Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Tous sur les casques et écouteurs

AKG N40 : écouteurs hybrides deux voies.

Message » 23 Oct 2017 19:48

Bonsoir,

Après avoir effectué il y a quelques mois un CR d'écoute des K3003i sortis en 2011, voici le tour des N40 qui avaient été présentés en 2016 à l'IFA de Berlin d'entrer en scène puisqu'ils ne devraient pas tarder à m'être livrés.
Pour ce nouveau modèle dont on peut très certainement estimer qu'il permet de faire une incursion dans le haut de gamme en raison de son prix public (399€), AKG a amélioré plusieurs aspects techniques qui faisaient défaut aux K3003i dont la qualité générale et le prix avaient malgré tout surpris les audiophiles nomades et ils avaient été considérés comme les écouteurs parmi les plus performants et chers du monde* lors de leur apparition.
Toutefois, tous ceux qui les avaient essayés en 2011 et 2012 s'étaient interrogé sur leur véritable intérêt en utilisation exclusivement nomade parce que les sources capables de totalement les exploiter étaient très peu répandues en ces années là. Ce qui, vous l'avouerez, a bien changé en un quinquennat qui a dépassé les plus folles espérances de ceux qui se déplacent quotidiennement en compagnie de toute leur musique.

Avec les plus récents N40, nous avons enfin un câble amovible avec connexion mmcx et guides de tour d'oreille à mémoire de forme. Et, même deux câbles, puisque les N40 sont livrés avec deux versions dont une avec télécommande universelle avec microphone compatible IOS/Android à partir d'un curseur permettant de sélectionner l'univers souhaité. Ainsi qu'un second à l'intention des audiophiles exigeants très soupçonneux à l'égard de l'influence négative des télécommandes sur le résultat sonore.
AKG n'a pas non plus oublié d'ajouter le très pratique petit outil qui permet de nettoyer les embouts et de supprimer un occasionnel reliquat de cérumen des conduits auditifs parfois très poétiquement appelés "cages à miel". Puis, de forme arrondie plus traditionnelle que celui en cuir plat et carré de son aîné K3003i, un étui de rangement et de transport noir.

Même si certains regretteront très certainement l'absence d'embouts en mousse, auxquels je préfère pour ma part et pour plusieurs raisons très largement ceux en silicone qui sont présents au nombre de quatre paires de tailles différentes dans l'emballage (xs/s/m/l), nous pouvons donc considérer qu'AKG livre cette fois-ci un produit encore plus abouti, très bien fabriqué, malgré un recours important au plastique et largement pourvu en accessoires pour pouvoir faire face à un grand nombre de situations.

Bien que ces deux IEM n'emploient pas la même solution technique, une certaine ressemblance physique avec les Pioneer SE-CH9T est également à noter.

Mais, voici venu le moment de la présentation technique : http://www.akg.com/Headphones/Over-ear% ... er#start=1

Enfin, parce que je souhaitais utiliser la sortie 2,5mm (balanced) du Astell&Kern AK70 et en espérant qu'il sera totalement compatible avec les N40, un câble FiiO MMCX/2,5mm a précédé l'arrivée des AKG en cours de semaine dernière.
S'il en existe certainement de plus performants (et surtout de beaucoup plus chers), celui-ci recouvert d'une gaine en PVR est annoncé comme souple et résistant, insensible aux bruits des occasionnels frottements. Fabriqués à partir d'un fil de cuivre OFC 6N plaqué argent constitué de 19 brins de 0,06mm, quatre petits câbles individuels (2x2) viennent alimenter les canaux D et G (+ fil de masse).

A ce sujet, dommage que Franck.T qui vient de se lancer dans la fabrication de câbles pour casques et d'obtenir le statut de Pro-fabricant ( http://www.dmaudio.net), ne nous ait pas fait connaître cette activité quelques jours plus tôt puisque j'aurais très certainement eu recours à ses services.

Afin que vous puissiez avoir des avis aux style et contenu différents, j'ajoute que les K3003i et N40 devraient ensuite être testés par notre excellent duo Julien-cleriensis/Eric-dub. Dub pourra faire ainsi une comparaison avec son K1000 et quelques-unes de ses vieilles casseroles AKG. :wink:


Bonne soirée.


