Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: maxitonic, Mega93 et 28 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Sony et son pétard mouillé

Message » 19 Sep 2003 20:49

Juste un petit up pour préciser que j'ai refait un écoute d'un ampli numérique le WE dernier : le 3DLAB SRC 2000.

La première fois que je l'avais écouté (en juin, à peine déballé carton), j'étais sceptique : brutal sans finesse, il ne m'avait pas séduit.

je l'ai réécouté samedi dernier , en comparaison avec du Brinkmann et il m'a réeellement bluffé :
* sur des enregistrement bien "propres", très léchés, il ne fait pas réellement la différence : on ressent certes une sensation de recul de distorsion impressionnante, mais les totors ont un allant qui ne n'en laisse pas compter.
* dès que l'enregistrement se complique, devient plus bordélique, est moins bon, la différence se creuse : l'ampli numérique arrive à faire la part des choses d'une manière troublante. Sur du Janis Joplin (enregistrement pourri) ou du Jimmy Hendrix (pareil), on ressent parfaitement l'intention, le talent de l'artiste, alors que les totors rendent tout plus confus...

par rapport à mes tubes, je ressens une dynamique, une rapidité sans équivalent, tout en ayant une propreté "Monsieur propre" et aucune agressivité à la totors. Il me manque juste un soupçon de chaleur pour être aux anges; mais c'est sûrement ma déformation "tubesque" qui veut cela...

Pour tout vous dire, si je vends mes tubes, c'est sûrement pour passer à du numérique...

Si 3DLAB y est arrivé, pourvu que Sony réussisse la quadrature du cercle en faisant aussi bien pour moins cher...

Laurent
Laurent69
 
Messages: 2851
Inscription: 01 Jan 2002 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Annonce

Message par Google » 19 Sep 2003 20:49

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 19 Sep 2003 20:56

Attends t'as pas tout vu, le 3DLabs c'est un truc prehistorique par rapport à ce que sony fait (ou veut faire) :P
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 20 Sep 2003 9:38

ajds a écrit:Attends t'as pas tout vu, le 3DLabs c'est un truc prehistorique par rapport à ce que sony fait (ou veut faire) :P


En tout cas, la petite puce qui permet de faire des amplis numériques vient de remporter le grand prix Eisa...

Yamaha annonce aussi un ensemble préampli passif + ampli numérique de deux fois 500 watts. Ce que je n'ai pas pu obtenir comme renseignements c'est si l'on pourra ou non brancher directement du numérique (de 16/44 à DSD en passant par 24/192) parallèlement à l'analogique qui sera reconverti dans la machine.
Et oui, quand même : il va falloir des étages de conversion analogique/numérique à la hauteur pour pouvoir profiter de certaines sources qui remontent à mathusalem.

Alain :wink:


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 20 Sep 2003 11:28

Laurent69 a écrit:* sur des enregistrement bien "propres", très léchés, il ne fait pas réellement la différence : on ressent certes une sensation de recul de distorsion impressionnante, mais les totors ont un allant qui ne n'en laisse pas compter.
[...]

Salut Laurent,
C'est juste une remarque pour chipoter: il me semble que les amplis numériques classe D sont à totors aussi! même s'ils sont utilisés en commutateur seulement (déplaçant ainsi une partie des problèmes :wink: ) et qu'ils chauffent peu de ce fait (successivement courant nul OU tension faible), leur présence et leurs caractéristiques ne sont pas forcément à négliger!
cdlt,
GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 20 Sep 2003 12:40

Les classe D utilisent des transistors mais je ne pense pas qu'on puisse faire un quelconque lien de sonorité propre au composant entre l'utilisation en mode linéaire et en commutation.

Les premiers éléments d'indice seraient que la répartition des harmoniques de distorsion seraient homogènes pour les classe D, c'est à dire qu'il n'y aucune préférence pour les harmoniques de type paire (tube) ou impaire (transistor en mode linéaire). Les amplis classe D n'ont donc ni un son "tube" ni "transistor", c'est une nouvelle catégorie.

