Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: smalah et 17 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Un préampli à choisir

Message » 09 Sep 2007 21:14

sans hésiter Théorème évo1.
RQP exceptionnel.



Sans hésiter :wink:
[url http://www.cinetson.org/phpBB2/viewtopi ... highlight=][/url]
jc30
 
Messages: 577
Inscription: 01 Nov 2004 23:54
Localisation: Région Aquitaine
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Sep 2007 21:14

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Sep 2007 0:07

jc30 a écrit:sans hésiter Théorème évo1.
RQP exceptionnel.



Sans hésiter :wink:
[url http://www.cinetson.org/phpBB2/viewtopi ... highlight=][/url]


Ça mérite toute ton attention ami cohuelaz :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 10 Sep 2007 2:13

cohuelaz a écrit:
la crevette a écrit:
Ba y a aussi Spectral ( DMC20 par exemple ) :idee:

réglage de la phase de la source et de l alime du pré
réglage de la balance
réglage Mono/Stereo
la touche Mute permet de reduire de 20 db pour affiner ses réglages de voume

puis et surtout, le reglage de gain sur chaque canal de chaque source ( permet également d adapter l impedance de sortie du pré a l impedance d entrée du bloc )

XLR en IN et OUT aussi

Bi et Tri amplification compatible 8)


A priori, de ce que j'en ai lu car pas écouté, Spectral aurait une signature sonore trop proche de celle que j'ai pour le moment, rapide, transparente, cristalline, et je souhaite un peu plus de matière...

Cdt :wink:


rapide/transparence/matiere/presence sont present, vaut bien mieux une ecoute dans la mesure du posible, si tu es de passage sur Paris n hesites pas

mon CRs suite a l achat :

http://www.prixdumatos.com/forum/index. ... 4910&st=75

quand ce n est pas bon, je le dis, lorsque sa ne l ai pas je le dis aussi :)

mais bien entendu sur mon installe

peut etre que simplement une source a tube pour toi, comme la Music Van :idee:
la crevette
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 2341
Inscription: 08 Mai 2006 21:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 10 Sep 2007 7:09

expertdoc a écrit:
jc30 a écrit:sans hésiter Théorème évo1.
RQP exceptionnel.



Sans hésiter :wink:
[url http://www.cinetson.org/phpBB2/viewtopi ... highlight=][/url]


Ça mérite toute ton attention ami cohuelaz :wink:


Mpiser... :mdr:

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 10 Sep 2007 7:17

la crevette a écrit:
rapide/transparence/matiere/presence sont present, vaut bien mieux une ecoute dans la mesure du posible, si tu es de passage sur Paris n hesites pas

mon CRs suite a l achat :

http://www.prixdumatos.com/forum/index. ... 4910&st=75

quand ce n est pas bon, je le dis, lorsque sa ne l ai pas je le dis aussi :)

mais bien entendu sur mon installe

peut etre que simplement une source a tube pour toi, comme la Music Van :idee:


Yesss, une écoute est souvent la meilleure façon de savoir et d'ailleurs j'ai aussi envie d'écouter un pré Goldmund car bien que l'écartant pour des raisons "logiques" je dois avouer que je suis pas certain de moi ayant très peu écouté cette marque...

Pour la source, ensuite, comme je l'expliquais au début de mon post je préfère changer le préamp en premier car c'est l'élément qui est "ergonomiquement" le plus limité pour une histoire de gestion de volume surtout...

Je te mpise en fin de semaine pour une possibilité d'écoute la semaine prochaine ou après...

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 10 Sep 2007 8:03

cohuelaz a écrit: une écoute est souvent la meilleure façon de savoir et d'ailleurs j'ai aussi envie d'écouter un pré Goldmund car bien que l'écartant pour des raisons "logiques" je dois avouer que je suis pas certain de moi ayant très peu écouté cette marque...


