Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Tout sur le matériel pour la réception satellitaire / TNT / câble...

Sagemcom DT84HD magnétoscope numérique TNT HD

Message » 16 Mai 2014 21:39

Image
>> Notice : http://support.sagemcom.com/support-val ... _HD_LU.pdf
>> Forum d'aide : http://communaute.sagemcom.com/sagemcom_fr
>> ]Prix de vente : entre 29 et 39€.

REGARDEZ
VOS PROGRAMMES EN QUALITÉ NUMÉRIQUE

APPRECIEZ LA HAUTE DÉFINITION !
Accédez à une qualité audio et vidéo supérieure

ENREGISTREZ SELON VOS ENVIES !
Enregistrez vos programmes préférés sur le support de stockage de votre choix (clé USB, disque dur externe)

PROFITEZ DU LECTEUR MULTIMEDIA VIA LE PORT USB
Lisez vos vidéos et vos fichiers audio, faites défilez vos photos en mode diaporama sur votre écran TV

Fonctions Générales
- Installation rapide et guidée
- Enregistrement via le port USB en façade
- Lecteur Multimédia :
Audio (.MP3, .OGG)
Vidéo (.TS, .TP, .TRP, .MPG, .MKV)
Photos (JPEG, BMP)
- Guide Electronique des Programmes
- 8 listes de chaînes favorites
- 8 Timers
- Contrôle parental (CSA)
- Verrouillage des chaînes
- Télétexte et sous-titrage

Connectiques
- Antenne + By-pass RF
- 1 prise PERITEL TV
- Sortie HDMI
- Port USB 2.0
- Sortie audio numérique S/PDIF

Caractéristiques Techniques
- Chipset : Ali 3801E


- Décodage vidéo :
- MPEG2 MP@HL
- MPEG4 HP@L4 (HD)
- MPEG4 HP@L3 (SD)

Décodage audio :
- Stéréo 2.0 :
- MPEG1 couches I et II
- MPEG2 couche II
- Multi-canal 5.1 :
- Dolby Digital
- Dolby Digital+

Résolution de la sortie HDMI :
- 1920x1080p
- 1920x1080i
- 1280x720p
- 768x576p
- 786x576i

- Format d’affichage : 4/3, 16/9
- Consommation max. : 13 Watts
- Alimentation : 100-240V ~50/60 Hz
- Couleur du récepteur : noir
- Dimensions (LxPxH) : 150 x 110 x 35mm
Dernière édition par eurospace le 12 Fév 2015 13:15, édité 1 fois.
eurospace
 
Messages: 2384
Inscription: 28 Avr 2006 13:18
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Mai 2014 21:39

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 16 Mai 2014 21:40

Le DT84 est équipé du chipset Alitech 3801 comme le CGV Etimo 1T qui est sorti il y a déjà un an http://www.homecinema-fr.com/forum/chaines-tv-demodulateurs/cgv-etimo-1t-enregistreur-tnt-hd-t30026595.html

Le DT84 est très décevant car Sagemcom a bridé l'appareil sur plusieurs points par rapport au CGV :(

Les points négatifs par rapport au CGV Etimo 1T :
- Impossible de lire un ancien enregistrement pendant que l'on enregistre.
- On peut faire que 8 programmations contre 16 sur le CGV.
- Pas de mode d'enregistrement en jours ouvrés du lundi au vendredi, qui est bien présent sur le CGV
- Pas de timeshift en mode manuel, uniquement le mode automatique.
- Quand un disque dur possède plusieurs partitions, on ne peut pas choisir celle qui recevra les enregistrements.
- Pas de touche d'accès rapide pour accéder à la liste des enregistrements.
- Pas de touche directe pour faire les programmations.
- On ne peut pas faire une programmation pendant un enregistrement ou pendant la lecture d'un enregistrement
- On ne peut pas régler l'heure manuellement ou en mode semi automatique, c'est bête que l'on puisse pas régler l'heure manuellement car si le diffuseur ne diffuse plus l'heure, les programmations ne fonctionnent plus !!!!
- On ne peut pas trier les chaines dans l'ordre que l'on veut.
- Fichiers d'enregistrement fractionnés tous les 1 GO contre 4 GO sur le CGV.
- Une télécommande moins ergonomique.
- Boitier tout en plastique.

Bogues :
- Les programmations ne peuvent pas se lancer si on met l'appareil en veille sur une autre chaîne que celle que l'on veut qu'il enregistre :(

Son seul point positif par rapport au CGV est la présence d'une sortie audio numérique.

