Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 29 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Un avis divergeant sur le NAD C320 BEE

Message » 03 Jan 2007 19:14

Bonjour,

Pour varier un peu les plaisirs et apporter de la farine au moulin, voici un petit témoignage critique du célébrissime et très apprécié ampli intégré NAD C 320 BEE.

Les avis ont été quasi-unanimes, sur ce forum et avec tous les amateurs de hifi et de musique avec qui j'ai pu en discuter. Dans sa gamme de prix, cet ampli a beaucoup de qualités musicales (richesse de timbres, aigu soyeux, image stéréo correcte, bonne cohérence générale, de la "souplesse"...)

C'est d'ailleurs pourquoi je l'ai acheté aussi, après l'avoir comparé à d'autres (Rotel RA02, Denon PMA-655, Marantz PM-7000 et 7200).

Assez vite, cependant, je lui ai trouvé deux défauts majeurs :

- il a une dynamique d'enfer associée à un potentiomètre extrèmement sensible à bas volume. Resultat : pour une écoute à volume modéré (je vis en appartement et écoute pas mal de classique), on est tenté de monter le son dès que l'orchestre se calme ou inversement. Ce n'est pas tant que je veuille rester en bon terme avec mes voisins, mais le contraste est beaucoup trop violent et complètement surréaliste. Et impossible de jouer avec la télécommande : le moindre titillement sur le bouton du volume fait considérablement varier le niveau sonore, rendant les réglages très délicats.

le deuxième défaut découle sans doute du premier :

- on a l'impression que l'ampli pousse exagérément les basses et les aigus, tronquant le médium, et surtout, donnant une fausse impression de puissance et de dynamique. Au bout d'un moment c'est très fatiguant et ca ne rend pas la musique réaliste.

La parade que j'ai trouvé est l'ajout d'un ampli de puissance Quad 405 que j'ai branché sur le pré-ampli du Nad. J'ai un peu perdu en brillance et en timbres mais l'écoute est maintenant beaucoup plus saine et plus "assise". L'image stéréo est mieux définie, on entend mieux les médiums, la musique a moins de punch mais c'est beaucoup plus naturel.

Je serais intéressé de savoir si d'autres possesseurs de NAD 320 BEE partagent mes impressions.

A+
th7513
 
Messages: 345
Inscription: 10 Juil 2004 1:29
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Jan 2007 19:14

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Jan 2007 19:50

Euh... je n'ai jamais compris l'engoument autour de cet ampli... Il a des qualités, c'est certain. Mais tout de même....
Julien Homecineson
 
Messages: 6157
Inscription: 09 Nov 2003 16:43
Localisation: Gironde-Bordeaux

Message » 03 Jan 2007 20:14

j'attend le miens acheter sur les PA du forum :wink:

aprés je ferrai un petit CR !
Nono
 
Messages: 23473
Inscription: 09 Avr 2004 19:56
Localisation: 2.8 en Beauce !
  • online

Message » 03 Jan 2007 20:41

Sans vouloir squatter le sujet, j'envisage justement l'achat de cet intégré pour améliorer l'écoute hifi (actuellement uniquement ampli HC Marantz SR 7500, pas assez dynamique à mon goût, image stéréo bof ...) pour un prix modique (voir les promos actuelles, notamment chez le "Serpent").

Aux possesseurs de cet ampli (et aux autres), pensez-vous que le Nad C 320 BEE soit suffisant pour avoir une amélioration sensible sur ces critères ?

Autres alternatives éventuelles vu mon budget limité (max 400 EUR) :
- un petit "tube" : Yarland LV 34CIII (+/- 265 EUR);
- une "chinoiserie" (je n'y suis pas allergique, voir mon lecteur CD), style Dussun DS99 ou G&W TW-2006X ...