Les pré Goldmund que j'ai entendus jusqu'à maintenant mettent en avant les défauts des autres maillons — en particulier les défauts de transparence et les colorations. En dehors de ça, je n'ai pas entendu de signature particulière: bande passante large, transparence et étagement en profondeur de l'image stéréo.
La seule chose qui peut déplaire — mais à la condition d'écouter un système Goldmund complet — c'est le caractère ascétique de l'ensemble.
Toute la question à ce qu'il me semble est de déterminer si l'on préfère un système un peu coloré ou non, et en quelle direction.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28985
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 10 Sep 2007 9:20

dub a écrit:
Les pré Goldmund que j'ai entendus jusqu'à maintenant mettent en avant les défauts des autres maillons — en particulier les défauts de transparence et les colorations. En dehors de ça, je n'ai pas entendu de signature particulière: bande passante large, transparence et étagement en profondeur de l'image stéréo.
La seule chose qui peut déplaire — mais à la condition d'écouter un système Goldmund complet — c'est le caractère ascétique de l'ensemble.
Toute la question à ce qu'il me semble est de déterminer si l'on préfère un système un peu coloré ou non, et en quelle direction.

Cdlt :wink:


Salut Eric et, en préambule, je vais essayer d’écouter du Goldmund en préampli par pure curiosité pour enfin pouvoir infirmer ou confirmer mes à priori sur leur « signature sonore »

D’ailleurs si quelqu’un en RP a un préamp glodmund à me faire écouter…

Ensuite sur le fait de « préférer un système un peu coloré ou non, et en quelle direction », c’est je crois une phrase qui illustre bien nos points de départ différents sans que cela implique que nos points d’arrivée le soient ou le seront…

Préférer un système un peu coloré sous entend qu’il existe des système non colorés, une sorte de référence concrète ou théorique qui pourrait constituer un « idéal » à atteindre…
Cela est possible, je ne remets pas du tout en question cette possibilité. En allant plus loin, et en toute logique, on pourrait raisonnablement penser qu’un système non coloré restituera les timbres d’un piano comme ils doivent l’être, le triangle, la flûte, les Do, Ré, Mi et les harmoniques, sous-harmoniques donneront l’impression de « sonner » de la façon dont tout cela doit sonner dans le réel. Bref, partir d’une référence incontournable, l’instrument et essayer de le reproduire au mieux… (pour simplifier on ne parle pas des conditions d’enregistrements)

Mais voila, je connais pas la « véracité » du son de ces instruments, il serait donc illusoire, pour ma part, de chercher à « travailler » mon système dans ce sens. J’aurais une éducation musicale, une oreille formée à la réalité des instruments, je pourrais m’aventurer dans ce sens, comme ce n’est pas le cas il m’est impossible, à moins de tartufferie, de prétendre avoir un système non coloré, sous-entendu se rapprochant de la vérité des instruments.

Comment faire alors ? Pour ma part je pars de la musique comme je l’entends, littéralement, et j’essaye de m’approcher des intentions musicales que je perçois et du plaisir qui en découle, une démarche toute subjective. Je prends un exemple, un disque que j’écoute depuis longtemps, Abbey Lincoln et Stan Getz et bien j’essaye de le faire sonner comme j’ai envie qu’il sonne, c'est-à-dire de la manière qui me fait le plus frissonner… Quand plus rien n’existe d’autre que le dialogue voix / Sax, je me dis que je tiens quelque chose et le système me convient. Dans mon système actuel il me manque un poil de quelque chose sans pour autant que je puisse dire que ce que j’entends n’est pas la réalité de l’enregistrement ni même des intentions, j’ai même progressé sur à peu près tous les points. Donc je vais essayer de trouver ce petit truc qui colorera peut-être l’ensemble, en fait je n’en sais rien…

Mon à priori est assez simple : comme je suis incapable de déterminer à quel point un système est coloré ou pas puisque je n’ai pas de référence absolue sur la neutralité d’un système, Je me concentre sur la mise au point d’un système qui me procure le plus d’émotions musicales possible…

Cdt
:wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 10 Sep 2007 10:08

Salut cohuelaz :wink:

je suis d'accord avec dgohyeres, Krell n'est pas vraiment connu pour ses préamps, de vrais bouchons en général, en tous cas pour les générations que tu pourrais toucher d'occase et dans tes prix.