Sur audio, j'ai fait une tentative de synthèse des avantages/inconvénients de la classe D par rapport aux technologies classiques :

http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29713397

Tout complément d'information, correction d'erreur ou autre est la bienvenue.
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 20 Sep 2003 13:03

Comme d'hab, tu lis trop vite.
Je n'ai pas dit pas qu'il fallait mettre les amplis classe D dans le même genre de sonorité que les amplis à transistors classiques, je n'oserais même pas dire qu'il faille ranger TOUS les amplis à transistors classiques dans un genre de sonorité, et TOUS les amplis à lampes dans un autre, alors!

Ce que je dis par contre c'est que la technologie utilisée, les schémas et les composants influent sur le résultat à l'écoute.

Le fait que tu aies commencé (hier ?) à voir que les amplis numériques pouvaient avoir aussi des inconvénients est une belle progression.

cdlt,
GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 20 Sep 2003 13:21

GBo a écrit:Comme d'hab, tu lis trop vite.
Je n'ai pas dit pas qu'il fallait mettre les amplis classe D dans le même genre de sonorité que les amplis à transitors classiques, je n'oserais même pas dire qu'il faille ranger TOUS les amplis à transitors classiques un genre de sonorité, et TOUS les amplis à lampes dans un autre, alors!


C'est bien de le préciser par toi-même, je lis peut être trop vite, mais il me semble que ton message original peut prêter à confusion. On n'est jamais trop explicite dans un écrit.

Ce que je dis par contre c'est que la technologie utilisée, les schémas et les composants influent sur le résultat à l'écoute.


Tout à fait. Bien d'accord avec toi la dessus. Il n'y a pas de technologie miracle mais de bonnes technologies avec de bons composants, une bonne étude de conception et une bonne mise au point par prototypage ect, c'est une évidence.

Le fait que tu aies commencé (hier ?) à voir que les amplis numériques pouvaient avoir aussi des inconvénients est une belle progression.



C'est peut être toi qui lit trop vite (ou pas assez) sur ce coup la, je n'ai jamais prétendu que les amplis numériques n'avaient aucun défaut.

Par exemple, le 8 Octobre 2001, j'écrivais :
ajds a écrit:J'ai lu que les amplis numériques étaient très dur dans le médium aigu et souffraient d'une distorsion notable à partir de 5 Khz.
Notamment, la courbe de distorsion remontait à -40db à partir de 5Khz.
Qu'en est t'il dans ton installation ?
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 20 Sep 2003 13:26

Et je me rends compte que j'ai oublié de poster le lien sur le topic de 2001 :

http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=17506000

C'est toujours rigolo de suivre l'histoire au niveau du forum :D

On dit souvent pleins de conneries, mais de temps des choses bien justes qui sont encore vraies plusieurs années plus tard ;)
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 20 Sep 2003 13:48

ajds a écrit:Et je me rends compte que j'ai oublié de poster le lien sur le topic de 2001 :

http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=17506000

C'est toujours rigolo de suivre l'histoire au niveau du forum :D

On dit souvent pleins de conneries, mais de temps des choses bien justes qui sont encore vraies plusieurs années plus tard ;)


Ah oui mais non!
Là tu parlais du DIVATECH!
Or le 29 Août 2003 à 18:38 ( :lol: ), tu déclarais que les amplis DIVATECH sont je cite des amplis dits "numériques" mais pas vraiment numériques

:P :P :P

GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 20 Sep 2003 14:08

GBo, ou l'art de tourner en ronds pour rien :lol:

Alors, le 10 Mars 2003 à 23:58, sur ce même topic, j'écrivais ceci :

ajds a écrit:
Normalement, un fonctionnement en PWM/Classe D s'accouple bien à une alimentation à découpage, qui elle même est extrèmement peu encombrante et chauffe peu par rapport à une alimentation régulée classique.