* tout cela fait partie d'un lointain passé, puisqu'il existe désormais des IEM qui coûtent quatre fois le ppi des K3003i.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21327
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Oct 2017 19:48

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Oct 2017 19:59

25 octobre 2017.

Après le préambule qui a précédé leur arrivée, les AKG N40 ont été livrés en ce début d'après-midi.

Ils se présentent dans une sur-boîte en carton épais dans laquelle se trouve un deuxième emballage très solide, s'ouvrant en deux partie à la manière d'un livre, qui contient l'ensemble des éléments dont voici le détail avec auparavant un bref rappel des caractéristiques techniques:

- impédance : 20 ohms.
- sensibilité : 115 db SPL/V à 1khz.
- Réponse en fréquence : 10 hz > 40 khz. admissible : 10mW.
- Puissance admissible : 10 mW.
- poids : 22 grammes.

Ecouteurs et accessoires.

- une paire d'écouteurs N40.
- 2 câbles : un avec guide tour d'oreille et télécommande universelle à trois boutons -designed for Android/made for iPod/iPhone/iPad - avec repère D/G (point rouge/point bleu), connexion mmcx et mini-jack 3,5mm droit doré. Comme les écouteurs, la télécommande est en plastique noir recouvert d'une partie métallique chromée.
- un autre, droit avec tour d'oreille, repères D/G(point rouge/point bleu), connexion mmcx et mini-jack 3,5mm droit doré.
NB: la partie inférieure des câbles, qui va jusqu'au Y chromé de dérivation avec anneau coulissant d'ajustement, est recouverte d'une sorte de tissus tandis que la partie supérieure est constituée d'une matière caoutchouteuse plus épaisse dans sa tour de l'oreille.
Ces matières qui protègent contre les bruits de frottements sont très agréables et douces au toucher.
- Filtres acoustiques : ils sont au nombre de trois. Un noir: Bass boost, un gris (installé d'origine): Reference sound et un blanc : High boost.
- Embouts: : quatre paires de tips noirs en silicone (xs/s/m/l).
- Etui : un étui de rangement et de transport ovale.
- un outil de nettoyage.
- un adaptateur avion.
- une notice d'utilisation.
- un document relatif à la garantie fabricant.

Ayant déjà utilisé les trois filtres acoustiques avec les K3003i, j'installe le câble droit et après un très bref essai avec les tips m, je mets les embouts L qui me conviennent beaucoup mieux comme c'est déjà le cas avec les K3003i.

Puis, j'écoute trois extraits musicaux qui se trouvent sur la liste de lecture utilisée lors des tests avant de lancer une petite période de rodage.

D'emblée et absolument neufs, le son que délivre les N40 pourrait très bien donner satisfaction avec une apparente prédominance du grave qui peut être cependant très légère mais également assez accentuée sur quelques extraits musicaux. En tout cas, rien de très excessif ou pas de manque flagrant. Pouvant très bien être envisagé en usage courant, les N40 pourraient donc très bien être utilisés sans passer par la phase rodage.

Enfin, après avoir écouté les extraits suivants avec les K3003i, puis les N40 après quatre heures de rodage, je peux déjà signaler qu'ils disposent bien des mêmes gènes et que ces nouveaux AKG offrent, à ce stade du rodage,un grave moins net et des aigus moins fins, doux et soyeux que les K3003i.

- Mahler : symphonie n°4 (2ème mouvement) par le Royal Concertgebow orchestra d'Amsterdam.
- Massenet : méditation de Thaïs par Renaud Capuçon.
- Nacht und Träume par David Daniels (contre-ténor).
- Rachmaninov : Les Vêpres (Mon âme, bénis l'éternel) Par le chœur national de l'URSS dirigé par A. Svechnikov.
- Helen Merrill et Gil Evans : where the Flamingos fly.
- Amber Rubarth : storms are on the ocean.
- Claude Debussy : Prélude, danseuses de Delphes/les collines d'Anacapri, par Philippe Bianconi.
- Kristin Korb : Mrs Pinocci's Guitar.
- Géraldine Mac Gowan : Got to get you into my Life.
- The Harp Consort : So ell encina.
- Sara K & Chris Jones: Dementi > Break my Heart.
- Arvo Pärt : The Deer's Cry (Vox Clamantis).
- Bill Evans trio, intro de présentation des musiciens: The Montreux Jazz festival.