Le SP 16 d'Audio Research n'a guère d'interêt, chez eux, c'est le LS 22 qui vaudrait le coup (à condition de ne pas le payer trop cher, car il y a 8 tubes dedans dont j'ignore le prix lors d'un remplacement si tu veux mettre des bons...).

Je ne connais ni le Théorème ni le Modwright.

Chez Goldmund, il te faudrait essayer un Mimesis 2+ (j'insiste sur le + car celà signifie qu'il a les modules A2, et par rapport à un 2 de base ça change tout !)
Vu que j'ai vendu 2500 euros mon Mimesis 10 P ++ (dénomination grotesque :lol: ) qui est un converto avec sortie analogique avec un gain considérable (pas un vrai étage préampli) je pense que tu devrais pouvoir trouver un 2+ dans ces eaux là.
Après, je ne sais pas si ça va te convenir.

Chez Conrad-Johnson il doit y avoir des trucs interessants, mais je connais très peu leurs produits.

Je suis assez d'accord avec toi sur Accuphase (mou du genou) et Mc (bouchon).

Un ancien Levinson ?
Dépend lequel et à quel prix.

La chasse reste ouverte...
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 10 Sep 2007 10:20

cohuelaz a écrit:Mais voila, je connais pas la « véracité » du son de ces instruments, il serait donc illusoire, pour ma part, de chercher à « travailler » mon système dans ce sens. J’aurais une éducation musicale, une oreille formée à la réalité des instruments, je pourrais m’aventurer dans ce sens, comme ce n’est pas le cas il m’est impossible, à moins de tartufferie, de prétendre avoir un système non coloré, sous-entendu se rapprochant de la vérité des instruments.
…/…
Mon à priori est assez simple : comme je suis incapable de déterminer à quel point un système est coloré ou pas puisque je n’ai pas de référence absolue sur la neutralité d’un système, Je me concentre sur la mise au point d’un système qui me procure le plus d’émotions musicales possible…

Cdt
:wink:


Certes je ne connais pas non plus "la" vérité "du" son. Mais je connais différentes sortes de colorations, différentes sortes d'impressions sonores. Et ces différences influent sur la possibilité d'éprouver avec facilité ou non des émotions musicales. Faisons la part des manières de s'exprimer.

1/ sur le son des instruments:
a) je ne connais pas le "son en soi" d'un instrument —

b) mais en revanche, je peux mémoriser mes impressions à propos d'un instrument: il ne s'agit pas d'une chose en soi ni d'un noumène ou objet purement intellectuel (pour parler comme Kant, dont d'ailleurs, je me fous… :lol:), mais d'un phénomène auditif régulièrement perçu:
et mon problème n'est pas de savoir s'il existe quelque chose en dehors de mes sensations (je me fous de Berkeley comme de Hume :lol:), mais de savoir si je peux reconnaître un instrument:

et tel est le cas, je ne confonds pas une guitare et un piano, et pas une guitare classique et une guitare de jazz (et même, j'entends la différence entre une Dupont et ma Gérome…): il se forme donc assez régulièrement des souvenirs auditifs issus des expériences vécues personnelles — des souvenirs auditif S de type A.

c) donc, je peux aussi comparer mon souvenir de tel instrument avec ce que je perçois actuellement en écoutant un disque — exercice pas facile, mais pas impossible, et dans lequel entre une très large part de subjectivité (au sens des préférences personnelles: je préfère le violon à la trompete) et de particularités personnelles (au sens éventuellement physiologique: j'ai des carrences auditives). Entre deux souvenirs auditifs, il y a des différences:

S(a1) ? S(a2)

À ce premier point de vue, je peux entendre des systèmes qui vont présenter des écarts — entre mon souvenir auditif S(a) et le Système 1, il peut y avoir plus différence qu'entre ce même souvenir auditif et ce que produit le système 2:

[S(a)?S1] > [I(a)?S2]

de sorte que je puis trouver préférable (subjectivement) la ?1…

Evidemment, selon qu'on on compare des impressions auditives entre elles (en écoutant deux instruments chez le luthier), des souvenirs auditifs (d'instruments) et des impressions auditives (de système), ou des souvenirs auditifs entre eux (mon souvenir de l'instrument, mon souvenir de tel système) voire le couple précent à une impression auditive actuelle (ce que j'entends sur tel autre système), le système des comparaisons sera complexe et de degré de complexité variable.

Tout ça pour dire que je puis préférer tel ou tel système parce qu'il reproduit telle ou telle de mes impressions et me cause telle ou telle de mes préférences habituelles. Là, je parle pour ma part de préférence personnelle: on peut aimer telle ou telle "ambiance", telle ou telle coloration ou couleur de son, comme on peut préférer le son d'un instrument à un autre (on peut préférer une Dupont à une Maccaferri)…

2) On peut en dire autant des systèmes.

a) entre les systèmes, on peut noter aussi des différences: si j'ajoute un équaliseur, je puis par ex. augmenter ou diminuer le gain dans tel ou tel registre de la bande passante — et il existe des systèmes dans lesquels tel ou tel aspetc de la bande passante sera notablement renforcé ou diminué — ce que l'on mesurera avec un micro et un enregistrement de référence: la différence entre le signal de référence et le signal mesuré au point d'écoute par un analyseur sera alors réputée "objective" (c'est-à-dire en fait: régulièrement mesurable par un protocole).

b) évidemment, ces différences sont elles aussi perceptibles (du moins, c'est surtout celle qui sont audibles et perçues qui me paraissent les plus apparentes) — et mémorisable en un souvenir auditif de type B et à nouveau, on pourra comparer le souvenir auditif B issu d'un système 1' à l'impression produite par un système 2':

du coup, entre le souvenir auditif que j'ai de tel instrument (mettons le son cristallin d'une guitare de jazz) et ce que j'entends sur tel système (par ex. il est un peu bouché et l'aigu de la guitare ne sonne pas comme il le devrait: ça sonne comme une guitare Martin, voire carrément comme une Takamineclassique…), il peut exister une différence perçue…

Aller, fâchons un peu les gens: écoutons un peu de la guitare jazz manouche sur du Rega (ou un intégré AV d'entrée de gamme de chez Denon) et des enceintes Mission…… :lol: ou, à l'inverse, sur un lecteur Pioneer couplé à un ampli Atoll et des enceintes Triangle… :o

et on peut (à l'aide d'un équaliseur par ex.) reproduire cette différence:

que j'appelle une coloration.

Evidemment, x) on peut aimer cette coloration; y) le nombre de paramètres qui l'engendrent (interaction ampli/HP, système/pièce) est élevé et z) parfois controversé (cf. les influences des câbles, des supports etc).


On peut donc parler de colorations en deux sens distincts. Et il est fort difficile, dans la pratique, de les distinguer vu que tout est toujours mélangé dans l'expérience vécue, comme il se doit.
Et, d'un système à l'autre, il y aura différentes formes de colorations (dans les deux sens): les unes me faciliteront l'émotion musicale, les autres non — et cela varie bien sûr d'une personne à l'autre. Par exemple, pour moi, les variations dans la reproduction des timbres et de la transparence me sont sensibles; en revanche, l'image stéréo ou l'extension de la bande passante beaucoup moins (à la limite un bon médium en stéréo peut me suffire: je comprends les tenants des systèmes à bouâtes! :lol: ).

Et je ne parle évidemment pas de ce qui fait qu'on est plus sensible à tel genre musical (l'opéra par ex.) qu'à tel autre (le rock progressif des 70s)…

Je dis tout cela pour préciser un peu en quel sens je tiens mes propos: toute la difficulté, dans les échanges écrits, c'est que chacun parle de ses expériences — ce qui est la chose la plus difficile du monde.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28985
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 10 Sep 2007 11:31

van.alstine a écrit:Salut cohuelaz :wink:

je suis d'accord avec dgohyeres, Krell n'est pas vraiment connu pour ses préamps, de vrais bouchons en général, en tous cas pour les générations que tu pourrais toucher d'occase et dans tes prix.

