Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

un concurrent au nuforce IA7 pour bien moins cher?

Message » 02 Juin 2006 15:06

Word dropping, ça veut dire quoi: lacher de mot? chute de mots? diarrhée verbale? incontinence sémantique? invention ou mise à jour de langage? :wink:

Je ne voudrais pas paraître plus québécois que l'intello français moyen, mais il y a des expressions in, vis-à-vis desquelles je reste out. :lol:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28985
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Juin 2006 15:06

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Juin 2006 15:42

C'est bien de "l'insertion/laché de mots clefs ". On retrouve cela dans le discours des sociétés de technologie, de preference sous forme d'acronyme. Je ne suis pas sur qu il existe un equivalent francais. Je le regrette.

Par exemple les societes de telecom, Françaises! vont utiliser les terme "triple play" ( qui-signifie-en-francais-TV+internet+Tel-Fixe) de manière quasi systematique. Une recherche google, en Francais avec mots clefs "France telecom" "triple play" va generer 65 000 reponses, la même chose avec VOIP ( voice over internet protocol - Telephonie par internet) 650 000. C'est cela le word dropping.

Une des causes sociales, ce n est que mon analyse, est le developpement des moteurs de recherches et de l internet. Les redacteurs finissent par formuler en se concentrant sur des mots clefs qui vont declencher l interet du moteur donc du lecteur !
Le meilleur specialiste français que je connaisse, mais le concours est ouvert, est Archos.

Nos "politiques" ( le terme s applique si mal de nos jours) fonctionnent de plus en plus de la même façon ( flexibilité, traitement social, séparabilité, etc...)
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 02 Juin 2006 16:37

antonyantony a écrit:C'est bien de "l'insertion/laché de mots clefs ". On retrouve cela dans le discours des sociétés de technologie, de preference sous forme d'acronyme.



Incontinence sémantique, donc! :lol: — finalement, vive le Québec tiens! :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28985
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 02 Juin 2006 16:54

Voilà ce que je suis venu vous dire ce soir en ajoutant que j'emporte de cette réunion inouïe de Montréal un souvenir inoubliable. la France entière sait, voit, entend, ce qui se passe ici et je puis vous dire qu'elle en vaudra mieux.
Vive Montréal ! Vive le Québec !
Vive le Québec libre !
Vive le Canada français ! et vive la France !

antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

C'est quoi déjà le sujet ?

Message » 02 Juin 2006 16:56

Attention "word dropping" signifie bien incontinence sémantique, "word droppings" signifierait déjections verbales.

Petit cousin du "word dropping", le "name dropping" est très en vogue chez les chanteurs agês (Souchon) ou fils d'écrivains surestimés (Vincent Delerm).
dgohyeres
 
Messages: 4010
Inscription: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Message » 02 Juin 2006 17:49

On devrait pourvoir (dé)génerer du Souchon de manière automatique alors ?
Et du Voulzy avec 500 mots tirés au hazard ?

Le name dropping, c est "On nous Claudia Schiffer, On nous Paul-loup Sulitzer"

Le top du name dropping: Les vendredis de la philo sur France culture ( dispo en podcast) et remarquable emission.
Dernière édition par antonyantony le 03 Juin 2006 8:41, édité 1 fois.
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 02 Juin 2006 18:22

antonyantony a écrit:Le top du name dropping: Les vendredis de la phylo sur France culture ( dispo en podcast) et remarquable emission.


philô: j'aime (rien à voir avec le phyloxera qui est une maladie du lapin ou du rhododendron, je sais plus)
sophía: la sagesse — et comme je l'aime, ça veut dire que j'aimerais en avoir — et comme j'aimerais en avoir, ça veut dire que j'en ai pas (sans quoi je l'aurais, je chercherais pas à en avoir: pas fou le dub!) — donc je ne suis pas sage du tout (fou, ou "taré", si on préfère)…

C'est mon dub "droopying" du vendredi… :lol:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28985
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 03 Juin 2006 15:18

Mais on peut être cynique et philosophe non? C est sage?
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 03 Juin 2006 15:25

antonyantony a écrit:Mais on peut être cynique et philosophe non? C est sage?


Un philosophe étant par vocation un chien, on peut — mais ça n'est pas une obligation de service.

A vrai dire, un philosophe, n'étant pas sage, peut être infecté par quasiment n'importe quelle idéologie, doctrine ou croyance, du christianisme au marxisme, en passant par le platonisme, l'écologie, la scholastique, la macrobiotique, le cartésianisme, l'homéopathisme, le kantisme, le structuralisme ou le sarko-royalisme… :lol:
Du moment qu'il ne prend pas ses croyances au sérieux, ça peut aller… Mais c'est rare. :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28985
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés