Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 34 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Témoignages propriétaires installations THDG

Message » 10 Déc 2013 11:49

ougo a écrit:Non, rhaxx remplace le mot performant par celui de hdg et à partir de là, la discussion se dégrade.
Personne ici ne conteste que la loi de Pareto s'applique à la hifi et que la pièce joue un rôle évident dans le rendu final. De fait il est évident que rapidement, on gagnera le plus en travaillant sur le maillon sur lequel on a le moins investi de moyen et généralement dans nos systèmes, c’est le traitement acoustique ou plus globalement la prise en compte de la pièce (correction).

Un système hdg n 'est pas un système intrinsèquement performant. Pire, en augmentant les possibilités du système, on met de plus en plus en avant les défauts de celui-ci, voir on génère de nouveaux défauts (résonances). Mettre en œuvre une Everest est plus complexe qu'une LS3/5a. Pas systématiquement, non plus. De la même façon on peut très bien être ennuyé par des enceintes modestes de part leur linéarité ou qualités approximatives

Maintenant souhaitons-nous tous acquérir les compétences techniques requises au lancement de certains chantiers ? Comme pour traiter notre salon, ou passer du temps à faire des mesures et de la correction acoustique ? Ai-je envie de sacrifier ma décoration à un traitement des murs ? Ai-je envi de passer une quantité importante de temps pour maitriser la multiamplification active ? Il est facile de comprendre que l'on en ait pas envie. Après peut on parler réellement des performances ? je ne pense pas . Est ce que l'on peut se faire plaisir en écoutant la musique que l'on aime , oui absolument

Que se passe-t-il si ma réponse à ces questions est non ? Que se passe-t-il si je ne souhaite pas faire la même chose que d’autres ? Personnellement, je ne vois pas de raisons de voir ces refus négativement . Chacun fait ce qu'il veut.
Ce qui peut être génant est de faire passer des renoncements comme un choix performant étant bien entendu qu'il n'y a aucune obligation en quoi que ce soit

Le fait qu’un traitement acoustique puisse apporter plus qu’un changement d’ampli, signifie-t-il pour autant que les amplis sonnent tous de la même façon ? Non les deux ne sont absolument pas liés. Mais avant de déclarer qu'il y a une modification du son par le biais de l'ampli , il faudrait peut être prendre quelques précautions.
N’est-il pas possible d’avoir une appréhension un peu moins simpliste des choses ? Dans l'autre sens , les choses sont aussi parfois annoncés de façon simpliste.


Ce qui me pose un vrai souci sur ce forum, est globalement le manque de tolérance pour ceux qui ne suivent pas le même chemin, font des choix ou des compromis différents. C’est d’autant plus problématique que cela empêche toutes discussions et met en avant un caractère que j’abhorre au plus haut point. J’aime le métissage, les opinions et les approches différentes, le multiculturalisme. J’aime vivre dans un endroit cosmopolite et mes amis sont souvent assez éloignés socialement, sont érudits ou au contraire maitrisent mal la langue.

Ce n’est vraiment pas ce que je retrouve ici ou les opinions sont étroites et les échanges souvent misérables. Je ne décèle pas non plus de bienveillance dans le rapport de l’un à l’autre et me demande bien ce qui peut animer certains.
Dernière édition par NOIR le 10 Déc 2013 11:50, édité 1 fois.
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Déc 2013 11:49

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Déc 2013 11:49

ougo a écrit:Non, rhaxx remplace le mot performant par celui de hdg et à partir de là, la discussion se dégrade.
Personne ici ne conteste que la loi de Pareto s'applique à la hifi et que la pièce joue un rôle évident dans le rendu final. De fait il est évident que rapidement, on gagnera le plus en travaillant sur le maillon sur lequel on a le moins investi de moyen et généralement dans nos systèmes, c’est le traitement acoustique ou plus globalement la prise en compte de la pièce (correction).

Un système hdg n 'est pas un système intrinsèquement performant. Pire, en augmentant les possibilités du système, on met de plus en plus en avant les défauts de celui-ci, voir on génère de nouveaux défauts (résonances). Mettre en œuvre une Everest est plus complexe qu'une LS3/5a.