Le SP 16 d'Audio Research n'a guère d'interêt, chez eux, c'est le LS 22 qui vaudrait le coup (à condition de ne pas le payer trop cher, car il y a 8 tubes dedans dont j'ignore le prix lors d'un remplacement si tu veux mettre des bons...).

Je ne connais ni le Théorème ni le Modwright.

Chez Goldmund, il te faudrait essayer un Mimesis 2+ (j'insiste sur le + car celà signifie qu'il a les modules A2, et par rapport à un 2 de base ça change tout !)
Vu que j'ai vendu 2500 euros mon Mimesis 10 P ++ (dénomination grotesque :lol: ) qui est un converto avec sortie analogique avec un gain considérable (pas un vrai étage préampli) je pense que tu devrais pouvoir trouver un 2+ dans ces eaux là.
Après, je ne sais pas si ça va te convenir.

Chez Conrad-Johnson il doit y avoir des trucs interessants, mais je connais très peu leurs produits.

Je suis assez d'accord avec toi sur Accuphase (mou du genou) et Mc (bouchon).

Un ancien Levinson ?
Dépend lequel et à quel prix.

La chasse reste ouverte...


Salut et merci Val

Donc stop Krell pour les préamp et confirmation pour Accuphase et MC

Minesis 2+ pour Goldmund

Pour CJ, déjà leur meilleur ampli (dans des prix abordable) est sans doute à transistor ensuite j'ai eu un PV 10 ou 11 ( :oops: je sais garder 3 ans un ensemble Cj sans pouvoir dire s'il s'agissait d'un PV 10 ou 11) et j'ai quand même un peu regretté mon pré Luxman CL 32 que j'avais avant, plus fluide, plus large. Le CJ que j'avais était un poil agressif, parfait sur plein de plans mais qui pouvait être un peu dur comme certains AR... Je connais pas les nouveaux modèles

Pour ML, cela me fait bien envie, ils sont beaux, solides mais les avis sont très mtitigés sans qu'il soit facile de faire la part des choses car, souvent, ceux qui ont du ML sont des amateurs de THDG assez excessifs dans leurs jugements et il est possible que les petits défauts rencontrés soient presque inaudible pour un simple d'oreille comme moi... :lol:

T'en penses quoi de ML toi

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 10 Sep 2007 11:37

dub a écrit:et même, j'entends la différence entre une Dupont et ma Gérome

Je dis tout cela pour préciser un peu en quel sens je tiens mes propos: toute la difficulté, dans les échanges écrits, c'est que chacun parle de ses expériences — ce qui est la chose la plus difficile du monde.
Cdlt :wink:


Je connais Dupont, il joue dans Tintin mais Gérome, c'est qui ? :lol:

Pour le reste tu as raison et pis je t'adore car quand tu te mets à explicailler :o , on apprends pas mal...

En plus je crois qu'on est d'accord sur l'ensemble et même l'essentiel mais c'est un tel plaisir que de faire semblant de ne pas se comprendre que je vais continuer dès que je peux, NA ! :lol:

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 10 Sep 2007 11:53

cohuelaz a écrit:
dub a écrit:et même, j'entends la différence entre une Dupont et ma Gérome

Je dis tout cela pour préciser un peu en quel sens je tiens mes propos: toute la difficulté, dans les échanges écrits, c'est que chacun parle de ses expériences — ce qui est la chose la plus difficile du monde.
Cdlt :wink:


Je connais Dupont, il joue dans Tintin mais Gérome, c'est qui ? :lol:



Ahlalalalalalalalalalalala!!!………… :roll:

Maccaferri => la guitare à Django

Maurice Dupont: luthier contemporain:
http://www.laguitare.com/issoudun_2000/dupont.html

Gérome, en revanche, c'est moins connu.

