Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Sur la perception sonore

Message » 15 Sep 2016 12:08

Pour en revenir à nos perceptions personnelles et à l'écart qu'on peut y trouver en comparaison avec les mesures, penses-tu que des éléments objectifs, je veux dire des trucs mesurables puissent expliquer par exemple "l'image", "ou pourquoi ce casque est riche en harmoniques (Les ortho) et pourquoi celui-ci l'est moins (les statiques) " ou "pourquoi ce casque donne plus de moelleux aux timbres que celui-ci" ou pourquoi ce casque est plus aéré que celui-ci" ou "pourquoi ce casque est plus précis sur les contours et le placement des interprètes que celui-ci" etc... ?


oui il y a tout à fait des éléments mesurables. L'image est générée par la mise en phase des transducteurs. Dans le cadre d'un casque elle est "tronquée" puis que notre cerveau ne peut pas se repérer comme à l'habitude, le signal droit n'étant pas "mixé" avec le signal gauche, sauf dans le cas d'une prise ORTF ou ceux-ci sont "mixé" à la prise. Si on observe un décalage physique de l'onde sonore au niveau du transducteur, notre cerveau lui l'enregistre comme un déphasage acoustique et ne comprend pas le signal qui lui arrive.. il ne localise pas bien la source ( comme dans une salle voutée par exemple, les déphasages acoustiques sont tels que notre cerveau ne sait pas d'où vient le son ). Ces principes sont d'ailleurs appliqués par des appareils tels que le smith realizer..
La largeur de la scène sonore est due en partie à l'angle de pénétration de l'onde sonore dans notre pavillon. Dans la réalité un son qui nous vient de face rentre dans notre conduit auditif avec un angle d'environ 50° (ça varie d'un individu à l'autre, sur ces données le principe de la prise ORTF, deux micros à 110° a été établi ). Dans un casque il nous arrive quasiment à 0°. Notre cerveau a donc du mal à reconstuire la scène sonore comme il peut le faire avec une paire d'enceinte (tout ceci étant conjugué au crossfield). avec le HD-800 ou les LCD et d'autres casques aussi, les constructeurs ont palié ça en appliquant un angle aux transducteurs.
Pour la richesse harmonique, c'est la conjonction de la distortion harmonique et de la réponse fréquentielle. Plus il y a faible THD et FR plate, plus on sera proche de la source et plus la restitution sera "neutre". Plus on rajoute de la THD, plus le son sera coloré, c'est le principe du tube, mais attention, certaines harmoniques sont plaisantes à l'oreille, d'autres non. La réponse fréquentielle mettra elle aussi en avant telle ou telle partie des constituantes harmoniques d'une fondamentale. Donc la technologie importe peu, si un statique est "pauvre" en richesse harmonique c'est qu'il est soit déséquilibré ( si on cherche un rendu neutre par rapport à la source ), soit trop équilibré ( ce qui me semble être le cas d'un SR009 ou d'un LCD-4 ) et que l'on cherche un rendu "coloré" par rapport à la source. Le moelleux et l'aération c'est une histoire de FR, de transitoires et de réactivité des membranes.. un casque généreux dans les 500 hz, donnera un son plein et dense, que l'on qualifie de moelleux, au contraire un casque qui aura tendance à creuser cette plage de fréquence sonnera plus ouvert, plus détaillé, mais moins plein, un peu sec, à cela il faut rajouter la propension des membranes à reproduire le signal au delà d'une simple énergie... un casque avec une belle aération sera un casque rapide avec une belle énergie dans les aigus ( le PS1000 est un bon exemple, même si dans son cas il est "trop" aéré pour être réaliste, mais certains aiment ça justement ! Le LCD-4 est également un casque aéré ).
pourquoi ce casque est plus précis sur les contours
ça c'est typiquement la réactivité et la rigidité des membranes.. en somme les square waves.. un grave tendu et texturé n'est possible qu'avec des squares waves présentant un pic initial propre et dépourvu de trainage, car chaque "artefact" rajouté par le transducteur au signal d'origine est considéré comme signal d'origine par notre cerveau.. donc une distortion de la membrane donne une distortion du son qui peut se traduit par un son brouillé et imprécis..
...mais ça c'est la théorie, on voit que notre perception dans la réalité ne colle pas toujours avec la théorie... d'où les réflexions chiantes et capillo-tractées de ce fil...