Maintenant souhaitons-nous tous acquérir les compétences techniques requises au lancement de certains chantiers ? Comme pour traiter notre salon, ou passer du temps à faire des mesures et de la correction acoustique ? Ai-je envie de sacrifier ma décoration à un traitement des murs ? Ai-je envi de passer une quantité importante de temps pour maitriser la multiamplification active ?

Que se passe-t-il si ma réponse à ces questions est non ? Que se passe-t-il si je ne souhaite pas faire la même chose que d’autres ?
Le fait qu’un traitement acoustique puisse apporter plus qu’un changement d’ampli, signifie-t-il pour autant que les amplis sonnent tous de la même façon ?
N’est-il pas possible d’avoir une appréhension un peu moins simpliste des choses ?


Ce qui me pose un vrai souci sur ce forum, est globalement le manque de tolérance pour ceux qui ne suivent pas le même chemin, font des choix ou des compromis différents. C’est d’autant plus problématique que cela empêche toutes discussions et met en avant un caractère que j’abhorre au plus haut point. J’aime le métissage, les opinions et les approches différentes, le multiculturalisme. J’aime vivre dans un endroit cosmopolite et mes amis sont souvent assez éloignés socialement, sont érudits ou au contraire maitrisent mal la langue.

Ce n’est vraiment pas ce que je retrouve ici ou les opinions sont étroites et les échanges souvent misérables. Je ne décèle pas non plus de bienveillance dans le rapport de l’un à l’autre et me demande bien ce qui peut animer certains.


bienvenue dans le monde sacré de la "hifi" ! :ohmg:
jeoffrey59
 
Messages: 1709
Inscription: 30 Mai 2011 20:55
  • offline

un témoin

Message » 10 Déc 2013 11:52

rha61 a écrit:
druihle a écrit:On est sans doute parti un peu loin du sujet. Pour ceux qui pensent "qui dit ampli dit association ampli/enceintes donc discussion sur colonne ou compression + grosse casserole" il me semble que c'est un autre débat. Si l'on pouvait recentrer sur les amplis classe D testés sur des installations THDG, ce serait comment dire, plus approprié 8)


Igor Kirkwood travaille avec un Rotel classD et Hypex sur un vrai systeme THDG
Car un systeme THDG , ce n est pas un assemblage de trucs hors de prix , c est plutôt beaucoup de matiére grise dépensée essentiellement sur l' acoustique , l adaptation d une enceinte de qualité au local , ceci par un professionnel
Si IK , qui a entendu le concert original , puis sa reproduction sur son installation THDG utilise des amplis classeD , que dire de plus ?


Tu as assurément raison rha :wink:
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6748
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 10 Déc 2013 12:43

Mésentente ! Je n'ai jamais dit qu'aucun propriétaire THDG ne s'était manifesté et je tiens le témoignage d'Igor (il a quand même le background "son" que l'on sait) pour essentiel. (d'ailleurs je pense qu'à terme un ampli classe D de qualité devrait arriver chez moi...)

Entre personnes de bonne compagnie on doit pouvoir se mettre d'accord sur la proposition suivante:
- on sait aujourd'hui comment doit être conçue une pièce d'écoute pour présenter des caractéristiques correctes (absence de résonances parasites par exemple)
- le terme THDG reste mal défini. Pour beaucoup, moi le premier cela signifie une installation au prix très élevé, ce qui donc ne dit rien ou pas grand chose de ses qualités. Par contre je pense que l'on est capable de se mettre d'accord sur une composition THDG avec de bonnes électroniques et une paire d'enceintes THDG pas trop difficiles à driver. Je ne veux pas parler à la place d'Haskil et d'Igor mais je leur prête suffisamment d'expérience pour pouvoir nous dire: cet ampli très cher ne souffre pas de défaut majeur à l'écoute.
Pour le reste la partie "mise en œuvre électronique" on peut appeler à la barre au hasard (R...64, LC...31, Ta...z), bref les "pointures" (ils me pardonneront ce raccourci qui risque de titiller leur modestie) ne manquent pas.
- A l'aide d'un micro et de quelques mesures on doit pouvoir optimiser le placement des éléments
- Trouver un switch pour basculer d'un ampli à l'autre doit pouvoir se faire
- On choisit donc 3 amplis THDG (et on ne recommence pas la guerre de 100 ans...)
- 1 ampli class D (visiblement Hypex n'a pas mauvaise réputation)
- 1 source de grande qualité (je vois d'ici les débats...)
- 2 enceintes (Focal Scala Utopia,Wilson Audio etc bref un truc cher (à la différence des électroniques les HP présentant des caractéristiques de concours sont aussi hors de prix même si le gain qualitatif est complétement marginal par rapport à l'augmentation tarifaire, reste à sélectionner des marques qui les fabriquent ou les utilisent sans faire n'importe quoi)
- Définir un cahier des charges serrés pour l'écoute de façon à virer d'éventuels biais méthodologiques (alterner écoute rapide/ longue, faire des pause pour limiter la fatigue auditive, multiplier les auditeurs pour avoir des stats un peu parlantes et que des âmes chagrines ne trouvent à...)