Des avis, des idées ?
bobosurf
 
Messages: 51
Inscription: 30 Mar 2006 16:57
Localisation: Beuzet (Belgique, près de Namur)
  • offline

Message » 03 Jan 2007 21:01

th7513 a écrit:- il a une dynamique d'enfer associée à un potentiomètre extrèmement sensible à bas volume. Resultat : pour une écoute à volume modéré (je vis en appartement et écoute pas mal de classique), on est tenté de monter le son dès que l'orchestre se calme ou inversement. Ce n'est pas tant que je veuille rester en bon terme avec mes voisins, mais le contraste est beaucoup trop violent et complètement surréaliste. Et impossible de jouer avec la télécommande : le moindre titillement sur le bouton du volume fait considérablement varier le niveau sonore, rendant les réglages très délicats.



J'ai eu son ancêtre, le c320 "tout court", également utilisé en préampli, et j'ai constaté le même défaut: impossible d'écouter de la musique la nuit; c'était inaudible ou trop fort, rien entre deux. J'ai changé pour un vrai préampli (toujours chez Nad, le S100). Le volume est beaucoup plus facile à gérer qu'avec le 320 et on gagne aussi beaucoup en qualité d'écoute.
LeLapin
 
Messages: 3521
Inscription: 08 Mar 2002 2:00
Localisation: montreux

Message » 03 Jan 2007 21:07

Julien Homecineson a écrit:Euh... je n'ai jamais compris l'engoument autour de cet ampli... Il a des qualités, c'est certain. Mais tout de même....


Ok, mais n'est ce pas le cas de tous ses concurrents ?

par exemple : le Marantz PM-7200 est à l'inverse trop mou, le Rotel RA-02 peut être jugé trop "sec", etc.
th7513
 
Messages: 345
Inscription: 10 Juil 2004 1:29
  • offline

Message » 03 Jan 2007 21:12

Julien Homecineson a écrit:Euh... je n'ai jamais compris l'engoument autour de cet ampli... Il a des qualités, c'est certain. Mais tout de même....


Ben c'est avec cet ampli que j'ai réellement débuté en HIFI, il y a deux ans et demi. Bon c'est vrai, j'ai pas mal évolué depuis. Mais je trouve que c'était un bon petit ampli qui permettait de mettre un pied dans le monde audiophile pour pas trop cher. Comparé à mon Technics SU 610 que j'ai gardé pendant 15ans il n'y avait pas photo.

Après, contrairement à ce que dit th7513, je trouve qu'il manque de dynamique comparé aux amplis plus HDG que j'ai possédé ensuite. Bon, c'est vrai qu'en même temps je vis à la campagne dans une maison individuelle donc les écarts entre les pianissimos et les fortissimos ne posent pas problème dans mon cas, en plus j'ai un petit local dédié.
Autrement, il est très vite brouillon sur les masses orchestrales (Malher c'est pas trop pour lui) et il avait un peu de mal à maitriser les boomers de mes enceintes DIY.
Le Dom
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3993
Inscription: 17 Juil 2004 9:22
  • offline

Message » 03 Jan 2007 21:23

Pour l'écoute des Nad, de manière générale s'ils possèdent le soft clipping, c'est de désactiver ce circuit qui nuit un peu à la transparence générale. Le potentiometre sur mon NAd C372 est aussi délicat à bas volume ( il ne respecte pas tout à fait la balance gauche /droite), par contre, passé ce détail peu génant pour moi, car j'écoute un peu plus fort que ce point critique, tout fonctionne normalement
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 03 Jan 2007 22:32

Le Dom a écrit:
Après, contrairement à ce que dit th7513, je trouve qu'il manque de dynamique comparé aux amplis plus HDG que j'ai possédé ensuite. Bon, c'est vrai qu'en même temps je vis à la campagne dans une maison individuelle donc les écarts entre les pianissimos et les fortissimos ne posent pas problème dans mon cas, en plus j'ai un petit local dédié.
Autrement, il est très vite brouillon sur les masses orchestrales (Malher c'est pas trop pour lui) et il avait un peu de mal à maitriser les boomers de mes enceintes DIY.


