Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Tous sur les casques et écouteurs

Les intras Kennerton

Message » 04 Juin 2015 10:19

Bonjour à tous,

Vasily nous a présenté la gamme des intras Kennerton, qui comme le reste des produits Kennerton sont bien placés au niveau tarif. (dans casques sédentaires).

casques-sedentaires-f1483/casques-kennerton-fischer-audio-inside-t30059943-165.html

Ils sont présents sur le site de Pierre, le Algiz par exemple:

http://www.casques-headphones.com/balad ... algiz.html

Utilisateur de SM 64 Earsonics, je me suis demandé si la forme différente des Kennerton signifie l'emploi d'une autre technologie que les "armatures équilibrées", par exemple des micro-drivers du type des casques (membrane et aimant); Vasily parle d'ailleurs de diaphragmes dont la taille (8 et 10mm) laisse penser que ce ne sont pas des armatures qui sont employées.

Qu'en est-il exactement ? Innovation ou seulement évolution et quels avantages ?

J'avais cru comprendre que les micro-drivers avaient été abandonnés au profit des armatures qui permettraient un meilleur ajustement de la signature.

Je ne connais que Maxell qui propose des intras à doubles drivers dynamiques ou mixte avec une armature équilibrée. Peu diffusés ?

http://www.mbymaxell.eu/fr

Je n'écris pas suffisamment bien l'anglais pour questionner directement Vasily..... Quelqu'un se dévoue? Pierre par exemple ? :thks:

Bonnes écoutes
Avatar de l’utilisateur
hyucca
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 518
Inscription: 12 Mai 2014 17:36
Localisation: Orléans
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Juin 2015 10:19

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Juin 2015 12:12

Bonjour à tous,
Bonjour Michel,

Bonne idée que l'ouverture de ce fil dédié aux intras Kennerton dans la bonne rubrique.
Merci ! :thks:

Personnellement je n'y connais absolument rien en intra aussi j'ai tout à apprendre de vous tous.
je veux bien tenter de poser vos questions à Vasily, Michel, mais pouvez-vous s'il vous plait me préciser ce que vous entendez par "armatures équilibrées" ?

Merci !

Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3708
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 06 Juin 2015 13:54

Bonjour,

Pierre :D , avec toute la prudence requise de la part d'un néophyte en la matière, sont nommés - armature équilibrée - les transducteurs qui n'utilisent pas des membranes de type traditionnel avec aimant, mais, des lamelles et aimants.

C'est en tous cas, ce qui m'avait été indiqué chez Earsonics lorsque j'avais demandé comment fonctionnaient ces IEM.

Toutefois, comme il m'avait également été indiqué qu'un choc violent pouvait déplacer les aimants, ce qui pourrait provoquer buzz ou grésillement sur certaines fréquences (probablement parmi celles que le transducteur reproduit). J'en ai déduit que les pièces de ce type de transducteur sont agencées de façon très différentes à celle d'un transducteur utilisant une ou plusieurs membranes dynamiques avec aimant.

D'ailleurs, comme de très nombreux modèles disposent désormais de coques transparentes, il est très facile de voir la forme et le nombre des transducteurs qui sont présents dans ces IEM.

Enfin, puisque ma petite-fille arrive le 16 par avion de Toulouse pour une semaine et, comme je ne pourrai donc malheureusement pas passer par Nîmes comme prévu. Afin de parfaire ta spécialisation. :wink: Si cela t'intéresse, c'est avec plaisir que je pourrais t'expédier mon Velvet. :idee:


Bon week-end.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21192
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 08 Juin 2015 11:47

Bonjour André,

Merci pour les infos !

Merci également pour ta proposition de me prêter ton Velvet.
Ecoute, je veux bien oui !
Ça me fera une très belle référence pour comparer les intras Kennerton.

En retour, si tu es OK, je te le retournerai avec une paire de Kennerton Algiz, afin que tu les écoutes et que tu me dises comment tu les situes par rapport au Velvet...

je vous le dis, j'ai tout à apprendre en termes d'intras-auriculaires !

Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3708
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 08 Juin 2015 13:42

Bonjour,

Pierre, je vais donc préparer l'envoi. C'est à dire, IEM, embouts et tournevis spécial qui permet de modifier le filtre (progressif avec trois modes proposés) en fonction d'une utilisation particulière ou de la préférence de l'utilisateur.

Puis, d'autant que l'adaptation à l'écoute et au positionnement des embouts est généralement beaucoup plus long avec des intras qu'avec un casque traditionnel. Comme tu le préconises très régulièrement lorsque tu envoies un casque en prêt. Tu pourras prendre le temps nécessaire pour tirer le meilleur des performances que le Velvet est capable de fournir.

Parce que si le neveu auquel je les avais fait essayer a eu la chance de pouvoir obtenir un très bon résultat d'emblée (il est vrai que j'étais à côté et que j'avais facilité la manœuvre :wink: ). Pour ma part, il m'a fallu plusieurs jours avant qu'il ne me donne entière satisfaction.

En retour, je te remercie pour ta proposition qui va également me permettre de progresser dans un domaine que je ne découvre pas vraiment, mais dont je n'avais jamais exploré le HDG. :thks:


Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21192
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 08 Juin 2015 22:05

Super deal !

Merci André. :thks:

Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3708
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 11 Juin 2015 9:42

Bonjour Pierre,

Velvet dans sa boîte et MP. :D


Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21192
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 12 Juin 2015 11:24

Bonjour André,

Merci beaucoup ! :thks:

Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3708
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 28 Juin 2015 19:57

Bonjour à tous,

J'ai, grâce à André, :thks: pu comparer les intras Kennerton Algiz aux excellents Velvet de Earsonics.
Comme vous le savez, mes connaissances en intras sont extrêmement limitées mais aujourd'hui, et une fois encore merci André, j'ai au moins dans l'oreille une référence autre que les intras kennerton !
Je ne ferai aucun commentaire d'écoute, parce que mon statut d'importateur / revendeur de la marque Kennerton me laisse penser qu'il vaut mieux que je reste discret.
Ceci étant dit et vu qu'à présent je peux mieux situer les Algiz sur leur créneau de marché, puisque je les ai longuement comparés aux Velvet qui coûtent 65% plus chers, je suis prêt à entamer une campagne de prêts à qui le voudra.
Vous les faire tester et attendre vos retours ici, sera bien plus crédible et enrichissant pour tout le monde, que toutes les lignes de bla bla bla que je pourrais poster.
Donc, la liste est ouverte et les prêts peuvent démarrer à votre convenance !

Encore merci André. :thks:

Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3708
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 29 Juin 2015 8:55

Bonjour,

Pierre, je te remercie à mon tour pour l'envoi des IEM Algiz qui sont arrivés samedi matin. :thks: :D

Pour le moment et, comme cela s'était produit au début avec le Velvet, je n'ai pas encore trouvé le bon positionnement ou, vraisemblablement, les bons embouts adaptés à mes conduits auditif.

Bien que les embouts installés paraissaient les plus appropriés. En raison d'une grande discrétion du grave, j'ai testé les embouts plus grands sans succès (trop grands). Je pense que ceux en mousse pourraient mieux s'adapter.

Néanmoins, les deux sessions d'écoute effectuées en alternance avec les Algiz, Velvet et modestes Beyer DTX-101, m'ont permis de constater certaines spécificités intéressantes des uns et des autres.

Cela dit, et, ceux qui ont davantage d'expérience dans le domaines des intras pourront probablement le confirmer. En tout cas le Velvet en utilisation mode 2 (balanced). Les IEM utilisant des transducteurs multi-voies installent l'auditeur au plus près de la scène et des instruments, sont de vrais instruments de dissection.

Même si certains utilisateurs d'IEM Earsonics indiquent les utiliser pendant plusieurs heures d'affilée avec satisfaction et sans problème particulier. Il me semble donc que ce qui est un avantage en certains cas et avec certains enregistrement très bien effectués, pourrait devenir un peu éprouvant à la longue.

Cela ne me gêne pas vraiment, puisque mes sessions d'écoute en balade ne sont jamais très longues, ou que dans ce cas, je prévois plutôt un casque traditionnel à arceau*.

Quant aux IEM avec transducteurs dynamiques, l'écoute est forcément plus globale puisqu'une seule membrane produit tous les registres sonores. Ce qui, à l'instar des HP large bande, peut offrir une plus grande cohérence sonore sur les fréquences auxquelles l'oreille humaine est la plus sensible.


Bonne journée.


* A ce sujet, comme le très séduisant Momentum OE ne me convient pas vraiment en raison d'un grave trop appuyé. Un Focal Spirit Professional est en cours de livraison pour le remplacer.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21192
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 29 Juin 2015 20:48

Bonjour,

En raison des particularités des conduits auditifs de chaque utilisateur et des difficultés qui peuvent survenir au moment de trouver les bons embouts. Ce qui légitime parfois la décision de se lancer dans la conception d'embouts sur mesure (custom), mais, ce qui ne va pas non plus sans éventuels problèmes ultérieurs (difficulté de revente). Le bon fonctionnement d'IEM peut parfois être assez compliqué.

Comme je le pressentais, d'autant que plusieurs jours avaient été nécessaires avant que je maîtrise très bien le positionnement des embouts du Velvet. Le comportement des Algiz a été littéralement transformé lorsque j'ai remplacé les embouts qui l'équipaient à leur arrivée par ceux en mousse (de forme ?).

D'ailleurs, alors que l'utilisation des premiers embouts pouvait fortement laisser en douter, la seule écoute du début de - Langue de bois - du CD - Embarquement immédiat - de Claude Nougaro, permet de constater que l'Algiz délivre bel et bien du grave.
Tout comme le début de la 32ème sonate pour piano de Beethoven en sa version Mirror Canon. Grâce aux embouts en mousse et à la meilleure adaptation qu'ils permettent avec les conduits auditifs, on retrouve enfin le piano.

Quelques extraits musicaux plus tard (voir liste en post-scriptum), on constate que le plaisir auditif que propose ces IEM Kennerton est bien supérieur à que ce qu'offrent, par exemple, les Beyer DTX-101 qui sont toutefois loin de démériter, en particulier si on tient compte de leur prix.

Certains fichiers inécoutables avec les premiers embouts employés retrouvent toutes leurs qualités, tout leur charme, une assise spectrale précédemment évaporée en raison de probables fuites acoustiques dues à leur mauvaise adaptation.

Aussi, maintenant que je suis parvenu à trouver les bons embouts parmi ceux proposés, la prochaine session d'écoute pourra aborder le fonctionnement de l'Algiz avec plus de précision.

En attendant, bonne soirée à tous les amateurs d'IEM.


PS: fichiers Flac (16 bit/44,1 khz)/ iBasso DX50.

- Ray Charles/Dee Dee Bridgewater - Preciuos thing -. Ray sings, Basie swings.
- Alison Krauss & Union Station.
- Robert Plant/Alison Krauss : Raidsing sand.
- Natalie Merchant : the Peppery man -
- Vinicius de Moraes; Live in Buenos Aires.
- Claude Nougaro: Embarquement immédiat.
- Snow Patrol : Eyes Open.
- Blue Coast Collection.
- Sara K : All your love, Vincent, water falls.
- Michel Petruciani/ S. Grapelli : Flamingo.
- BOF Drive.
- J. Brel : Voir un ami pleurer, Jojo.
- Rokia Traoré : M' Bito, deli.
- Patricia Barber : Cafe blue et Mythologies.
- Pink Floyd : Money, Time.
- Krinstin Korb : Mrs Pinocci's Guitar.
- Eric Bibb : Friends.
- Christy Baron : Take the A train.
- Flûte de Pan et orgue. Marcel Cellier.
- Akitishi Igarashi : Here at Last : Thought about you.
- Françoise Hardy/J. Dutronc : puisque vous partez en voyage.
- Mare Nostrum *.
- Chopin : Etudes et Préludes (Nikolai Lugansky).
- Chopin : Nocturnes (Pascal Amoyel)*.
- Mozart : concertos pour piano (Maurizio Pollini).
- Bach : concertos for oboe (Marcel Ponsele).
- Canteloube : Chants d'Auvergne (Maria Bayo).
- Marin Marais : viole de gambe : sonate n°1 en la mineur.
- Cecilia Bartoli : Gluck.
- Vivaldi : concertos pour deux piccolos.
- Vivaldi : Concertos pour violons. La Folia*.
- Debussy : Préludes (J-E Bavouzet).
- Richard Strauss : vier letze Lieder (Renée Fleming).
- Moussorgski : Ivo Pogorelich : la grande porte de Kiev.
- Berlioz : Les nuits d'été (V. Gens).
- Beethoven : sonate n°32 pour piano (Mirror Cannon).

* enregistrements réalisés par Igor Kirkwood.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21192
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 30 Juin 2015 11:08

Bonjour,

Tout à l'heure, de retour d'une petite balade matinale, j'ai repris l'essai des Algiz, avec comparaison avec le Velvet, avec une première salve de quelques-uns des fichiers signalés.