Avec tout ça ne perdons pas de vue que pour la plupart d'entre nous, le plaisir reste le maître mot et le seul juge de paix. C'est juste que moi je suis un allumé de la carafe.. déformation professionnelle..
Dernière édition par cleriensis le 15 Sep 2016 12:14, édité 2 fois.
Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
cleriensis
 
Messages: 1419
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Limousin

Annonce

Message par Google » 15 Sep 2016 12:08

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Sep 2016 12:13

allumé de la carafe ...... certes , mais c'est bien intéressant pour nous !!! :wink:
kéké 26
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5604
Inscription: 03 Juin 2007 17:15
Localisation: sud-est
  • offline

Message » 15 Sep 2016 12:17

cleriensis a écrit:
Si ma démonstration qui vaut ce qu'elle vaut, n'est pas trop dans les choux, on aurait tous NOTRE neutralité. De la même façon que nous avons TOUS notre perception du monde qui nous entoure.


Oui bien sûr. Mais il ne faut pas placer le reférent sur nous mais sur un élément immuable le réel.


L'élément immuable du réel n'existe que pour le réel lui-même Julien, non ? :wtf:

cleriensis a écrit:Nous avons notre perception du réel, ce qui signifie que si on faisait un échange d'appareil auditif avec notre voisin, on trouverait le réel faux... mais dans le cas où c'est notre cerveau qui perçoit le réel et le son rendu d'un transducteur cette notion de neutralité qui nous est propre ne s'applique pas..


Je ne comprends pas. Pourquoi donc "cette notion de neutralité qui nous est propre ne s'applique pas" ?
Si le changement d'appareil auditif nous montre que le réel "auditif" du voisin, n'est pas le même que le nôtre, pourquoi la notion de neutralité devrait elle, être universelle ?
Si tu perçois le LCD-4 comme LE transducteur qui reproduit le plus justement le son que tu as entendu et si pour moi, ce même son que j'ai entendu en même temps que toi, est reproduit parfaitement par un autre casque que le LCD-4...Cela veut tout de même bien dire que nous avons toi et moi, d'une même réalité (le son entendu par nous deux au même moment) une perception différente. Nous avons donc bien notre PROPRE perception de la réalité.
j'ai peut-être pas bien compris ce que tu veux dire...

cleriensis a écrit:le réel sera identifiable comme réel, par n'importe lequel des protagonistes avec son propre référent auditif.


Oui ! Mais ce "réel" sera différent pour chaque protagoniste !


cleriensis a écrit:. Il y a un truc très handicapant quand on bosse sur un projet c'est la "perméabilité" de notre cerveau.. par exemple, passez un mois avec un PS1000 et chaussez un Odin, vous le trouverez sombre et bouché. Passez un mois avec un Odin et vous trouverez un PS1000 criard et brillant. Passez deux jours sur un master, vous êtes super content, vous trouvez ça hyper bien, équilibré top... laissez reposer et réécoutez le deux jours plus tard... "mais quelles sont les oreilles pourries qui ont pondu ça ??" c'est un problème récurrent qui nous oblige à travailler sur plusieurs jours par plusieurs sessions. Alors évidemment avec l'expérience on tombe moins souvent dans le piège. Je crois donc que notre propre perception d'un équilibre change avec notre état émotionnel, notre fatigue, notre attente du moment. Ceci expliquerait en partie que notre perception du "neutre" peut varier en fonction du moment,


Oui, c'est ce que j'appelle l'effet de compensation. Ce que tu décris là est parfaitement juste et je l'ai aussi expérimenté dans le tirage des photos couleur.
Tu mets sur ta table un tirage gris parfaitement neutre (neutralité vérifiée au densitomètre) et tu mets à côté un tirage avec une dominante jaune. Et bien le tirage dont le gris te semblait "parfait" apparaît alors à tes yeux avec une dominante bleu (inverse du jaune) !


cleriensis a écrit: et que seule une comparaison directe entre deux matériels, ou entre le réel et un matériel peut nous faire affirmer avec plus ou moins de certitude que c'est celui-ci que l'on préfère à l'autre ou que c'est celui-ci qui est plus "juste" qu'un autre, étant entendu que la notion de "juste" n'est pas forcément l'argument qui nous fera choisir un matériel plus qu'un autre ( ça c'est notre attente )


Complètement d'accord avec ça. Pour moi, aucune écoute n'a de réelle valeur sans comparaison directe avec une référence.

