Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

Tous sur les casques et écouteurs

Ecoute au casque : précautions et mesures

Message » 09 Oct 2014 3:28

Bonjour tout le monde, je créé ce topic à la suite de la discussion qui a un peu dérivé sur le topic du Smyth Realiser. Il est donc question ici de la santé de nos oreilles et des dangers de l'écoute au casque à fort volume.

Je remets rapidement les messages qui ont été postés sur le topic du Realiser à ce sujet :

STAR WARS a écrit:Attention avec tout ces artifices de ne pas finir chez un ORL. :oldy:

lolo77 a écrit:il y a quelques années, j'ai bossé pour les journées nationales de l'audition et l'un des professeur présentait un rapport disant que 1/2 heure par jour était le maximum en terme d'écoute casque et à niveau modéré. Au dessus, c'est un perte d'audition assurée 10/20 ans plus tard.
Aujourd'hui nous formons des générations de sourds…

mlg33 a écrit:Je rebondis sur cette histoire d'ORL.
Oui, méfiance. L'écoute au casque n'est déjà pas très bonne en soi, mais avec des casques HDG comme les nôtres (ou plus exactement les vôtres :hehe: ), la distorsion du son est très faible à volume élevé.

Donc le risque est de mettre trop fort, sans s'en rendre compte.

Je pense avoir trouvé deux, trois parades, hélas.
La première me limiter au niveau du son. Je met à un volume raisonnable la plupart du temps.
Même si j'ai très envie parfois de pousser un peu le volume. Au bout d'un moment, le volume me semble en fait suffisant. Mes oreilles s'y habituent.
Enfin, je limite parfois mes séances. Une ou deux par semaine (pour garder le coté "magique" également).
Je coupe parfois aussi un film en deux (je les commence tard, donc ça tombe bien parfois... Zzzz). Ainsi, c'est la durée qui est courte.

Je suis prudent, car j'ai besoin de mes oreilles pour mon boulot et je sais que toute perte auditive est parfois définitive...
J'ai discuté avec mon ORL, il m'a parlé des séances de HC chez les jeunes, il m'a montré des courbes, ca fait froid dans le dos.
La perte est radicale chez les 15-25 ans...

Donc, on le dit jamais assez, prudence.

skywalkerciel a écrit:Salut,
tu as tout dis :wink: niveau modéré :lol: je connais "des gens" :ane: avec des installs de fou en Salle dédié qui écoutent ou font leurs démos à des niveaux qui frôlent l'insupportable :o ce n'est pas mieux à mon sens pour les oreilles non plus quand la pression acoustique atteint un tel niveau :lol:

sebbs a écrit:Cette discussion sur le volume sonore m'interpelle beaucoup, de fait j'ai demandé à mon père audioprothésiste de m'apporter ce soir un sonomètre, je vais voir à combien de db j'écoute quand je mets le volume à mon maximum. C'est vrai que j'ai tendance à écouter à volume fort plutôt qu'à volume modéré.

mlg33 a écrit:Mon ORL m'a dit de me fier également à mon ressenti.
On se rend compte parfois que c'est fort. Donc, c'est assez logique.

Mais ta mesure m'intéresse au plus haut point. :thks:


Voila donc comme promis j'ai fait quelques mesures ce soir avec de modestes moyens, autant au niveau connaissance que matériel, c'est-à-dire que je ne suis pas ingé son et j'ai fait les mesures avec cet appareil là http://www.casellausa.com/store/page.cfm?pageID=7954444648 que mon père m'a ramené de son cabinet d'audioprothèse.

Concernant le protocole j'ai effectué plusieurs mesures en fonction du volume, de l'herméticité et avec 1 ou 2 écouteurs. Le casque est mon Audeze LCD-X.

Pour être plus précis j'ai mesuré sur 3 volumes différents que je considère pour le premier comme volume modéré, pour le second comme volume fort (volume auquel j'écoute le plus) et pour le troisième comme volume très fort (grand maximum pour moi, je n'écoute quasiment jamais à ce volume, de rares fois pendant quelques secondes pour tester sur une musique).

En ce qui concerne l'herméticité j'ai fait les mesures selon 2 positions différentes. La première avec le micro du sonomètre en direction d'un écouteur avec une ouverture entre les 2 écouteurs liée à l'inclinaison de l'appareil. Et la deuxième avec le micro placé au milieu des 2 écouteurs avec ces derniers serrés autours pour que ça soit hermétique.