Les écarts entre les pianissimos et les fortissimos ne sont pas qu'un problème de voisinage, c'est surtout que je n'apprécie pas à une telle dose, ca me crée une fatigue auditive.

Tout à fait d'accord pour le côté brouillon sur les masses orchestrales. Il manque de coffre, mais ce n'est pas très surprenant pour un ampli d'entrée de gamme.
th7513
 
Messages: 345
Inscription: 10 Juil 2004 1:29
  • offline

Message » 04 Jan 2007 12:55

th7513 a écrit:
Le Dom a écrit:
Après, contrairement à ce que dit th7513, je trouve qu'il manque de dynamique comparé aux amplis plus HDG que j'ai possédé ensuite. Bon, c'est vrai qu'en même temps je vis à la campagne dans une maison individuelle donc les écarts entre les pianissimos et les fortissimos ne posent pas problème dans mon cas, en plus j'ai un petit local dédié.
Autrement, il est très vite brouillon sur les masses orchestrales (Malher c'est pas trop pour lui) et il avait un peu de mal à maitriser les boomers de mes enceintes DIY.


Les écarts entre les pianissimos et les fortissimos ne sont pas qu'un problème de voisinage, c'est surtout que je n'apprécie pas à une telle dose, ca me crée une fatigue auditive.

Tout à fait d'accord pour le côté brouillon sur les masses orchestrales. Il manque de coffre, mais ce n'est pas très surprenant pour un ampli d'entrée de gamme.


Ce n'est amha pas une question d'écart entre les pianissimo et les fortissimos qui crée la fatigue auditive mais c'est le fait que le NAD est un peu court dans les fortissimos et comme il devient plus brouillon, plus "gueulard" ben... fatigue auditive. C'est du moins ce que j'ai pu constater, à postériori lorsque je suis monté beaucoup plus haut en gamme où j'ai peut être encore plus de dynamique qu'avec le NAD mais, par contre aucune fatigue auditive car tout passe à merveille et naturellement même à fort niveau d'écoute.

Il faut tenir compte que dans la réalité d'un concert classique il y a un écart important entre les pianissimos et les fortissimos (même sur de petits ensembles) et que cela ne génère aucune fatigue auditive.

En fait, ce que j'ai pu constater durant mes deux années et demi d'expérience dans le monde audiophile c'est que plus on monte en gamme, plus on améliore la qualité des timbres, de la scène sonore, la clarté du message etc...ce qui fait que l'on supprime également les phénomènes de fatigue auditive, notamment. Ceci dit il faut choisir le matériel de manière à obtenir le meilleur équilibre possible.
Le Dom
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3993
Inscription: 17 Juil 2004 9:22
  • offline

Message » 04 Jan 2007 14:23

Cette fois je suis d'accord :D . La fatigue auditive provient certainement d'un manque de puissance et d'assise de l'ampli pour les grandes masses orchestrales. Le fait que mes enceintes ont un rendement de 88 db sous 4 ohms ne doit pas arranger les choses non plus...

Mais quand on lit dans la presse dite spécialisée que l'ampli délivre une puissance surprenante avec une forte capacité en courant, ca fait tout de même un peu rigoler. La vérité c'est qu'il n'arrive qu'à en donner l'illusion. Et question équilibre, un simple Marantz PM 66 ki signature, annoncée pour une puissance équivalente, s'en sort beaucoup mieux (je l'ai testé sur mon matos).
th7513
 
Messages: 345
Inscription: 10 Juil 2004 1:29
  • offline

Message » 04 Jan 2007 14:30

Julien Homecineson a écrit:Euh... je n'ai jamais compris l'engoument autour de cet ampli... Il a des qualités, c'est certain. Mais tout de même....



