Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Tous sur les casques et écouteurs

question d'ordre technologique...

Message » 14 Juil 2014 23:26

blue dream a écrit:eh bien super ! tu sens des choses que tu ne peux mesurer, excellent ... :bravo: :siffle: Des choses qu'on ne peut pas mesurer... pas certain... Par contre que je ne peux pas corréler, ça, certainement! :mdr:
blague à part, ce que tu appelles "moelleux", dans ma petite tête j'ai appelé ça "souplesse" dès la première écoute : on doit parler de la même chose, 2 mots très semblables, donc certainement un même ressenti. Oui, vraisemblablement.
Mais pas de "chaleur" pour moi par contre, car chaleur voudrait dire coloration et ça non, je ne dirais pas ça. Par "chaleur" je voulais dire "caractère chaleureux", une voix chaleureuse, naturelle, ni décharnée ni analytique quoi... Sur le MD2, contrairement au HD800, ce caractère n'est pas la conséquence d'une bosse dans le bas-médium... peut-être une histoire d'amortissement et d'absence de traînage, que je trouve plus performants sur les bons electro-dynamiques que sur les orthos (abyss compris). Je l'ai laissé entrevoir dans mon CR du MD2: si ce casque descendait un chouia plus bas, qu'il était plus détaillé et qu'il ne possédait pas un bas-aigu aussi efficient, pour moi il serait sans aucun doute le casque idéal.
sinon, j'ai peut-être mal lu, mais les voix, ni les instruments, ne sont absolument pas "proches" sur le Chroma Effectivement tu as mal lu, j'ai pas dit ça :wink:

La configuration dans mon profil


Diyers, ne copiez pas, créez ! c'est bien plus gratifiant. Et si vous ne vous en sentez pas capables, apprenez..., votre jour viendra.
Avatar de l’utilisateur
Agnostic1er
Administrateur Forum DIY.
Administrateur Forum DIY.
 
Messages: 9036
Inscription: 19 Oct 2005 3:26
Localisation: Alsace
  • offline

Annonce

Message par Google » 14 Juil 2014 23:26

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Juil 2014 8:43

La qualité sonore d'un concert est TOUJOURS supérieure à celle d'un enregistrement. .. et pour cause on s'affranchit d'au moins deux intermédiaires. Je n'ai jamais entendu encore de système capable de me retrouver comme au concert, un jour peut être on y arrivera mais certes pas avec un casque, qui reste supérieur à des enceintes en terme de restitution (grave à part) mais ne bénéficie pas du crossfed nécessaire au cerveau pour restituer une cohérence spatiale réaliste.
Quand au côté discriminant de la prise de son je suis d'accord avec toi ( et bien triste de voir la quantité de prises totalement incohérentes ne serait ce qu'en terme d'images, je ne parle pas des timbres et de la compression... hum hum ) mais je ne la mettrais pas nécessairement devant le matériel. Je pense même que certains ingénieurs du son travaillent mediocrement car leur système d'écoute est médiocre et laisse passer des boulettes énormes ! Peu d'ingénieurs du son travaillent au casque et c'est bien dommage. Enceinte et casque sont à mon avis indispensables pour un contrôle de qualité.
Je lisais plus haut le rendu des voix supérieur sur un ortho ou un electrostat, je dirais que c'est le résultat d'un taux de distortion bien mieux maîtrisé que sur des dynamiques. Pour moi c'est un des facteurs qui permet avev une bonne expérience de differencier les technologies (avec les transitoires) mais pour ça il faut écouter des produits de gamme moyenne tant les dynamiques hdg proposent des choses convaincantes sur ces critères.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 3843
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes

Message » 15 Juil 2014 9:30

eric65 a écrit:
Bonsoir,

Je ne sais pas si je serais capable de reconnaître la technologie d'un casque rien qu'à son écoute tellement la qualité d'écoute varie d'un casque à l'autre, même pour des casques de même technologie.

