Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Tous sur les casques et écouteurs

EARSONICS : IEM made in France

Message » 10 Mar 2015 14:29

Amis casqués, bonjour.

Afin d'assurer à ces produits une meilleure visibilité sur notre bon vieux forum pour ceux qui feraient des recherches sur les intra, et parceque nous sommes déjà plusieurs ici à avoir franchi le pas et à pouvoir partager notre expérience avec ces produits, je propose la création d'un topic.

Au menu (dans le désordre pour l'instant, et je me laisse un peu le temps pour réaliser les premiers posts):

- le principe de l'IEM
- les avantages et les inconvénients
- qui est Earsonics, que font-ils et comment
- la gamme, la personnalisation
- franchir le pas du moulé? L'alternative universelle
- le moulé: comment faire, pourquoi, quel risque
- l'universel: avantages et inconvénients
- le service
- photos de nos casques Earsonics (je peux fournir EM3 Pro, SM2, Velvet, BPhil le EM32, qui d'autre?)
- CR de nos écoutes Earsonics
- liens utiles (et les artistes qui utilisent cette marque)

Ceci non pas en mode copier coller du site internet de la marque, mais à travers le regard d'un et/ou plusieurs utilisateur(s). Cela fait 5 ans que je m'y suis mis, et je viens de rempiler avec un bonheur tout aussi intense.

Je réserve les premiers posts pour pouvoir les éditer et ajouter les informations qui seront fournies au fil du temps par les participants. Ce serait bien de pouvoir regrouper les CR existants qui sont dilués dans d'autres topics dont l'intitulé n'évoque pas toujours la présence de retours sur les IEM.

Le contenu arrivera au fil du temps ;) :grad:
@+
Dernière édition par Scaniris le 10 Mar 2015 14:32, édité 2 fois.
Scaniris
 
Messages: 9116
Inscription: 06 Juin 2007 11:51
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Mar 2015 14:29

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Mar 2015 14:45

Il faudra définir IEM. Pour moi ça veut dire Impulsion Electro-Magnétique. En anglais : EMP (electromagnetic pulse).
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 10 Mar 2015 15:15

vincent128 a écrit:Il faudra définir IEM. Pour moi ça veut dire Impulsion Electro-Magnétique. En anglais : EMP (electromagnetic pulse).

IEM ---> In-Ear Monitor

La configuration dans mon profil


46W3000, PS3 Slim (320Go + Move) , Marantz SR7005 (préamp HC), W4S mini mc 7 ch (ampli),W4S DAC2 DSDse (DAC+Préamp hifi),
BW 2xCM9 (bi-amp) + CMC2 + 2xCM1; SB Touch (TeddyPardo) via DS1815+
Nomade : AK120 + S-EM9
Avatar de l’utilisateur
pem
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1234
Inscription: 27 Oct 2004 20:52
  • offline

Message » 27 Avr 2015 11:31

Bonjour,

Tout comme l'auteur de ce sujet dont les siens sont désormais dans les PA pour les légitimes raisons qu'il y développe. Ayant un peu modifié mes habitudes d'écoute de la musique cet hiver, j'étais à la recherche d'un casque pour baladeur qui aurait réuni les qualités que je recherche lors d'utilisations, entrecoupées de phases lectures et d'écoute de musique, pratiquées durant mes balades quotidiennes.

Comme, j'utilisais un baladeur Sony A815 (8 Go) alimenté en MP3 256 et 320 kbps et un ancien mais néanmoins superbe baladeur CD Panasonic SL-CT810. Après avoir profité d'une belle promo sur un Sennheiser Momentum OE, je m'étais offert un iBasso DX50 pour mon anniversaire. :thks: :wink:

Cependant, le MOE, très bon et très pratique bon petit casque au demeurant. Toujours très agréable à porter et, d'un caractère sonore également toujours très agréable, ne présente pas le type de son qui a ma préférence. Il est beaucoup trop "basseux" en certaines circonstances. Ce qui nuit quand même pas mal à l'équilibre spectral de la musique et en masque une partie.

Donc, après avoir envisagé un second modèle à arceau tout aussi pratique et discret que lui. J'avais envisagé de me doter d'un second modèle en complément ou en remplacement du Sennheiser MOE.

