Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Tous sur les casques et écouteurs

Les intras Kennerton

Message » 27 Fév 2016 21:16

Bonsoir,

Puisqu'ils étaient déjà là dès neuf heures ce matin, les Jimo partis en début d'après-midi hier de Nîmes, ont peut-être établi un nouveau record entre envoi et livraison Colissimo. :wink:

Comme j'avais pu essayer les Algiz, rien de très différent à l'ouverture de la boîte qui contient les écouteurs et les accessoires.

Ca fleure la très bonne qualité de fabrication et le soin apporté aux détails, comme par exemple, une très discrète signalétique bleue ou rouge qui permet de différencier rapidement les écouteurs droit et gauche. Cependant, comme cela a déjà été signalé par ceux qui se sont équipés de ces IEM avant moi, le câble, moyennement rigide, mériterait d'être amélioré et, puisqu'il ne provoque aucun nœud ni entortillement toujours un peu pénibles, j'invite Kennerton à regarder du côté de celui de mon Velvet Earsonics qui est irréprochable ou à proposer un tel câble d'origine ou en option.

Pour autant, comme j'ai utilisé la méthode qui consiste à laisser les écouteurs dans le vide pendant la phase de rodage, c'est un point à vérifier ultérieurement, parce que le câble semble s'être bien détendu.

Vu que mes conduits auditifs se satisfont généralement des embouts d'origine de taille M, j'ai débuté les premières brèves écoutes avec les tips noirs montés d'origine. Puis, bien qu'ils me permettaient d'obtenir une très bonne isolation, j'ai, évidemment, essayé les modèles M transparent (smoke red eartips) et tri-flange.

Avec une sensation d'intrusion un peu plus importante, mais pas pénible, ce sont les tri-flange qui semblent être les plus hermétiques. A signaler que les tips transparents ont été assez difficiles à mettre la première fois.

Puis, la lecture de la notice terminée, puisqu'il y est indiqué qu'une période de rodage de 50 heures permettra aux Jimo d'exprimer la totalité de leur potentiel, ils sont immédiatement branchés sur un Sandisk Sansa Clip Sport, fonctionnant en mode aléatoire, dont l'autonomie de lecture avait été mesurée à 36 heures et avec un niveau de volume légèrement inférieur à celui utilisé en général.

Toutefois, avant un bref CR qui viendra s'ajouter à ceux, très complets et très détaillés, déjà postés par cleriensis et hyucca. En raison d'un niveau de grave un peu trop élevé à mon goût, après 6 heures de rodage, l'écoute* d'une trentaine de fichiers Flac présents sur mon iBasso DX50 m'a conduit à réduire légèrement les fréquences 33 hertz (-2), 63 hertz (-2) et 100 hertz (-1) à partir de la fonction EQ personnalisée du DAP.

Premières courtes écoutes qui ont confirmé que les Jimo sont beaucoup mieux adaptés à la musique classique que mon Velvet. Plusieurs fichiers comportant l'enregistrement de violons classiques ou baroques (Beethoven : quatuor/ Alban Berg et Vivaldi/concertos par Carmignola) ont permis de lever toute éventuelle inquiétude contre la possible présence d'acidité ou d'agressivité sonore sur certains instruments et les voix féminines.


Bonne soirée.


* un premier essai des embouts montés d'origine (M) n'ayant pas été très concluant, pendant l'écoute suivante consécutive aux six heures de rodage, j'ai utilisé la méthode qui consiste à faire passer le câble derrière l'oreille avant de positionner les embouts.
Et là, comme les commentaires du premier match du Tournoi des 6 Nations de rugby de l'après-midi diffusé par un téléviseur devinrent totalement inaudibles, c'est la confirmation que la très bonne étanchéité sonore in/out des tips va très probablement laisser le champs libre aux performances dont sont capables les IEM.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21184
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Fév 2016 21:16

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Fév 2016 14:52

Bonjour,

Avant de passer aux écoutes proprement dites et alors que le rodage des Jimo se poursuit, quelques mots sur le bel étui en cuir. Avec une différence de couleur, il s'agit du même que celui qui est livré avec les Algiz que j'avais pu essayer durant l'été dernier. A l'intérieur, retenus par un filet, on trouve deux petits accessoires qui permettent de fixer le câble sur un vêtement.

Cependant, si ce - Carrying Pouch - est séduisant et très peu encombrant et, même si le diamètre du câble des Jimo est beaucoup moins important, ainsi qu'également moins rigide que celui des Algiz, j'ai quelques doutes quant à une utilisation quotidienne très pratique de cet étui. Tout simplement, parce que le rangement des Jimo va nécessiter que le câble soit fortement replié/enroulé sur lui-même et qu'un tel exercice, accompli plusieurs fois par jour, pourrait peut-être avoir des conséquences néfastes sur deux points : résistance à long terme et entortillement auquel il faudra remédier à chaque nouvelle utilisation.