A 269 € c'est compréhensible :mdr:
sakpoubel
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 3820
Inscription: 17 Jan 2002 2:00
Localisation: asnieres ( 92 )
  • offline

Message » 04 Jan 2007 15:00

th7513 a écrit:Cette fois je suis d'accord :D . La fatigue auditive provient certainement d'un manque de puissance et d'assise de l'ampli pour les grandes masses orchestrales. Le fait que mes enceintes ont un rendement de 88 db sous 4 ohms ne doit pas arranger les choses non plus...



Oui c'est sûr. Il se débrouille mieux avec des enceintes qui ont une rendement plus élevé et, je pense qu'une impédance de 8 ohms est également préférable sur cet ampli ou du moins il lui faut des enceintes qui n'ont pas des courbes d'impédances trop torturées en fonction des fréquences et donc facile à driver. Ceci dit, comme je le disais, le Technics SU610 que j'avais acheté en 1988 ou 1989 et que j'avais dû payer dans les 2000 francs à l'époque est loin derrière le NAD.
Le Dom
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3993
Inscription: 17 Juil 2004 9:22
  • offline

Message » 04 Jan 2007 15:58

Le Dom a écrit:En fait, ce que j'ai pu constater durant mes deux années et demi d'expérience dans le monde audiophile c'est que plus on monte en gamme, plus on améliore la qualité des timbres, de la scène sonore, la clarté du message etc...ce qui fait que l'on supprime également les phénomènes de fatigue auditive, notamment. Ceci dit il faut choisir le matériel de manière à obtenir le meilleur équilibre possible.


Tout a fait d'accord.
J'en fait régulièrement l'expérience chez moi. Quand je suis avec un ami par exemple, je met de la musique à un niveau qui parait tout à fait "normal". On écoute tranquillement. Puis, au moment ou l'un de nous adresse la parole à l'autre, on est surpris car on ne s'entends pas ! En fait, le volume sonore est plus élevé qu'on ne le crois. L'absence de distortions et d'agressivité permet d'écouter à des niveaux élevés sans fatigue ni pénibilité, la musique passe naturellement, sans effort de la part de l'auditeur, d'où cette mauvaise appréciation du niveau sonore. :P
Wenceslass
 
Messages: 343
Inscription: 07 Avr 2005 19:58
Localisation: Chinon 37
  • offline

Message » 04 Jan 2007 16:37

Wenceslass a écrit:
Le Dom a écrit:En fait, ce que j'ai pu constater durant mes deux années et demi d'expérience dans le monde audiophile c'est que plus on monte en gamme, plus on améliore la qualité des timbres, de la scène sonore, la clarté du message etc...ce qui fait que l'on supprime également les phénomènes de fatigue auditive, notamment. Ceci dit il faut choisir le matériel de manière à obtenir le meilleur équilibre possible.


Tout a fait d'accord.
J'en fait régulièrement l'expérience chez moi. Quand je suis avec un ami par exemple, je met de la musique à un niveau qui parait tout à fait "normal". On écoute tranquillement. Puis, au moment ou l'un de nous adresse la parole à l'autre, on est surpris car on ne s'entends pas ! En fait, le volume sonore est plus élevé qu'on ne le crois. L'absence de distortions et d'agressivité permet d'écouter à des niveaux élevés sans fatigue ni pénibilité, la musique passe naturellement, sans effort de la part de l'auditeur, d'où cette mauvaise appréciation du niveau sonore. :P


Même chose que toi, mon Electrocompaniet ECI3, le plus petit de la gamme pourtant, peut générer un volume sonore suffisant pour devoir parler très fort sans que cela devienne agressif. Cela m'a changé de mon ampli précédent qui devenait criard au fur et à mesure de la montée en volume.
Pour le Nad, j'ai eu jadis un 3020e, il ne faut pas trop leur demander. C'est un bon début de gamme et un bon début de passion. Pour reprendre ta config, comparer un Nad et un Spectral c'est comparer un escargot et bip bip. Mais je me suis fait de grands palisirs avec ce NAD :-)



ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés