Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Tous sur les casques et écouteurs

casque ou enceintes ?

Message » 07 Nov 2005 12:05

Bonjour

j'aimerai acquérir un casque hifi, mais je ne suis pas sûr d'y trouver mon compte.

En fait, j'ai peur que le rendu ne soit pas aussi "réaliste" que l'écoute avec des enceintes.

Vous qui possédez enceintes et casques, quelle écoute priviligiez vous et pourquoi ?

Le casque n'offre-t-il d'intérêt que pour une écoute "sans gêner" les autres ou bien offre-t-il d'autres avantages ?

voili voilou....
ledavidou
 
Messages: 238
Inscription: 07 Fév 2005 17:09
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Nov 2005 12:05

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Nov 2005 13:23

Bonjour,

Si le casque est très bon, l'avantage c'est qu'il est plus transparent (détaillé) qu'une enceinte pour un coût considérablement plus faible. En revanche, au niveau scène sonore, on perd beaucoup.

Les meilleurs casques sont ouverts voire très ouverts si bien que l'écoute au casque permet de ne pas gêner les voisions mais pas une autre personne placée dans la même pièce.

L'écoute au casque, c'est un peu une philosophie. C'est le plaisir d'une écoute offrant une grande transparence. :D A condition que le matériel ait le niveau requis, bien sûr.
Pyjam
 
Messages: 3568
Inscription: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: Paris sur Seine
  • offline

Message » 07 Nov 2005 13:42

L'écoute au casque permet de s'affranchir de l'acoustique du local, responsable en gros des deux tiers de la distorsion affectant le signal sonore.

On y gagne en rapport signal/bruit, car on a tendance à écouter un peu plus fort qu'avec des enceintes, et le casque isole un peu des bruit extérieurs.
On y gagne en précision, parce qu'il n'y a aucune réverbération dans la pièce. On y entend en particulier les révérbérations naturelles ou artificielles de l'enregistrement, qui sont masquées avec des enceintes par celles du local.
On y gagne en analyse stéréo, parce qu'on est toujours strictement à égale distance du HP gauche et du HP droit au millimètre près.
Ce qu'on y gagne en bande passante dépend du casque. Certains descendent très bas en fréquence (moins de 20 Hz), mais pas tous.

Je laisse la parole aux amateurs d'enceintes pour décrire les avantages de celles-ci.
Pio2001
 
Messages: 6567
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • online

Message » 07 Nov 2005 14:34

Pio2001 a écrit:Je laisse la parole aux amateurs d'enceintes pour décrire les avantages de celles-ci.


L'avantage des enceintes — disons d'un système biblio+caisson ou colonnes capables de descendre réellement sans atténuation - est sans doute double:

- descendre plus bas sans la perte de cohérence de certains casques qui "font du grave"…

mais surtout:
de donner une image stéréophonique mieux étagée et mieux spatialisée (je veux dire moins "droite/gauche"… — pour ce qui est de l'écoute qui "injecte", ça n'est àmha pas irrémédiable, et même l'aération du message peut s'obtenir avec un casque hyper ouvert).

Pour trouver cette amorce d'image, il y a en casque des solutions du genre: AKG k1000 ou — très probablement si j'en crois mon écoute du Jecklin Float — le Ergo EMT (avec son ampli Amp1 il n'est pas totalement inaccessible)…

Donc au fond il y a trois optiques:

- une optique de prix "pour commencer" - et là si on dispose de (mettons) 100/200€ mais qu'on compte évoluer par après (et pas trop longtemps après): mieux vaut s'acheter un casque pour commencer — mais sans croire que l'écoute au casque pourrait remplacer (sauf quelques très rares amateurs de pure écoute au casque…)

- une optique de partage du budget — si on dispose de (mettons) 500€, l'idée d'en dépenser 100 pour une paire de SLB102 et 400 pour un casque (et à ce tarif là on peut commencer à viser de très très bons modèles: AKG, Beyer, Grado, Sennheiser, etc etc)
L'inverse est également possible, d'ailleurs: à chacun de voir quel est son usage principal (pour certains, l'écoute au casque reste secondaire, voire inadmissible et à proscrire!)

- une optique d'achat de haut de gamme peut se concevoir dès lors que l'on sait (pour une raison ou pour une autre: quand on n'a pas d'ampli, pas de place…) qu'on n'écoutera pas du tout sur des enceintes:
Stax, si ça plait (cf. Pyjam), ou AKG K1000, ou Ergo AMT+Ampli, ou les Grado de hdg etc etc — on n'a que l'embarras du choix (et la difficulté de trouver où aller écouter…)

Donc à mon avis, l'écoute au casque ne remplace pas l'écoute aux enceintes et ne le peux pas — elle peut s'y substituer dans certains cas limites — ou, cas le plus fréquent, s'y ajouter.

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 30068
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 07 Nov 2005 15:01

L'écoute au casque n'a pas grand chose à voir avec l'écoute "aux enceintes".
Le sacro-saint rapport qualité/prix est infiniment supérieur avec un casque, de plus la mise en oeuvre optimale ne dépend que de l'association des différents maillons, là où l'écoute aux enceintes fait intervenir en plus le couplage de celles-ci avec la pièce d'écoute.
Pour moi, la seule petite difficulté, lorsqu'on s'essaye au casque, est de s'habituer à la scène stéréo qui a tendance à vous placer plutôt dans l'orchestre que dans la salle.
Enfin, je n'écoute quasiment plus ma chaine principale pour cause d'acouphènes prononcés qui s'averent gênants au bout d'1/2 heure, là, où au casque, je peux faire 2 à 3 heures d'écoute d'affilées sans aucune fatigue ni aucune gène...
patyat
 
Messages: 362
Inscription: 20 Nov 2001 2:00
Localisation: Tours, France
  • offline

Message » 07 Nov 2005 15:28

patyat a écrit:Enfin, je n'écoute quasiment plus ma chaine principale pour cause d'acouphènes prononcés qui s'averent gênants au bout d'1/2 heure, là, où au casque, je peux faire 2 à 3 heures d'écoute d'affilées sans aucune fatigue ni aucune gène...


Mince (moi ça serait plutôt l'inverse…) ! :cry: :cry:

et tu utilises quoi comme casque?

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 30068
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 07 Nov 2005 15:37

merci de vos réponses qui m'éclairent un peu plus.

Intégration des enceintes dans la pièce, accoustique traitée ou non, évidemment, le casque permet de se passer de ces paramètres...

Mais j'ai aussi un peu de mal avec cette impression d'être "dans" l'orchestre avec les écoutes casques. Je possède un "Sony" (tapez pas, et j'ai plus la réf) qui avait à l'époque couté son pesant (environ 150 euros), il me donne cette impression d'en faire trop dans les graves, et je me sens trop "isolé" dessous. Je ne sais pas si vous comprendrez bien ma dernière remarque. En fait, j'aime bien avoir cette impression que les musiciens sont devant moi (d'ailleurs, je regarde un groupe jouer, et je ne suis pas sur le scène lorsqu'il joue). Il y a des casques qui font ça ???
ledavidou
 
Messages: 238
Inscription: 07 Fév 2005 17:09
  • offline

Message » 07 Nov 2005 15:51

ledavidou a écrit:il me donne cette impression d'en faire trop dans les graves, et je me sens trop "isolé" dessous. Je ne sais pas si vous comprendrez bien ma dernière remarque


Si je ne me trompe pas, tu décris l'effet couplé d'injection (la musique arrive droit au centre du cerveau reptilien! :wink:) et de manque de respiration enegendré dans certains cas par un casque fermé.
Les casques fermés, c'est comme tout, il faut aimer: moi j'aime pas — je comprends qu'on aime, il y en a de très bons, mais il faut àmha connaître ses goûts avant d'acheter un casque.
Donc pour ce second élément:
choisir un casque ouvert (de bonne qualité) — ou semi-ouvert (à la rigueur) permet de résoudre une partie du problème:

. En fait, j'aime bien avoir cette impression que les musiciens sont devant moi (d'ailleurs, je regarde un groupe jouer, et je ne suis pas sur le scène lorsqu'il joue). Il y a des casques qui font ça ???


Si je comprends bien, ce que tu veux, c'est une image en largeur et en profondeur (ce que j'appelle spatialisation et étagement des plans).

Est-ce qu'il y a des casques qui font cela vraiment et réellement: non…

Est-ce qu'il existe des casques qui tendent vers cela et proposent une amorce d'image: oui

Le K1000 — les Jecklin Float (mais ça ne se fait plus: il faut les chercher en occasion) — les Casques Ergo qui remplacent les Jecklin —
Ça n'est pas forcément d'un prix accesible (k1000), même si le prix d'entrée d'un Ergo Modèle 1 (qui ressemble au Float 1 comme un cousin) est de 200€ FdP compris) dans certains magasins pratiquant la Vpc…
A ma connaissance, les autres casques (Stax y compris) peuvent présenter des qualités supérieures sur beaucoup d'autres plans — mais ils ne font pas ça.

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 30068
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 07 Nov 2005 15:58

oui, c'est çà, je veux de la "spatialisation et de l'étagement de plan".... :wink:

Bon, je vais donc faire des économies puisque ce genre de casque n'existe pas...