Avant de passer à ce que je constate, je signale que les impédance et sensibilité de ces IEM Kennerton nécessitent d'augmenter le niveau sonore dans de grandes proportions en comparaison d'autres casques. Exemple, si le niveau employé avec le Velvet et le Beyer DTX-101 est d'environ 200 pour le premier et 190 pour l'autre. Avec l'Algiz il est obligatoire d'évoluer au dessus-de 230 sur le iBasso DX50 (pratiquement au niveau du Beyer DT911 250 ohms).
Cela ne pose pas de problème particulier, si ce n'est à veiller à bien réduire le niveau avant tout changement de casque.

Noté sur 10 en tenant compte de critères tels: largeur de la bande passante, naturel des timbres et des voix, qualité des fréquences grave, médium et aigu, image sonore, plaisir d'écoute, voici la note que j'attribue aux Algiz et Velvet pour chacun des extraits musicaux écoutés.


- BOF Drive : Oh, my Love : 6 - 8. Ce fichier n'est vraiment pas fait pour l'Algiz en raison d'une voix féminine très désagréable.
- Chopin : Etude n°11 par Nikolai Lugansky : 7,5 - 7.
- Natalie Merchant : The Peperry Man : 7,5 - 9. Très belle reproduction, mais, moins spectaculaire que celle proposée par le Velvet.
- Canteloube : Chants d'Auvergne (Maria Bayo) : La Délaissado : 8 - 8.
- Flûte de Pan et orgue : Doina lui Petru unc : 8 - 8,5.
- Vivaldi : concerto pour deux mandolines (La Folia/Calliope) : 8 - 8.
- Bach : concerto for oboe (Marcel Ponsele) : 8 - 7.
- Berlioz : Nuits d'été (Véronique Gens) : 8 - 8.
- J-B Lully : BOF Tous les matins du monde - Marche pour la cérémonie des turcs - : 7,5 - 7.
- Mozart : Une soirée chez les Jacquin (Gilles Thome/Zig Zag) - Liebes Manndel, wo ist's Bandel K441 - : 8,3 - 8.


Toutefois, si des notes identiques peuvent laisser penser que les deux IEM comparés offrent exactement la même reproduction sonore. Ce n'est pas tout à fait exact, car des différences existent bel et bien au sein de celles-ci.
En conséquence, tandis que je peux apprécier le caractère des Algiz et des Velvet malgré leurs approches différentes. Il est certain que d'autres noteront mieux ou plus sévèrement, alternativement ou globalement l'un ou l'autre de ces deux IEM.

Ainsi, en raison des moyens tout à fait particuliers mis en œuvre pour la fabrication du Velvet. Trois voies et transducteurs de type à armatures, contre transducteur électrodynamique. Sans qu'il paraisse dopé le moins du monde, comme l'est par exemple celui du Sennheiser Momentum OE. Le grave des Earsonics est plus franc et percutant que celui des Algiz qui n'est cependant pas intrinsèquement déficient, loin de là, mais plus rond.
De la même façon que si l'aigu du Velvet sonne avec plus de vigueur, c'est avec moins de douceur et de délicatesse que celui du Kennerton.

D'ailleurs, pour reprendre une image employée lors de l'écoute des deux pistes - Time - et Money - du célébrissime Dark side of the Moon des PF. Avec le Velvet, on a l'impression d'être à l'intérieur de la pendule ou de la caisse enregistreuse. Tandis avec l'Algiz, on consulte l'heure et on est à la place de la caissière (ce qui n'est pas plus mal, si elle est jolie et qu'on est sur ses genoux). :wink:

Donc, deux approches techniques et acoustiques différentes de la reproduction sonore avec:
Un Velvet privilégiant la précision, la proximité avec instruments, interprètes et une scène sonore au cordeau. Globalement, que je préfère avec du Jazz ou de la musique de variété qu'avec du classique.
Des Algiz, très cohérents, plus délicats dans le maniement des timbres.

Les défauts que je leur attribuerais:

Velvet : des timbres pouvant paraître très légèrement rêches, légèrement simplifiés à l'occasion.
Algiz : un fréquent chuintement sur les voix.