Points qui ne sont pas particuliers aux IEM Kennerton, puisque je rencontre à peu près le même problème avec le Velvet que je ne range d'ailleurs jamais dans son étui d'origine, mais dans une petite housse pour APN Sony. Car, de la sorte, le rangement ne nécessite pas de replier fortement le câble et permet même de conserver la courbure de la partie - tour d'oreille - en plastique -.

Aussi, je me mets à la recherche d'un étui qui pourrait proposer les mêmes avantages aux Jimo tout en leur offrant une très bonne protection à des chocs éventuels dans un sac. Si j'en trouve quelques-uns qui pourraient donner satisfaction, notamment celui assez rigide, carré, avec fermeture deux pressions aimantées, du Koss Porta Pro. Echanges de bons procédés inter-marques IEM :wink: , c'est celui des Earsonics Velvet qui s'avère être le plus pratique, sécurisant, et, qui servira donc désormais d'écrin de transport aux Jimo (on peut même y ajouter quelques bâtonnets ouatés et autres outils pour nettoyer les conduits auditifs). :zen:

Enfin, comme j'ai profité d'une courte balade et séance de gym pour tester le câble des Jimo en utilisation (relativement) active, je peux signaler que les réserves exprimées hier à son sujet peuvent être levées, car le câble d'origine ne provoque aucun problème particulier avec un Smartphone placé dans une poche de veste ou de pantalon (nœuds, sensibilité aux frottements) et que les écouteurs n'ont pas tendance à sortir des conduits auditifs.


Bon dimanche.


NB: serait-ce l'expérience des IEM HDG qui augmente ? :idee: :wink: Dans tous les cas, que ce soit avec les ear-tips noirs M, fumés M ou tri-flange, une fois adoptée la technique qui consiste à placer le câble derrière l'oreille et à enfoncer ensuite les embouts dans le conduit auditif, je parviens très rapidement à un très bon positionnement gage des meilleures performances possibles.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21184
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 29 Fév 2016 21:57

Bonsoir,

En milieu de matinée, j'ai emmené les Jimo qui, entrecoupée de pauses venaient de dépasser la quarantaine d'heures de rodage en balade au bord de mer. Et, ça tombait bien, puisque comme il y avait des vagues et rouleaux d'un mètre avec projection d'embruns sur la grève, les Jimo équipés des tips fumés allaient donc pouvoir montrer leurs capacités d'isolation acoustique avec les éléments extérieurs.

Test concluant, avec cependant une précision à apporter au sujet du comportement de ces embouts ; comme ils ont tendance à glisser légèrement vers l'extérieur du conduit auditif au bout d'un moment, il convient d'appuyer légèrement sur les oreillettes pour les remettre régulièrement vraiment en place. Cette propension étant tout aussi valable en marchant qu'assis, après quelques écoutes comparatives effectuées tout à l'heure, j'ai d'ailleurs remplacé les smoke eartips (plus faciles à ôter qu'à mettre) par les tri-flange déjà essayés hier.

Donc, ce matin, je pars en balade avec le iBasso DX50 et les Jimo en sélectionnant quelques musiques que je connais bien. Celles-ci confirment les réelles dispositions de reproduction d'instruments comme le violon (A. Berg/concerto à la mémoire d'un ange), le koto (M. Miyazaki/Voce Ventu) et le bolon de Sidiki Camara présent sur la piste 6 (Deli) du CD Bownboï de Rokia Traoré, tous reproduits avec une très grande qualité et un superbe naturel. J'avais rarement entendu cet instrument africain être reproduit avec autant de subtilité et une aussi belle délicatesse. Suivent quelques autres extraits habituellement utilisés, tels Sara K et Chris Jones (Live in Concert/Stockfish/Water fall), Christy Baron (Take this journey/Chesky) etc.

D'ailleurs, comme après m'être servi de casques à arceau en balade durant l'hiver (Focal Spirit Professional/Sennheiser Momentum On ear/AKG Y55), il me faut une petite période de réadaptation aux IEM à leur reprise au printemps et que la précédente utilisation du Velvet effectuée il y a peu de temps avait dû être interrompue au bout de moins d'une demie heure. A part de ne pas voir passer le temps :wink: , rien de tel avec les Jimo avec lesquels j'ai enchaîné les fichiers Flac sans qu'ils ne provoquent un début de gêne particulière.