Vaste programme non :ane:
druihle
 
Messages: 863
Inscription: 13 Juil 2007 1:07
Localisation: saint etienne

Message » 10 Déc 2013 13:19

Mode HS on :oops:
ougo a écrit:
Ce qui me pose un vrai souci sur ce forum, est globalement le manque de tolérance pour ceux qui ne suivent pas le même chemin, font des choix ou des compromis différents. C’est d’autant plus problématique que cela empêche toutes discussions et met en avant un caractère que j’abhorre au plus haut point. J’aime le métissage, les opinions et les approches différentes, le multiculturalisme. J’aime vivre dans un endroit cosmopolite et mes amis sont souvent assez éloignés socialement, sont érudits ou au contraire maitrisent mal la langue.

Ce n’est vraiment pas ce que je retrouve ici ou les opinions sont étroites et les échanges souvent misérables. Je ne décèle pas non plus de bienveillance dans le rapport de l’un à l’autre et me demande bien ce qui peut animer certains.


J'éprouve souvent les mêmes impressions que toi, aussi bien dans la vie réelle que sur les forums d'ailleurs qui ne sont que des extensions numériques de la réalité où on laisse moins de place à l'hypocrisie sociale (les termes peuvent paraître désagréables mais cela peut-être une première étape, après ce peut être le compromis - avoir conscience qu'on est pas seul - qui peut devenir de la tolérance avec un effort supplémentaire quand on intègre enfin) car l'anonymat permet de s'en dispenser : je me laisse avoir moi-même parfois à la dérive qu'entraîne facilement cette identité numérique anonyme :oops: (n'allez pas chercher sur le forum toutes les fois où je me suis laissé aller à cette dérive, il y en a je confirme - c'est pas bien, je le sais et j'essaye de faire des efforts au quotidien :wink: ), puis je me reprends en me disant que ce que l'on fait dans la vie de tous les jours pour pouvoir se regarder dans un miroir sans honte on doit pouvoir l'appliquer à la vie sociale numérique... la tolérance n'est pas une pratique facile, pas plus que d'accepter la culture de l'autre, on préfère l'intégration qui n'est pas loin de la normalisation voire de la standardisation... j'ai appris, il n'y a pas si longtemps que ça, qu'on pouvait se tromper, avoir tord, changer d'avis, ne pas savoir, sans que ce soit une honte ou un signe de faiblesse, je me sens bien mieux depuis que je sais tout ça et je crois que cette position favorise la tolérance, j'essaye de l'appliquer à mes échanges numériques même si finalement c'est moins facile...
Sur un forum (hifi ou autre ça ne change rien) on ne démord que rarement de sa position initiale, l'échange est souvent plus proche du combat que de la bienveillance tu as raison, ce qui fait que même lorsque tu débats sans arrière pensée pour comprendre une chose (j'aime bien comprendre) on croit de fait que tu es dans une position offensive, ce qui n'est pas toujours le cas mais cet a-priori pose souvent des problèmes ou des qui-pro-quo (voir par exemple cet échange sur le forum XTZ Divine où je m'interrogeais sur le sens que Digital Hifi donnait à un HP "typé", il n'y a avait aucune animosité de ma part, je crois que Digital Hifi l'a bien compris et a fourni toutes les explications nécessaires - certains l'on perçu comme une marque une sorte de "combat" ce qui n'était pas du tout le cas car je partage son opinion sur beaucoup de points http://www.homecinema-fr.com/forum/enceintes-haute-fidelite/enceintes-xtz-divine-100-49-bien-les-amplifier-t30029371-3210.html).
Malheureusement je crois qu'il n'y a pas beaucoup plus de solutions dans le monde numérique que dans le monde réel (dans lequel je note même plutôt une régression en ce moment, la crise ne doit pas aider), mais il ne faut pas jeter l'éponge pour autant et pratiquer au quotidien - se moquer aussi de ceux qui vous traitent de "moralisateur", c'est pas grave - commencer par s'appliquer cette démarche à soi-même petit à petit, puis demander aux autres de l'appliquer à leur tour, tranquillement, on a le temps car le numérique est récent il faut que l'homme s'adapte.
Mode HS off