Aussi, vu ce que j'entends pour le moment, je ne crois pas opportun d'essayer les deux autres filtres acoustiques puisque je pense que l'un devrait bien trop augmenter la présence du grave déjà généreuse avec le filtre référence et que l'autre rendra forcément les aigus beaucoup trop incisifs.

26 octobre 2017. Temps de fonctionnement : 20 heures.

J'ai réalisé plusieurs écoute en utilisant les extraits musicaux déjà cités ainsi que beaucoup d'autres que comportent ma longue liste de lecture consacrée au tests. Bien que les liens familiaux soient très évidents, il existe des différences notables sur certains enregistrements et infiniment moins marqués sur d'autres par rapport au K3003i qui me servent d'étalon.

La plus marquante se situe dans le grave avec des possibilités d'emphase certainement due à la présence d'évent bass reflex de dimension plus importante que sur les K3003i. Légère prédominance du grave qui donne toutefois un caractère très plaisant à l'écoute et plus particulièrement lorsque les enregistrements sont loin d'être parfaits. Cette mise en avant de la section grave rend son impact un peu moins sec mais ne masque cependant pas sa texture.

C'est ensuite au niveau de l'aigu que me paraît se situer l'autre point qui me semble devoir être souligné. Il n'est pas pour le moment aussi fin et soyeux que sur les K3003i et pourrait paraître trop énergique si on est très sensible à la partie haute des fréquences (exemple: Pink Floyd,Time et Money).
Voila pour ces premières écoutes avec les embouts L d'origine avec lesquels je me sens moins à l'aise qu'avec ceux des k3003i, notamment sur mon oreille de droite qui est toujours plus délicate à appairer en tips.

Bien que je ne pense pas que cela soit désormais utile, je vais quand même lancer une nouvelle nuit de rodage avant de lancer les N40 dans des écoutes plus approfondies.


Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21327
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 23 Oct 2017 20:32

a suivre donc , après le passage chez les uns et chez les autres ! :bravo:
Nono
 
Messages: 23902
Inscription: 09 Avr 2004 19:56
Localisation: 2.8 en Beauce !
  • offline

Message » 23 Oct 2017 22:03

Bonsoir,

Je vais les recevoir aussi et encore merci a toi Ajr pour l'info de la vente :thks:
Je les testerais sur mon iBasso Dx200 sur Amp 1 et 2 et aussi en balanced avec un cable iBasso CB12.
J’essaierais de faire un CR de tout ce petit monde avec aussi un DT1990 que j'utilise depuis plus d'un mois :wink:
pacifico
 
Messages: 1023
Inscription: 20 Juin 2006 8:17
  • offline

Message » 24 Oct 2017 9:08

Bonjour,

Comparaisons également très intéressantes puisque ce Beyer DT1990 Pro mérite très certainement d'être mieux connu. Surtout, au prix auquel tu viens de le signaler dans la rubrique - bons plans -. :thks: :wink:

Les AKG N40 ont intérêt à bien se tenir ! :P

Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21327
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 02 Nov 2017 22:27

EPILOGUE.

Les AKG N40 ayant dépassé la trentaine d'heures de rodage entrecoupée des brèves premières écoutes précédemment évoquées, j'ai effectué quelques essais avec les autres tips dont je dispose parce que j'avais l'impression de ne pas obtenir une bonne étanchéité du côté de l'écouteur de droite avec ceux d'origine.