Comme signalé hier, les fréquences (33hz/63hz/100hz) ayant été légèrement égalisées à partir de la fonction EQ du DX50, tous les fichiers écoutés, n'ont servi qu'à vérifier ce qui avait déjà été signalé par cleriensis et hyucca. Cependant, comme certaines voix sont mises en valeur et que d'autres paraissent avoir un peu reculé, je ne peux qu'imaginer qu'il s'agit du résultat d'un choix différent de positionnement du micro ou de mixage.

Si je peux donc dire que les écoutes effectuées ce matin ont permis de confirmer que les Jimo seront parfaitement adaptés à mes attentes pour écouter de la musique classique et du jazz, je leur ai fait quand même subir un test probablement plus redoutable encore cet après-midi, puisque les Jimo branchés sur un ensemble Rega Planet/ Rega Mira 2 et ampli de casque Creek, ont été confrontés au duo Stax SRM-727 II/SR-009 alimenté par un lecteur CD Rega Jupiter et préampli Rega Hal et les versions CD des disques déjà cités.
Plus, le CD Antonio Vivaldi/Concerti pour Hautbois Basson et Cordes interprétés par Alfredo Bernardini, Josep Borras et l'Armonia e l'Inventione (Astrée/Auvidis) qui me sert toujours de valeur étalon. Malgré une écoute préalable sur l'ensemble Stax, cet obstacle est franchi avec brio par les Jimo et sans provoquer un quelconque sentiment de frustration.

Evidemment, les sonorités du hautbois sont plus riches et amples chez Stax, mais, il s'agit bien du même instrument et l'ensemble reste homogène, naturel et fidèle.

Un peu plus de mal avec le début d'une 32ème sonate pour piano de Beethoven (Mirror Canon) captée de très près et les masses orchestrales que les Algiz maîtrisaient mieux. Pour autant, alors que voix de femmes et plus particulièrement celles de sopranos étaient souvent affectées d'un phénomène désagréable sur les Algiz (le pic situé à 6khz découvert par cleriensis ?), rien de tel sur les Jimo à l'écoute des Nuits d'été d'Hector Berlioz interprétées par Régine Crespin ou des quelques extraits tirés du CD Opera proibita interprétés par Cecilia Bartoli.

Je terminerai en signalant qu'il existe deux indications au sujet du diamètre des transducteurs de la part de Kennerton. Puisque le fabricant indique une première fois 10mm et 8mm dans les spécifications présentes sur le carton d'emballage, puis, 10mm et 6mm sur la notice intérieure.
Aussi, vu qu'il s'agit très certainement de deux drivers qui fonctionnent sur le principe des HP coaxiaux, je pencherais personnellement pour la formule 10mm/6mm plus cohérente et certainement mieux adaptée au type de fonctionnement coaxial.

Le reste des indications fournies concerne l'étendue de la bande de fréquence : 10 hz > 20 khz. La sensibilité : 98db/mV. L'impédance : 32 ohms à 1khz et la longueur du câble : 1,2m avec jack 3.5 coudé, recouvert d'or.

Puis, probablement en raison d'un porte à faux plus important ou d'un poids différemment reparti (ou les deux) je n'avais jamais pu totalement oublier le port des Algiz quelque soit la situation. Contrairement à ceux-ci, celui des Jimo se fait quant à lui très rapidement oublier dans tous les cas.

Enfin, si le grave est parfois surligné avant l'égalisation, comme j'ai beaucoup moins ressenti cet aspect lorsque j'ai écouté les Jimo sur l'ampli de casque Creek. Ne se pourrait-il pas que le grave des Jimo se comporte simplement beaucoup mieux lorsqu'il est mieux tenu ?

Si j'avais souhaité bonne chance aux Algiz à l'issue des essais que j'avais eu la chance de pouvoir mener durant l'été dernier.

Des excellents et superbes Jimo, je dirai qu'il s'agit d' IEM, très faciles à alimenter, très bien fabriqués, très faciles à positionner (en tout cas pour moi et en utilisant la méthode tour d'oreille), jamais agressifs, offrant beaucoup de détails, de subtilité, de nuances sonores.

Un très grand cru ! A déguster* sans modération sur tous les genres de musiques, mais, qui offriront d'encore plus grandes satisfactions aux amateurs d'instruments à cordes frottées ou pincées :love: qu'ils pourront écouter durant des heures. :zen:


Bonne soirée.