J'ai eu des systèmes HDG (le système qui dépasse 50000€, c'est pas THDG mais ça commence à devenir délirant) avant tout pour la beauté des objets. Le son n'était pas mauvais pour autant, ça flattait surtout mon égo de parvenu :oops: ; j'aime toujours les beaux objets en hifi mais je me soigne, la preuve j'ai acheté des XTZ Divine que je ne trouvais pas si belles que ça (elles ne sont pas horribles pour autant mais ce n'est pas non plus l'extase esthétique) :wink:
Je crois que le HDG fonctionne plus par l’œil que par l’ouïe, enfin c'était mon cas...
Sergioredshoes
 
Messages: 5464
Inscription: 21 Nov 2008 9:47
  • offline

Message » 10 Déc 2013 14:16

Igor Kirkwood a écrit:
ougo a écrit:Ce que j ai pour ma part écouté en classe D, sur la base du résultat sonore, ne positionnait pas les appareils au niveau du haut de gamme.
Maintenant je ne sais dire qu'elles étaient les ambitions des dits appareils (le haut de gamme hypex par exemple).


Si l'écoute comparative des amplis classe A/B vs classe D n'a pas été réalisée dans les "règles de l'Art" c'est a dire en aveugle avec dispatchng et commutation instantanée...on ne peut parler de "résultat sonore" mais seulement de ressenti personnel :idee:


J'abonde pour avoir souvent fait remarquer à l'écoute d'un D son efficacité indéniable mais que ça me restait très inintéressant à l'oreille.

Chez un copain normand il y a quelques temps encore , des gros blocs de je ne sais plus qui avec des grosses JBl. Résultat hyper efficace, définition, dynamique, etc., tout y était mais d''un chiant..aucune "âme".
ALTITUDE
 
Messages: 1042
Inscription: 23 Oct 2007 11:43
Localisation: Un immense champ de choux dessus
  • offline

Message » 10 Déc 2013 14:26

ALTITUDE a écrit:
Igor Kirkwood a écrit:
ougo a écrit:Ce que j ai pour ma part écouté en classe D, sur la base du résultat sonore, ne positionnait pas les appareils au niveau du haut de gamme.
Maintenant je ne sais dire qu'elles étaient les ambitions des dits appareils (le haut de gamme hypex par exemple).


Si l'écoute comparative des amplis classe A/B vs classe D n'a pas été réalisée dans les "règles de l'Art" c'est a dire en aveugle avec dispatchng et commutation instantanée...on ne peut parler de "résultat sonore" mais seulement de ressenti personnel :idee:


J'abonde pour avoir souvent fait remarquer à l'écoute d'un D son efficacité indéniable mais que ça me restait très inintéressant à l'oreille.

Chez un copain normand il y a quelques temps encore , des gros blocs de je ne sais plus qui avec des grosses JBl. Résultat hyper efficace, définition, dynamique, etc., tout y était mais d''un chiant..aucune "âme".