Pierre
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3200
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 15 Sep 2016 12:22

Merci pour tes infos techniques Julien.

Pierre
Dernière édition par Pierre PAYA le 16 Sep 2016 11:13, édité 1 fois.
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3200
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 15 Sep 2016 12:27

Si tu perçois le LCD-4 comme LE transducteur qui reproduit le plus justement le son que tu as entendu et si pour moi, ce même son que j'ai entendu en même temps que toi, est reproduit parfaitement par un autre casque que le LCD-4...Cela veut tout de même bien dire que nous avons toi et moi, d'une même réalité (le son entendu par nous deux au même moment) une perception différente. Nous avons donc bien notre PROPRE perception de la réalité.
j'ai peut-être pas bien compris ce que tu veux dire...


Mais non Pierre, il faudrait pour te suivre que l'on considère le LCD-4 comme le réel... il a beau être bon le bougre ce n'est pas le cas ! Je voulais dire que le réel est bien sûr perçu différemment par chacun d'entre nous, mais que comme nous ne sommes pas dans la tête de notre voisin, nous identifions un son réel comme étant le réel (avec notre propre perception bien-sûr).

A cela il faut rajouter un élement fondamental, à mon avis, que j'appellerais "la mise en situation". Si nous faisions entendre à un groupe d'individu les yeux bandés un vrai piano, puis à côté un piano reproduit par un excellent système... seront-ils unanimes pour distinguer le vrai du faux ?? interessante expérience à réaliser non ?
Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
cleriensis
 
Messages: 1419
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Limousin

Message » 15 Sep 2016 13:12

Il y aussi peut-être le fait qu'en général, quand on parle de matité, on s'intéresse beaucoup (pour aller vite) au haut médium et au médium, et que ça joue alors énormément sur la "justesse des timbres". Àmha, ce phénomène est peut-être le plus important pour avoir une écoute équilibrée et le plus difficile à définir (ça vaut pour des enceintes aussi d'ailleurs) — ne serait-ce que parce qu'il met en jeu l'expérience que l'on a de tel ou tel type de musique en live (et ça n'est pas du tout la même chose d'aller écouter un quatuor à cordes ou David Gilmour en public).

Cdlt ;)
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
dub
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 27899
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
  • offline

Message » 15 Sep 2016 16:33

cleriensis a écrit: nous ne sommes pas dans la tête de notre voisin

Mais si c'est possible :ko:
C'est le cas si tu es un médium :grad: :hehe:
Sent from my PC
Rif hi-fi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4961
Inscription: 25 Jan 2008 0:39
  • offline

Message » 16 Sep 2016 11:08

Bonjour à tous,

dub a écrit:Il y aussi peut-être le fait qu'en général, quand on parle de matité, on s'intéresse beaucoup (pour aller vite) au haut médium et au médium, et que ça joue alors énormément sur la "justesse des timbres"


Oui ça me semble juste, mais ceci est également valable, selon moi, pour le registre aigu.



cleriensis a écrit:
Si tu perçois le LCD-4 comme LE transducteur qui reproduit le plus justement le son que tu as entendu et si pour moi, ce même son que j'ai entendu en même temps que toi, est reproduit parfaitement par un autre casque que le LCD-4...Cela veut tout de même bien dire que nous avons toi et moi, d'une même réalité (le son entendu par nous deux au même moment) une perception différente. Nous avons donc bien notre PROPRE perception de la réalité.
j'ai peut-être pas bien compris ce que tu veux dire...


Mais non Pierre, il faudrait pour te suivre que l'on considère le LCD-4 comme le réel...


Non, Julien, ce n'est pas ce que je souhaitais exprimer. Je voulais dire que le LCD-4 sera considéré comme plus juste par celui pour qui il reproduira au mieux le "réel". Mais le LCD-4 n'en serait pas pour autant LE "réel" dans l'absolu.
je pense qu'on dit la même chose en fait.

cleriensis a écrit:A cela il faut rajouter un élement fondamental, à mon avis, que j'appellerais "la mise en situation". Si nous faisions entendre à un groupe d'individu les yeux bandés un vrai piano, puis à côté un piano reproduit par un excellent système... seront-ils unanimes pour distinguer le vrai du faux ?? interessante expérience à réaliser non ?