Et pour finir j'ai mesuré à chaque fois avec les 2 écouteurs branchés ou un des 2 débranché (pour simuler l'écoute sur une seule oreille).
J'ai fait des mesures sur le refrain (rythme élevé continu) d'une seule musique ("Time" de Chase & Status) que j'écoute de temps en temps et qui "tabasse" bien.

donc voici les mesures (elles valent ce qu'elles valent) :

volume modéré / 2 écouteurs / non hermétique : 63 à 71 db
volume fort / 2 écouteurs / non hermétique : 73 à 80 db
volume très fort / 2 écouteurs / non hermétique : 76 à 83 db

volume modéré / 1 écouteur / non hermétique : 60 à 66 db
volume fort / 1 écouteur / non hermétique : 69 à 75 db
volume très fort / 1 écouteur / non hermétique : 73 à 80 db

volume modéré / 2 écouteurs / hermétique : 73 à 78 db
volume fort / 2 écouteurs / hermétique : 82 à 88 db
volume très fort / 2 écouteurs / hermétique : 85 à 92 db

volume modéré / 1 écouteur / hermétique : 69 à 73 db
volume fort / 1 écouteur / hermétique : 76 à 82 db
volume très fort / 1 écouteur / hermétique : 78 à 86 db

Je pense que la mesure la plus significative me concernant doit être celle ci-dessus en gras car :
volume fort = volume que j'écoute le plus
1 écouteur = simulation pour une oreille
hermétique = même condition que sur mon crâne

Personnellement je suis assez surpris des résultats, je pensais écouter plus fort que ça.

Voila je referai quelques mesures sur d'autres types de musique demain.
Dernière édition par sebbs le 09 Oct 2014 7:24, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


HC : Benq W1090 / Onkyo TX-NR646 / Focal Sib 5.1 + Cub 3 / (Realiser A16 bientôt) / EnigmAcoustics Dharma D1000
Hifi : Audio-GD NFB28 / Marantz CD 6003 / B&W 685 / Dharma D1000 (HE-6 / HD650 / HD598)
sebbs
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 2358
Inscription: 10 Fév 2003 0:22
Localisation: dans le sud
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Oct 2014 3:28

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Oct 2014 7:10

Ces chiffres ne m'étonnent pas
Pour voir avec un sonomètre, j'ai écouté très fort mes enceintes acoustiques, et je trouvais ça relativement insupportable

La configuration dans mon profil


Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5784
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 09 Oct 2014 9:31

Bonjour,

Très bonne idée ce topic ! :bravo:

Merci pour ces mesures.
Juste une question, ces mesures Db représentent elles des Db que l'on mesure pour l'oreille humaine ?
Vu l'appareil, je suppose que oui, mais je voulais savoir s'il s'agissait d'un mode C ou A et réponse lente. ;)

Reste plus qu'à savoir à quel niveau j'écoute réellement.

Merci.
mlg33
 
Messages: 1484
Inscription: 05 Déc 2010 20:36
  • offline

Message » 09 Oct 2014 9:41

mlg33 a écrit:Juste une question, ces mesures Db représentent elles des Db que l'on mesure pour l'oreille humaine ?
Vu l'appareil, je suppose que oui, mais je voulais savoir s'il s'agissait d'un mode C ou A et réponse lente. ;)

Là c'est du chinois pour moi :mdr: . Sur la notice en anglais ça parle de "A-Weighted frequency" avec un graph. Peut être que cela répond à ta question.

La configuration dans mon profil


HC : Benq W1090 / Onkyo TX-NR646 / Focal Sib 5.1 + Cub 3 / (Realiser A16 bientôt) / EnigmAcoustics Dharma D1000
Hifi : Audio-GD NFB28 / Marantz CD 6003 / B&W 685 / Dharma D1000 (HE-6 / HD650 / HD598)
sebbs
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 2358
Inscription: 10 Fév 2003 0:22
Localisation: dans le sud
  • offline

Message » 09 Oct 2014 11:27

Bonjour à tous,
Bonjour Patrick,

Oui, excellente idée ! :bravo:

Je ne suis pas spécialiste mais je me demande en fait quelle mesure il est plus approprié de retenir en volume fort : Un écouteur ou deux écouteurs.
As-tu essayé en mode "un écouteur" de prendre les mesures sur les deux écouteurs séparément ?
Peut-être que sur un canal, les pointes de volume sont différentes que sur un autre.
Tu as bien relevé les pointes de volume, c'est ça ?

Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3708
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 09 Oct 2014 11:53

Pierre PAYA a écrit:Bonjour à tous,
Bonjour Patrick,

Oui, excellente idée ! :bravo:

Je ne suis pas spécialiste mais je me demande en fait quelle mesure il est plus approprié de retenir en volume fort : Un écouteur ou deux écouteurs.
As-tu essayé en mode "un écouteur" de prendre les mesures sur les deux écouteurs séparément ?
Peut-être que sur un canal, les pointes de volume sont différentes que sur un autre.
Tu as bien relevé les pointes de volume, c'est ça ?

Pierre


Salut Pierre, non je n'ai pas testé chaque écouteurs séparément, je débranchais toujours le même à chaque fois. Mais je ne suis pas sur de voir beaucoup de différences car les mesures sont vraiment faites à la louche. L'appareil actualise tout seul les db toutes les demi-secondes environ et donc sur toute la durée du refrain j'ai relevé la mesure minimale et la mesure maximale, tout bêtement.

J'en ai profité pour tester rapidement la même musique sur les enceintes du salon jusqu'à atteindre 80 db sur l'appareil à environ 2m des enceintes (assis dans le fauteuil) et bien je peux vous dire que ça commence à faire fort :mdr: . C'est d'ailleurs plus choquant d'écouter à 80 db sur des enceintes qu'au casque. On a toujours ce sentiment oppressant qu'on risque de déranger.
Dernière édition par sebbs le 09 Oct 2014 15:08, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


HC : Benq W1090 / Onkyo TX-NR646 / Focal Sib 5.1 + Cub 3 / (Realiser A16 bientôt) / EnigmAcoustics Dharma D1000
Hifi : Audio-GD NFB28 / Marantz CD 6003 / B&W 685 / Dharma D1000 (HE-6 / HD650 / HD598)
sebbs
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 2358
Inscription: 10 Fév 2003 0:22
Localisation: dans le sud
  • offline

Message » 09 Oct 2014 12:14

Bonjour,

C'est d'ailleurs pour certaines de ces raisons que certains ont renoncé à passer à la seule écoute au(x) casque(s). L'écoute traditionnelle avec enceintes provoque des sensations corporelles, notamment, le fameux coup au plexus solaire du grave, que ne permet pas l'écoute au casque.

Pour l'avoir vécue, ce qui peut provoquer une légère sensation de malaise au début.

Aussi, amha, je ne pense pas qu'on puisse effectuer une vraie comparaison entre ces deux formules d'écoute.

Sauf, peut-être, si on emploie la troisième voie (la bien nommée :wink: ), comme les quelques personnes qui utilisent casque et sub de concert. :idee:


Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21202
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 09 Oct 2014 13:33

ajr a écrit:Bonjour,

C'est d'ailleurs pour certaines de ces raisons que certains ont renoncé à passer à la seule écoute au(x) casque(s). L'écoute traditionnelle avec enceintes provoque des sensations corporelles, notamment, le fameux coup au plexus solaire du grave, que ne permet pas l'écoute au casque.

Pour l'avoir vécue, ce qui peut provoquer une légère sensation de malaise au début.

Aussi, amha, je ne pense pas qu'on puisse effectuer une vraie comparaison entre ces deux formules d'écoute.

Sauf, peut-être, si on emploie la troisième voie (la bien nommée :wink: ), comme les quelques personnes qui utilisent casque et sub de concert. :idee:


Bonne journée.

Salut AJR,
les "poovres" ils ne savent pas ce qu'ils perdent :wink: Pour le reste "le coup au plexus" je n'ai jamais été "fan" :-? , j'ai eu la chance de travailler de nombreuses années au Zenit de Montpellier (il y a longtemps :oldy: ) et donc j'ai assisté à pas mal de concerts . Bien souvent j'étais obligé de garnir mes oreilles pour me protéger alors que les "tripous" vibraient au rythme des basses :mdr:
jamais je n'ai trouvé cet effet là comme le summum de l'écoute musicale en concert :-? ceci dit j'ai quand même toujours un peu préféré le live au studio :wink: mais je suis d'accord en ce qui concerne la comparaison des deux formules d'écoute avec un petit bémol toutefois pour ce qui me concerne, l'écoute aux enceintes ne m'apporte pas l'immersion sonore que je recherche :roll: et il n'empêche que moi aussi j'utilise quelquefois les vibreurs en fonction de ce que j'écoute :)
Après pour les niveaux c'est pour moi fonction de mon humeur, certaines périodes j'ai besoin de musiques "calmes, douces" et à d'autres périodes c'est plus violent :ane:
Mais le Gouvernator c'est mes oreilles qui jugent si c'est trop fort ou non, jamais un sonomètre :) la finalité reste le plaisir 8)

La configuration dans mon profil


Sources: Oppo 93-105 D et 205 UDP-Ampli Casque:VIVA Audio Egoïsta 845 -
Casques:JPS Abyss Phi - Kennerton VALI- HD 650 Virtualiseur casques: SMYTH REALISER A8 et A16
Vidéoprojecteur JVC X35 Ecran TV Panasonic 4 K
Avatar de l’utilisateur
skywalkerciel
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1789
Inscription: 30 Mar 2010 17:41
Localisation: Montpellier
  • offline

Message » 09 Oct 2014 14:26

Si je ne recherche pas du tout l'effet (qu'on peut certainement assimiler à un stress corporel) qu'il m'était arrivé de ressentir à l'écoute de certains morceaux de musique avec quelques enceintes. Bien que cet exemple soit caricatural et justement choisi pour cela. J'avoue que je ressens parfois un "manque" lorsque j'écoute au casque.

Mais, peut-être, est-ce probablement, comme je l'ai souvent souligné, et un peu comme toi, parce que j'ai commencé à travailler dans un environnement musical constitué de plusieurs orchestres, dont, un orchestre symphonique.

Toutefois, et fort heureusement sans système d'amplification. :wink:



Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21202
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 09 Oct 2014 17:34

sebbs a écrit:donc voici les mesures (elles valent ce qu'elles valent) :

volume modéré / 2 écouteurs / non hermétique : 63 à 71 db
volume fort / 2 écouteurs / non hermétique : 73 à 80 db
volume très fort / 2 écouteurs / non hermétique : 76 à 83 db

volume modéré / 1 écouteur / non hermétique : 60 à 66 db
volume fort / 1 écouteur / non hermétique : 69 à 75 db
volume très fort / 1 écouteur / non hermétique : 73 à 80 db

volume modéré / 2 écouteurs / hermétique : 73 à 78 db
volume fort / 2 écouteurs / hermétique : 82 à 88 db
volume très fort / 2 écouteurs / hermétique : 85 à 92 db

volume modéré / 1 écouteur / hermétique : 69 à 73 db
volume fort / 1 écouteur / hermétique : 76 à 82 db
volume très fort / 1 écouteur / hermétique : 78 à 86 db

Je pense que la mesure la plus significative me concernant doit être celle ci-dessus en gras car :
volume fort = volume que j'écoute le plus
1 écouteur = simulation pour une oreille
hermétique = même condition que sur mon crâne

Personnellement je suis assez surpris des résultats, je pensais écouter plus fort que ça.

Voila je referai quelques mesures sur d'autres types de musique demain.



Salut,

extrait du Bruit en milieu de travail.

http://www.travailler-mieux.gouv.fr/Bru ... avail.html

Quels sont les risques

L’exposition au bruit sur le lieu de travail est susceptible d’affecter la santé des travailleurs. La perte auditive (surdité) en est l’effet le plus connu, mais le risque accru d’accidents et l’exacerbation du stress comptent aussi parmi les conséquences possibles du bruit au travail.

TROUBLES DE L’AUDITION Avec le niveau sonore, la durée d’exposition est l’autre facteur déterminant dans l’apparition d’atteintes auditives. Le seuil de danger au-delà duquel des dommages peuvent survenir est estimé à 85 dB(A) (niveau moyen sur une journée de travail de huit heures). Mais, à partir d’un niveau sonore moyen de 80 dB(A) sur huit heures, on peut considérer le niveau d’exposition préoccupant.

D’autres paramètres influent également sur la nocivité des sons sur l’audition : un son aigu est plus dangereux qu’un son grave ; un son pur, composé d’une seule fréquence, est plus traumatisant qu’un son complexe ; un son impulsionnel, soudain et imprévisible, est plus dangereux qu’un son d’apparition plus progressive. Des paramètres individuels, tels que l’âge ou la vulnérabilité personnelle, ou encore l’association avec certaines expositions (médicaments ou produits chimiques toxiques pour l’ouïe), peuvent aussi aggraver les risques d’atteinte auditive.


Le piège du casque : Le temps de réverbération de celui ci très bas, améne à mettre un volume sonore trop important pour se rapprocher de la sensation de volume sonore que l'on perçoit avec des enceintes.
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 09 Oct 2014 17:57

Bonsoir,

Néanmoins, je pense que si le niveau sonore est très important, que c'est quand même prioritairement l'écoute au casque qui soumet aux plus grands risques.

