Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités

Sur la perception sonore

Message » 14 Sep 2016 13:27

j'ouvre ce topic car il y a par voie de coincidence une situation très intéressante et je l'espère enrichissante :

Il se trouve que nous sommes confronté à un cas d'école, cas d'école concernant la difficulté à faire coexister données techniquement mesurables et perception subjective. Ce cas est un casse-tête pour les constructeurs, car ils sont conscients qu'ils peuvent difficilement se passer des mesures, histoire d'avoir un minimum de crédit technique, et si ils ne prennent en compte que des mesures ils peuvent se planter allègrement. C'est une équation pour le moins mystérieuse car on ne peut que s'accorder à dire que la référence absolue devrait être le réel dans le cadre d'une reproduction sonore estampillée Hifi..

Notre cher ami Pierre a débattu de ce sujet sur son blog, avec toute l'humilité et la sincérité qu'on lui connait, et je dois dire que bien que je ne partage pas tous ses arguments il a raison sur un point fondamental, le plaisir vient avec l'adéquation entre ce que l'on attend et ce que l'on entend. Force est de constater que pour chacun d'entre nous cette attente n'est pas nécessairement la reproduction du réel ( le terme de Hifi est alors définitivement caduque et non-avenu ) mais une interprétation plus ou moins proche de ce réel, qui est alors à la charge du fabricant qui réalise un produit en adéquation avec sa propre attente, tout en conjuguant cette attente à des données techniques les plus fiables et précises possibles.

là vous vous dîtes... mais qu'est ce qu'il veut dire dans son topic chiant et indigeste.. haha...

le fameux cas d'école.... Pierre, son setup HDG ( Viva numérico, 2A3 et 845, total dac ), un LCD-4, un Utopia et ses oreilles. Tyll, son setup de mesure, le même pour les deux casques, avec le même protocole et toutes les précautions que l'on peut prendre pour la validité de ses mesures.

Le résumé très schématique des impressions de Pierre ( tu me pardonneras Pierre et tu es bien sûr sollicité pour corriger quoique se soit si je déforme tes propos et tes avis ) , qui je le précise et c'est là que se situe le plus intéressant, n'a pas effectué d'écoute comparative.

LCD-4 : casque trop mat, inécoutable pour lui, qui ne lui donne absolument aucun plaisir.
Utopia : casque très équilibré, une écoute très satisfaisante. Il ne l'a pas dit mais on devine que ce casque devient aisément une nouvelle référence pour lui, l'Abyss reste devant pour sa présentation de la scène sonore et la qualité de son grave ( arguments qui font consensus.. )

http://www.innerfidelity.com/images/AudezeLCD4.pdf

http://www.innerfidelity.com/images/FocalUtopia.pdf

Il est très interessant de voir à quel point dans les mesures techniques ( faites par un ténor du genre sur un même setup ) ces deux casques sont très proches et à quel point dans l'écoute d'un même individu (dont l'intégrité et l'honnêteté ne font plus aucun doute ) sur un même setup ils sont perçus radicalement différemment ( lumineux pour l'un, mat pour l'autre ). Certes l'Utopia présente un haut médium un peu plus en avant que le LCD-4, mais c'est vraiment très léger. quand au bas-aigu la chute entre 1kz et 3kz est un peu plus prononcée sur l'Utopia que sur le LCD-4, pour le reste on est très très proche.