Je pense qu'ils ne le seront pas tous. Car pour qu'ils le soient il faudrait qu'ils aient tous une grande expérience auditive du son de ce piano en "vrai".
En plus, je suis certain que quelques auditeurs préféreraient le son enregistré et qu'ils le définiraient comme étant le "vrai" et non le "reproduit"

Pierre
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3200
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 16 Sep 2016 11:17

Pierre PAYA a écrit:Bonjour à tous,

dub a écrit:Il y aussi peut-être le fait qu'en général, quand on parle de matité, on s'intéresse beaucoup (pour aller vite) au haut médium et au médium, et que ça joue alors énormément sur la "justesse des timbres"


Oui ça me semble juste, mais ceci est également valable, selon moi, pour le registre aigu.


tu as parfaitement raison — je faisais simplement allusion au fait que l'audition humaine est plus sensible dans ces registres (d'où par ex. la réussite du HD600, alors que, par ailleurs, ça n'est pas le casque le plus neutre, le plus précis et le plus étendu en bande passante)
àmha, quand on a un casque qui présente cette base et qui, par surcroît, développe le "reste" avec le même naturel, c'est qu'on est dans l'exceptionnel!

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
dub
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 27899
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
  • offline

Message » 16 Sep 2016 11:40

oui tu as surement raison Pierre... toutes ces réflexions nourrissent l'approche de mon travail et je vous en remercie tous.. car en effet je crois même qu'une personne habituée au concert ne cherchera pas nécessairement la même fidélité à travers l'écoute d'un système hifi. Notre cerveau est conditionné par des habitudes, si il a été habitué à une typicité sonore pour une écoute hifi, il se peut qu'il soit déstabilisé par une écoute qui serait plus "juste" et réaliste, quand bien même il serait habitué au concert, car alors la "mise en situation" serait différente.

Je voulais dire que le LCD-4 sera considéré comme plus juste par celui pour qui il reproduira au mieux le "réel".

Pour quelque transducteur que ce soit, je pense que l'un sera plus fidèle qu'un autre et plus proche du réel dans l'absolu, enfin plus proche de la source devrais-je dire, car il y a déjà une interprétation de ce réel dans la fabrication d'un disque, les contraintes techniques nous obligent à "trafiquer" un poil les choses ( et là c'est le job du gars qui est derrière les manettes... soit il déforme, parfois joliment, soit il essaie de coller au plus près du réel ). Je pense que bien que nous ayons NOTRE perception du réel, qui fait que si l'on échange notre appareil auditif avec celui du voisin le réel va nous paraitre étrange, le réel sera perçu comme tel par nous tous si nous sommes mis en situation, mais les attentes de la reproduction sonore ne sont pas nécessairement celles les plus proches de la source. Certains comme moi cherchent cela ( sans doute d'avantage pour des raisons d'outil professionnel, ou pas... faudrait que je fasse une psychanalyse pour savoir :mdr: ), d'autres comme toi Pierre cherchent avant tout l'euphonie, le plaisir du timbre chatoyant, qui va homogénéiser les écoutes.
Donc on pourrait avancer l'hypothèse que l'Utopia présente un rendu proche du LCD-4 dans son équilibre tonal ( avec un peu moins de sous-grave, et un haut médium un peu plus en avant, comme le montre les RF ) mais qu'il aurait la propension à donner un son plus euphonique ? Ceci peut-être du à l'adéquation acoustique entre une forme de pavillon auditif et l'espace entre le transducteur et le tympan, car la réactivité des membranes semble très proche, la réponse impulsionnelle également, et la THD encore plus basse ? Ce qui laisserait supposer, qu'un même casque peut avoir des performances acoustiques modifiées (altérées ou améliorées) en fonction de la morphologie de l'auditeur ? Chose indécelable aux mesures puisque les pavillons des têtes de mesures sont fabriqués en fonction d'une forme type correspondant à la moyenne des pavillons auditifs ( je pense même d'un type indo-européen.. ). Il faudrait pour du UTHG que le casque soit optimisé pour les oreilles de son propriétaire ? Si Focal ou Audeze ou Kennerton me lisent.. n'hésitez pas je suis preneur !! :hehe:
Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
cleriensis
 
