Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Tous sur les casques et écouteurs

Beyerdynamic Premium DT 770 Edition 2005, 250 Ohms

Message » 08 Déc 2012 15:53

Bonjour à Tous,
Allez, je me lance ! Dans ce premier post consacré à mon casque chouchou.

Déjà, pour moi qui ne fréquente guère les centres commerciaux, c'est dans une boutique "Nature & Découvertes"que j'ai eu envie de découvrir plus avant ces Beyers.... Ils faisaient écouter à l'époque leurs CD sur des racks équipés de DT770 Pro.... Pour passer le temps, je me suis donc mis à écouter des "cui-cui" et des "bruits de vents dans les branchages" pendant 1/2 heure. Avec étonnement et ravissement. Je ne m'en vante pas, mais original n'est-ce-pas ?-)
Grand amateur d'écoute au casque, j'ai donc rapidement étudié le sujet, et passé commande d'un DT 770 Edition 2005, dans sa version 250 Ohms. Mon Sennheiser ne me plaisait qu'à moitié, et je cherchais à remplacer mon vieux et fidèle Sony après quelques autres expériences erratiques.
C'était il y a maintenant 4 ans.
Et bien, après 4 ans, et même pour avoir testé entretemps quelques autres casques, il est toujours là, en chef de file... Alors, qu'en dire?

Convaincu, depuis toujours, que pour écouter avec attention, il n'est pas nécessaire d'entendre les portes se fermer autour de soi ou un arrière-bruit de téléviseur, le DT770 (la version fermée de la gamme donc) s'imposait. L'isolation sonore de ce casque est extraordinaire, sans oppression ni stress (comme avec certains autres), permettant simplement une immersion totale et jouissive dans ce qu'on écoute. Je n'ai jamais ressenti un manque d'ouverture (le fameux sound-stage). Pour avoir longuement écouté au DT880(celui du fiston), la version semi-ouverte, je n'ai jamais considéré perdre quoi que ce soit avec la version fermée. Bien au contraire, c'est le 880 qui me faisait perdre en détails et en concentration, par ses basses légèrement moins riche et par le reste du spectre entaché d'un très léger voile dû à la perméabilité aux bruits extérieurs supérieure. Le 880 est de même signature sonore bien sûr, mais puisqu'il s'agissait de choisir, j'ai adopté le 770.
Grâce à homecinema-fr et ses forums (Ah, grand merci à Tous, hein !), j'ai rapidement évolué. Vu la source, uniquement les fichiers du Pc, le 770 est drivé basiquement par un petit dac-ampli (une chinoiserie de très bonne qualité achetée sur la baie), de manière très satisfaisante. Un Foobar modifie l'égalisation au besoin, au gré des musiques et des humeurs. Le son est extraordinaire ( à mon gout, toutes les appréciations et les qualificatifs employés n'engageront que moi dans ce billet, sans présager de la qualité d'autres casques, sans chercher de comparaisons ni à établir d'échelles de valeurs), les basses très riches grouillent d'informations, les aiguës sont à la fois puissantes et cristallines, le son est chaud et vivant, le son des instruments est fidèle, les voix sont "dans la pièce". Aucun bruit parasite ni vibration inopportune, et bien sûr aucun bruit extérieur parasite. Encore une fois, mais c'est important, "Immersion". Le casque est également très "dynamique", le son explose parfois de manière très spectaculaire. Sauf l'impact sur la cage thoracique, pas besoin de caisson ! Mais l'usage n'est pas le même, et vous ne dérangerez personne. A ce sujet, il est amusant de ne jamais voir évoquer la discrétion "extérieure" d'un casque, et sa propension (ou pas) à faire profiter votre entourage de ce que vous écoutez...parfois de manière très généreuse ! En ce qui concerne le 770, aucun souci, discrétion assurée !-)
Puis, rapidement, un autre grand moment... L'achat de l'ampli casque dédié. Un Little Dot MK IV. Bon, outre le fait que cela était mon premier contact avec le monde du Tube, que cela m'aura conduit à m'équiper par la suite d'un gros Yaqin pour le salon, et donc que ce premier ampli à tube aura été une vraie révélation sur l'importance générale de l'amplification (étais resté assez "primaire" à ce sujet, oups), le 770 est alors devenu encore plus merveilleux (je me relis, et oui oui, c'est possible). Sans même parler de puissance, le son est devenu encore plus..., comment dire avec des mots simples et non-pompeux..., à la fois plus chaud (ah je sais, le lieu commun), plus velouté, plus précis. Un peu plus encore de tout!
Il est donc là, fidèle à son usage et à ses utilisateurs. Depuis 4 ans d'utilisation quotidienne et parfois intensive, parfois malmené et mal respecté (Arghh, ces jeunes!-) , il n'y a toujours rien à déplorer. Les mousses n'ont pas bougé, les arceaux coulissent comme au premier jour, rien à signaler sur la câblerie, rien ne vibre, et il est toujours aussi confortable (je n'en avais pas parlé, mais c'est aussi une de ses qualités. Juste un peu chaud par grandes chaleurs, mais c'est tout de même marginal). Impec !

Voilà, j'ai eu envie de partager cette petite expérience. Toute votre indulgence pour le manque de vocabulaire technique, ce n'est que l'hémisphère droit de mon cerveau qui s'est exprimé ici -)

Bien Cordialement, mais avec passion.
Allegretto
 
Messages: 9
Inscription: 14 Fév 2009 20:06
  • offline

Message » 08 Déc 2012 15:57

sympa ton CR — et c'est vrai que c'est un bon casque

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 30064
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline


Retourner vers Casques et écouteurs nomades

 
  • Articles en relation
    Dernier message