Parmi les modèles en premier lieu retenus, les Beyer 1350, T51p et Focal Spirit Pro.

Puis, comme tout amateur de musique enregistrée qui partant d'un électrophone Teppaz a fait évoluer son matériel d'écoute au fil du temps. Lorsqu'est apparu le premier magnétocassette Philips (avec HP et sans réducteur de bruit). A la maison, en voyage, en voiture, j'en avais été !
Tout comme j'avais participé à l'aventure des premiers baladeurs radio Sony, dont j'ai d'ailleurs encore les écouteurs avec arceau qui permettait de très bons maintien et positionnement dans l'oreille, du premier.

Aussi, même si après ceux-là, en particulier parce que je n'avais pas jugé utile de mettre davantage dans un casque utilisé lors de certaines phases d'activités physiques (jamais lors des joggings :wink: ). Si j'avais bien utilisé de nombreux écouteurs/intras. Je n'en avais jamais acheté d'autres que ceux dont le PPI est inférieur à 100€ actuels.

Ni, même n'en avoir jamais testé d'ailleurs. Tant, parce que je ne connaissais personne qui utilisait un modèle de ce type. Que, parce que je ne leur portais pas un grand intérêt pratique.

Or, comme durant cet hiver, j'avais allongé les sessions d'écoute de musique en position statique et, que dans ces conditions le Momentum OE révélait alors ses petites faiblesses.

Afin d'augmenter la qualité sonore et le plaisir de mes périodes d'écoute musicale et envisager les modèles à arceaux nommés plus haut. Pour des raisons de discrétion et d'encombrement durant la période fin de printemps, été, automne, lorsqu'on on est plus légèrement vêtu et qu'on dispose de moins de poches. Je me suis donc intéressé à des intras censés être plus performants que ceux que j'utilisais occasionnellement jusqu'à présent (Beyer DTX101).

Après moult recherches et lectures d'avis en tous genres, bien qu'un peu dubitatif sur ce qu'il m'était parfois arrivé de lire. En particulier sur certains sites étrangers. J'hésitais entre plusieurs modèles de marques différentes, dont j'avais précédemment apprécié la qualité de certains produits.

Comme, Shure (micros/cellules phono dont V15 III), B&W, Sennheiser. Puis, de fil en aiguille, Earsonics.

Résultat : suite aux excellents conseils de Scaniris :thks: et tout aussi excellents en provenance de chez Earsonics :thks: . Depuis quelques jours, j'ai parfois les écouteurs d'un Velvet dans les oreilles.

Et là, je dois dire que si ces intras ne peuvent quand même pas (pas encore, mais selon la loi de Moore ?) rivaliser avec les autres systèmes que j'utilise (Stax SRM-727 II/SR-207, Beyer DT911 de 1998 avec ampli Creek). Depuis que je commence à mieux maîtriser le positionnement des embouts (moyens gris). Je me dois d'avouer que je ne m'attendais pas du tout de pouvoir accéder à un tel niveau de performance avec de si petits écouteurs.

Notamment, avec un secteur de grave, qui me convient tout à fait, puisque tendu avec suffisamment d'ampleur, précis, net. Ainsi, que de l'espace sonore délivré. La précision avec laquelle sont parfois positionnés les instruments ou chanteurs sur une scène élargie de cent coudées par rapport à celle offerte par un Momentum OE (il suffit de faire le calcul, une coudée faisant 50 cm :wink: ). Puis, la qualité, le foisonnement des détails entendus en comparaison du MOE et d'intras de gamme moyenne. Enfin, la matière, le corps des différents instruments.

Vraiment étonnant !

Autre constat tout aussi étonnant, la largeur du spectre sonore reproduit, en particulier avec le mode - balanced -. La substance organique, le relief de tout ce qu'on entend. La totale absence d'agressivité ou d'une quelconque "acidité" qui pourrait parfois survenir avec certains instruments et enregistrements.

Quant à l'essentiel, qu'ajouter à tout ce qui a été dit avec talent par beaucoup d'autres, en particulier, à son sujet, et, sur les casques Earsonics en général.

Sinon , que le modèle Crystal semble énormément plaire aux américains. :wink:


Bonne journée.
Dernière édition par ajr le 28 Avr 2015 21:10, édité 1 fois.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21190
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 28 Avr 2015 11:06

Bonjour,

Au sujet du Velvet. Hier soir, en écoutant un CD de piano des Tableaux d'une exposition de M. Moussorgsky, j'ai à nouveau fait une découverte, que je relate sur le topic qui vient d'être lancé : Le casque et son vocabulaire.

S'il ne s'agit qu'un d'un demi étonnement si on tient compte de l'activité principale de son fabricant. Quand même ! :wink:

Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21190
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 28 Avr 2015 20:39

Bonsoir,

Comme j'ai eu recours au Service client Earsonics afin de m'assurer de ne pas régler le filtre de façon erronée sur l'une ou l'autre des oreillettes. Je vais donc pouvoir délivrer plusieurs choses qui m'ont été apprises.

- Tout d'abord, lorsqu'on règle le filtre à l'aide du tournevis spécial fourni sur chaque oreillettes, on doit tenir compte de son positionnement théorique. Puis, lorsque la vis est positionnée tout à droite, il s'agit de la position - Warm -, au centre - Balanced -, tout à gauche, nous sommes sur - Tight - .

Ensuite, contrairement à ce qu'on pourrait penser ou escompter, les embouts - Custom earmolds - ne peuvent être installés sur les Velvet et S-EM6, parce que la dimension de leur canule double, plus grosse que sur les autres modèles, ne le permet pas. Car, même, si cela pourrait être techniquement possible, ça conduirait à rencontrer ensuite quelques problèmes d'équilibre après positionnement du casque.

Puis, ce qui pourrait relancer le débat sur l'utilité du rodage de ce type de matériel. :wink: La qualité du filtrage ayant une très grande importance sur la performance finale. Les transducteurs sont constitués d'une lamelle et de deux aimants.

Lamelle et aimants qui pourraient être légèrement déplacés lors d'un choc violent subi par les écouteurs. Ce qui pourrait ensuite provoquer un "buzz" audible sur certaines fréquences.

En conséquence, le boîtier fourni d'origine offrant une très bonne protection. Il est certainement plus prudent de ranger les IEM dans celui-ci lorsqu'ils ne sont pas utilisés.

Enfin, une fois ces précisions obtenues, comme à chaque fois, avec beaucoup de gentillesse et patience. :thks: :wink: Après avoir réglé le filtre sur le mode -warm-, si le grave et l'espace sonore prennent vraiment plus d'ampleur. Si la signature sonore obtenue paraît plus consensuelle et "soft". Je la trouve personnellement trop sombre à mon goût pour l'utiliser en permanence.

Aussi, le filtre étant progressif, en prenant garde de positionner les vis au mieux. Pour le moment et les prochaines écoutes, je les ai mises sur une position intermédiaires entre Warm et Balanced.


Bonne soirée.
Dernière édition par ajr le 29 Avr 2015 10:01, édité 1 fois.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21190
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 28 Avr 2015 21:20

Du coup Ajr, si tu aimes tant les Velvet, ça vaut peut-être le coup de creuser la voie des intras custom de chez Earsonics . EM4 , 6 et 32 ?
Sorrodje
 
Messages: 776
Inscription: 28 Aoû 2013 15:04
Localisation: 21- Dijon

Message » 28 Avr 2015 23:03

EM32 vu son réglage préféré. :wink:
Scaniris
 
Messages: 9116
Inscription: 06 Juin 2007 11:51
  • offline

Message » 29 Avr 2015 9:53

Bonjour,

Pourquoi pas ? Néanmoins, comme je n'ai pas encore totalement fait le tour du Velvet et que son système de filtre progressif me paraît être très intéressant à l'usage. En particulier, si l'on désire parfois passer d'une philosophie d'écoute à une autre. Comme, par exemple quelques-fois en mode Warm qui me paraît plus "reposant".

Ce modèle assez unique n'a donc pas d'équivalent dans la gamme Earsonics.

Ensuite, comme je découvre le niveau de performance de ce type de produit, j'en suis quand même encore à une phase d'adaptation, probablement nécessaire pour permettre d'encore mieux l'apprécier.

D'ailleurs, si une curiosité, en l'occurrence probablement utile, m'avait conduit à tester le Velvet à partir d'une petite chaîne Hifi (Rega Planet/ampli de casque Creek). Comme, je venais de terminer le transfert des CD de musique classique rippés en flac sur une carte mémoire de 64 Go. Hier soir, j'ai réécouté Les Tableaux d'une exposition interprétés par Ivo Pogorelich à partir du DX50.

Et bien là, surprise ! Je n'ai pas totalement retrouvé les détails que j'avais pu entendre la veille à partir du CD. Comme sur le Stax, ils étaient bien là, mais, avec plus de discrétion, de distance (on avait placé le micro plus loin des cordes du piano :wink: ).

Aussi, notamment lorsqu'il s'agit de piano, je pense qu'on peut, sans conteste, en conclure. Que le Velvet, malgré un comportement assez étonnant avec cet instrument, lorsque la prise de son est favorable*. En a encore sous la pédale lorsqu'on l'utilise "seulement" avec un DAP (de gamme moyenne ?).

A moins, que l'atténuation/perte de certains détails, soit la conséquence du transfert Wav > Flac ?

Ou, que le Velvet s'accorde beaucoup mieux avec les vieux amplis, lecteurs CD et ...utilisateurs. :wink:


Bonne journée.


* J'ai également écouté les fichiers flac de- Via Crucis -dont la prise de son a été réalisée par Igor Kirkwood dans le Temple de Lourmarin, et, - Mirror Canon - (sonate n°32 de Beethoven).
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21190
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 29 Avr 2015 10:15

Comme la production du Velvet noir a été momentanément arrêtée. Si quelque amateur d'intras de cette qualité venait à se décider pour lui et le préférer avec cette finition.

A ma connaissance, le nombre de ceux actuellement en vente n'est pas supérieur à deux exemplaires.


Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21190
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 29 Avr 2015 14:29

Moi j'ai surtout tendance à penser que ton ensemble Platine Rega + Creek enterre ton DX50 et que ça s'entend avec tes intras. C'est (dans mon expérience) hypersensible à la chaîne les intras.
Sorrodje
 
Messages: 776
Inscription: 28 Aoû 2013 15:04
Localisation: 21- Dijon

Message » 29 Avr 2015 18:56

Bonsoir,

Je pense la même chose. :wink:

Néanmoins, comme l'écart n'est pas aussi significatif avec le Beyer DT911. Je vais quand même vérifier la qualité flac comparée à l'original CD à partir de mon baladeur CD Panasonic SL-CT810 et du CD précédemment utilisé.

Puis, comme mes tests permettent vraisemblablement de le supposer. En raison de son type fermé, de son origine et du public auquel il s'adresse en priorité ? Le Velvet doit certainement se comporter comme une loupe acoustique. :idee:


Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21190
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 30 Avr 2015 14:15

Bonjour,

Hier soir, j'ai rapidement réécouter - Les tableaux d'une exposition - de Mussorgsky interprétés par Ivo Pogorelich dans la version CD à partir du baladeur Panasonic SL-CT810 , puis, dans sa version flac préparée sur le iBasso DX50.

Indications prudentes, puisque la comparaison n'a pas été faite simultanément et en aveugle. Il m'a toutefois semblé que la première écoute effectuée à partir des platine CD Rega Planet et ampli de casque Creek offrait encore davantage de détails dans la phase de résonnance des cordes du piano qu'avec le baladeur CD et le DAP.

Néanmoins, tant sur le baladeur CD Panasonic qu'avec le DAP. Ces résonnances sont bien audibles.

Encore avec prudence, avant un nouveau test qui sera peut-être effectué si je trouve un bon cobaye. Après deux allers et retours entre les deux solutions écoutées. Un peu comme si voyage aller s'était passé plus rapidement que celui de l'aller. :wink: Le son délivré par le SL-CT810 paraît plus "posé" qu'avec le DAP avec lequel je le perçois plus "pressé" (dans le sens de se hâter).

Toutefois, les résonnances décrites peuvent quand même être bien entendues. En particulier, lorsqu'on augmente le niveau sonore, situation dont semble être friand le Velvet (prudence, parce que les oreilles apprécient beaucoup moins).


Bonne journée.



PS: en revanche, pas d'écoute du Velvet ce matin, mais une excellente idée d'association. :idee:

Car, comme le conducteur d'une superbe moto Indian Chief vintage 1800 cm3, noire avec d'importantes parties chromées, était en train d'en effectuer le nettoyage. Même si la tête de chef indien qui orne le garde-boue avant ne provient pas de chez Lallique. :wink: Le modèle noir du Velvet était parfaitement assorti à l'exemplaire noir de cette légendaire moto américaine.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21190
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 02 Mai 2015 13:51

Bonjour,

Autre information au sujet des IEM Earsonics.

Cas de mon Velvet, le câble amovible laissant entrevoir un soupçon de substance dorée. Il se pourrait que vous constatiez que celui d'une oreillette soit très légèrement moins introduit dans la prise que celui de l'autre.

Si c'est le cas, cet aspect n'ayant pas de fâcheuse conséquence sur le fonctionnement ou les performances du casque. On peut bien évidemment tenter d'un peu plus enfoncer la partie très légèrement apparente.

Sinon, il faut savoir que les deux parties dorées du câble s'introduisent dans deux canules très légèrement flexibles. Ce qui doit être particulièrement visible sur les modèles avec coques transparentes. Que celles-ci peuvent s'assouplir au fil des changements contraints ou souhaités (remplacement par un câble censé être de meilleure qualité).

En déconseillant d'en faire un jeu. :idee: :wink:

Ce qui fait que l'introduction des contacts peut être un peu plus difficile la première fois, qu'elle ne le sera la seconde, puis les suivantes.


Bon week-end.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21190
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 04 Mai 2015 9:57

Bonjour,

Avec bientôt deux semaines d'utilisation du Velvet, je pense pouvoir dire que j'ai bien avancé dans la pratique de son utilisation. En particulier son positionnement dans le conduit auditif qui est désormais simple, rapide et efficace pour permettre d'avoir accès aux importantes capacités de ces IEM.

L'écoute des fichiers Flac du CD - Blue Coast Collection - dont l'excellente prise de son a été réalisée par J-C Raynaud (fils de Jean-Marie, feu réputé fabricant d'enceintes dont mes anciennes superbes Opus). L'écoute de cette collection musicale donc, effectuée durant une petite balade avant la tombée de la nuit, a été remarquablement réalisée par le Velvet alimenté par les fichiers Flac du DX50 iBasso.

Auparavant, comme la veille, j'avais fait participé le Velvet à une écoute comparative d'un concerto pour hautbois d'amour de J-S Bach avec mes colonnes Dynaudio Contour 3.0 et le duo Stax SRM-727 II et SR-207. Mais, cette fois à partir du CD et de l'ampli de casque Creek.

Dans l'après-midi d'hier, j'ai entrepris une nouvelle écoute comparative de ce concerto pour hautbois d'amour, mais, cette fois seulement en utilisant le Velvet et à partir des trois modes - Warm/Balanced/Tight - disponibles (le filtre étant progressif, je n'ai cependant pas exploré toutes les nuances possibles).

Tandis que les premières écoutes après réception du Velvet m'avait fait pratiquement abandonner le mode Tight. L'écoute de ce mode effectuée hier soir après celle des deux autres, ne me permet plus d'être aussi catégorique.

Ainsi, écoutant davantage de musique classique et du Jazz, même si le mode Balanced a en général ma préférence. Tout comme le mode Warm. Lorsque la musique à reproduire se prêtera davantage à celui-ci qu'aux deux autres. Je considère maintenant que je pourrai tout à fait utiliser le mode Tight à l'avenir.

Cela dit, l'expérience d'hier est très intéressante, car, outre le fait de pouvoir adapter la bande de fréquence sonore à des goûts personnels. Elle a également la particularité de mettre en exergue les capacités d'adaptation du Velvet à différents styles de musique ou d'enregistrements.

Argument, suffisamment rare et avantageux pour la pratique de l'écoute de la musique, qu'il me paraît vraiment mériter d'être à nouveau mis sur le devant de la scène. :wink:


Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21190
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline



Retourner vers Casques et écouteurs nomades

 
  • Articles en relation
    Dernier message