Merci !!!!
ledavidou
 
Messages: 238
Inscription: 07 Fév 2005 17:09
  • offline

Message » 07 Nov 2005 16:00

Ce n'est pas tout à fait ce que j'ai dit… :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 30068
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 07 Nov 2005 16:31

Un Stax présente une image sonore très aérée, c'est-à-dire que les instruments sont très bien séparés. On peut appeler ça de la spatialisation ou de l'étagement des plans mais ces plans restent en arc-de-cercle d'une oreille à l'autre, pas frontaux comme avec les enceintes. Bref, le casque donne l'impression d'être assis au centre de la scène, pas dans la salle. Impresion renforcée par le fait qu'on entend vraiment le moindre détail comme, parfois, la respiration des artistes quand la prise de son est assez bonne.
Pyjam
 
Messages: 3568
Inscription: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: Paris sur Seine
  • offline

re

Message » 07 Nov 2005 16:49

L'écoute au casque : un vrai plaisir qui ne ruine pas enfin moins que les enceintes et tellement plus facile à mettre en oeuvre !

A essayer : AKG K1000 (casque qui se rapproche le + d'une écoute d'enceintes très haut de gamme), Grado SR 325i, certains Beyer, certains Stax haut de gamme (prix stratosphériques quand même exagérés), les sennheiser HD 600 et 650 si on aime l'esthétique sonore un peu sombre de cette marque.....

Dans tous les cas : ne pas négliger la source et un bon ampli casque !
PBL
 
Messages: 3916
Inscription: 01 Aoû 2001 2:00
Localisation: Région lyonnaise
  • offline

Message » 07 Nov 2005 16:53

Je dirais plutot esthétique sonore "pas fatiguante", que l'on peut écouter longtemps avec plaisir!!! :D
fargo
 
Messages: 7624
Inscription: 15 Avr 2005 23:01
Localisation: Tolosa
  • offline

Message » 07 Nov 2005 16:58

Pyjam a écrit:Un Stax présente une image sonore très aérée, c'est-à-dire que les instruments sont très bien séparés.


Ça c'est la localisation des instruments


On peut appeler ça de la spatialisation ou de l'étagement des plans mais ces plans restent en arc-de-cercle d'une oreille à l'autre, pas frontaux comme avec les enceintes.


justement, l'avantage des enceintes est de ne pas situer les instruments d'une oreille à l'autre — d'autre part, la spatialisation

spatialisation signifie que les instrument sont perçus comme étant devant soi (et non "entre les deux oreilles" voire, un peu en arrière du crâne comme c'est souvent le cas) à la fois de droitre à gauche (= localisation) et d'avant en arrière (étagement des plans);
L'étagement des plans signifie que les instruments sont placés en profondeur: par exemple, que dans un morceau de l'ensemble de Jordi Savall, le second violon est bien derrière le premier (et non légèrmeent à côté) —
et évidemment, il est impossible de reproduire l'impression du concert lorsque le premier plan d'où jouent les instruments est situé d'une oreille à l'autre!

Bref, le casque donne l'impression d'être assis au centre de la scène, pas dans la salle.


presque tous les casques — sauf les exceptions que j'ai mentionnées (en particulier l'AKG k1000)…


[quoet] Impresion renforcée par le fait qu'on entend vraiment le moindre détail comme, parfois, la respiration des artistes quand la prise de son est assez bonne.[/quote]

On pourrait dire aussi:
quand la prise de son est mal faite et que les micros sont beaucoup trop près et font entendre des choses qu'on ne devrait pas entendre — puisqu'on ne les entend pas au concert!
Car, même à un concert de quator à cordes, on n'entend pas toutes les respirations des interprètes… Alors quand c'est de la musique symphonique…

Mais dans bien des cas, on entend ça aussi avec des enceintes, si le système est assez transparent (et je trouve ça tout aussi génant).

Au passage, le gros avantage d'un système source+ampli/casque, c'est de limiter les câbles, et de ne pas passer par un préampli classique… Ce qui explique (en partie) la transparence obtenue.

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 30068
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 07 Nov 2005 17:27

Je n’ai pas l’impression qu’on décrive la même chose. Tu as l’air de dire qu’il n’y a aucune profondeur avec un casque. Heureusement qu’il y en a une. Je ne dis pas qu’il y a mille nuances de profondeur mais on peut au moins dire ce qui est proche, à mi-distance ou éloigné. Évidemment, dans un trio, il n’y a rien d’éloigné mais lorsqu’il y a une poignée d’instrumentistes, on peut quand même dire qui est devant et qui est derrière.

L’image que j’ai de la scène est bien un volume (comme avec des enceintes) mais ce volume est plié en demi-cercle et situé à l’avant de crâne.

L’AKG 1000, c’est pas un casque, c’est une paire de mini enceintes montées sur une support qu’on se pose sur la tête. :lol:
Pyjam
 
Messages: 3568
Inscription: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: Paris sur Seine
  • offline



Retourner vers Casques et écouteurs nomades

 
  • Articles en relation
    Dernier message