* avec une très bonne crêpe au sirop d'érable accompagnée d'un thé au goût russe. :idee: :wink:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bolon
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21184
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 01 Mar 2016 21:33

Bonsoir,

Cette fois équipés des tri-flange, les Jimo ont effectué deux nouvelles sorties. Sorties qui ont permis de constater que ces embouts me conviennent très bien et qu'ils n'ont pas tendance à glisser vers l'extérieur des conduits auditifs au bout d'un moment, comme peuvent le faire les autres modèles d'origine. S'ils ont supporté sans broncher ( :wink: ) les phases de marche et de passages sur les rochers, je ne pourrais pas affirmer qu'ils fournissent 100% d'isolation, mais que celle-ci est suffisante pour permettre de ne pratiquement plus entendre les personnes proches qui discutent ou les véhicules de passage. La reproduction musicale n'ayant donc jamais tendance à être modifiée en cours de route ou au fil du temps et encore moins à s'étioler.

Toutefois, comme des Comply sont en route, j'attends de pouvoir les tester pour savoir lesquels des deux seront définitivement adoptés.

Après avoir poursuivi les écoutes avec des extraits musicaux comme les Chants d'Auvergne de Canteloube, Concerto veniziano (Carmignola/Marcon), Diana Krall, Massive Attack, celles-ci ont également confirmé que les Jimo ont de très bonnes dispositions pour tous les genres de musique.

Parce que si nous avions mis la qualité de reproduction des cordes en exergue, je pense qu'il convient d'ajouter qu'elles sont toujours très bien intégrées à l'ensemble à reproduire et sans vraisemblablement en altérer la cohérence générale ou le schéma certainement prévu lors du mixage.

Même si seuls ceux qui ont conçu le support musical peuvent, évidemment, vraiment l'affirmer, il serait, cependant, certainement très intéressant de pouvoir comparer les Jimo à ce qui est généralement considéré comme étant la fine fleur des IEM de cette gamme de prix et même à ceux des gammes encore plus chères.


Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21184
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 02 Mar 2016 15:11

Bonjour,

Six paires d'ear-tips Comply étant arrivés ce matin au moment où je me préparais à sortir, je les ai donc installés afin de me permettre de pouvoir vérifier s'ils allaient offrir un surcroît d'isolation et de meilleurs performances que les tri-flange d'origine.

Il s'agit de ceux-là : http://www.amazon.fr/gp/product/B014FLO ... 71_TE_dp_2 / http://www.amazon.fr/gp/product/B016ACX ... 71_TE_dp_1

J'opte pour le premier modèle en mettant un embout rouge sur l'écouteur de droite (comme le visuel qui permet de différencier Droite et Gauche) et un bleu sur l'écouteur de gauche.

Bien qu'effectuée assez facilement et avec délicatesse, si la mousse des tips s'écrase sérieusement, c'est surtout la partie ronde par où passe le son qui se retrouve bien écrasée. Cependant, comme une de mes clés de garage présente une partie bien ronde du même diamètre que ce trou, il retrouve son état d'origine en "deux simples tours de clé". :wink:

Une fois parti pour la balade, je constate que le niveau d'isolation des Comply est légèrement inférieur à celui des tri-flange au début, mais qu'il devient équivalent après quelques minutes.

Le niveau des performances sonores est en conséquence très bon et toutes les qualités sonores précédemment proposées par les Jimo sont au rendez-vous avec ces Comply. Cependant, une question demeure : les Comply S400 offriront-ils encore un peu mieux ?

Empruntant le même parcours que les tri-flange hier, constitué de bitume, sable et rochers, les Comply-T400 ne se déplacent pas et les performances ne sont donc pas modifiées entre départ et arrivée de la balade maritime.

En conséquence, si l'utilisateur des Jimo se retrouve dans la même situation que huycca et qu'il ne trouve pas son bonheur dans les tips dont sont dotés d'origine ces IEM. C'est très probablement la solution. Sinon, comme les tri-flange Kennerton offrent les mêmes performances et s'ils conviennent parfaitement, à moins de souhaiter varier les couleurs R & L :idee: , inutile de dépenser plus.

Mais, l'heure tourne et après une période de lecture, il est temps de lancer l'inévitable - Duel au soleil -* qui devait forcément opposer les Kennerton Jimo aux Earsonics Velvet.

Commençant, par le Velvet avec quelques-uns des extraits musicaux déjà cités et bien que n'ayant pas une très grande expérience des IEM à armatures, c'est très vraisemblablement de haut niveau et, plus particulièrement ici, les nombreux avis et notes en faveur du Velvet sont là pour le prouver.

http://theheadphonelist.com/headphone-list/ De très belles performances et un excellent rapport qualité/prix.

Pour autant, le passage aux Jimo offre tellement d'améliorations en terme de détails, subtilités dans les interprétation, reproduction des instruments et des voix, respect et richesse des timbres, substance sonore générale, délié, cohérence et équilibre, que le duel ne peux que rapidement tourner à leur avantage.

En comparaison, les timbres proposés par le Velvet paraissent un peu rêches, l'avancée mélodique moins souple dans un ensemble général moins harmonieux et avec une note fondamentale nette, précise, mais offrant moins d'harmoniques.

D'ailleurs, si sur le tableau proposé, le Velvet obtient la note de 9,4 pour la qualité sonore. Après ce duel sur plusieurs extraits de musique classique, jazz et autres genres, et notamment, - Pastourelle - - La delaïssado - et - Baïlèro - de M-J Canteloube dans l'interprétation de Maria Bayo (Auvidis). Comme je n'ai jamais pu essayer les IEM qui sont en tête de ce classement, par prudence, concernant les Jimo, je serais enclin à ne proposer que 9,7/10. Mais, comme les performances du Jimo que j'entends par rapport à celles que propose le Velvet sont si importantes qu'elles ne peuvent certainement pas être différenciées en déplaçant une simple décimale sur une note limitée à 10. Toutes les deux assorties d'une mention :wink: , je propose donc les notes suivantes qui me paraissent bien plus cohérentes et davantage en rapport avec une perception personnelle que j'essaie de rendre avec un maximum d'objectivité.

Kennerton Jimo : 17,5/20 (mention TB). Earsonics Velvet : 14/20 (mention B).

Donc, lorsqu'on voit que les concurrents que sont les Shure SE535 (9), Westone 3 (8,80) et 4 (9,3), RHA T20 (9,1), Sony MDR-1000 (9,3), Sennheiser IE8 (8,9), Earsonics Velvet (9,4), SM64 (9,3) etc, dont la réputation est très largement établie, avaient obtenu les notes mises entre parenthèses pour la qualité de leur performance sonore. On ne peut qu'arriver à la conclusion que ces Jimo sont une très surprenante et véritable aubaine et qu'ils viennent bousculer l'ordre précédemment établi par des spécialistes bien plus expérimentés que ce que je peux prétendre être.



Bonne journée.


* http://www.amazon.fr/Duel-Sun-USA-Zone- ... +au+soleil , effectué sur la plage qui se trouve derrière une piscine se remplissant de billets de banque qui terminait la scène d'un autre film célèbre http://www.amazon.fr/M%C3%A9lodie-en-so ... n+sous+sol . :wink:
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21184
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 03 Mar 2016 17:00

super Ajr,

moi j'attends mes comply aussi. Ils sont épatants ces petits jimo... ! et quel naturel dans le haut du spectre, quelle dynamique, dommage que le grave soit un peu trop présent à mon goût, sur de l'electro c'est vraiment un peu trop.. mais comme j'écoute quasiment que du classique ou du jazz pas de souci à ce niveau là, on va dire qu'un piano a une belle assise, c'est un poil coloré mais ça ne dérange pas pour une écoute plaisir.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 3807
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes

Message » 03 Mar 2016 18:16

Bonsoir,

Comme je viens de me faire une petite "séance" crêpe de froment il y a quelques minutes, je dirais que mon Velvet équivaudrait à une crêpe au sucre et les Jimo à une autre accompagnée d'un excellent sirop d'érable. :wink:

Quant au grave, peut-être est-ce parce que je me suis servi de l'EQ du DX50, ou parce que je m'y suis habitué ? En tout cas, il ne me dérange plus, y compris lorsque j'avais brièvement essayé les Jimo sans aucune égalisation sur l'ampli de casque Creek.

Avec le iBasso, je leur avais pourtant infligé Massive Attack (Collected), Snow Patrol (Open your Eyes), Eric Bibb (Friends) et la BOF de Drive. Et, Diana Krall dont il semble qu'ils permettent même d'entrevoir les plus belles jambes du jazz. :oops: :wink:

En revanche, comme tu l'avais souligné et en particulier parce qu'avec l'âge j'écoute désormais davantage de musique baroque. La reproduction des cordes et d'autres instruments provoquent un plaisir dont je ne me lasse pas.

Maintenant, afin de pouvoir vérifier si les Comply S sont préférables, j'attends tranquillement de devoir remplacer la paire utilisée en ce moment par le modèle sport.

Enfin, pour vos CR avec hyucca et Pierre pour nous les proposer :thks: :wink: , je ne vous remercierai jamais assez d'avoir débroussaillé le chemin qui m'a conduit à ces merveilleuses petites choses. :D


Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21184
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 03 Mar 2016 21:38

Bonsoir,

Pour en avoir le cœur net et de compléter les informations susceptibles d'intéresser d'autres éventuels candidats à l'achat des Jimo, je les ai donc branchés sur la petite chaîne Hifi constituée d'un lecteur CD Rega Planet, des amplis Rega Mira 2 et ampli de casque Creek.

Comme source d'évaluation je choisis le CD des Diapason d'Or de février 2009 et un autre de même origine qui comporte - Quinze prises de son de rêve -.

Du premier, je ne pensais extraire que les pistes qui avaient permis aux Algiz de démontrer leurs très grandes qualités de reproduction des masses orchestrales, en l'occurrence, l'andante sostenuto de la symph. n°1 de Brahms (Philh. de Berlin/H. von Karajan) et, surtout l'extrait qui m'avait conduit à suspecter que les Algiz avaient été surtout fabriqués pour reproduire le - Sans soleil - de M. Moussorgski interprété par Evgueni Nesterenko (basse) et Vladimir Kraïnev (piano).

Cependant, comme il y a également deux autres extraits très intéressants, notamment - Le jour Rayonne - de Tchaïkovski par Marjana Lipovsek et la pianiste E. Leonskaja qui n'avait pas vraiment réussi aux Algiz sur la voix de la mezzo-soprano. Ainsi que le piano d'Alexandre Tharaud/Eric Le Sage interprétant - Morceaux en forme de poire -. Je débute l'écoute par Eric Satie et je constate que le piano est effectivement un peu sombre. En revanche, sur le morceau suivant (Bach, concerto italien par F. Gulda), cette caractéristique présente à mon avis un bel avantage.

Aussi, si je n'ai pas retrouvé les mêmes sensations à l'écoute de l'extrait symphonique (différenciation inférieure des pupitres d'instruments/sensation d'espace inférieure) cité et si les Jimo proposent une voix de basse moins riche sans paraître cependant réduite chez Moussorgski. Le Tchaïkovski que les Algiz pouvait rendre un peu pénible devient exquis à entendre.

Encore un peu d'Onslow (sonate pour violon et piano op.16) confirme que ces deux instruments peuvent être également bien équilibrés.

Quant au CD des 15 prises de son de rêve que je connais parfaitement pour l'avoir très souvent utilisé, je le parcours du début à la fin. Ecoute qui en l'état et sans égalisation, confirme encore la très légère mise en avant du grave qui peut avoir comme avantage d'apporter un soupçon d'espace et de chaleur qui n'est pas désagréable, appréciable lorsque l'enregistrement n'est pas parfait et qui pourrait être très apprécié par certains.

Enfin, mais comme tu l'avais déjà indiqué, les positions des chanteurs de l'extrait des Contes d'Hoffmann D'Offenbach sont forcément plus resserrées qu'elles pourraientt l'être sur des circum de type ouvert et l'image moins haute et profonde que ce que j'obtenais avec les colonnes Dynaudio Contour 3.0.

Pour autant, très beaux pianos dans la sonate D784 de Schubert par Abdel Rahman El Bacha et concerto n°2 de Beethoven par Jos Van Immerseel.

Comme j'ai de l'espace libre sur la micro-SD de 128 Go du DX50, je vais d'ailleurs ripper la plupart des pistes de ce CD du Hors série Diapason n)25.


Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21184
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 04 Mar 2016 11:37

Bonjour,

Bien qu'un tel exercice n'ait probablement pas été prévu par ceux qui ont conçu les Jimo dont les objectifs étaient de plutôt prendre en compte les conditions habituelles auxquelles ils sont destinés. Arbitré par le trio Rega et Creek, j'ai proposé un nouveau duel aux Kennerton.

Lorsque vous saurez que l'adversaire se nommait Focal Spirit Professional, inutile d'ajouter la tâche pourrait être difficile.

Ce que confirme le résultat après avoir utilisé les extraits du CD des Diapason d'or 2009.

Déjà, avec le circum Focal, le piano qui interprète les morceaux en forme de poire d'Eric Satie, révèle un fruit mûr, visuellement :wink: très coloré, subtilement odorant et bien juteux. Avec les Jimo, bien qu'encore juteuse, couleur et parfum révèlent que la poire est un peu trop mûre et donc, forcément légèrement moins ferme.

Le piano du Concerto italien de J-S Bach par Friedrich Gulda est beaucoup moins différenciable du premier sur les Jimo qu'il ne l'est avec le Spirit Pro.

La situation est identique avec le troisième piano joué par E.Leonskaja accompagnant Marjana Lipovsek dans - Le jour rayonne - de Tchaïkovski (Orfeo).

Quant à la reproduction de la voix de basse d'Evgueni Nesterenko, bien que ne pouvant pas davantage provoquer d'importantes critiques que tout ce qui a précédé à l'endroit des Jimo, perdant quelques détails et subtilités en route, elle paraît avoir été captée d'un peu plus loin.