Cela dit, rien n'interdit d'utiliser une alimentation classique et la ca se gate un peu par rapport à un ampli classique. Sur un ampli analogique, on peut se permettre de mettre une alimentation faiblement régulée, la stabilité de la tension n'est pas critique, il s'agit essentiellement de fournir du courant aux transistors de sortie.
Sur un ampli PWM, la précision de fonctionnement va beaucoup dépendre de la stabilité de l'alimentation. Si on envoie une serie d'impulsions qui n'ont pas le même voltage : la distorsion monte rapidement. Il faut donc réguler fortement, et si l'on régule en linéaire, ca va chauffer au niveau des régulateurs, surtout pour 7*200W.Et il faudra aussi un gros transfo et des capas dans ce cas.

Je ne sais pas c'est ce qui explique la taille du Sony, mais si c'est le cas, c'est un choix curieux, on pert un des avantages de l'amplification numérique, il reste malgré tout d'autres avantages. Peut être Sony a fait ce choix suite à des tests d'écoute, ou bien il s'agit simplement d'un aspect marketing : en général plus c'est gros et lourd plus ca peut se vendre cher !


Tu remarqueras que d'une part je précise que la technologie ne suffit pas, il faut aussi que ca soit bien réalisé et que d'autre part je parle des avantages de la technologie Sony. Quand quelqu'un parle de l'avantage de quelque chose, ca sous entends qu'il y a aussi implicitement des désavantages, tu ne crois pas ?
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 20 Sep 2003 14:20

ajds a écrit:[...]
Sur un ampli PWM, la précision de fonctionnement va beaucoup dépendre de la stabilité de l'alimentation. Si on envoie une serie d'impulsions qui n'ont pas le même voltage : la distorsion monte rapidement. Il faut donc réguler fortement, et si l'on régule en linéaire, ca va chauffer au niveau des régulateurs, surtout pour 7*200W.Et il faudra aussi un gros transfo et des capas dans ce cas.
[...]


Là d'accord. :wink:
GBo.
Dernière édition par GBo le 20 Sep 2003 17:22, édité 1 fois.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 20 Sep 2003 14:27

Ben dis donc, les deux numérisés !

A part ça, le son transistor n'existe pas davantage que le son tube... les harmoniques impaires ne sont pas l'apanage des transistors... les harmoniques paires ne sont pas l'apanage des lampes.

Reconnaître, les yeux bandés un mauvais tube d'un mauvais totor et aussi difficile que de reconnaître les yeux bandés un bon tube d'un bon totor.


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 20 Sep 2003 16:31

Sur le topic d'audio, j'ai posté quelques liens sur les commentaires d'écoute, principalement en hi-fi (d'ou le rappel ici) des éléments bas de gamme tout intégrés de sony (CD/SACD/DVD/Tuner/ampli) mais qui utilisent la version précédente de la techno le S-Master mais avec un chemin numérique direct pour le CD et le SACD.

Ca se passe ICI et je vous garantis que c'est intéressant :D
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 25 Sep 2003 12:42

La révolution en marche ...

Lisez ce post sur la comparaison entre un système tout intégré sony full-digital à 600 € et un ensemble à tube très haut de gamme (plus de 20000 € !) avec un ampli Audio Research VT200, un preamp Audio Valve Eklipse :

http://www.audiocircle.com/circles/viewtopic.php?t=4907
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 25 Sep 2003 13:14

Alors, on va l'avoir ce fameux rapprochement HC-HiFi qui semblait impossible à moins d'être millionnaire ? C'est sûr que quelque chose est en train de se passer. Pourvu que la mayonnaise prenne...

Reste quand même le pb des enceintes qui fera tjrs mal au porte monnaie. Il est probable que la différence continuera à ce situer sur ce terrain.
Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10074
Inscription: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline



Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message