Tu n'as pas le droit d'écrire ici, c'est réservé au TTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTThdg . :ane:
Pedro (le maître étalon de la hifi en Occitanie :ohmg: ) m'a dit que chez toi c'était TTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTBDG . :friend: :ane:
fargo
 
Messages: 7624
Inscription: 15 Avr 2005 23:01
Localisation: Tolosa
  • offline

Message » 10 Déc 2013 14:36

ougo a écrit:Non, rhaxx remplace le mot performant par celui de hdg et à partir de là, la discussion se dégrade.
Personne ici ne conteste que la loi de Pareto s'applique à la hifi et que la pièce joue un rôle évident dans le rendu final. De fait il est évident que rapidement, on gagnera le plus en travaillant sur le maillon sur lequel on a le moins investi de moyen et généralement dans nos systèmes, c’est le traitement acoustique ou plus globalement la prise en compte de la pièce (correction).

Un système hdg n 'est pas un système intrinsèquement performant. Pire, en augmentant les possibilités du système, on met de plus en plus en avant les défauts de celui-ci, voir on génère de nouveaux défauts (résonances). Mettre en œuvre une Everest est plus complexe qu'une LS3/5a.

Maintenant souhaitons-nous tous acquérir les compétences techniques requises au lancement de certains chantiers ? Comme pour traiter notre salon, ou passer du temps à faire des mesures et de la correction acoustique ? Ai-je envie de sacrifier ma décoration à un traitement des murs ? Ai-je envi de passer une quantité importante de temps pour maitriser la multiamplification active ?

Que se passe-t-il si ma réponse à ces questions est non ? Que se passe-t-il si je ne souhaite pas faire la même chose que d’autres ?
Le fait qu’un traitement acoustique puisse apporter plus qu’un changement d’ampli, signifie-t-il pour autant que les amplis sonnent tous de la même façon ?
N’est-il pas possible d’avoir une appréhension un peu moins simpliste des choses ?


Ce qui me pose un vrai souci sur ce forum, est globalement le manque de tolérance pour ceux qui ne suivent pas le même chemin, font des choix ou des compromis différents. C’est d’autant plus problématique que cela empêche toutes discussions et met en avant un caractère que j’abhorre au plus haut point. J’aime le métissage, les opinions et les approches différentes, le multiculturalisme. J’aime vivre dans un endroit cosmopolite et mes amis sont souvent assez éloignés socialement, sont érudits ou au contraire maitrisent mal la langue.

Ce n’est vraiment pas ce que je retrouve ici ou les opinions sont étroites et les échanges souvent misérables. Je ne décèle pas non plus de bienveillance dans le rapport de l’un à l’autre et me demande bien ce qui peut animer certains.

:love:
le touriste
 
Messages: 7568
Inscription: 31 Juil 2005 13:13
Localisation: rp 77
  • online

Message » 10 Déc 2013 15:04

Modéré.
Dernière édition par Scytales le 10 Déc 2013 23:44, édité 1 fois.
Raison: Attaque personnelle
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 10 Déc 2013 15:30

Modéré.
Dernière édition par Scytales le 10 Déc 2013 23:46, édité 1 fois.
Raison: Attaque personnelle
Avatar de l’utilisateur
roland_de_lassus
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 8626
Inscription: 17 Juin 2004 15:08
Localisation: LLN
  • offline

Message » 10 Déc 2013 15:43

Modéré.
Sergioredshoes
 
Messages: 5464
Inscription: 21 Nov 2008 9:47
  • offline

Message » 10 Déc 2013 15:58

C'est vrai que nous sommes dans un domaine où il y a plusieurs sujet à controverse :
- impact des câbles
- impact de la source
- impact de l'ampli
etc...

J'ai l'impression que finalement nous sommes tous d'accord pour dire qu'une enceinte ne va pas sonner comme une autre et que le traitement accoustique (actif ou passif) peut apporter un sacrée gain.

Celà écrit, nous sommes sur un forum, le but est aussi de confronter nos idées, notre vécu, notre réscenti etc... Dans un but constructif.
Si c'est pour dire "moi je pense que truc" et que l'autre répond : "moi je pense que machin et ceux qui pense que truc sont tous des cons" ça n'a aucun interet. En revenche dire : "moi je pense que truc parce que ceci cela" et répondre "moi je pense que machin parce que ceci cela et je ne pense pas que truc parce que patati patata". Là on peut éventuellement avancer.