Si je plaçais beaucoup d'espoir dans les tips en silicone transparent des K3003i, je dus rapidement déchanter parce qu'ils sont bizarrement un peu trop larges alors que les canules et les filtres paraissent identiques.
Place donc aux Spinfit qui s'installent tout à fait bien, qui me donnent une impression immédiate d'amélioration de l'isolation mais se révèlent finalement moins performants à l'écoute que les embouts AKG. Impression d'un léger manque de consistance des notes qui deviennent tout à coup plus frêles et moins précises. Ce que je retrouve ensuite également avec des Comply T et Inears en mousse ainsi qu'avec les embouts en silicone des Kennerton Jimo dont, notamment, les triflange avec lesquels j'obtiens les meilleurs résultats avec les écouteurs russes ainsi qu'avec les Earsonics S-EM9 que j'avais longuement essayés par deux fois.
Ensuite, comme les filtres acoustiques apparaissaient lors de ces nombreuses permutations, je me hasardais donc à essayer les -high boost-.
Comme cela s'était déjà produit avec les K3003i, la scène paraît immédiatement plus proche et plus éclairée. L'équilibre général paraît amélioré avec un grave plus discret qu'auparavant. C'est par exemple très intéressant sur certains enregistrements de piano, mais trop sec avec d'autres. Les reproductions de la voix gagnent en détail, mais deviennent malheureusement trop souvent sibilantes.
Le dernier échange a concerné les deux câbles fournis puisqu'après celui sans télécommande j'ai également effectué quelques comparaisons avec celui qui rend les N40 compatibles avec les univers IOS et Android.
Enfin, normalement, parce que si ces écouteurs AKG fonctionnent très bien avec un Samsung Galaxy S4 déjà ancien et avec un Ipad 4 (il suffit de déplacer le curseur) et même si mon vieux Xperia me signale que cet accessoire n'est pas reconnu, la compatibilité avec les deux univers paraît pratiquement assurée.
Ce câble avec télécommande universelle offre cependant une belle surprise puisque je n'ai constaté aucune altération de la qualité sonore sur le 2 ème mouvement de la 4 ème symphonie de Mahler interprétée par le royal concertgebow d'Amsterdam avec celui-ci.

Ce sera donc avec les embouts d'origine, le câble direct et le filtre acoustique - reference sound - que seront écoutés les fichiers flac de CD et extraits musicaux déjà retenus et les d'autres que vous trouverez ci-dessus en nommant les principaux en premier et avec, éventuellement, le nom de l'ingénieur du son en bleu:

1- Vivaldi : concerto pour hautbois par Alfredo Bernardini (Astrée). Claude Bartholomée.
2- Liszt : Via Crucis par Jean-Claude Pennetier & Vox Clamantis. Enregistré dans le Temple de Lourmarin (84) par Igor Kirkwood.
2- Arvo Pärt : The Deer's Cry. Vox Clamantis. Enregistré à Tallin en présence du compositeur par Igor Kirkwood.
4- Essences Baroques: Arkhaïtz Chambonnet (guitare). Enregistré par Julien Reynaud.
5- Blue Coast Collection 1 & 2. Enregistré par Jean-Claude Reynaud.
6- Chopin : nocturnes par Pascal Amoyel. Prise de son d'Igor Kirkwood.
7- CD de tests n°4 Prestige Magazine. Clarinette et piano (Passavant/Philippe Muller), violon et piano (Passavant/Bernard Neveu), Big Band (orchestre à vents du conservatoire de St Claude/Philippe Muller), Blue extrait du CD B&W Collection Vol.1. batterie et guitares électriques (Gil Koolow/Passavant/Ph. Muller).
8- J-M Canteloube : Chants d'Auvergne par Maria Bayo Trois bourrées, la delessado.
9- Jacques Brel : Les Marquises, Jojo, Les F....
10- Natalie Merchant : The Peppery man, Maggie and Millie and Moly and May.
11 - Cecilia Bartoli : opera proibita.
12- Tala Gaisma: concerto pour violon et orchestre par Alina Pogostkina et l'orchestre sinfonieta de Riga dirigé par Juha Kangas.


- Michel Petrucciani/Stéphane Grappelli : Flamingo, Sweet Georgia Brown.
- Paco De Lucia, Al Di Meola : Mediterranean Sundance.
- Eric Bibbs - Friends -
- Stan Getz/Gilberto : the girl of Ipanema.
- Michel Jonasz : La fabuleuse histoire de mister swing - le temps passé -.
- Beethoven : 1er mouvement de la sonate n°32 par Tor Espen Aspaas.
- Moussorgski : sans soleil-sur la rivière par Evgueni Nesterenko et Vladimir Krainev
- Alison Krauss & Union Station : Paper airplane.
- BOF Drive : Nighcall, Real Hero.
- Scarlatti : sonates par Anne Queffelec.
- Ewin Carruthers : when time turns around: the amber room.
- Bach : concerto pour violon par G. Carmignola.
- Patricia Barber : What a shame, Wood is a pleasant thing.
- Massive Attack: Live with me. Protection.
- Rokia Traoré : Deli.
- Vivaldi: concerto pour 2 piccolos op.47/concerto pour 2 mandolines (Caliopé). Ingénieur du son Igor Kirkwood.

