Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Tous sur les casques et écouteurs

question d'ordre technologique...

Message » 03 Juil 2014 21:24

cleriensis a écrit:un omega 009 est moins neutre qu'un hd600, medium en avant retrait de l'aigu, même si il a un haut pouvoir de résolution.
Pas d'accord du tout.
Le HD600 a une bosse medium très marquée, avec l'extrême grave en retrait tout comme l'aigu. Il ressemble aux SR-3 / SR-5, la vitesse des transitoires et quelques détails en moins, l'impact du bas medium en plus.
Le 009 est extrêmement plat, de très (très) bas à très (très) haut, avec une très légère étincelle de brillance.

Ali
Ali-Pacha
 
Messages: 978
Inscription: 27 Déc 2001 2:00
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Juil 2014 21:24

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Juil 2014 23:46

De mes très nombreux essais d'égalisation (vraiment très nombreux, lol), l'équilibre tonal c'est à 90% la linéarité en fréquences qui le donne; sur un casque: linéarité parfaite du sous-grave à 1.5kHz environ, suivie d'une linéarité parfaite de 5 à 16/17kHz à -6/7dB par rapport aux fr inférieures à 1.5k; pente régulière de 1.5 à 5k. Ceci pour les écoutes à niveau relativement réaliste (fonction du type de musique/instruments).
Les 10% restants sont, pour moi, sujets à interrogation (là la techno semble bien jouer). :wink:

La configuration dans mon profil


Diyers, ne copiez pas, créez ! c'est bien plus gratifiant. Et si vous ne vous en sentez pas capables, apprenez..., votre jour viendra.
Avatar de l’utilisateur
Agnostic1er
Administrateur Forum DIY.
Administrateur Forum DIY.
 
Messages: 9021
Inscription: 19 Oct 2005 3:26
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 04 Juil 2014 0:10

900x900px-LL-e6d4c161_662540.jpeg


c'est pas ce que j'appelle du droit ( courbes à gauche )... l'aigu s'affaisse entre 3khz et 7khz, soit l'essentiel de l'aigu, je ne vois pas en quoi ce casque a une légère brillance. Il est très doux au contraire, soyeux, l'aigu est en retrait mais de grande qualité dans sa reproduction. Par contre un haut médium (1000hz) marqué oui, c'est que je lui reproche. Je suis d'accord pour la légère bosse du HD600 autour de 150 hz, mais il s'agit du haut grave bas-medium qui selon moi a une moins grande grande influence sur la coloration des timbres ( même si il en a quand même une c'est certain ), le haut medium étant décisif dans le spectre sonore ( une large majorité des sons touche cette plage de manière très récurrente ). Néanmoins le sr-009 comme je l'ai dis a de grandes qualité et il ne fait aucun doute qu'il ne boxe pas dans la même catégorie que le senn. Mais je le trouve moins droit.

De mes très nombreux essais d'égalisation (vraiment très nombreux, lol), l'équilibre tonal c'est à 90% la linéarité en fréquences qui le donne


tout à fait d'accord avec ça.. la rapidité des transitoires est néanmoins aussi très importantes pour une reproduction réaliste en plus de la linéarité, oreille y est très très sensible..

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 3808
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes

Message » 04 Juil 2014 0:11

Et si les transducteurs des 3 technologies utilisées pour les casques (stats, ortho et dynamique) pouvaient avoir un jour un poids infinitésimal pour leur équipement mobile, pour une même surface rayonnante, avec des pads identiques (volume de la cavité, diamètre et texture) ; donneraient-il alors le même son ; sonneraient-il de manière identique ?
eric65
Contributeur HCFR 2018
Contributeur HCFR 2018
 
Messages: 4302
Inscription: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Message » 04 Juil 2014 0:13

sennheiser_hd_600_frequency_response.png


voici la courbe du HD600, bon il faut être prudent, ces courbes ne viennent pas du même site, mais elles confortent mes sensations à l'écoute.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 3808
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes

Message » 04 Juil 2014 7:05

Les mesures au-dessus de 2-3 khZ sont souvent bruitées. Il vaut mieux prendre des mesures effectuées avec le même matériel, la même personne et le même protocole (sans remettre en cause la qualité du travail d'Arnaud dont tu as repris les courbes du 009 :mdr: )

http://www.innerfidelity.com/images/SennheiserHD600.pdf
Image
http://www.innerfidelity.com/images/StaxSR009.pdf
Image

Le haut medium du SR-009 est précisément ce qui lui donne cette brillance (léger pic à 1 khz, avec chute de 6 db jusqu'à 2.5 kHz)
Sur l'aigu, on constate que le 009 tient nettement mieux que le HD600 au-delà de 4 khZ. Le creux à 6 khZ se retrouve sur toutes les mesures du site, il ressemble fort à un artefact de mesure reproductible par le banc utilisé.
Côté graves, les courbes se passent de commentaires .
Bref, il n'y a pas photo, le 009 est bien plus droit que le HD600 :wink:

Ali
Ali-Pacha
 
Messages: 978
Inscription: 27 Déc 2001 2:00
  • offline

Message » 04 Juil 2014 18:21

Agnostic1er a écrit:Est-il pertinent de relier certaines caractéristiques d'écoute à la technologie employée (stats, dunamiques et orthos)?
Autrement dit, à l'écoute d'un casque en aveugle, devine-t-on à coup sûr ou presque, la techno employée?


Pour moi, non, pas du tout.
Pour être sûr comme certains d’entre nous semblent l’être, de pouvoir discerner à l’écoute, des caractéristiques sonores inhérentes à ces trois technologies (électrodynamique, orthodynamique et électrostatique) il faudrait s’assurer tout d’abord :

- D’écouter tous ces casques sur le même ampli.
- Avoir à l’écoute et comme l’a précisé Eric, un transducteur représentatif de chaque technique de même taille et même masse, monté dans trois ensembles châssis/pads identiques.

Bien sûr, il faudrait pour ça que les trois fabricants se soient mis préalablement d’accord pour la réalisation d’un casque commun, charge à chacun d’y monter et d’y optimiser ses propres drivers.
Sans ces conditions, nous faisons tout sauf écouter des technologies différentes !
Nous écoutons des drivers dynamiques, des statiques ou des orthos mis en œuvre à la sauce de leurs fabricants respectifs.
Par conséquent, ce sont des drivers couplés à une structure / pads que nous écoutons.
Mais pas la technologie proprement dite.

Voilà deux orthos :
Abyss et LCD-X….Quelle différence à l’écoute !
- L’Abyss se rapproche plus du PS 1000 (électrodynamique) (attention, je ne dis pas que l’Abyss sonne comme un PS 1000…) que d’un LCD-X ! Venez écouter !
- Le LCD-X se rapproche plus d’un Stax omega (électrostatique) (attention, je ne dis pas qu’un LCD-X sonne comme un omega…Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit !) que d’un Abyss ! Venez écouter !

Alors je me suis amusé un peu avec un Burson Conductor (qui drive très bien les casques Stax !) et mon boitier Wee.
J’ai pris le Burson pour mes tests parce que je ne souhaitais pas utiliser l’impedancer avec un RKVII.

Image

J’ai pris un Stax 507 et un Ultrasone Edition 12. Le choix n’a pas été fait au hasard !
Le Wee branché sur le jack du Conductor et le 507 sur le Wee
L’Edition 12 sur le jack du Conductor.

Et bien vous savez quoi ? Les deux casques sont extrêmement proches !!!
Mais un peu plus de brillances sur le 507 m’a un peu ennuyé, parce que j’étais sûr de pouvoir arriver à un résultat encore plus proche, en dépit justement des techniques mises en jeu...
Alors j’ai pris un SR407…et là….personnellement, je n’ai rien entendu qui puisse être caractéristique de la technique dynamique ou statique, rien de rien, mais par contre, ces deux casques se ressemblent terriblement.
Oui, un Stax 407 et un Ultrasone ED12 !

Alors bien sûr, les deux casques ne sonnaient pas rigoureusement de la même façon, mais disons que l’écart était du niveau de celui que l’on peut avoir entre deux casques très proches comme un couple 407/507 ou PS 500/PS1000 ou LCD2/LCD3….

Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3708
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 04 Juil 2014 21:42

Très étonnants tes propos Pierre... de la part d'un auditeur qui n'aurait pas ton expérience, pas sûr du tout que j'y aurais cru! :wink:

La configuration dans mon profil


Diyers, ne copiez pas, créez ! c'est bien plus gratifiant. Et si vous ne vous en sentez pas capables, apprenez..., votre jour viendra.
Avatar de l’utilisateur
Agnostic1er
Administrateur Forum DIY.
Administrateur Forum DIY.
 
Messages: 9021
Inscription: 19 Oct 2005 3:26
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 13 Juil 2014 18:06

salut,
ma réponse à la question de départ est clairement "non" bien que je n'ai pas fait de comparaison de type scientifique
mais d'autre part je pratique le son de près depuis plusieurs décennies, avec beaucoup de casques à mon actif

en chaussant pour la première fois un Stax 3170 j'ai été surpris par le manque d'effet "électroacoustique" auquel je m'attendais. Et j'ai trouvé cela rassurant car je l'avais acheté pour écouter les instruments et les voix dans de bonnes conditions de vérité et non pour admirer une technologie particulière

lors de notre comparaison avec ton HE-500, Agnostic1er, je ne me suis à aucun moment dis que voilà j'écoute un casque fonctionnant sous technologie différente, et l'écoute ne m'a pas étonnée au point de soulever cette question

par ailleurs, le HE-500 ne m'a absolument pas rappelé mes Magnepan isodynamiques, pourtant de même technologie ... je dirais même que les sensations sont inverses, principalement dans les registres graves

bizarrement, c'est en écoutant le Rudistor Chroma MD2 que j'ai pensé : "wow, voilà une finesse que j'avais éprouvée avec un Stax Sigma" ... alors que le Chroma est dynamique

en résumé : jamais aucune relation directe techno/rendu

réponse non objective assumée :grad:
@+
blue dream
 
Messages: 1312
Inscription: 26 Jan 2004 10:24
  • offline

Message » 13 Juil 2014 20:33

Bonsoir,

J'ai eu la même "révélation" en écoutant la première fois mon Stax. :wink: :D


Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21185
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 14 Juil 2014 11:37

blue dream a écrit:salut,

...... en résumé : jamais aucune relation directe techno/rendu

...... réponse non objective assumée :grad:
@+

J'admets le fait que je suis un découpeur de dB en 4... tant lorsque je mets au point une enceinte que lors de mes CR d'écoutes critiques; j'analyse point par point et je ne communique que très peu sur la globalité de mon ressenti, alors que Pierre et toi êtes dans une démarche inverse: vous faites passer votre ressenti global avant tout; vous êtes plus proche de la "mélomanie" et donc bien plus en adéquation avec le but ultime de la musique alors que je m'arrête avant...
J'ai malheureusement trop peu d'expériences d'écoute pour être certain de relier techno/ressentis d'écoute mais certaines caractéristiques sonores, pour moi évidentes mais très difficiles à décrire, ont forgé mon opinion; ça se trouve principalement dans le médium; par exemple, tant sur le hd800 que le chroma, je trouve un des aspects de rendu des voix très proche et complètement différent d'un stax, abyss ou he500, une espèce de "moelleux" que je n'ai jamais perçu sur ces derniers; pas une question de timbres (détails), ni de hauteur de notes (coloration), ni d'image (placement des voix au sein du reste), juste une sorte de chaleur (fausse? en partie fausse? en tout cas, pour moi, au moins exagérée). Relier ça à un des aspects techniques (ou même plusieurs, allez savoir)?: là je cale. :wink:

La configuration dans mon profil


Diyers, ne copiez pas, créez ! c'est bien plus gratifiant. Et si vous ne vous en sentez pas capables, apprenez..., votre jour viendra.
Avatar de l’utilisateur
Agnostic1er
Administrateur Forum DIY.
Administrateur Forum DIY.
 
Messages: 9021
Inscription: 19 Oct 2005 3:26
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 14 Juil 2014 11:41

blue dream a écrit:par ailleurs, le HE-500 ne m'a absolument pas rappelé mes Magnepan isodynamiques, pourtant de même technologie ... je dirais même que les sensations sont inverses, principalement dans les registres graves

sur enceintes, les aspects techniques et donc subjectifs du grave sont tellement liés à l'environnement acoustique que tu ne peux pas analyser de façon pertinente ce registre et donc tu ne peux pas corréler; t'es obligé de te focaliser sur les fréquences supérieures. :wink:

La configuration dans mon profil


Diyers, ne copiez pas, créez ! c'est bien plus gratifiant. Et si vous ne vous en sentez pas capables, apprenez..., votre jour viendra.
Avatar de l’utilisateur
Agnostic1er
Administrateur Forum DIY.
Administrateur Forum DIY.
 