Pour moi, le facteur nettement limitant de l'écoute au casque n'est peut-être plus d'ordre technologique (chaque technologie de casque semble donner d'excellents résultats, en particulier dans les modèles High-end) ; non , pour moi le facteur limitant, et nettement discriminant dans la qualité du son, est celui de l'enregistrement ; non pas le support de l'enregistrement et sa technologie (CD/Drive/Dac), mais la prise de son proprement dite, de qualité tellement inégale à l'écoute au casque où l'on entend vraiment tout, souvent mieux que si on était au Concert, même à une très bonne place.
Et c'est souvent frustrant de se dire que si la prise de son avait été meilleure que notre système casque nous l'aurait révélé immanquablement.

D'une certaine manière, le concert restera (presque) toujours supérieur au son enregistré, justement parce qu’il n'est pas enregistré.

Parfois l'enregistrement est exceptionnel (et nous fait oublier qu'il s'agit d'un enregistrement) et dans ce cas là on peut ressentir au casque ce sentiment de véridicité retrouvé au concert, de plus à une très bonne place tant la transparence du système au casque et les détails restitués sont bluffants.


cleriensis a écrit:La qualité sonore d'un concert est TOUJOURS supérieure à celle d'un enregistrement. .. et pour cause on s'affranchit d'au moins deux intermédiaires. Je n'ai jamais entendu encore de système capable de me retrouver comme au concert, un jour peut être on y arrivera mais certes pas avec un casque, qui reste supérieur à des enceintes en terme de restitution (grave à part) mais ne bénéficie pas du crossfed nécessaire au cerveau pour restituer une cohérence spatiale réaliste.
Quand au côté discriminant de la prise de son je suis d'accord avec toi ( et bien triste de voir la quantité de prises totalement incohérentes ne serait ce qu'en terme d'images, je ne parle pas des timbres et de la compression... hum hum ) mais je ne la mettrais pas nécessairement devant le matériel. Je pense même que certains ingénieurs du son travaillent mediocrement car leur système d'écoute est médiocre et laisse passer des boulettes énormes ! Peu d'ingénieurs du son travaillent au casque et c'est bien dommage. Enceinte et casque sont à mon avis indispensables pour un contrôle de qualité.
Je lisais plus haut le rendu des voix supérieur sur un ortho ou un electrostat, je dirais que c'est le résultat d'un taux de distortion bien mieux maîtrisé que sur des dynamiques. Pour moi c'est un des facteurs qui permet avev une bonne expérience de differencier les technologies (avec les transitoires) mais pour ça il faut écouter des produits de gamme moyenne tant les dynamiques hdg proposent des choses convaincantes sur ces critères.


Bonjour,

Je suis assez d'accord avec toi, à la nuance près que dans certaines situations, l'artifice de la prise de son (et donc de l'enregistrement) (micros placés très près des instruments par exemple), fait que parfois on entend plus de détails sonores avec un bon casque que si l'on assistait au concert en vrai, même à une très bonne place ; mais alors dire que la qualité de restitution au casque reste globalement supérieure à celle du concert (en tenant compte des limitations autres du casque et de la chaine d'enregistrement) est effectivement difficile à affirmer à ce jour.
eric65
Contributeur HCFR 2018
Contributeur HCFR 2018
 
Messages: 4302
Inscription: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Message » 15 Juil 2014 11:17

Bonjour,

Comme je l'ai signalé hier, pouvoir écouter la musique et les instruments en se trouvant en divers endroits, permet de se rendre compte des importantes différences qui existent à l'écoute selon la position où l'on se trouve.

Aussi, je vous convie à voir le récent documentaire - L'autre Karajan -* qui a été diffusé ces derniers jours sur Arte (certainement disponible sur Arte+7), dans lequel tous ces problèmes sont abordés par le maestro lui-même et certains de ceux qui ont collaboré à ses enregistrements.

En avant-première, juste un exemple: dans ce documentaire, Karajan indique que l'acoustique du lieu a une influence sur le résultat sonore, que la place de concert en a une autre, et que l'oreille du spectateur en ajoute une dernière.


Bonne journée.