LE TEST. Il sera effectué à l'aide de fichiers flac 16bits/44,1 khz ripés à partir de CD personnels et à l'aide du DAP Astell&Kern AK70 dont je ne précise pas la couleur, car je ne pense pas qu'elle puisse vraiment avoir une influence sur le résultat sonore. :wink:

Malgré cette précédente estimation très osée, un tel exercice doit répondre à certaines exigences pour prétendre être pris au sérieux. Comme, des écoutes approfondies très minutieuses, ainsi que des comparaisons avec du matériel de la même catégorie pour permettre de situer le produit au sein de la concurrence, avant de le comparer ensuite à la catégorie supérieure pour vérifier d'éventuelles limites ou valeur ajoutée. Un mot sur le résultat que l'on parvient à obtenir avec les tips utilisés n'est pas non plus superflu puisque ce petit détail est essentiel pour que les écouteurs en question expriment tout leur potentiel.
Or, si l'isolation me paraît quand même intéressante, je n'ai pas l'impression que celle que j'obtiens est excellente.
Pour ma part, j'en attribue la faute à la forme des coques et à ce genre de conception qui ne permet pas de faire pénétrer les écouteurs dans les oreilles comme il m'est possible de le faire avec les K3003i qui m'isolent mieux de la sorte avec les embouts d'origine.
J'avais d'ailleurs un peu rencontré le même problème avec mes Earsonics Velvet et avec les S-EM9 avec lesquels j'avais obtenu les meilleurs résultats avec les triflanges des Jimo.

Malgré tout cela, il ne faut toutefois pas très longtemps pour s'apercevoir que les N40 font partie des IEM très estimables et qu'ils suivent le sillon entamé depuis 2011 par les K3003.

C'est très propre, transparent et plutôt bien équilibré.

D'ailleurs, alors qu'ils étaient absolument neufs, j'ai immédiatement pensé que le contrat était rempli lorsque je les ai mis pour la toute première fois dans les oreilles. Puisque la décision de m'équiper de ces IEM avait été prise en raison de la présence d'un câble amovible qui me permettrait de tester la sortie 2,5mm (balanced) du Astell & Kern AK70 et de suppléer aux K3003i si un éventuel fâcheux incident devait leur arriver dans l'avenir.
Après une trentaine d'heures de rodage nécessaire, mais pas forcément obligatoire puisque l'on peut très bien les utiliser immédiatement, je me suis lancé dans ces nombreuses écoutes d'extraits musicaux que je connais très bien pour les utiliser très fréquemment ainsi que régulièrement au cours des essais de casques.

1 - Vivaldi : concerto pour hautbois, par Alfredo Bernardini (Astrée). Le hautbois de ce concerto de Vivaldi est à la hauteur de ce que l'on peut entendre de mieux avec des IEM et ne dénote pas du tout en comparaison d'un casque à arceau performant.
2 - Via Crucis : nous pourrions dire la même chose du piano de Jean-Claude Pennetier dans cet extrait suivant.
3 - The Deer's Cry : la grande transparence et la précision des N40 permettent de percevoir toute la beauté des voix masculines et féminines, ainsi que le retour de réverbération de l'église de Tallin d'une œuvre artistiquement admirable servie par une très belle prise de son.
4 - Essences Baroques : de Couperin à J-S Bach, les sonorités tout en délicatesse de la guitare d'Arkhaïz Chambonnet sont riches et naturelles.
5 - Blue Coast Collection 1 & 2 : Ces CD font toujours honneur aux casques très performants en leur permettant de faire la démonstration de leurs qualités.
6 - F. Chopin : s'il n'est pas spectaculaire, cet enregistrement des nocturnes de Chopin montre un piano très équilibré qui s'accorde parfaitement avec ce programme, le jeu et les intentions du pianiste.
7 - Le CD de test n°4 de la revue prestige Audio est un des disques qui propose des extraits musicaux parmi les plus naturels et fidèles. De la voix de Maxime Saury en passant par sa clarinette, le piano, le violon, un orchestre big band, une batterie et des guitares électriques, toutes les pistes retenues sont reproduites avec talent, justesse, précision et avec la dynamique nécessaire.
8- J-M Canteloube : ces deux extraits des Chants d'Auvergne mettent bien en valeur les différents instruments de l'orchestre, la subtilité et la souplesse des orchestration et interprétation ainsi que la magnifique voix de Maria Bayo.
9 - Jacques Brel (entendu deux fois en concert). Sa voix nous donne l'impression qu'il est encore vivant même s'il m'est arrivé de pouvoir l'entendre encore plus vibrante et chargée d'émotion avec les extraordinaires enceintes Allegro fabriquées par Viva Audio (mais là, on monte immédiatement à un ensemble à 80.000€).
10 - Natalie Merchant : très belle séparation des chanteurs pendant le début de - The Peppery man - . L'on perçoit très distinctement le positionnement des trois voix masculines de droite, de gauche et en arrière plan, puis celle de Natalie Merchant légèrement plus en hauteur.
11 - Cecilia Bartoli : les N40 permettent d'avoir accès aux moindres intonations et reprise de souffle de ce programme proposé par cette magnifique artiste lyrique.