Verdict, qui s'il peut paraître cruel, n'enlève cependant absolument rien aux excellentes performances des Jimo, dès lors qu'on considère qu'il s'agit d'IEM et qu'on replace les choses dans leur contexte.

Car, amha, tant en utilisation nomade et encore moins sédentaire, il sera très difficile à des intras de pouvoir venir concurrencer les casques à arceau performants sur le seul critère de la qualité de la reproduction sonore.

Mais, vu le très important saut qualitatif qui nous a été proposé depuis quelques années par certains IEM. Les Earsonics Velvet (à un degrés moindre) et le duo Kennerton Algiz/Jimo, étant sur la bonne voie. Qui sait si l'avenir ne viendra pas contredire cet avis exprimé aujourd'hui ?


Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21184
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 14 Mar 2016 18:49

Bonsoir,

Comme j'avais constaté que l'orifice de l'embout Comply de gauche qui entre dans le conduit auditif, avait conservé une forme ovale (elle est ensuite revenue à la normale) et légèrement réduite à la suite de mon utilisation dominicale, j'ai donc entrepris de remettre les tri-flange d'origine que j'ai utilisés ce matin et cet après-midi.

Déjà, bien que je passe un coton tige chaque jour dans chaque oreille, j'ai constaté qu'il y avait un peu de cérumen, notamment et puisque mes Comply n'ont pas de protection, au niveau de la grille qui empêche une éventuelle intrusion.

Sur ce et parce que j'imagine que cette présence doit probablement altérer les performances, je vérifie mon Velvet dont les grosses canules ne sont pas protégées et je constate que deux ou trois "boulettes" sont venues se positionner devant les deux petits évents présents de l'une et de l'autre. J'ai donc recours au petit outil de nettoyage fourni par Earsonics ( http://www.earsonics.com/store/catalog/ ... e3aea56b5f ) pour ôter les petits intrus jaunes.

Aussi, ce matin, les Jimo étant au summun de leur possibilités avec les tri-flange (comme ils auraient d'ailleurs dû l'être avec les Comply neufs :wink:) , légèrement mais cependant de façon très perceptible, je constate que le son paraît avoir gagné en présence, détails et ampleur.

Si je me souviens bien, légère différence en faveur des tri-flange que j'avais déjà soulignée.

Puisque les Comply M médium et tri-flange conviennent tout à fait à mes conduits auditifs, je recherche les hypothèses qui pourraient conduire aux différences que j'entends :

- la longueur plus importante des tri-flange permet une meilleure proximité son/système auditif ?

- la composition interne des Comply aurait-t-elle un effet amortissant sur le signal sonore ?

- le silicone serait-t-il préférable à la mousse ?

En tout cas, avec les quatuors à cordes de Beethoven, dont j'ai écouté quelques opus et plus particulièrement le n°15 hier et de nouveau ce matin. J'ai le sentiment d'avoir pris place plus près des musiciens et, hormis un supplément de détails et vraisemblablement d'harmoniques, cordes et interprétation paraissent avoir gagné un supplément de sensibilité et d'âme.

Enfin, comme je ne sors plus désormais sans les Jimo et m'inspirant de ce que propose le Velvet dont j'utilise d'ailleurs la housse avec les Kennerton,. Je suggère deux améliorations : une housse identique, mais légèrement plus grande et, surtout, de petites gaines à mémoire de forme en plastique qui maintiendraient mieux le câble derrière l'oreille. :idee:

Et dans ce cas, si je reprends une notation récemment utilisée par leur importateur pour d'autres produits, les Jimo n'auraient plus :love: :love: :love: , mais :love: :love: :love: :love: . :wink:


Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21184
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 14 Mar 2016 19:55

Bonsoir "ajr",
J'utilise aussi les Jimo tous les jours; il n'y a pas de doute, ils sont simplement bien!

Tu parles des Comply que tu utilises, tu donnes la taille, voire la couleur, mais pas le modèle.
Comme tu fais du footing avec, tu dois avoir pris des "sport" ? Je ne les ai pas essayés car ils me semblent plus "granuleux" et surtout longs.
J'imagine que, puisque tu peux utiliser les tri-flanges, cela ne te gêne pas d'avoir un "machin" dans le conduit auditif. Mais il se peut que tes oreilles réagissent en produisant un peu plus de "cire humaine" (authentique, signé ma voisine!).
De mon côté, je ne supporte pas, et comme je ne suis pas le seul, Comply propose les "Comfort". Ils ne pénètrent pas dans le conduit, ils se calent à l'entrée.Leur forme de 1/2 sphère et leur matière un peu collante en font d’excellents bouchons que je ne sens plus au bout de quelques minutes. Bon, c'est sûr que ce n'est pas le modèle qui convient pour le sport. Pour de la marche, ils ne bougent pas, et au lit encore moins...

