrée à un composant de haute intégration ajusté au laser, dont j'avais vu dans un BE fait par Etienne Lémery, combien les performances étaient élevées. Si Bur Brown l'ajuste au laser, si bur brown l'a ainsi conçu, c'est pas par hasard : ils ont utilisé la technologie dans ce qu'elle a de plus fin pour arriver à un résultat excellent.

...

En tout cas, bienvenue, je n'avais pas fait la relation entre ton nom et ta marque d'amplis.

Alain :wink:


Bonjour !

Je ne pourrais même pas boire mon vin de messe tranquille !

Il se trouve que je fais la mise au point des amplis PSS à l’oreille et que les mesures sont correctes sans plus et elles m’importent peu !

Sauf deux ou trois qui sont instructives.

Les amplis PSS (navré je fais de la publicité ici et ailleurs, ne m’en voulez pas, je suis surtout informatif, même sur d’autres fils qui ne parlent pas directement de mes créations) ont des chiffres très moyens dans les domaines suivants :

Distorsion en tous genres,
Temps de montée (le plus rapide n’est pas forcément le meilleur),
Facteur d’amortissement,
Et d’autres …

Car ces chiffres, n’ont à mes oreilles, aucune importance.

Par contre je prête plus d’importance aux chiffres suivants :

La puissance réelle et la puissance impulsionelle qui détermine la dynamique de l’ampli rien à voir avec le S/B dont certains technicien assimilent justement à la dynamique,

Le CMRR d’une entrée symétrique, j’au choisi le BB pour sa sonorité, rien d’autre. Quant aux excellentes mesures du dit CI, rien qu’en changeant son emplacement sur la carte, la manière de le router, j’ai gagné encore une grosse poignée de dB. Le CI n’y est pour rien.

Et vient enfin le rapport Signal/Bruit dont l’importance est primordiale quant à masquer ou non les infimes détails qui FONT le son.

Que serait une comète sans sa queue ?
Que serait un parfum sans sa note de fond une fois les notes de tête et de cœur évaporées ?
Que serait un plat ou un vin sans la dernière impression laissée en bouche ?

Rien.

Le son c’est la même philosophie !

Que serait le son sans le dernier détail qui permet de différencier un stradivarius d’un autre ?

Rien.

Je fais le même rapprochement entre la conception d’un ampli et un stradivarius.

Sans vouloir dire que les stradivarius sont les meilleurs, ils font partie de l’élite.

Comment est fabriqué un stradivarius pourtant basé sur la même structure et forme que les autres ?

Tel est son secret.

Il en est de même pour un ampli.

Pourquoi tel ampli sonne mieux que l’autre alors qu’ils partagent le même schéma ?

Aucune mesure ne peut les différencier mais seule l’oreille le peut !

J’avais proposé à une revue professionnelle le test suivant :

Je leur fournissais deux amplis strictement identiques (même boîtier, même tracé de carte, même transformateurs) mais avec, soit des valeurs de composants différents ou des composants de marques différentes.

Leur technicien maison faisait les mesures,

Leur oreille maison les écoutes comparatives (sans connaître le relevé de mesures).

Le but étant de comparer les deux résultats et de donner enfin une réalité aux mesures.

J’attends toujours la date pour leur livrer ces deux amplificateurs « identiques ».

Il est vrai que les amplis PSS ont une excellente réputation sonore (http://www.pssaudio.com/presse/WHATHIFI_05_2005.jpg) et qu’ils sont déjà utilisés dans le milieu HiFi, et ce n’est rien comparé aux amplis de ma nouvelle gamme studio (http://www.pssaudio.com/forums/index.php?showtopic=49).


Yuri D. GUTSATZ
pss audio
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 65
Inscription: 24 Mar 2005 0:25
Localisation: suisse et france

Message » 28 Aoû 2005 13:03

Yuri mettre au point à l'oreille quand on a une connaissance solide et de l'intuition (de là ma comparaison avec les compagnons du tour de France), savoir ce qui est important dans l'élaboration d'un ampli (tel composant et pas tel autre, par exemple), savoir entre deux mesures qu'elle est la plus importante...

C'est précisément ce que tu me réponds. je ne disais pas grand chose d'autre.


Alain :wink:

PS : tu as pu avaler l'hostie avec un gorgeon de vin de messe :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 28 Aoû 2005 13:48

Merçi Yuri pour ton intervention, ça fait du bien un constructeur qui argumente sainement.
Par curiosité tu écoutes sur quelle (s) enceinte(s) pour juger tes amplis?
devas
 
Messages: 351
Inscription: 08 Déc 2002 13:35
  • offline

Message » 28 Aoû 2005 14:08

haskil a écrit:C'est précisément ce que tu me réponds. je ne disais pas grand chose d'autre.



Simple illustration de ma part d'une manière peut être plus imagée et d’une approche plus concrète pour l'auditeur !

C'est comme une recette de cuisine:

En fonction du choix des aliments, pourtant tous les mêmes, qu’est ce qui ressemble plus à une tomate qu’une autre tomate et du savoir faire, on ira du meilleur au pire !

Le problème de l’audio, c’est que c’est basé sur l’électricité, donc tout devrait se mesurer pour expliquer or à ce jour aucune mesure ne peut expliquer ceci ou cela…

Que les chercheurs cherchent, que les concepteurs conçoivent et surtout, que les auditeurs se régalent sans savoir pourquoi …

Le but n’est il pas d’écouter de la musque et d’en prendre beaucoup de plaisir ?

Yuri D. GUTSATZ
pss audio
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 65
Inscription: 24 Mar 2005 0:25
Localisation: suisse et france


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message