Vous le savez, j'attache autant d'importance aux données techniques qu'au rendu sonore, je tiens pour vérité ( et c'est peut-être là que je me trompe ) qu'un rendu véritablement Hifi, n'est envisageable qu'avec des données techniques parfaites (jusque là on s'en approche mais on ne l'a jamais atteint, est-ce atteignable), j'ai conscience que la validité des données techniques est fragile, car les protocoles de mesure sont compliqués. Il m'est arrivé d'aimer passionnément un casque avec des données médiocres (PS1000) mais je savais pourquoi j'aimais ce casque et j'avais conscience qu'il était "loin" du "vrai" mais diablement séduisant. Je tiens pour transducteur quasi parfait le LCD-4, il correspond à ma quête du "vrai", quand j'enregistre un gars, j'aime entendre dans mon casque les mêmes timbres que sans le casque, j'aime entendre au plus près le boulot du gars qui a mixé et équilibré avec son propre goût un master final, je ne le trouve pas du tout "trop" mat dans sa restitution des timbres, même si il est vrai qu'il l'est un peu, c'est sans doute à mon goût son seul défaut, en tous cas pas moins qu'un Odin ou un LCD-X, même plus aéré (son suraigu a nettement plus d'énergie) et je partage en lisant les données techniques de l'Utopia le ressenti de Pierre à l'écoute de l'Utopia. Mais alors pourquoi ces différences de perception.. ? lorsque j'aurais l'occasion d'écouter l'Utopia, le trouverais-je très proche du LCD-4 ?? rien n'est moins sûr....

voilà... ça soulève question, je trouve ça diablement intéressant, je suis peut-être le seul :mdr: et sa rend une certaine noblesse artisanale à tous les concepteurs d'appareils audio, il ne faut pas seulement être un bon technicien, mais avoir aussi de la feuille et du goût.

à vos pensées si ça vous branche.. 8)


EDIT : Le choix de ces deux casques n'est pas exhaustif, et je ne veux pas un débat sur leur confrontation, il y en a un que j'adore, l'autre que je ne connais pas mais qui m'impressionne techniquement et que je gage d'adorer... peut-être encore d'avantage qui sait ? ou peut-être pas ... :hehe:


EDIT Bis:
pour donner suite au HS du fil des casques focal utopia et elear au sujet de la perception sonore d'un casque et du vocabulaire qui lui est associer, pour tenter de déméler le schmilblick... vos réfléxions et interrogations sont les bienvenues sur ce fil.
Dernière édition par cleriensis le 21 Sep 2016 17:03, édité 1 fois.
Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
cleriensis
 
Messages: 1448
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Limousin

Annonce

Message par Google » 14 Sep 2016 13:27

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 14 Sep 2016 16:48

Alors je ne pourrais pas dire grand chose sur les données techniques car je ne sais pas vraiment lire en détails une mesure fréquentielle mais je voudrais apporter quelques précisions à ce débat.

Tout d'abord sur la notion de "mat".
Je suis retombé récemment sur des discussions ou justement nous n'avions pas tous la même définition lorsque nous parlons de la notion de "mat"
Pour moi et d'autres (Pierre, Yacine) "mat" veut dire qu'un casque A joue plus ou moins une octave en dessous d'un casque B. C'est à dire que le casque A va nous paraître plus "sombre" (et je pense qu'il est plus adéquat d'utiliser ce mot finalement pour qu'on se comprenne) que le casque B.

Par contre pour d'autres, comme toi Julien, "mat" veut dire autre chose et nous en avions discuté à la suite de la comparaisons Abyss/LCD-4 de Yacine. Je te cite Julien :
cleriensis a écrit:Merci Yacine !
Je crois que tu as tout dit.. ce qui m'interroge c'est ta vision de l'Abyss comme un casque clair ??? Mais je crois que le problème est sémantique... pour moi l'Abyss est plus mat que l'audeze mais plus aéré, du à son aigu plus énergique. Mat pour moi c'est avoir le haut médium récessif.... mais sinon je suis très en phase avec ton analyse ! ;)

Donc il faudrait déjà se mettre d'accord sur cela, le débat n'en sera que plus clair.


Ensuite je me pose une question sur un tout autre sujet. Pour toi Julien le LCD-X et encore plus le LCD-4 sont les casques qui se rapprochent le plus de la réalité lorsque tu peux comparer avec un artiste que tu enregistres. Je ne connais pas le LCD-4 mais je connais bien le LCD-X et pour moi ce dernier est un casque sombre qui me donne l'impression de s'éloigner de la réalité, même si mon avis de simple audiophile pèse peut être moins sur le débat que celui d'un ingé son. Mais pour mon plaisir personnel, je me fie à mes oreilles et pas celles d'un ingé son.

Par contre je suis retombé il y a quelques jours sur un de tes messages ou tu disais que tu étais un des rares en France dans ton domaine à utiliser un LCD-X pour ton boulot alors que la plupart de tes confrères utilisent un HD800, casque qui est beaucoup plus tiré vers le haut du spectre que le LCD-X (le HD800 est pour moi beaucoup moins sombre que le LCD-X).

Comment expliques-tu cela ?

Ces ingé son, avec leur HD800 sur les oreilles, comparent également ce qu'ils entendent en direct avec ce qu'ils entendent dans le casque. Le HD800 qui est beaucoup plus clair que le LCD-X devrait donc déformer la réalité et ils devraient le remarquer instantanément. Mais apparemment non, vu qu'ils continuent à utiliser le HD800.
Et il y a ici, sur ce forum, d'autres ingé son comme Igor qui utilise un Stax SR-202 ou TSW qui a commandé à Pierre un Dharma D1000 pour son taf.

Il y a là aussi une histoire de perception. Je dirais même que ce débat est encore plus intéressant quand il s'agit de professionnel du son qui utilisent des casques diamétralement opposés.
HC : Samsung PS63C7700 / Onkyo TX-NR646 / Focal Sib 5.1 + Cub 3 / (Realiser A16 bientôt) / EnigmAcoustics Dharma D1000
Hifi : Audio-GD NFB28 (dac) / Audio-GD Precision 1 / Marantz CD 6003 / B&W 685 / Dharma D1000 (HE-6 / HD650 / HD598)
sebbs
 
Messages: 1732
Inscription: 10 Fév 2003 0:22
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 14 Sep 2016 17:15

Bonjour,

Bien que n'étant que simple mélomane, mais ayant "fréquenté" de très près des musiciens et techniciens du son, je pense pouvoir dire que ma quête a toujours ressemblé à ce que tu décris.

Cependant et nous l'avons souvent évoqué, ce qui te paraît naturel n'est pas à la portée du premier mélomane venu. Tout simplement parce que doivent être très rares ceux qui peuvent comparer le son de l'instrument et le son de celui-ci une fois mis en boîte (avec les contraintes techniques qu'il doit obligatoirement subir).

Et, pourvu que le plaisir* soit au rendez-vous, c'est peut-être, très probablement, pour cela, que nous sommes prêts à faire l'impasse sur une hypothétique vraie fidélité/neutralité.

N'oublions pas non plus que selon leurs personnalités, certains iront chercher des sensations fortes d'un cours d'eau puissant pendant que d'autres préféreront remonter au petit filet limpide d'une source fraîche située en altitude.

Pour autant, je ne dirais pas qu'un casque mat sonne un octave en dessous qu'un casque brillant. Parce que dans ce cas, j'aurais été plutôt enclin à penser qu'il ne sonne pas très juste et qu'il interfère abusivement sur la conception de l'enregistrement et des intentions de ceux qui y ont participé.

Mais, avec la venue des nouveaux Focal et de tous les casques très HDG désormais disponibles, voici un sujet très intéressant qui ne devrait pas manquer de saveurs et, surtout, de nous en apprendre sur l'écoute de la musique et des casques.


Bonne soirée.


* plus facile à mesurer à l'aide de l'imagerie médicale qu'un casque ? :wink:
ajr
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 17717
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
  • online

Message » 14 Sep 2016 17:23

sebbs a écrit:Tout d'abord sur la notion de "mat".

Pour la notion de "mat", il faudrait demander à Matt Damon :mdr:
Image
Sent from my PC
Rif hi-fi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4961
Inscription: 25 Jan 2008 0:39
  • offline

Message » 14 Sep 2016 17:26

Ta remarque est très juste. Je précise que j'utilise le LCD-X linearisé.. et je précise aussi à l'étape du mastering. Pour cette étape la cohérence timbrale et la précision frequencielle est déterminante. À ma connaissance aucun ingénieur du son mastering utilise un HD-800.. il est utilisé pour la prise. Le HD-800 est un casque très analytique (utile pour entendre les bruits clicks problème de phase etc.. lors d'un enregistrement) mais pas neutre dans sa réponse frequencielle. Son bas medium en avant et son aigu prononcé lui confère une signature en V (un peu comme un PS1000 mais en beaucoup moins prononcé). Entendre un piano sur un HD800 ne trompe pas. De plus nous sommes rares a utiliser un casque lors du mastering (mais pas que) et pour moi il est indispensable de le lineariser. Quoiqu'il en soit même non Equalizé un LCD-X ou un Odin sonnent plus justes qu'un HD800.. un LCD-4 encore d'avantage, mais c'est mon avis.Outre-atlantique le LCD-X est très utilisé par les ingénieurs du son.
Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
cleriensis
 
Messages: 1448
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Limousin

Message » 14 Sep 2016 17:56

ajr a écrit:Pour autant, je ne dirais pas qu'un casque mat sonne un octave en dessous qu'un casque brillant. Parce que dans ce cas, j'aurais été plutôt enclin à penser qu'il ne sonne pas très juste et qu'il interfère abusivement sur la conception de l'enregistrement et des intentions de ceux qui y ont participé.

Je ne connais pas vraiment le terme adéquat pour signifier différemment qu'un casque sonne plus sombre qu'un autre. Je n'ai fait que reprendre un des termes que Claude a utilisé quand il a comparé l'Odin et le LCD-4
cladane a écrit:De fait dans la plupart des écoutes de divertissement ou concertante, en étant attentif à la gestion de la sensibilité, l'ODIN se mesure tout à fait au LCD4 en notant, par comparaison directe, que l'ODIN joue un tiers, une demi ? octave au-dessus; le confort étant du côté du LCD4.


#Rif hi-fi : oh la blague foireuse :ane: (mais j'ai ri quand même :hehe: ). J'y vais aussi de mon jeu de mots foireux "Oui mais Matt c'est un gars brillant" :ko:


#cleriensis : Merci pour les précisions Julien :thks:
Mais du coup quand toi, en France, tu utilises un LCD-X linéarisé pour l'étape du mastering ou la cohérence timbrale et la précision fréquentielle est déterminante comme tu le dis, qu'utilisent les autres ingé son français comme casque ?
HC : Samsung PS63C7700 / Onkyo TX-NR646 / Focal Sib 5.1 + Cub 3 / (Realiser A16 bientôt) / EnigmAcoustics Dharma D1000
Hifi : Audio-GD NFB28 (dac) / Audio-GD Precision 1 / Marantz CD 6003 / B&W 685 / Dharma D1000 (HE-6 / HD650 / HD598)
sebbs
 
Messages: 1732
Inscription: 10 Fév 2003 0:22
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 14 Sep 2016 18:30

Ils utilisent pas de casque... moi j'utilise un casque et des enceintes

Une octave c'est une correspondance frequencielle d'un son par rapport à un autre à partir de la fondamentale. Donc pour moi dire qu'un casque joue une octave (ou un tiers 'octave) ça veut dire qu'il change la hauteur du son... qu'il le transpose.. ça n'a bien sûr aucun sens. Par contre la courbe FR d'un casque va plus ou moins mettre en valeur les certaines hzrmoniques de la fondamentale d'un son et donc influencer la cohérence timbrale ( un casque en V donnera un piano étriqué par exemple, manquant de plénitude et de richesse sonore... certains diront qu'il sonne sec. A fortiori un casque en U donnera l'inverse beaucoup de matière... trop et un son compact et bouché. Je ne partage pas l'avis de claude sur ce point, pour avoir eu les deux en comparaison direct également le LCD-4 ne sonne pas plus mat ou un tiers d'octave en dessous d'un Odin. Il a un medium plus linéaire un haut medium légèrement en retrait et un sur aigu plus énergique.. donc il sonne plus dense et aéré.
Dernière édition par cleriensis le 14 Sep 2016 18:40, édité 1 fois.
Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
cleriensis
 
Messages: 1448
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Limousin

Message » 14 Sep 2016 18:34

Bonsoir,

Il est certain qu'il faut manier certains termes avec précaution, parce que si j'avais pris soin d'ajouter quelques mots sur les intentions de ceux qui ont participé à l'enregistrement, c'est parce que je n'oublie pas que la talentueuse Renée Fleming à la voix envoutante dans les quatre derniers lieder de Mahler a enregistré un disque* pour lequel elle chante, pourtant toujours aussi juste, un octave en dessous que dans son répertoire traditionnel.


Bonne soirée,


PS: Patrick, j'en profite pour t'indiquer que le Velvet est arrivé cet après-midi :thks: et que je vais en profiter pour tenter d'essayer les mousses Comply L. :wink:

https://www.amazon.fr/Haunted-Heart-Ren ... 9e+fleming
ajr
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 17717
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
  • online

Message » 14 Sep 2016 18:47

cleriensis a écrit:Ils utilisent pas de casque... moi j'utilise un casque et des enceintes

Oui mais est-ce qu'ils utilisent des enceintes Audeze :ko:

cleriensis a écrit:Une octave c'est une correspondance frequencielle d'un son par rapport à un autre à partir de la fondamentale. Donc pour moi dire qu'un casque joue une octave (ou un tiers 'octave) ça veut dire qu'il change la hauteur du son... qu'il le transpose.. ça n'a bien sûr aucun sens. Par contre la courbe FR d'un casque va plus ou moins mettre en valeur les certaines hzrmoniques de la fondamentale d'un son et donc influencer la cohérence timbrale ( un casque en V donnera un piano étriqué par exemple, manquant de plénitude et de richesse sonore... certains diront qu'il sonne sec. A fortiori un casque en U donnera l'inverse beaucoup de matière... trop et un son compact et bouché. Je ne partage pas l'avis de claude sur ce point, pour avoir eu les deux en comparaison direct également le LCD-4 ne sonne pas plus mat ou un tiers d'octave en dessous d'un Odin. Il a un medium plus linéaire un haut medium légèrement en retrait et un sur aigu plus énergique.. donc il sonne plus dense et aéré.

Merci encore pour les précisions :thks:


#ajr : Oui comme tu le dis André, il faut être prudent avec les termes qu'on utilise, on peut rapidement partir dans un débat stérile parce qu'on ne se comprend tout simplement pas.

Content que les Velvet soient arrivés en un seul morceau. Les Comply L étaient ceux avec lesquels j'obtenais le meilleur fit.
HC : Samsung PS63C7700 / Onkyo TX-NR646 / Focal Sib 5.1 + Cub 3 / (Realiser A16 bientôt) / EnigmAcoustics Dharma D1000
Hifi : Audio-GD NFB28 (dac) / Audio-GD Precision 1 / Marantz CD 6003 / B&W 685 / Dharma D1000 (HE-6 / HD650 / HD598)
sebbs
 
Messages: 1732
Inscription: 10 Fév 2003 0:22
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 14 Sep 2016 20:49

Le débat n'est jamais stérile... !! Et on finit toujours par se comprendre..
Mais ce qui est intéressant c'est la différence entre perception et mesures... c'est une problématique à laquelle je peux être soumis et qui m'échappe.
Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
cleriensis
 
Messages: 1448
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Limousin

Message » 14 Sep 2016 22:44

Bonjour à tous,

Quelle bonne idée Julien d'avoir ouvert ce post ! :idee: :bravo:

cleriensis a écrit:
...tu me pardonneras Pierre et tu es bien sûr sollicité pour corriger quoique se soit si je déforme tes propos et tes avis...


Tu ne déformes rien du tout Julien ! Merci de t'en inquiéter.

cleriensis a écrit:
Il est très intéressant de voir à quel point dans les mesures techniques ( faites par un ténor du genre sur un même setup ) ces deux casques sont très proches et à quel point dans l'écoute d'un même individu (dont l'intégrité et l'honnêteté ne font plus aucun doute ) sur un même setup ils sont perçus radicalement différemment


Peut-être nous apercevons-nous ici, comme ce fût le cas avec l'Abyss, que "imaginer comment pourrait sonner un casque" en ne consultant que les mesures, peut être source d'erreur...
Personnellement, j'ai pas ce problème... :ane:

cleriensis a écrit: je partage en lisant les données techniques de l'Utopia le ressenti de Pierre à l'écoute de l'Utopia
lorsque j'aurais l'occasion d'écouter l'Utopia, le trouverais-je très proche du LCD-4


Alors là j'en doute vraiment ! Mais tu entendras avec tes propres oreilles.

sebbs a écrit:Pour moi et d'autres (Pierre, Yacine) "mat" veut dire qu'un casque A joue plus ou moins une octave en dessous d'un casque B. C'est à dire que le casque A va nous paraître plus "sombre" (et je pense qu'il est plus adéquat d'utiliser ce mot finalement pour qu'on se comprenne) que le casque B.


C'est pas tout à fait comme ça que je vois les choses Patrick, non.
Julien t'a répondu bien mieux que je ne l'aurais fait, sur la question de la correspondance fréquentielle. Ok.
Non, non, je n'aime pas le mot "sombre". Un LCD-4 n'est pas sombre ! Mais il est mat. Un Odin ou un LCD-X ne sont pas sombres, mais ils sont mat.
De la même manière qu'un mur noir serait sombre...mais brillant si revêtu d'une laque. Ou qu'il serait toujours aussi sombre, mais mat, si peint avec un noir mat...
Merde ça se complique ! :ane:

Un casque sombre clair, ne serait-il pas, peut-être, un casque "bouché", le genre de daube à travers laquelle nos musiques préférées deviendraient illisibles...mais nous proposant cependant une relative perception des gammes haut médium / aigu ?
Le même casque sombre et mat (celui-là, je lui mets direct deux coups de marteau :ko:) serait peut-être la même daube avec mois de clarté, tout simplement !
Je suppose que nous arrivons tous à imaginer qu'un verre peut être clair et un autre mat ? Que nous percevrons l'eau que l'on verse dedans tout aussi claire ou moins claire (mat) selon le verre que l'on choisi d'observer.
Et bien c'est la même chose pour nos musiques (l'eau) et nos casques (le verre). Mais dans les deux cas, rien n'est sombre. Dans les deux cas, rien n'est coloré ! juste clair ou moins clair (mat). Et si le verre est mat à la limite de la perte de détail (particules en suspension dans l'eau, nos satanés micro-détails) alors nous aurons un verre clair et un verre mat tout aussi transparent l'un que l'autre !

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/transparent_transparente/79195

Ce peut être le même cas pour nos casques, non ?

Voilà ce que je pense dans le fond :

1) Les mesures peuvent être intéressantes, mais notre discussion est le reflet de leurs limites
2) Essayer de se mettre d'accord sur la sémantique, c'est tenter d'accorder nos opinions sur le bleu du ciel. Il est comment le bleu du ciel a un instant T, du même point de vue, pour toi Julien, pour toi André, pour toi Patrick et pour nous tous ?
Si chacun de nous devait, avec un panel de crayons de couleur bleu, dessiner sur les mêmes feuilles de papier, le ciel qu'il a devant les yeux, je vous fiche mon pari que nous ne prendrions pas tous le même crayon.
Alors arriver a trouver un consensus sur le mot "mat" ?
3) Pardonne moi Julien, loin de moi l'idée de t'offenser ! Mais à tord peut-être, je pense que pour ce qui nous concerne, ton activité quotidienne avec les musiciens ne peut pas être une référence pour nous.
Je m'explique :
Si dans un groupe de personnes, des disparités de perception sont enregistrées quand à la façon d'appréhender le bleu du ciel (un même ciel, pourtant dessiné avec des tons de bleu différents selon les individus, donc perçu, vu différemment) pourquoi des différences de perception d'un même son n'existeraient pas ?
Toi Julien, quand tu enregistres un violon (heureux homme !) tu entends le violon avec tes équipements auditif, émotionnel et intellectuel. Puis il se trouve que pour toi, c'est le LCD-4 qui reproduit presque exactement ce que dans TA réalité tu as entendu. Mais si par hasard, c'était moi qui étais à ta place ( 8) ), peut-être que mes équipements auditif, émotionnel et intellectuel, me feraient percevoir ce magnifique violon de telle sorte, que ce serait (pour MA réalité) l'Utopia qui me semblerait le plus juste dans sa reproduction...

Ainsi, nous arriverions au cas suivant :
Un même violon, et deux personnes qui essaient de se convaincre que leur casque est le plus neutre. Les deux étant absolument convaincues de ce qu'elles avancent (et bien oui, on va pas tricher avec nous même !), les deux ayant des perceptions très opposées de ce qu'est la neutralité (le LCD-4 pour toi, l'Utopia pour moi...par exemple) Et chacun d'entre nous ne comprenant pas comment l'autre peut entendre d'une façon si...bizarre !

Mais bien entendu, si l'un de nous deux se goure complètement je ne le jugerai pas ! :ane:

Je souhaite sincèrement ne pas t'avoir offensé Julien !

Pierre
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3224
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 14 Sep 2016 23:07

Après moi le mot "mat" me va très bien, c'est juste qu'on ne l'utilise pas tous de la même façon pour décrire un ressenti.

Mais est-ce qu'un casque peut être plus neutre qu'un casque neutre ? :ane: (digne du sketch de Coluche avec la lessive qui lave plus blanc que blanc :mdr: )
HC : Samsung PS63C7700 / Onkyo TX-NR646 / Focal Sib 5.1 + Cub 3 / (Realiser A16 bientôt) / EnigmAcoustics Dharma D1000
Hifi : Audio-GD NFB28 (dac) / Audio-GD Precision 1 / Marantz CD 6003 / B&W 685 / Dharma D1000 (HE-6 / HD650 / HD598)
sebbs
 
Messages: 1732
Inscription: 10 Fév 2003 0:22
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 15 Sep 2016 4:27

Pierre tu ne m'offenses nullement. Ton discours est tout à fait pertinent.
Mais la vraie question de ce post n'est pas de trouver un consensus sur la perception de la neutralité, c'est de tenter d'expliquer comment une même personne (toi, et moi sans doute aussi ) peut percevoir tant de différence entre deux casques aux mesures si proches... pour y avoir réfléchi, on a la démonstration que la signature d'un casque va au delà de sa RF de sa THD et de ses square waves.. elle doit résulter de la subtile alchimie de leur mélange et d'autre paramètres que l'on ne mesure pas (perception émotionnelle de ce mélange )... je subodorais que c'était le cas, mais pas avec autant d'écart .. car entre un Odin et un LCD-4 par exemple pour moi on est dans le même genre de signature, casque à tendance neutre, pas de rupture qui irait jusqu'à détester l'un et adorer l'autre, d'ailleurs j'apprécie grandement les deux... c'est donc diablement intéressant !
Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
cleriensis
 
Messages: 1448
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Limousin

Message » 15 Sep 2016 10:08

Bonjour à tous,
Bonjour Julien,

Oui mais tu vois, je ne suis pas sûr, justement que l'on puisse trouver un consensus sur la perception de la neutralité !
Si ma démonstration qui vaut ce qu'elle vaut, n'est pas trop dans les choux, on aurait tous NOTRE neutralité. De la même façon que nous avons TOUS notre perception du monde qui nous entoure.