Le DT83 était bien meilleur malgré qu'il n'était pas parfait non plus. Sagemcom me déçoit de plus en plus :(
Dernière édition par eurospace le 06 Oct 2015 16:09, édité 1 fois.
eurospace
 
Messages: 2384
Inscription: 28 Avr 2006 13:18
  • offline

Message » 12 Fév 2015 13:13

Bonjour,

Nouvelle mise à jour V1.0.7 pour le DT84 http://support.sagemcom.com/support-val ... 136/driver ,

celle-ci apporte les corrections suivantes :

- ajout des resolutions 480p et 576p
- erreurs de traduction corrigées
- correction du Dolby Bitstream en lecture des fichiers
- problème de désactivation sous-titres et audiodescription corrigé
- correction du logo Dolby dans la barre d ́info
- dans le mode d ́enregistrement hebdomadaire, ajout de la possibilité du choix des jours de la semaine (lundi à dimanche)
- ajout de l ́option d ́activation et de désactivation de la "Boucle RF en veille" (menu Installation - Configuration de l ́antenne).
eurospace
 
Messages: 2384
Inscription: 28 Avr 2006 13:18
  • offline

Message » 25 Déc 2016 18:57

Décodeur TNT SagemcomDes bugs dans l’offre promotionnelle
Publié le : 04/09/2016

Sagemcom promettait de rembourser 15 € sur l’achat d’un adaptateur TNT HD vendu près de 40 €. Mais des milliers de clients attendent toujours leur virement.

En avril dernier, la France a basculé vers le tout TNT HD. À cette occasion plus de trois millions de décodeurs, à brancher sur les téléviseurs non compatibles, ont été vendus, le plus souvent autour de 30 €. Dans ce marché de masse, et pour se distinguer de marques concurrentes, des fabricants ont organisé des opérations promotionnelles. Sans que les engagements ne soient toujours tenus !
Ce fut ainsi le cas pour un produit Sagemcom. Du 1er juillet 2015 au 15 mai 2016, pour l’achat d’un décodeur de la marque référencé DT84 (prix : de 35 à 39,90 €), le client pouvait se faire rembourser 15 €. Pour bénéficier de cette ODR (offre de remboursement), plusieurs conditions étaient requises. Ainsi, le consommateur devait renvoyer la photocopie du ticket de caisse de même que le code-barres « découpé de l’emballage ». La somme promise devant ensuite être effectuée par virement bancaire « dans les 8 semaines après la réception de la demande ».
Seulement, comme en attestent des plaintes adressées à Que Choisir, notamment sur notre forum, des acheteurs attendent toujours leur remboursement.

La gestion de l’opération a été sous-traitée à Custom promo, entreprise spécialisée dans l’animation commerciale installée à Rousset (13). « Pour cette promotion Sagemcom, nous avons reçu pas loin de 64 000 demandes, indique la société. Et visiblement l’opération s’est "emballée". Il y a eu beaucoup plus de participants que prévu et, très vite, nous avons manqué de fonds pour honorer les remboursements. » Résultat, les plaintes ont afflué chez Custom promo. « Et certains clients sont tenaces : ils appellent toutes les semaines pour savoir quand ils recevront leur virement », précise encore l’entreprise.

Mais dans ce dossier rien n’est simple ! Le réel organisateur de cette opération n’est pas Sagemcom mais X-Gem SAS. « Jusqu’à juillet 2015, soit au début de l’opération, nous avions un lien juridique avec cette société, explique une porte-parole de Sagemcom. Depuis, nous nous sommes séparés. Mais c’est X-Gem qui fabrique, sous licence, les décodeurs à notre marque. » Dans ce contexte, Custom promo a naturellement demandé à X-Gem de débloquer les fonds nécessaires pour honorer tous ses engagements.

La situation est cependant bloquée. Si elle devrait perdurer, alors l’organisateur de cette offre promotionnelle s’expose à des poursuites pour publicité de nature à induire en erreur. « Tant qu’il y avait des stocks d’adaptateurs en magasin, et dans la limite de la période fixée, les acheteurs qui se manifestaient devaient être remboursés », rappelle Custom promo. « Notre image est en cause : nous avons mis en demeure X-Gem de nous fournir des explications, de remédier à la situation mais pour l’instant elle est restée sans réponse. On ne peut pas faire plus ! », affirme de son côté Sagemcom.
Quoi qu’il en soit, voilà un exemple de plus d’une opération promotionnelle qui peine à satisfaire tous ceux qui y ont participé. Il y a quelques mois, il s’agissait d’une offre comprenant un smartphone lancée à l’occasion d’une campagne de Carrefour.


le forum de l'UFC Que Choisir? ici:
http://forum.quechoisir.org/offre-decodeur-sagemcom-dt84-hd-publicite-mensongere-t60139.html

suite de l'histoire malheureuse:
Décodeur TNT Sagemcom: Promesses de remboursement non tenues
Publié le : 24/12/2016

Les consommateurs qui avaient acheté un décodeur TNT-HD Sagemcom pouvaient se faire rembourser 15 €. Mais l’opération d’ODR (offre de remboursement) a tourné au fiasco.