En revanche, les N40 ont du mal avec les piccolos du concerto de Vivaldi et le violon d'Alina Pogostkina décevra un peu les amoureux des cordes.

Toutes les autres écoutes ne font que compléter l'ensemble de ces excellentes choses et confirment que nous nous trouvons en compagnie d'écouteurs très recommandables qui se comporteront très bien avec tous les genres musicaux à quelques très rares exceptions près.
La légère chaleur provoquée par une subtile mise en avant du grave favorisera les longues périodes d'utilisation. Cependant, si cet aspect n'est pas négligeable il a une forte tendance à l'emphase si l'extrait musical est fortement chargé en cet endroit de la bande de reproduction des fréquences. C'est très évident sur quelques-uns des extraits indiqués comme ceux de Massive Attack par exemple où le grave devient non seulement un peu trop envahissant, mais n'est pas vraiment très bien maîtrisé. Cela donne une plus grande sensation d'espace, mais ça ne me paraît pas très convaincant.
Cependant, comme les parties métalliques brillantes extérieures des écouteurs comportent un petit orifice ovale qui est certainement un évent, ma curiosité m'a poussé à effectuer une écoute après les avoir obstrués avec du papier collant afin de pouvoir vérifier ce que l'on perd et ce que l'on gagne éventuellement dans ce cas.
Comme c'était surtout sur les extraits musicaux très chargés en grave que se manifestait une forme de rumble sonore, c'est dont à - Protection - de Massive Attack que cette tâche est revenue.
Et bien, ça marche ! Le grave perd cette sensation de largeur artificielle le flou précédent pour gagner en franchise et lisibilité. Ce qui ne semble pas trop affecter le piano (préludes de Claude Debussy). Il s'agit donc peut-être d'une autre piste à explorer en plus des changements de filtres acoustiques.

Conclusion: de très bons IEM.

Les N40 sont des IEM recommandables si on recherche un certain équilibre sonore, la transparence et de la clarté dans la reproduction du message musical.
Le timbre des différents instruments est plutôt bien respecté à l'exception de celui de certains violons et autres instruments qui filent haut dans l'aigu. Critique qu'il faut évidemment placer dans le contexte signalé d'un probable léger défaut d'étanchéité/isolation dû à une compatibilité tips/conduits auditifs que je ne suis pas vraiment parvenu à réaliser.
Les accessoires sont très nombreux et de très bonne qualité.
La présence de deux câbles dont un avec télécommande est à louer, d'autant que cette dernière paraît acoustiquement plutôt transparente.
Le contact des câbles avec les vêtements ne provoque aucun désagrément. Ils sont très agréables au toucher tout comme la matière douce/soft du petit étui dont la taille est parfaite pour ranger les N40 sans avoir à faire subir d'inutiles et dangereuses contorsions à l'ensemble pour le transporter.
Parler enfin de leur prix et du rapport qu'ils pourraient avoir avec leur qualité générale me paraîtrait justifié si on les paye au prix le plus souvent proposé.
Dans un tel cas, j'estime qu'il est bon. En revanche, s'il vous arrive de pouvoir les recevoir pour 156,99€ comme nous sommes certains à avoir pu le faire, l'adjectif bon devra certainement être précédé de l'adverbe très ou être remplacé par excellent.

