Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: jeoffrey59 et 28 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Un nouvel amplifiacteur pour mes JMR Offrande

Message » 05 Fév 2005 18:25

Laurent69 a écrit:
JC 07 a écrit:
A Lyon chez sonatine, Pierre Martin tres sympa et pas avare pour te faire écouter de la bonne musique :wink:


tout à fait , il pourra même te les faire écouter avec du tube (Jadis, mais je déconseille avec des Offrandes, sauf peut-être AudioMat, Airtight ou ... Melody), du totors classique (Plinius par exemple) ou du totor PWM 3dLab). Pour moi, le choix est clair si l'on veut un ensemble polyvalent pour écouter du Heavy Metal (Eh oui, les Offrandes peuvent le faire) ou bien du classique ...

J'avais cru comprendre sur un autre post que tu avais craquer pour une amplification 3dlab?
Ca ne s'est pas fait?

JC, curieux :wink:
JC 07
 
Messages: 858
Inscription: 19 Juin 2003 20:54
Localisation: Bourg Les Valence (26)
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Fév 2005 18:25

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Fév 2005 0:05

JC 07 a écrit:J'avais cru comprendre sur un autre post que tu avais craquer pour une amplification 3dlab?
Ca ne s'est pas fait?

JC, curieux :wink:


si ,si ,c'est bien ce que j'ai pris. Mais ne soyons pas sectaire, les Tact "devraient" théoriquement bien marcher aussi avec les Offrande. Mais je n'ai pas eu l'occasion d'essayer.

Certains esprits chagrins considérent que l'on perd les micro-informations, la magie de triodes avec ces amplis là. Ben moi, je dis, avec le bon préampli, c'est que du bonheur. Mais dans ce domaine, j'ai bien peur que le tube n'est pas encore trouvé de maître...

A+

Laurent
Laurent69
 
Messages: 2851
Inscription: 01 Jan 2002 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 06 Fév 2005 0:13

Full numérique avec un RCS ca vaut tous les tubes du monde :D ;)
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 06 Fév 2005 1:07

nico- a écrit:Fais toi preter un Tact, JMR parle des qualités du numérique... il n' y a que 2-3 sourdingues pour denigrer systématiquement ces amplis, en plus il est beaucoup moins cher qu' un Audiomat (et si tu veux mon avis largement supérieur aussi).

4....mais je demande à réecouter car j' incrimine fortement les cables ce jour là,
m'enfin pour 1800e, c'est sûr que chapeau.
Peregolese
 
Messages: 2175
Inscription: 28 Fév 2003 23:57
  • offline

Message » 06 Fév 2005 1:12

Le prix c' est la cerise sur le gateau.
Pour moi il est excellent dans l' absolu cet ampli. ;)
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 07 Fév 2005 0:07

Hier, je suis allé chez Perception avec mon lecteur de CD (Cairn Fog), mon câble (Wireword Equinoxe) et quelques CD (pas que des bons, car souvent la musique que je préfère n'est pas celle qui est la mieux enregistrée).

But de l'opération, comparer le Plinius 9200 à un Audiomat (en l'occurrence l'Opéra). Olivier DOUBLE est très sympa :D et très patient :-? .

Après quelques tests, voici en deux mots mes conclusions.
Les deux fonctionnent très bien mais offrent des partis pris sonores très différents.

Pour l'Audiomat, une écoute très douce avec une belle profondeur. Les voix sont magnifiques, les instruments ont de très belles sonorités par contre l'ampli ne fait pas preuve d'une grande dynamique notamment sur des musiques électroniques où les lampes affirment leur personnalité. Dans tous les cas l'écoute reste très agréable par contre on a un peu l'impression que les sons sortent des enceintes et que l'ampli ajoute de la réverbération sur tous les enregistrements.

Avec le Plinius, la scène sonore est beaucoup plus large et les instruments et les voix gagnent en présence. La dynamique est beaucoup plus rapide mais le son dans son ensemble perd un peu de charme. Les sonorités ne sont jamais agressives mais on a l’impression de basses moins profondes que sur l’Audiomat (étrange un tube qui descend plus bas qu’un transistor).

Bref, globalement j’ai préféré l’Audiomat mais sans vraiment être impressionné :-? . Cela dit les Offrande n’étaient pas bi câblées (on utilisait du JMR HP 216A) ce qui je crois tendance a les rendre plus timide.
Des avis sur ce sujet :roll: ?

La semaine passée, j’ai appelé Mr Clarissse (un vrai passionné pas avare de conseils) pour savoir si il y avait de grandes différences entre l’Audiomat Solfège Référence et l’Opéra. Selon lui sur des Offrande il ne devrait pas y avoir de différences. Etonnant quand on sait que l’un on retrouve des EL 34 et sur l’autre des 6550.
Quelqu’un a-t-il eu l’occasion d’écouter les deux :o ?
Dernière édition par ALP le 09 Fév 2005 0:06, édité 1 fois.
ALP
 
Messages: 415
Inscription: 25 Fév 2001 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 08 Fév 2005 8:24

ALP a écrit:Hier, je suis allé chez Perception avec mon lecteur de CD (Cairn Fog), mon câble (Wireword Equinoxe) et quelques CD (pas que des bons, car souvent la musique que je préfère n'est pas celle qui est la mieux enregistrée).

But de l'opération, comparer le Plinius 9200 à un Audiomat (en l'occurrence l'Opéra). Olivier DOUBLE est très sympa :D et très patient :-? .

Après quelques tests, voici en deux mots mes conclusions.
Les deux fonctionnent très bien mais offrent des partis pris sonores très différents.

Pour l'Audiomat, une écoute très douce avec une belle profondeur. Les voix sont magnifiques, les instruments ont de très belles sonorités par contre l'ampli ne fait pas preuve d'une grande dynamique notamment sur des musiques électroniques où les lampes affirment leur personnalité. Dans tous les cas l'écoute reste très agréable par contre on a un peu l'impression que les sons sortent des enceintes et que l'ampli ajoute de la réverbération sur tous les enregistrements.

Avec le Plinius, la scène sonore est beaucoup plus large et les instruments et les voix gagnent en présence. La dynamique est beaucoup plus rapide mais le son dans son ensemble perd un peu de charme. Les sonorités ne sont jamais agressives mais on a l’impression de basses moins profondes que sur l’Audiomat (étrange un tube qui descend plus bas qu’un transistor).

Bref, globalement j’ai préféré l’Audiomat mais sans vraiment être impressionné :-? . Cela dit les Offrande n’étaient pas bi câblées (on utilisait du JMR HP 216A) ce sui je crois tendance a les rendre plus timide.
Des avis sur ce sujet :roll: ?



Plinius, sur les offrande, je n'ai pas trop aimé : manque de finesse général. Avec des panneaux Quad, ce marche très fort, avec des JMR , non. Par contre, bizarre, que ca descende moins dans le grave qu'avec Audiomat !? Et si l'audiomat ne produisait pas d'infra-grave mais était légèrement boursouflé dans le haut-grave, ne serait-ce pas l'explication de cette appararente contradiction ?

Le câble HP JMR a en effet tendance a couper dans le bas du spectre. A ta place, je referai l'essai Audiomat avec un câble plus péchu que le JMR genre HCC Super maxitrans ou équivalent

A+

Laurent
Laurent69
 
Messages: 2851
Inscription: 01 Jan 2002 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 08 Fév 2005 14:52

Laurent69 a écrit:
ALP a écrit:Hier, je suis allé chez Perception avec mon lecteur de CD (Cairn Fog), mon câble (Wireword Equinoxe) et quelques CD (pas que des bons, car souvent la musique que je préfère n'est pas celle qui est la mieux enregistrée).

But de l'opération, comparer le Plinius 9200 à un Audiomat (en l'occurrence l'Opéra). Olivier DOUBLE est très sympa :D et très patient :-? .

Après quelques tests, voici en deux mots mes conclusions.
Les deux fonctionnent très bien mais offrent des partis pris sonores très différents.

Pour l'Audiomat, une écoute très douce avec une belle profondeur. Les voix sont magnifiques, les instruments ont de très belles sonorités par contre l'ampli ne fait pas preuve d'une grande dynamique notamment sur des musiques électroniques où les lampes affirment leur personnalité. Dans tous les cas l'écoute reste très agréable par contre on a un peu l'impression que les sons sortent des enceintes et que l'ampli ajoute de la réverbération sur tous les enregistrements.

Avec le Plinius, la scène sonore est beaucoup plus large et les instruments et les voix gagnent en présence. La dynamique est beaucoup plus rapide mais le son dans son ensemble perd un peu de charme. Les sonorités ne sont jamais agressives mais on a l’impression de basses moins profondes que sur l’Audiomat



Laurent


Alp dit que les basses sont moins profondes sur le plinius que sur l'audiomat, pas le contraire. :wink:
JC.
JC 07
 
Messages: 858
Inscription: 19 Juin 2003 20:54
Localisation: Bourg Les Valence (26)
  • offline

Message » 08 Fév 2005 20:13

JC 07 a écrit:Alp dit que les basses sont moins profondes sur le plinius que sur l'audiomat, pas le contraire. :wink:
JC.


c'est bien ce que je dis dans mon message : "si l'audiomat ne produisait pas d'infra-grave mais était légèrement boursouflé dans le haut-grave"

Laurent
Laurent69
 
Messages: 2851
Inscription: 01 Jan 2002 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 08 Fév 2005 21:24

Language de sourd!!!

Toujours est 'il que l'Opera ne manque pas de niveau dans le registre grave, les Argentera me le rappellent tous les jours. Quelle profondeur!

JC, :wink: .

PS: Si un jour Laurent 69, tu descends un peu dans le sud, n'oublies pas de venir à Soyons avec tes 3dlab je serais curieux d'entendre ce dont ils sont capables. :wink: :lol: :wink:
Dernière édition par JC 07 le 08 Fév 2005 21:30, édité 1 fois.
JC 07
 
Messages: 858
Inscription: 19 Juin 2003 20:54
Localisation: Bourg Les Valence (26)
  • offline

Message » 08 Fév 2005 21:29

JC 07 a écrit:Language de sourd!!!

Toujours est 'il que l'Opera ne manque pas de niveau dans le registre grave, les Argentera me le rappellent tous les jours. Quelle profondeur!

JC, :wink: .


Ecoute les plinius sur des Quad (pas facile à alimenter) et on reparle pour la surdité ....
Laurent69
 
Messages: 2851
Inscription: 01 Jan 2002 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 08 Fév 2005 21:33

Quelle vivacité pour répondre, je ne parlais pas de surdité mais du dialogue et du manque de compréhension entre les post.

Je ne connais pas les Plinius donc je ne pourrai pas porter de jugement dessus.

J'ai édité un PS sur le post au dessus car j'ai déjà pu écouter ce dont été capable un 3dlab

JC :wink:
JC 07
 
Messages: 858
Inscription: 19 Juin 2003 20:54
Localisation: Bourg Les Valence (26)
  • offline

Message » 15 Fév 2005 20:47

Laurent69 a écrit:Plinius, sur les offrande, je n'ai pas trop aimé : manque de finesse général.


Comme quoi, les goûts et les couleurs...

J'ai fait une écoute excellente des offrande drivé par un ensemble Plinius (le lecteur dont j'ai oublié le nom, mais je crois qu'il n'y en a qu'un dans la gamme + le 9200).
Finesse, ampleur, du grave quand il le fallait (étonnant, compte-tenu de la taille des enceintes), une belle sensation de soyeux et de douceur. Certes, ce n'est pas l'ensemble le plus dynamique (Plinius n'est pas réputé pour, et je confirme), ni le plus transparent ou le plus détaillé, mais sur l'ensemble des critères, c'était vraiment très bon.
Le lecteur Plinius a sans doute joué un rôle prépondérant dans l'association...

Sinon, pour aller dans le sens de Nico, ça doit être certainement instructif de faire une "écoute numérique" à base de Tact ou autre) sur ces enceintes.

Quelqu'un a testé?
wonderbro
 
Messages: 185
Inscription: 01 Fév 2004 17:04
Localisation: Paris
  • offline

Message » 16 Fév 2005 1:20

La semaine passée j'ai passé un coup de fil à Présence Rive Gauche qui fait la marque 3D Lab et normalement JMR.

En ce moment, il ne possede pas d'Offrande aussi ils m'ont proposé de me prêter l'intégré.

Si j'ai le temps je pense faire l'essai ce week-end.

A suivre... :)
ALP
 
Messages: 415
Inscription: 25 Fév 2001 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 21 Fév 2005 0:24

Jean-Marie REYNAUD a raison le couple Offrande + ampli numérique 3D Lab, cela fonctionne très bien. :D

Depuis ce matin il est en chauffe/écoute dans mon salon (d’ailleurs il ne chauffe pas du tout) et il faut bien reconnaître que le résultat est très bon. En tout cas, avec l’Audiomat Opéra c’est celui que j’ai préféré pour l’instant.

L'intégré testé est le I500SRC. Première constatation contrairement à mes inquiétudes un ampli numérique n'a pas forcément un son métallique, le 3D LAb est très doux et n'agresse pas les oreilles. Peut être aurait il mérité un peu plus d’humanité (à la manière de certains « tubes ») mais c’est vraiment histoire de dire… :-?
Le plus étonnant avec cet ampli, c’est qu’il fonctionne aussi bien à bas qu’à haut niveau. L’impression de puissance est très étonnante, on a le sentiment qu’il est toujours prêt à bondir, il a une pêche incroyable. Les guitares et les caisses claires retrouvent leur véritable son.
L’image stéréo est très belle et très large, le travail de l’ingénieur du son est vraiment restitué tel quel. D’un enregistrement à l’autre les sonorités et l’espace sont restitués avec beaucoup de précisions. Enfin, le grave est tendu (de chez tendu) pas de problèmes de bourdonnements ou de ronflements, il est très ferme avec un niveau très correct.
Son gros défaut le prix 3490 €, c’est bien au delà de mon budget :evil: .

Bref, comme précisé plus haut, pour l’instant il fait parti de mes préférés avec l’Opéra d’Audiomat.

Quelqu’un sait il comment se comporte le TACT face à ce 3 D Lab ?
ALP
 
Messages: 415
Inscription: 25 Fév 2001 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message