Pour inciter les consommateurs à acheter leurs produits, les marques sortent l’arme de l’ODR, l’offre de remboursement. Tout ou partie du prix est restitué au client, en cash ou sous forme de bons d’achat, à condition de respecter certaines conditions (envoi du code-barres et/ou du ticket de caisse, respect du délai de validité de l’offre...).
Mais l’opération peut tourner au fiasco. L’ODR organisée par la société X-Gem autour de décodeurs TNT-HD fabriqués sous licence de marque Sagemcom (référence DT84) en est une illustration… assez unique. Du 1er juillet 2015 au 15 mai 2016, le consommateur qui s’équipait pouvait se faire rembourser 15 € sur le prix d’achat qui variait de 30 à 39,90 € selon les magasins. La gestion de l’opération (réception des dossiers, virement bancaire dans les « 8 semaines après réception de la demande »…) était confiée à Custompromo, société spécialisée dans l’animation commerciale. L’opération a été un vrai succès.

LES PLAINTES AFFLUENT

À tel point que, très vite, Custompromo n’a plus pu payer, le budget alloué par X-Gem étant trop juste. Des centaines de plaintes de participants à l’offre sont envoyées un peu partout : organisateur de l’ODR et ses partenaires, DDPP (directions départementales de la protection des populations), UFC-Que Choisir ou encore notre forum.
Comment en est-on arrivé là ? X-Gem, distributeur de produits électroniques (décodeurs, téléphones-fax ou filaires…) dont le siège est à Biarritz (64), connaissait des difficultés financières. Et ce qui devait arriver arriva : le 4 novembre dernier, le tribunal de commerce de Bordeaux (33) a placé la société en redressement judiciaire. Elle poursuit son activité, sous la surveillance d’administrateurs judiciaires. Et comme le veut la loi, un mandataire judiciaire est également désigné : c’est auprès de lui que les consommateurs non payés doivent se manifester. « En tant que mandataire, la loi m’oblige à informer personnellement tous les créanciers pour leur signifier notamment que leur demande a bien été enregistrée, indique Maître Jean-Pierre Abadie, en charge de ce dossier. Cette ODR est hors normes : nous avons une liste impressionnante de créanciers – 117 500 – qui revendiquent chacun une somme modeste – 15 € ! Tous les prévenir par courrier a forcément un coût pour l’entreprise X-Gem déjà fragile. Nous avons pu récupérer 40 000 adresses mails. Il reste donc 77 500 lettres à envoyer. Un accord a été négocié à un prix intéressant avec Custompromo pour qu’ils s’en chargent ».
Et que les consommateurs ne perdent pas tout à fait espoir ! La mise en liquidation judiciaire de X-Gem ne semble pas à l’ordre du jour. Un plan d’apurement du passif et de redressement est en cours d’élaboration. « S’il est adopté dans les mois à venir par le tribunal, la loi oblige la société qui poursuit son activité à rembourser sans délai les créances inférieures à 500 €, poursuit Me Abadie. Dans ce cas, tous les dossiers de l’ODR devront être soldés, soit un coût de 1,5 million d’euros environ pour X-Gem ! » On en est pas encore là…

PAS DE CARACTÈRE INTENTIONNEL

Pour autant, ne pourrait-on pas reprocher à cette société d’avoir cherché à tromper le consommateur ? Ne savait-elle pas, dès le départ, que les engagements ne pourraient pas être tenus ? Si tel était le cas, des poursuites pour publicité de nature à induire en erreur pourrait être envisagées, avec, à la clé, une éventuelle lourde amende. La DDDP 64 a enquêté. « Nous n’avons pas pu relever de caractère intentionnel, il n’y a par conséquent pas d’infraction : nous sommes simplement face à une entreprise en difficulté financière, répond l’une de ses représentantes. Pour nous, l’affaire est close. Nous renvoyons les plaignants vers le mandataire. »
Autre question, les décodeurs portant la marque Sagemcom, cette dernière ne pouvait-elle pas prendre le relais de X-Gem défaillant, comme Carrefour l’avait fait dans une situation comparable (voir encadré en cliquant su rle lien) ? Après tout, pendant les premières semaines de l’opération, X-Gem et Sagemcom étaient encore juridiquement liés – même adresse de siège social à Rueil-Malmaison (92). « Ces ratés nuisent à notre image de marque. Nous avons mis en demeure à plusieurs reprises X-Gem de respecter ses obligations, sans résultat. C’est tout ce que nous pouvions faire », assure Sylvaine Couleur, de Sagemcom. Pas sûr que cette position convainque tout le monde.
eurospace
 
Messages: 2384
Inscription: 28 Avr 2006 13:18
  • offline



Retourner vers Décodeurs TNT / Câble / Satellite / ADSL

 
  • Articles en relation
    Dernier message