Messages: 9021
Inscription: 19 Oct 2005 3:26
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 14 Juil 2014 14:20

Bonjour,

Comme je l'avais signalé lors de modestes CR consécutifs aux premières écoutes de mon duo Stax. Ayant évolué pendant quelques années dans un environnement musical constitué d'un orchestre symphonique permanent, de deux orchestres de type variétés jouant en matinée/soirée et en soirée, qui, à l'occasion, pouvaient accompagner des stars internationales et françaises de la chanson, de très célèbres interprètes de musique classique (essentiellement violon, piano). Ainsi que d'un orchestre à cordes (septuor ou octuor avec chef d'orchestre).

Tout cela, selon le cas, pouvant être entendu de la salle, de la scène, des coulisses, pendant les répétitions ou du foyer lors de l'échauffement des musiciens avant un concert.

Puis, dans un cadre familial, des chanteurs lyriques professionnels, amis d'une de mes tantes. Et, évidemment quelques concerts de divers genres.

C'est à dire, à distance de spectateur, ou de musicien, ce que je ne suis toutefois pas.

Donc, projet que je poursuivais depuis longtemps, lorsque j'avais mis le premier casque Stax sur mes oreilles, j'ai tout de suite retrouvé un univers sonore qui me rappelait cette période. Et, immédiatement regretté de ne pas avoir pris le risque plus tôt, d'acheter un Stax sans avoir pu au préalable l'écouter.

Un ressenti identique au nom de baptême des grandes sœurs de mes colonnes Dynaudio Contour : évidence. :wink:

Il faut dire, que j'avais bien été aidé par Igor Kirkwood, Pierre, d'autres éminents utilisateurs de casques Stax qui se reconnaîtront. Et, Eric qui à l'issue du comparatif d'amplis de septembre 2013, avait gracieusement mis son ampli 727 à ma disposition. :D

De quoi danser avec entrain et allégresse sur la planche des belles filles sans trop se mouiller. :wink:



Bonne journée.
Dernière édition par ajr le 14 Juil 2014 16:20, édité 1 fois.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21185
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 14 Juil 2014 14:27

Agnostic1er a écrit:par exemple, tant sur le hd800 que le chroma, je trouve un des aspects de rendu des voix très proche et complètement différent d'un stax, abyss ou he500, une espèce de "moelleux" que je n'ai jamais perçu sur ces derniers; pas une question de timbres (détails), ni de hauteur de notes (coloration), ni d'image (placement des voix au sein du reste), juste une sorte de chaleur (fausse? en partie fausse? en tout cas, pour moi, au moins exagérée). Relier ça à un des aspects techniques (ou même plusieurs, allez savoir)?: là je cale. :wink:

eh bien super ! tu sens des choses que tu ne peux mesurer, excellent ... :bravo: :siffle:
blague à part, ce que tu appelles "moelleux", dans ma petite tête j'ai appelé ça "souplesse" dès la première écoute : on doit parler de la même chose, 2 mots très semblables, donc certainement un même ressenti. Mais pas de "chaleur" pour moi par contre, car chaleur voudrait dire coloration et ça non, je ne dirais pas ça. En tout cas, effectivement, une "sensation musicale" que j'aurais bien du mal également à définir par un critère technique. Il en va de même par exemple de la localisation spaciale en largeur (non le pan, mais la largeur plus ou moins serrée du pan : on peut la régler sur une tranche de console, mais peut-on la mesurer sur le résultat mixé :wtf: ).
sinon, j'ai peut-être mal lu, mais les voix, ni les instruments, ne sont absolument pas "proches" sur le Chroma, c'est d'ailleurs pour le ressenti très marqué de l'éloignement de la source que j'apprécie particulièrement ce casque.