Messages: 1419
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Limousin

Message » 16 Sep 2016 11:47

Pierre pour le 2 octobre, j'emmènerai mon mac et mon LCD-XC, que j'ai calibré le plus neutre possible timbralement lors des enregistrements que j'ai fait, en comparant direct avec la source. On va voir comment vous, vous percevrez ça et on pourra comparer avec le Focal.. je pourrai même si ça vous dis faire sonner quasiment identique dans leur RF les deux casques.. on verra aussi comment nous percevons les différences ? Dommage qu'on ait pas un LCD-4 sous la main également.
Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
cleriensis
 
Messages: 1419
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Limousin

Message » 16 Sep 2016 11:55

dub a écrit:
Pierre PAYA a écrit:Bonjour à tous,



Oui ça me semble juste, mais ceci est également valable, selon moi, pour le registre aigu.


tu as parfaitement raison — je faisais simplement allusion au fait que l'audition humaine est plus sensible dans ces registres (d'où par ex. la réussite du HD600, alors que, par ailleurs, ça n'est pas le casque le plus neutre, le plus précis et le plus étendu en bande passante)
àmha, quand on a un casque qui présente cette base et qui, par surcroît, développe le "reste" avec le même naturel, c'est qu'on est dans l'exceptionnel!

Cdlt :wink:


Absolument Eric, et si on observe les mesures des membranes du HD600 pour le médium, on se rend compte que la membrane manque un peu de rigidité, les deuxième et troisièmes pics sont un peu trop marqués, il en résulte une légère coloration dans le rendu, une sorte de voile, qui fait sonner le casque doux par rapport à un LCD-X par exemple, alors que sa RF est plus énergique et linéaire dans le haut médium... il devrait sonner plus brillant.. à ceci s'ajoute sa moins grande rapidité.. donc la justesse des timbres c'est la conjonction d'une bonne réactivité des membranes sur la plage de fréquence, une bonne rapidité ( transitoires très importante pour le timbre ), une THD basse et une RF linéaire, car le timbre est aussi rendu dans les extrèmes ( les harmoniques inférieures et supérieures pour un timbre de piano sont par exemple primordiales, et on dépasse de beaucoup la plage de fréquence médium )... le tout accompagné d'un ampli qui ne change pas la donne et ne filtre pas le message... ça va de soit...
Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
cleriensis
 
Messages: 1419
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Limousin

Message » 16 Sep 2016 12:03

tout à fait: ça s'entend très nettement quant on fait la comparaison directe, impossible de ne pas entendre les défauts — et puis, quand on retourne à l'écoute d'un morceau pris pour lui-même…… on se dit pour le moins que l'alchimie fonctionne — et que vu le tarif, quand on s'aperçoit qu'on garde ce casque 10 ans, 15 ans…… :idee: :wink:
je pense aussi que ça "ouvre l'appétit": je veux dire que, pour aller au-dessus, on se met à chercher à chercher un "hyper-HD600" (ça n'est qu'un exemple) — et là on se rend compte que ça n'est pas si simple (malheureusement — ou encore: heureusement si l'on prend plaisir à chercher!)

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
dub
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 27899
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
  • offline

Message » 16 Sep 2016 12:09

j'adore le HD600, je le préfère sans problème au HD800... car même si son médium est moins pur, qu'il est moins rapide et qu'il se fait battre sur la plus part des paramètres, sa RF est beaucoup plus équilibrée, ce qui au total rend une écoute beaucoup plus naturelle pour moi. Si je n'avais pas les moyens d'avoir mieux, je ne garderai que mon HD600.. il est d'ailleurs toujours mon garde fou et ma référence Hifi quand je contrôle un master... et 100% des studios que j'ai fréquentés ont un HD600 sur un coin de la console.
Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
cleriensis
 
Messages: 1419
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Limousin

Message » 16 Sep 2016 15:18

Bonjour,

En fait et la démarche de Earsonics avec son Velvet est probablement intéressante puisqu'il est doté d'un filtre HQ réglable et même totalement progressif. Comme un costume, ne pourrait-on pas supposer que le casque devrait être confectionné sur mesures d'audition personnelle ?

Bon week-end.
ajr
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 17693
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
  • offline


Retourner vers Casques sédentaires