Au final, nous sommes dans un domaine il faut toujours tester pour ce rendre compte de la différence et surtout de si cette différence vaut, pour l'acheteur, le prix qu'elle coute.

Bref, le partage sans animosité ne peut que permettre d'apprendre d'avantage de choses ! Il faut donc impérativement des débats, mais il faut qu'ils soient contructifs et étayés !
niklos0
 
Messages: 1066
Inscription: 26 Avr 2009 12:15
  • offline

Message » 10 Déc 2013 16:22

fargo a écrit:
ALTITUDE a écrit:
Igor Kirkwood a écrit:
ougo a écrit:Ce que j ai pour ma part écouté en classe D, sur la base du résultat sonore, ne positionnait pas les appareils au niveau du haut de gamme.
Maintenant je ne sais dire qu'elles étaient les ambitions des dits appareils (le haut de gamme hypex par exemple).


Si l'écoute comparative des amplis classe A/B vs classe D n'a pas été réalisée dans les "règles de l'Art" c'est a dire en aveugle avec dispatchng et commutation instantanée...on ne peut parler de "résultat sonore" mais seulement de ressenti personnel :idee:


J'abonde pour avoir souvent fait remarquer à l'écoute d'un D son efficacité indéniable mais que ça me restait très inintéressant à l'oreille.

Chez un copain normand il y a quelques temps encore , des gros blocs de je ne sais plus qui avec des grosses JBl. Résultat hyper efficace, définition, dynamique, etc., tout y était mais d''un chiant..aucune "âme".


Tu n'as pas le droit d'écrire ici, c'est réservé au TTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTThdg . :ane:
Pedro (le maître étalon de la hifi en Occitanie :ohmg: ) m'a dit que chez toi c'était TTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTBDG . :friend: :ane:

La hi fi prend le chemin de l'art contemporain , des cochonneries dans la confiture.
Chez moi, c'est down sizé, puis uppé, puis down sizé au gré des moments et des motivations.
Pour l'instant , c'est assez hérétique , je te l'accorde.
Cela dit, j'écoute de plus en plus de sique et j'ai de moins ne moins le temps de me prendre le chou avec le matos.
ALTITUDE
 
Messages: 1042
Inscription: 23 Oct 2007 11:43
Localisation: Un immense champ de choux dessus
  • offline

Message » 10 Déc 2013 16:37

Tu sais, je n'ai rien touché à mon bouzin principal depuis 14 ans (a part la valse des tuners !).
Pour jouer j'ai un autre bouzin (un truc de djeun), ça va du "tout pourri" au "un peu mieux" suivant les changements .
Pedro a un peu laché le bouzin pour se consacrer au fumier de cheval et au bois , on est loin du TTTTTTTTTTTTTTTTTTTTThdg !!! :ane:
fargo
 
Messages: 7624
Inscription: 15 Avr 2005 23:01
Localisation: Tolosa
  • offline

Message » 10 Déc 2013 17:17

Igor Kirkwood a écrit:
rha61 a écrit:
druihle a écrit:On est sans doute parti un peu loin du sujet. Pour ceux qui pensent "qui dit ampli dit association ampli/enceintes donc discussion sur colonne ou compression + grosse casserole" il me semble que c'est un autre débat. Si l'on pouvait recentrer sur les amplis classe D testés sur des installations THDG, ce serait comment dire, plus approprié 8)


Igor Kirkwood travaille avec un Rotel classD et Hypex sur un vrai systeme THDG
Car un systeme THDG , ce n est pas un assemblage de trucs hors de prix , c est plutôt beaucoup de matiére grise dépensée essentiellement sur l' acoustique , l adaptation d une enceinte de qualité au local , ceci par un professionnel
Si IK , qui a entendu le concert original , puis sa reproduction sur son installation THDG utilise des amplis classeD , que dire de plus ?


Tu as assurément raison rha :wink:


8)
:mdr:
rha61
 
Messages: 964
Inscription: 11 Mar 2003 0:34
Localisation: Paris
  • offline



Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message