Le meilleur pour la fin.

Comme je l'avais fait avec les K3003i, j'ai écouté les N40 sur la petite chaîne Hifi d'une chambre constituée d'un lecteur CD Rega Planet, d'amplificateur Mira de même marque et d'un amplificateur de casque Creek OB-11.
Comme j'avais le CD - 15 prises de son de rêve - de Diapason sous la main, j'ai écouté quelques pistes bien connues souvent utilisées.
- Santa Cruz : Jacaras (Astrée-Auvidis).
- Cabezón : Tiento IX (Virgin).
- Mozart : La Flûte enchantée. Jonh Eliot Gardiner (Archiv).
- Offenbach : Les contes d'Hoffmann. Kent Nagano (Erato).
- Beethoven : sonate pour piano n°30 par Alfred Brendel (Philips).
- Dvorak : pièces romantiques op.75 par Gil et Orli Shaham (DG).
- Bruckner : symphonie n°5 par le Berliner PO dirigé par G. Wand (RCA).

Et bien, tout cela est magnifique, fait monter le résultat de plusieurs crans et apporte la preuve que les N40 avaient encore des ressources. Puisque, du violon au piano en passant par l'orchestre et les différentes voix, on est dans l'obligation de constater que les N40 s'accommodent encore mieux avec la musique lorsque qu'ils se retrouvent en présence de sources de qualité (bien que relativement modestes et plutôt anciennes concernant celles utilisées pour l'occasion).

J'en terminerai en indiquant toutefois que les N40 ne me semblent pas pouvoir vraiment rivaliser avec les K3003i qui offrent des détails et des nuances mieux définis ainsi qu'une reproduction sonore plus riche*. Un grave beaucoup mieux maîtrisé et des aigus plus soyeux, aériens et doux. L'autre petite différence anecdotique qui les sépare est celle qui consiste à devoir augmenter le niveau du AK70 (de 90/95 à 105/110) afin d'obtenir le même niveau sonore en raison d'une impédance de 16 ohms et d'une sensibilité de 115 db contre 8 ohms et 125 db pour les K3003i dans les mêmes conditions de mesure et d'écoute.

Maintenant, place à la confection du colis qui devrait prochainement les emporter vers Julien_cleriensis et Eric_dub pour de nouvelles aventures sonores.

Point par point:

Etendue de la bande passante : 17/20
Equilibre spectral : 15,5/20.
Distorsion/Netteté : 16/20 (c'est le grave qui conduit à réduire cette note en certains cas)
Scène sonore :
Largeur : 17/20
Profondeur : 14,5/20
Timbres : 16/20
Grave : 15,5.
Médium : 16/20
Aigu : 16/20
Couleur générale : plutôt neutre tendance chaude, clarté et dynamique.
Qualité de fabrication : 15,5/20
Etanchéité des embouts.
Intérieur: 16/20
Extérieur : 14/20
Câbles/télécommande : 17,5/20
Accessoires : 17/20
Housse : 16,5/20
Embouts (nombre/qualité/efficacité) : 15/20
Autres : 16,5/20

* Tous aspects qui pourraient être, en partie, la conséquence de meilleures possibilités d'ajustement des embouts.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21327
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 17 Nov 2017 15:02

Bonjour,

Possesseur grâce a toi ajr :thks: de ces écouteurs je te rejoins sur tout ce que tu dis d'eux a savoir équilibre et justesse des timbres, je les écoute sur mon Ibasso DX200 qui est une espèce de couteau suisse du DAP . Je les ai écouter en symétrique avec l'Amp 1 qui délivre un son clair et détailler avec le filtre acoustique "référence sound " de l' AKG et c'est vraiment bon ! Et si je veux un son un peu plus organique, go sur l'Amp 2 et là avec le filtre "high boost" çà passe aussi très bien, le coté chaud de l'Amp 2 amorti les sibilances qu'ont peut avoir avec un son clair sur l'Amp 1 avec les "high boost".
J'aime ces IEM :love: il me rappelle les excellent Yamaha EPH-100, c'est clair, détailler, musical, pas agressif avec les bons filtres et sources :wink:
pacifico
 
Messages: 1023
Inscription: 20 Juin 2006 8:17
  • offline

Message » 17 Nov 2017 20:57

Bonsoir,

Je suis ravi que les N40 répondent à tes attentes et tu ne dois pas t'ennuyer puisque tu peux jouer avec les différentes sorties amplificatrices de l'excellent DX200 et également avec les filtres acoustiques des AKG comme tu le soulignes.