Même, si de très nombreux cas sont survenus à la suite de concerts de musique électronique et parmi les clients et le personnel des boîtes de nuit. Les contrôles effectués sur les générations "casque" en sont bien la preuve.

Parce qu'on peut vraiment écouter la musique pendant de très nombreuses heures par jour, sans souffrir pour autant de dégradation de ses performances auditives.

Ainsi, étant passé à la TV assez tard (28 ans), ma journée moyenne commençait dès le saut du lit avec France Musique. Radio que je retrouvais sur l'autoradio. Puis, après sport et/ou travail, alterné avec de la lecture, c'était la plupart du temps, à nouveau France Musique ou disque(s) en soirée.

Par contre, contrairement à ma petite-fille qui considère ne pas pouvoir courir sans musique. Avant que le jogging supplante le footing et se développe. Lorsque je courais, je préférais écouter les oiseaux que de la musique.

Bien m'en a pris, puisque eric65 ayant publié un article qui indiquait que l'audition est davantage en danger lorsqu'on effectue un effort physique. Il s'agit certainement d'une précaution à prendre.


Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21202
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 09 Oct 2014 18:40

Le soit disant niveau réglementé des concerts avec 105 dba max à de quoi rendre sourd beaucoup d'auditeurs.
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 12 Oct 2014 16:18

Je reviens rapidement sur cette histoire de volume d'écoute, voila maintenant une petite semaine que je m'oblige à écouter à volume modéré et à vrai dire on s'y habitue très vite. Et on s'y habitue vite à tel point que le volume que je considère de fort dans mes tests précédents, qui était le volume auquel j'écoutais le plus, et bien ce volume me parait maintenant beaucoup trop fort.

Je conseil à tous de baisser un tout petit peu son volume d'écoute pendant quelques jours pour ceux qui ont tendance à écouter fort, on s'y habitue très vite et ça ne peut être que bénéfique pour nos oreilles.

La configuration dans mon profil


HC : Benq W1090 / Onkyo TX-NR646 / Focal Sib 5.1 + Cub 3 / (Realiser A16 bientôt) / EnigmAcoustics Dharma D1000
Hifi : Audio-GD NFB28 / Marantz CD 6003 / B&W 685 / Dharma D1000 (HE-6 / HD650 / HD598)
sebbs
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 2358
Inscription: 10 Fév 2003 0:22
Localisation: dans le sud
  • offline

Message » 12 Oct 2014 20:02

Personnellement je suis assez surpris des résultats, je pensais écouter plus fort que ça.


En fait, la pression reçue par le tympan est plus importante que celle mesurée par le sonomètre, car le conduit externe de l’oreille est le siège de résonances qui amplifient la zone fréquentielle vers 2000 Hz.

Pour s'en convaincre, il existe une expérience facile à réaliser avec un petit tube en papier de 4 à 5 cm de long censé modéliser le conduit de l’oreille. On place un écouteur à une extrémité du tube et la capsule du sonomètre de l’autre. On fait une mesure, avec et sans le tube puis on compare les niveaux :bravo:

:) :-? 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1450
Inscription: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon

Message » 13 Oct 2014 0:32

Je rejoints l'avis de sebbs, on s'habitue à un niveau modéré sans rien perdre du plaisir. D'ailleurs quand on écoute à niveau très modéré, la moindre augmentation de volume fait un effet très réjouissant... alors qu'on est toujours dans des limites plus que raisonnables.

Je me demandais si un bon casque bien résolvant autorisait ou au contraire interdisait un niveau plus élevé qu'un casque ordinaire : tous ces détails ont-ils tendance à planter leurs flèches dans le tympan ou au contraire à le soulager vu qu'une attention moindre est demandée ... deux choses tout aussi logiques et paradoxales que je ne saurais trancher

Par ailleurs, il faut être particulièrement prudent dans les moments où on fait des écoutes comparatives, c'est là qu'on a (pour la plupart, ça me semble naturel) tendance à mettre le volume à des niveaux excessifs, pour "bien entendre". Je me suis déjà péter les écoutilles en faisant des essais, rien de grave, juste quelques jours de gêne ... alors qu'en utilisation normale je peux écouter au casque durant des heures sans problème (et ça fait un sacré bail que je fais ça avec toujours l'audition d'un bébé).

@+
blue dream
 
Messages: 1312
Inscription: 26 Jan 2004 10:24
  • offline


Retourner vers Casques et écouteurs nomades

 
  • Articles en relation
    Dernier message