Question confort : comme il est tributaire du choix des embouts et de leur plus ou moins grande compatibilité avec les conduits auditifs de chacun d'entre-nous. Je me bornerai donc à signaler que les Earsonics sont plus facilement maintenus grâce à la présence de la partie réglable du câble qui passe derrière l'oreille.
Pour les raisons techniques indiquées par Vassily, que le câble du Kennerton est d'un diamètre plus important et un peu plus lourd que ce qu'on a l'habitude de trouver d'origine sur des IEM (ce n'est toutefois pas le câble d'un Grado à arceau).

En attendant de compléter le tableau des notes attribuées lors d'une dernière session d'écoute.


Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21192
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 30 Juin 2015 18:14

Bonsoir,

Pour cette probable dernière session d'essai des Kennerton Algiz et de leur comparaison avec mes Earsonics Velvet, je suis passé sur une petite chaîne Hifi constituée du lecteur CD Rega Planet et de l'ampli Mira, sur laquelle se trouve l'ampli de casque Creek.

Cette fois, j'utilise donc directement les CD que je connais très bien, ainsi que quelques extraits de CD Diapason d'Or que voici :
- Vivaldi : concerti pour hautbois, basson et cordes. Alfredo Bernardini, l'Armonia e l'Inventione (Astrée/Auvidis).
- Kari Bremnes : Svarta Bjorn , piste 1.
- Sara K & Chris Jones - Live in Concert -, All your Love et Water falls.
-Diapason de décembre 2013 : Brahms, sonate op.120. Lise Berthaud (alto) et Adam Laloum (piano). Bach, allegro BWV 998. Michael Form (flûte à bec) et Dirk Bömer (clavecin).
-Diapason de mai 2011 : sarabande de la suite pour violoncelle n°3. Ophélie Gaillard). Bach, Mare Nostrum (Ich ruf zu dir Herr Jesu Christ.

Donc, à part peut-être un peu le CD de Sara K, rien de spectaculaire, mais des enregistrements très bien réalisés qui permettent de vérifier la justesse de la reproduction sonore des transducteurs.

En alternant à chaque fois entre les Kennerton et Earsonics, je commence par les Algiz, faisant suivre immédiatement après une écoute du Velvet.

Et là, je dois dire que les prestations des Algiz sont bien meilleures que celles proposées par le Velvet. Les timbres sont plus justes, la musique avance en souplesse, tandis que les Velvet paraissent bien secs et minces.

Toutefois, comme ses Earsonics ont de la ressource technique, je passe du mode -balanced- 2 en mode 3 -warm- et je reprends les comparatifs.

Néanmoins, si le passage au mode warm réchauffe le message des Velvet, je trouve qu'il provoque un effet qui ne me convient pas vraiment. Aussi, le filtre étant progressif, j'opte pour le réglage intermédiaire entre les modes 2 et 3.

Et là, grâce à cette confrontation avec l'Algiz, je retrouve une signature sonore qui me convient beaucoup beaucoup mieux. :zen:

C'est donc dans ces dernières conditions, reprenant les mêmes extraits musicaux, que j'entreprends un dernier set sur une surface verte qui n'est pas malheureusement pas végétale.

Le match s'est de sorte rééquilibré. Sur le CD Vivaldi, je donne cependant encore un léger avantage aux IEM Algiz. Kari Bremnes = léger avantage Algiz. Sara K & Chris Jones = égalité. Sonate pour alto et piano de Brahms = avantage Algiz. Bach, flûte à bec et clavecin = avantage Algiz. Bach, suite pour violoncelle n°3 = avantage Algiz. Bach, Mare Nostrum = avantage Velvet.

Au final, ma femme me demandant mon verdict, je lui indique que je préfère la reproduction sonore proposée par les Kennerton Algiz. Ce à quoi elle ajoute en bonne ménagère: je suppose qu'ils sont moins chers ! :wink:

Effectivement, puisque les Velvet m'ont coûté un peu moins de 580€ livrés (PPI 699€) et que le PPI des Algiz est de 460€.

Cependant, et en tout cas pour mes conduits auditifs, le port du Velvet est plus confortable et se fait moins sentir en situation statique.

En tout cas, parce que si j'utilise ce genre de casque depuis l'origine des walkman, je n'avais jamais eu d'écouteurs du niveau de performances que proposent ces Kennerton Algiz et Earsonics Velvet.

Un très grand merci à Pierre :thks: pour m'avoir proposé de tester ce casque Kennerton qui m'a permis de compléter mon expérience dans le domaine des IEM de grande qualité acoustique et de franchir un grand pas dans la connaissance de ce qu'ils sont capables de proposer.