Le site Comply présente les différents modèles et leur destination.
http://www.complyfoam.com/products/store/

La 2ème commande que j'ai faite sur le site est arrivée vite: cde le 1-3, réception le 11-3. Port 8USD

Bonnes écoutes
Avatar de l’utilisateur
hyucca
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 518
Inscription: 12 Mai 2014 17:36
Localisation: Orléans
  • offline

Message » 14 Mar 2016 21:27

Bonsoir,

Si j'avais également commandé des Comply S, je ne les ai pas encore testés et je n'ai utilisé qu'un Comfort bleu et un rouge de taille M (aspect très sympa qui fait gagner trois secondes au moment de la pose :wink: ). Mais, ne serait-ce que par curiosité, je devrais évidemment essayer les Sport prochainement.

Toutefois, tenant compte des différences que j'entends et même si pour bien faire, il faudrait tester deux Jimo équipés de tri-flange et Comply, je me demande encore si cela ne pourrait pas tout simplement provenir d'une des trois hypothèses évoquées tout à l'heure ? Ou, des trois ? :wink:


Bonne soirée.


* de fait, je ne sens plus les tri-flange à l'arrêt et assez peu en mouvement.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21184
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 06 Avr 2016 17:29

Bonsoir,

Comme je viens de remplacer les embouts tri-flange d'origine des Jimo par les Comply S, je viens indiquer ce qu'en pensent mes oreilles.

Très faciles à poser, tout comme avec les Comply Comfort, on doit cependant utiliser un outil rond pour permettre à l'orifice de retrouver sa forme normale. Si je les ai trouvés un peu plus simples à positionner que les Comfort dans mes conduits auditifs, je n'ai pas vraiment trouvé de différence audible et comme je n'ai pas pratiqué d'exercices qui auraient pu les déplacer, j'évoquerai ce point lorsque ce sera le cas.

Quant à la qualité sonore en n'ayant utilisé que des fichiers Flac issus de CD de Diana Krall, je persiste à penser que les tri-flange d'origine permettent d'accéder à de meilleures performances générales.

Evidemment, à confirmer avec d'autres extraits musicaux, dans d'autres situations d'utilisation et, si possible, avec d'autres avis d'utilisateurs.


Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21184
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 06 Avr 2016 19:53

Bonsoir André,

Michel (hyucca) a eu la gentillesse de m'offrir des embouts Comply et je dois dire que personnellement, je les préfère à tous points de vue à n'importe lequel des embouts livrés d'origine avec les Jimo ou les Algiz
Je gagne considérablement en confort et sur le plan tonal, je trouve que globalement, tout est un petit peu plus mat et plus précis.

J'aime beaucoup.

Merci encore Michel :thks:

Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3708
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 07 Avr 2016 10:29

Bonjour,

Pierre, supportes-tu les tri-flange ? :D

Parce que si c'est effectivement ce que j'avais également constaté comme différence entre les modèles Comfort et les tri-flange d'origine. Les tri-flange m'offraient un environnement sonore vraisemblablement plus riche. D'où, d'ailleurs, les différentes hypothèses sur les matières et formes utilisées, évoquées le 14 mars dernier.

Autre constat, à confirmer comme souligné hier, les S paraissent se comporter un peu différemment et, vraisemblablement moins bien que les Comfort du point de vue sonore (passant des tri-flange au Comly S j'ai été un peu déçu du résultat).

Tenant compte que nous n'avons pas tous les mêmes conduits auditifs et que j'ai vraisemblablement la chance que les miens supportent tout à fait bien toutes les formules d'embouts disponibles. Je vais donc poursuivre les essais qui me permettront peut-être de répondre aux questions que je me posais lors du post évoqué.

Puis, comme il m'avait été indiqué que des embouts en mousse devraient être disponibles pour le Velvet début avril, je vais donc contacter le Service client Earsonics et poursuivre d'autres essais avec ceux-là.

En tous cas, en compagnie de Diana Krall, régal quotidien depuis quelques jours avec ces Jimo : la voix, le piano. :love: Mon système auditif manquant malheureusement d'imagination, il ne manque que les jambes. :hehe:


Ce sera peut-être avec le futur modèle Almo suggéré à Kennerton par cleriensis ? :wink:


Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21184
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline



Retourner vers Casques et écouteurs nomades

 
  • Articles en relation
    Dernier message