Obtiens-tu une très bonne isolation avec les embouts d'origine ? Et, parce qu'ils pourraient bien encore t'étonner, les as-tu essayés sur un ampli de casque ?


Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21327
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 18 Nov 2017 10:58

J'ai de la chance, les embouts en sortit de boite vont bien avec mes oreilles, par contre j'ai virer le câble qui entoure l'oreille je supporte pas.
J'ai mis a la place un câble mmcx ibasso symétrique qui a la base est fait que pour les intras ibasso (çà je savais pas en achetant ...) mais en coupant au cutter légèrement du caoutchouc on les rends compatibles :hehe:
Non j'ai pas encore tester sur mon ampli casque, bonne idée, je vais le faire :wink:

Bonne journée
pacifico
 
Messages: 1023
Inscription: 20 Juin 2006 8:17
  • offline

Message » 18 Nov 2017 13:48

Bonjour,

Personnellement, c'est tout le contraire, je préfère les câbles prévus pour passer derrière l'oreille et j'utilise même le K3003i de cette façon parce que je remarque que j'obtiens une meilleure isolation et un meilleur maintien lorsque je marche.

Après, lorsque l'on s'embarque dans le projet d'utiliser la sortie symétrique avec un câble compatible, il faut également être attentif à la compatibilité du jack 2,5mm, en particulier avec les DAP Astell & Kern dont l'entrée semble ne pas être identique aux autres ou à la majorité d'entre eux.


Bon week-end.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21327
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 01 Déc 2017 20:11

Bonsoir,

Comme tu me le préconiser Ajr je les ai écouter sur mon petit ampli casque AUDIOPHONICS K214 qui est vraiment un petit bijou pour son prix et résultat çà le fait vraiment bien, comme il est un poil chaud a peine, je les écoute avec les "high boost", on gagne en détails et l'ampli apporte cette petite pointe organique a l' Amp 1 de mon DX200 :love:
Je trouve que que les "refferences sound" on un poil trop de basse, écouter le dernier curtis harding 'Face Your Fear' avec les "high boost" c'est le bonheur :love:
pacifico
 
Messages: 1023
Inscription: 20 Juin 2006 8:17
  • offline

Message » 02 Déc 2017 18:48

Bonsoir,

Il est certain que les fitres high boost qui en fait ne doivent pas filtrer grand chose puisqu'ils ne sont constitués que d'une grille légère, nous mettent au plus près de la scène, des musiciens et des instruments. Ce qui leur permet de nous faire agréablement profiter d'encore plus de détails et d'augmenter la présence de l'ensemble si tout à été parfaitement enregistré.

Mais, comme ce n'est malheureusement pas toujours le cas, les filtres référence sont quand même un bon compromis.


Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21327
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 08 Déc 2017 17:52

Bonsoir,

Les AKG N40 viennent de se voir attribuer le titre de - Meilleurs intras 2017 à plus de 300€- par la revue What Hifi.

Et, comme ici nous les avons eus pour la moitié ! :wink: :zen:


Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21327
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 10 Déc 2017 19:46

Oui et grâce a toi :thks: Pas étonnant pour les "Meilleurs intras 2017 à plus de 300€" par contre ce qui est étonnant c'est qu'il ne soit pas plus connus, reconnus, sur les forum audio car ils sont très impressionnants une fois trouvé la bonne source, le bon filtre, les bons embouts qui se marient ensembles :wink:
pacifico
 
Messages: 1023
Inscription: 20 Juin 2006 8:17
  • offline

Message » 13 Fév 2018 9:20

Bonjour,

Aujourd'hui, cette fois en vente One Day, retour des AKG N40 à 149,90€ + 3,99€ fdp sur le site www.venteprivee.com .


Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21327
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline


Retourner vers Casques et écouteurs nomades

 
  • Articles en relation
    Dernier message