*le titre original est me semble-t-il: zweite leben. Ce qui veut dire, à peu près, la même chose.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21202
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 15 Juil 2014 11:23

Bonjour,

Comme je l'ai signalé hier, pouvoir écouter la musique et les instruments en se trouvant en divers endroits, permet de se rendre compte des importantes différences qui existent à l'écoute selon la position où l'on se trouve.

Aussi, je vous convie à voir le récent documentaire - L'autre Karajan -* qui a été diffusé ces derniers jours sur Arte (certainement disponible sur Arte+7), dans lequel tous ces problèmes sont abordés par le maestro lui-même et certains de ceux qui ont collaboré à ses enregistrements.

En avant-première, juste un exemple: dans ce documentaire, Karajan indique que l'acoustique du lieu a une influence sur le résultat sonore, que la place dans la salle de concert en a une autre, et, que l'oreille du spectateur en ajoute une dernière.

Dernière information qui permet probablement de mieux comprendre les raisons qui conduisent certains mélomanes à préférer telle marque de casque à une autre etc.


Bonne journée.



*le titre original est me semble-t-il: Das Zweite Leben. Ce qui veut dire, à peu près, la même chose.
Dernière édition par ajr le 15 Juil 2014 22:27, édité 2 fois.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21202
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 15 Juil 2014 11:30

Re-bonjour à tous,

Bonjour André.

Rien ne vaut la place du chef d'orchestre, au concert ! :wink:

Sinon, il existe peut-être un critère audio qui serait discriminant de la technologie de casque utilisée, mais je n'en suis pas sûr, c'est le fameux "fond noir".

Oui, mais encore ...

J'ai essayé de le définir sur un autre post post178185208.html#p178185208
eric65
Contributeur HCFR 2018
Contributeur HCFR 2018
 
Messages: 4302
Inscription: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Message » 15 Juil 2014 11:50

Bonjour Eric,

Oui, mais la place est très chère !

Et puis, comme cela est signalé dans le reportage cité, Bruno Walter ayant été le seul chef d'orchestre à obtenir le résultat qu'il souhaitait seulement grâce à l'amour... :wink:

En tout cas, le fameux fond noir m'a permis de donner un conseil à ton interlocuteur sur ce sujet. :D


Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21202
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 15 Juil 2014 19:43

@eric65
Si tu approches les micros de la source tu auras certes plus de définition mais au détriment du timbre et de la cohérence spatiale. Quand je dis que le concert est Toujours mieux que l'enregistrement je parle de fidélité par rapport à la source. De plus cette volonté (ou habitude) d'utiliser quasiment systématiquement des techniques multi-micro (même pour enregistrer un quatuor à cordes :( ) permet d'accroître cette définition mais crée d'autres problèmes dans la cohérence spatiale de l'enregistrement, tout est question de dosage. ... Mais là je m'éloigne un peu du sujet...

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 3843
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes

Message » 15 Juil 2014 19:48

Merci pour le lien ajr, très intéressant. .. moi j'aime bien arte :friend:

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 3843
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes

Message » 15 Juil 2014 20:06

Je retire ma plaisanterie (pas terrible ...)

cleriensis a écrit:...
Si tu approches les micros de la source tu auras certes plus de définition mais au détriment du timbre et de la cohérence spatiale.


Tout à fait d'accord : ce que l'on gagne en définition, on le perd en naturel ; personnellement, je trouve bien plus naturel un piano enregistré de loin, et non pas avec des micros ras la moustache (sur les cordes).
Dernière édition par eric65 le 15 Juil 2014 20:33, édité 1 fois.
eric65
Contributeur HCFR 2018
Contributeur HCFR 2018
 
Messages: 4302
Inscription: 29 Sep 2010 12:38
  • offline

Message » 15 Juil 2014 20:10

Bonsoir,

Certaines de ces techniques utilisées par Igor Kirkwood (puisque A-S Mutter le dit ! avec ses confrères tonmeister, une des âmes de la musique :wink: ), sont également expliquées sur le topic dédié à la mise en œuvre de sa chaîne Hifi.

Ah Arte ! Comment ferait-on si elle n'existait pas ? :D


Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 21202
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline


Retourner vers Casques et écouteurs nomades