À Mirecourt (dans les Vosges), il y a des luthiers — violon (l'ancien atelier Vuillaume par ex.), archets, école nationale de lutherie
et guitares:
1/ il y a Patenotte, à la sortie de la ville
http://www.pick-et-boch.com/produit.php ... 2Bmodernes
qui fait aussi de la classique (en particulier des demi pour les enfants dont le son est superbe) et un peu de folk (là ça ne casse pas trois pattes à canard si on veut mon avis)

et

2/ l'ancien atelier de Gérome — repris par Philippe Monneret (il travaillait déjà pour Gérome quand je suis allé acheter ma guitare là bas):

http://www.laguitare.com/luthier_mirecourt.html

il font de la guitare jazz arch-top (j'en ai une) et de la classique de grande qualité (j'en ai pas! :cry:) — ainsi que de la mandoline…

En plus je crois qu'on est d'accord sur l'ensemble et même l'essentiel mais c'est un tel plaisir que de faire semblant de ne pas se comprendre que je vais continuer dès que je peux, NA ! :lol:

Cdt :wink:


T'inquiète! j'ai, par profession, l'habitude de rester obscur et incompréhensible (en un seul mot!)… :lol:

Mais en gros, je crois qu'on est d'accord à 99% — pour l'essentiel, je me fous comme de l'an quarante des techniques, comparaisons, etc — du moment que le résultat est présent à l'écoute: le plaisir de mes oreilles. :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28985
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 10 Sep 2007 12:08

ML a beaucoup perdu avec le départ de Mark Levinson et de Colangelo,
sans pour autant faire de mauvais produits, ex le N° 33 et 33 H en amplis,
je suis moins convaincu par leur gros Préamp N° 32...
Le reste de leur production, comme les préamp 38 ou 380 sont sans doute encore chers et d'un interêt discutable...

Ils ont perdu cette touche qui s'est retrouvée chez Cello puis chez Viola (sans doute puisque je n'en ai pas écouté).

Disons que chez Levinson il faudrait trouver un vieux qui porte encore la dénomination ML, qui daterait donc du temps de Levinson et Colangelo (un ML 7 par exemple, mais n'oublions pas qu'ils n'utilisaient pas les fiches RCA...)
néanmoins, actuellement je ne sais pas ce que ça donnerait car ces produits sont assez anciens,
mais quand de temps en temps je rebranche mon ampli ML 11 je me dis qu'il y a vraiment du savoir faire et des composants de qualité là dedans, car ça sonne encore vraiment bien, ouvert, timbré, un peu lent et rond certes par rapport à des produits plus récents, mais donné pour 50 watts et tellement agrééable à écouter...

Sinon, je le répète, un LS 22 d'Audio Research en bon état c'est pas mal, j'en ai eu un et l'ai revendu quand je suis entré en religion Goldmund :lol:
Dernière édition par van.alstine le 10 Sep 2007 12:10, édité 1 fois.
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 10 Sep 2007 12:08

On en a peut-être pas encore parlé...

Classe CP65. Bon pré, un poil introverti mais excellent. Par contre si t'en trouve un il est d'abord pour moi :lol:
PaRa
 
Messages: 3877
Inscription: 13 Aoû 2002 22:17
Localisation: Belgique / Charleroi
  • offline

Message » 10 Sep 2007 12:30

dub a écrit:
T'inquiète! j'ai, par profession, l'habitude de rester obscur et incompréhensible (en un seul mot!)… :lol:


:lol: :lol:

dub a écrit:

Mais en gros, je crois qu'on est d'accord à 99% — pour l'essentiel, je me fous comme de l'an quarante des techniques, comparaisons, etc — du moment que le résultat est présent à l'écoute: le plaisir de mes oreilles. :wink:


Yesss et je vais m'arranger pour ce mois ou le mois prochain aller entendre ce plaisir de tes oreilles !

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline



Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message