Enfin, comme disent nos amis britanniques ; last but not the least, cette comparaison m'a également permis d'étalonner le Velvet par rapport à un talentueux concurrent et, grâce à cet Algiz, de trouver le réglage de son filtre progressif, que je considère comme étant le compromis qui me convient le mieux.


Bonne soirée.


NB: si sur les forums américains on peut lire que les IEM Earsonics ont la réputation d'offrir une reproduction sonore un peu sombre. Formule que je ne reprendrais pas à mon compte, en tout cas, à l'égard du Velvet. En revanche, si le Kennerton Algiz délivre des sonorités riches, consistantes, souples et délicates. Sans toutefois mettre à aucun moment en exergue les grave et bas-médium. Je trouve son message musical un peu plus sombre que celui du Velvet (réglage entre modes 2 et 3).
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21192
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 01 Juil 2015 18:45

Bonjour à tous,
Bonjour André,

Merci beaucoup pour le temps que tu as consacré à l'écoute des Algiz et à leur comparaison avec tes Velvet.
Tu nous enrichis de ton expérience et j'en suis personnellement ravi.
Il est à présent plus facile de se faire une idée de ce que peuvent donner, musicalement parlant, les Algiz et de mesurer, pour le moins, qu'ils semblent être plutôt bien placés en tarif comme en prestations musicales.

As-tu eu le temps de les essayer avec les deux jeux de canules ?

Quoi qu'il en soit, je te sais gré de ton retour et surtout de cette merveilleuse liste de très belles musiques !

Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3708
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 01 Juil 2015 21:47

Bonsoir,

De retour d'une petite balade digestive, le Focal Spirit Professional arrivé ce matin venant de boucler sa dixième heure de rodage, je jette une oreille pour vérifier s'il est encore meilleur qu'en sortie de son écrin d'origine.

Puis, comme les Algiz et Velvet ne sont pas loin, j'entreprends d'écouter tout ce petit monde sur deux extraits présents sur le CD des Diapason d'Or de février 2008.
L'un certainement très peu connu mais qui permet de vérifier le placement des instruments dans l'espace, ainsi que la cohérence générale du signal sonore. En l'occurrence le début de Prisme/Incidences de Jarrell, interprété par des solistes et l'orchestre de la Suisse romande.
Le second, probablement plus célèbre, le fameux - If love's a Sweet Passion - tiré de Fairy Queen de Purcell (J-E Gardiner/Archiv).

Commençant par le Focal SP encore quasi neuf et Jarrell, l'équilibre spectral se révèle être bon, tous les instruments sont bien en place et sonnent avec des timbres paraissant justes. Assez bel espace sonore pour un casque de type fermé. Purcell est également très bien traité, tant en ce qui concerne les instruments que les voix féminines et masculines.

Passons au Kennerton en utilisant les deux mêmes extraits dans le même ordre. Si la scène sonore s'est un peu rétrécie, la reproduction musicale est tout aussi agréable et juste qu'avec le Focal dont la réputation n'est plus à faire, version pro oblige, en terme d'équilibre, de neutralité et de justesse des timbres.
Les Algiz réussissent brillamment le test de ces deux extraits musicaux.

Vient le Velvet, et là, malgré la modification du réglage du filtre de la veille, le verdict est cruel. Sentence qui confirme d'ailleurs ce que je pensais à son sujet. Car, même s'il est très capable avec certains enregistrements de musique classique. Je considère qu'il est plus à l'aise avec le Jazz et, surtout, les musiques de variétés.

Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si je viens de le compléter par le Spirit Pro.

En tout cas, le Kennerton, plus polyvalent à mon goût, fournit des sonorités plus charnues, justes et toujours très agréables. Avec un orchestre dont les bases sont solides et plutôt fermes.

Et, je me dois de le redire, sans en être un grand spécialiste des IEM HDG. Comme avec d'autres modèles Earsonics, le Velvet a quand même une très belle réputation à l'étranger. Qu'il est toujours très bien positionné sur les échelles de valeur et dans les classements généraux parus. Je pense que les différences constatées entre Algiz et Velvet proviennent essentiellement de la nature des transducteurs employés de part et d'autre.
Membranes électrodynamiques et transducteurs à armatures équilibrées.


Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21192
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline



Retourner vers Casques et écouteurs nomades

 
  • Articles en relation
    Dernier message