Après je suis plus pondéré quand même au sujet du LCD-4. Ce casque, personnellement je ne le déteste pas ! Il ne me donne pas de plaisir, à l'écoute, il m'emmerde...ce qui en soit est déjà un peu ennuyeux quand de plus, je considère son prix. Mais je ne le déteste pas, je suis pas un fan, c'est tout.
Que le LCD-4 et l'Odin soient proches aux mesures, je te crois sur parole ! C'est pas moi qui vais te dire le contraire ! :hehe:
Mais à l'écoute, tu as raison bien sûr, "on est dans le même genre de signature sonore" pour reprendre exactement tes mots. Juste que je trouve l'Odin plus impliquant, plus rythmé, plus vivant, plus aéré. Et comme je ne prends pas en compte la technicité du LCD-4 dont je me fiche grandement, vu que le résultat de cette technicité ne me fait pas le moindre effet à l'écoute, je ne suis pas influencé par le fait de savoir que les membranes sont plus fines que ci ou que ça ou qu'il est super rapide ou je ne sais quoi. Il sonne comme il sonne avec toute sa technologie, et il ne me fait pas vibrer malgré cette technologie.
Idem pour l'Odin ou tout autre casque d'ailleurs. Je me tape de savoir ce qu'ils ont dans le ventre. J'appuie sur la pédale et vois ce que ça (me) fait !
Pour en revenir à nos perceptions personnelles et à l'écart qu'on peut y trouver en comparaison avec les mesures, penses-tu que des éléments objectifs, je veux dire des trucs mesurables puissent expliquer par exemple "l'image", "ou pourquoi ce casque est riche en harmoniques (Les ortho) et pourquoi celui-ci l'est moins (les statiques) " ou "pourquoi ce casque donne plus de moelleux aux timbres que celui-ci" ou pourquoi ce casque est plus aéré que celui-ci" ou "pourquoi ce casque est plus précis sur les contours et le placement des interprètes que celui-ci" etc... ?

Très intéressant, tu as raison !

Pierre
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3224
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 15 Sep 2016 11:42

Si ma démonstration qui vaut ce qu'elle vaut, n'est pas trop dans les choux, on aurait tous NOTRE neutralité. De la même façon que nous avons TOUS notre perception du monde qui nous entoure.


Oui bien sûr. Mais il ne faut pas placer le reférent sur nous mais sur un élément immuable le réel. Nous avons notre perception du réel, ce qui signifie que si on faisait un échange d'appareil auditif avec notre voisin, on trouverait le réel faux... mais dans le cas où c'est notre cerveau qui perçoit le réel et le son rendu d'un transducteur cette notion de neutralité qui nous est propre ne s'applique pas.. le réel sera identifiable comme réel, par n'importe lequel des protagonistes avec son propre référent auditif.
à cause de ce maudit de décalage horaire, je n'ai pas beaucoup dormi et j'ai réfléchi un peu à tout ça ( quel taré... le mec qui a rien d'autre à faire que de se turlupiner le cerveau... on s'en fout, si on prend du plaisir à écouter un truc qui nous plait !!! :ko: ). Il y a un truc très handicapant quand on bosse sur un projet c'est la "perméabilité" de notre cerveau.. par exemple, passez un mois avec un PS1000 et chaussez un Odin, vous le trouverez sombre et bouché. Passez un mois avec un Odin et vous trouverez un PS1000 criard et brillant. Passez deux jours sur un master, vous êtes super content, vous trouvez ça hyper bien, équilibré top... laissez reposer et réécoutez le deux jours plus tard... "mais quelles sont les oreilles pourries qui ont pondu ça ??" c'est un problème récurrent qui nous oblige à travailler sur plusieurs jours par plusieurs sessions. Alors évidemment avec l'expérience on tombe moins souvent dans le piège. Je crois donc que notre propre perception d'un équilibre change avec notre état émotionnel, notre fatigue, notre attente du moment. Ceci expliquerait en partie que notre perception du "neutre" peut varier en fonction du moment, et que seule une comparaison directe entre deux matériels, ou entre le réel et un matériel peut nous faire affirmer avec plus ou moins de certitude que c'est celui-ci que l'on préfère à l'autre ou que c'est celui-ci qui est plus "juste" qu'un autre, étant entendu que la notion de "juste" n'est pas forcément l'argument qui nous fera choisir un matériel plus qu'un autre ( ça c'est notre attente ). Moi ça m'arrive souvent d'entendre les défauts de mon système et de le trouver trop limité pour ce que je fais, et un autre jour de me faire la réflexion qu'il marche quand même vachement bien... pourtant c'est bien le même auditeur, sur un même matériel.. certains disent qu'il s'agit de la qualité de courant du réseau EDF... haha.. je ne crois pas. Il s'agit à mon avis de notre état émotionnel qui est dans l'attente d'un certain rendu, avec plus ou moins de souplesse...
Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
cleriensis
 
Messages: 1448
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Limousin


Retourner vers Casques sédentaires