En revanche, si je ne perçois pas la technologie du casque, sa qualité permet de détecter facilement l'acoustique du lieu d'enregistrement, le placement des micros, les caractéristiques des instruments, les granulosités des voix, etc ... et ça, c'est bon et précieux car chaque disque est une nouvelle découverte, non seulement musicale, mais plus généralement sonore (avec de bonnes, mais hélas aussi de mauvaises, surprises)

@+
blue dream
 
Messages: 1312
Inscription: 26 Jan 2004 10:24
  • offline

Message » 14 Juil 2014 22:53

ajr a écrit:Bonjour,

Comme je l'avais signalé lors de modestes CR consécutifs aux premières écoutes de mon duo Stax. Ayant évolué pendant quelques années dans un environnement musical constitué d'un orchestre symphonique permanent, de deux orchestres de type variétés jouant en matinée/soirée et en soirée, qui, à l'occasion, pouvaient accompagner des stars internationales et françaises de la chanson, de très célèbres interprètes de musique classique (essentiellement violon, piano). Ainsi que d'un orchestre à cordes (septuor ou octuor avec chef d'orchestre).

Tout cela, selon le cas, pouvant être entendu de la salle, de la scène, des coulisses, pendant les répétitions ou du foyer lors de l'échauffement des musiciens avant un concert.

Puis, dans un cadre familial, des chanteurs lyriques professionnels, amis d'une de mes tantes. Et, évidemment quelques concerts de divers genres.

C'est à dire, à distance de spectateur, ou de musicien, ce que je ne suis toutefois pas.

Donc, projet que je poursuivais depuis longtemps, lorsque j'avais mis le premier casque Stax sur mes oreilles, j'ai tout de suite retrouvé un univers sonore qui me rappelait cette période. Et, immédiatement regretté de ne pas avoir pris le risque plus tôt, d'acheter un Stax sans avoir pu au préalable l'écouter.

Un ressenti identique au nom de baptême des grandes sœurs de mes colonnes Dynaudio Contour : évidence. :wink:

Il faut dire, que j'avais bien été aidé par Igor Kirkwood, Pierre, d'autres éminents utilisateurs de casques Stax qui se reconnaîtront. Et, Eric qui à l'issue du comparatif d'amplis de septembre 2013, avait gracieusement mis son ampli 727 à ma disposition. :D

De quoi danser avec entrain et allégresse sur la planche des belles filles sans trop se mouiller. :wink:

Bonne journée.


blue dream a écrit:
...
En revanche, si je ne perçois pas la technologie du casque, sa qualité permet de détecter facilement l'acoustique du lieu d'enregistrement, le placement des micros, les caractéristiques des instruments, les granulosités des voix, etc ... et ça, c'est bon et précieux car chaque disque est une nouvelle découverte, non seulement musicale, mais plus généralement sonore (avec de bonnes, mais hélas aussi de mauvaises, surprises)

@+


Bonsoir,

Je ne sais pas si je serais capable de reconnaître la technologie d'un casque rien qu'à son écoute tellement la qualité d'écoute varie d'un casque à l'autre, même pour des casques de même technologie.

Pour moi, le facteur nettement limitant de l'écoute au casque n'est peut-être plus d'ordre technologique (chaque technologie de casque semble donner d'excellents résultats, en particulier dans les modèles High-end) ; non , pour moi le facteur limitant, et nettement discriminant dans la qualité du son, est celui de l'enregistrement ; non pas le support de l'enregistrement et sa technologie (CD/Drive/Dac), mais la prise de son proprement dite, de qualité tellement inégale à l'écoute au casque où l'on entend vraiment tout, souvent mieux que si on était au Concert, même à une très bonne place.
Et c'est souvent frustrant de se dire que si la prise de son avait été meilleure que notre système casque nous l'aurait révélé immanquablement.

D'une certaine manière, le concert restera (presque) toujours supérieur au son enregistré, justement parce qu’il n'est pas enregistré.

Parfois l'enregistrement est exceptionnel (et nous fait oublier qu'il s'agit d'un enregistrement) et dans ce cas là on peut ressentir au casque ce sentiment de véridicité retrouvé au concert, de plus à une très bonne place tant la transparence du système au casque et les détails restitués sont bluffants.
eric65
Contributeur HCFR 2018
Contributeur HCFR 2018
 
Messages: 4302
Inscription: 29 Sep 2010 12:38
  • offline


Retourner vers Casques et écouteurs nomades