Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Test & Calibration JVC X5000

Message » 24 Jan 2016 11:22

jacko a écrit:Sans tenir compte de la mesure corrigée vu que nous ne l'avons pas (je ne peux pas deviner qu'elles seraient les bonnes valeurs) donc dans l'état, je persiste à dire que l'opération est hasardeuse.
Bien entendu il faudrait tenter l'expérience pour arriver à statuer.
Toutefois (toujours en me contentant de ce que je vois car je ne peux pas ni deviner la bonne mesure ni la supposer), la première étape consisterait à repositionner les axes, celui du vert étant le plus impacté.
G à 100% risque alors de finir proche de G 75% cible.
Y sera lui aussi déplacé.
On est bien d'accord que l'on ne peut pas générer une nuance qui n'est pas dans le gamut le plus étendu disponible.

A partir de là il faut faire un relevé pour savoir où se placent les nouvelles intermédiaires car le CMS (1D LUT) impacte toutes les nuances en même temps (principalement sur l'axe mais aussi au voisinage).
Cette étape nous dira si oui ou non on peut calibrer sur un DCI "customisé" en dans quelles conditions.

On peut alors ajuster de nouveau afin de réduire les DeltaE des intermédiaires et identifier les cibles dont la correction est pertinente.
Cela demande une lecteur de toutes les intermédiaires durant l'opération, calibrer sur une seule valeur 75% ou 50% peut montrer des limites.

A l'issu de cette étape il faut alors disposer d'outils permettant de créer un gamut spécifique (LightSpace par exemple).
Donc on triche en indiquant un nouveau gamut cible basé sur le gamut corrigé.
A partir de là on peut lancer un 3D LUT.

Cette méthode s'applique aussi lorsque le gamut le plus étendu est déjà défaillant et sous le gamut cible typiquement REC709. C'était le cas de certains JVC X35.

La méthodologie est donc beaucoup plus complexe qu'un calibrage typique 1D LUT ou 3D LUT lorsque la cible est déjà indexée dans le diffuseur.

Tu comprends pourquoi je suis sur ma réserve quant à ton enthousiasme ?
L'opération peut éventuellement se faire, ce n'est pas évident et la pertinence devra se valider étape par étape.
La performance de l'opération se vérifier seulement si on arrive au final avec un quota de DeltaE favorable inscrit dans le gamut customisé.
Dans le gamut cible normalisé le quota de DeltaE sera forcément mauvais, mais on ne calibre plus sur un gamut cible cible connu, on adapte la cible aux capacités du diffuseur.
Démarche pertinente ou pas ? C'est à l'utilisateur d'en convenir après usage.


Tous les diffuseurs d'aujourd'hui (exceptés peut-être les gros 4K sony HC, Epson LS10000, DLP 0.95 LED et les derniers JVC 7 ou 9000) ne peuvent afficher correctement un vert 100% DCI et probablement également un rouge à 100%. Je suppose donc, que sur ta propre machine, tu dois également faire face à ce type de problème et que tu es justement obligé de faire du gamut DCI customisé, ce qui n'est pas différent fondamentalement du cas présenté sur le DLP, qui je le rappelle, n'a pas ses axes et intermédiaires mesurés si éloignés que ça de celles du DCI - ref. Contrairement à un HD1 par ex, qui en natif, a peut-être un triangle proche de celui du DLP mesuré (100%) mais les axes et intermédiaires sont beaucoup plus éloignés. Donc, l'amplitude de correction sera plus forte, et avec les risques, bien entendu.
je ne suis pas enthousiaste. J'étais et je suis curieux jusqu'alors, par rapport à ce que je constatais de visu justement avec ce gamut natif sans correction aucune -pas de CMS sur la machine), uniquement les RVB - grayscale, point blanc. Et par conséquent, je me disais à la vue des résultats "DCI indexés colorHCFR" que je n'étais pas complètement hors des clous et que peut-être était-ce la raison du fait que je trouvais encore l'image naturelle. Et que, une 3DLUT DCI 65 pourrait améliorer encore les choses vers ce naturel voilà.
Coxwell
 
Messages: 3723
Inscription: 19 Mar 2002 2:00
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Jan 2016 11:22

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Jan 2016 11:29

bradpulay a écrit:C'était parti en cacahuètes mais finalement c'est redevenu constructif et intéressant, cool! :bravo:

alex_t a expérimenté ce que tu veux faire sur un REC709 avec le X35 Jonathan, j'ai du mal à trouver ça opportun mais mets le en place sur le DCI et fais nous ton retour. Je vois que tu cours toujours après la densité au passage :wink:



Ce qu'Alex a expérimenté, je 'lai fait à la même époque que lui sur un "5, en faisant un 1DLUT d'abord, qui avait été partiellement concluant, car vu que ces machines ne sont pas linéaires, les intermédiaires ne se placent pas correctement. Avec un 3DLUT, et confronté au même problème du vert décalé, j'avais aussi rectifié un peu la donne et améliorer la situation, même avec un REC709 tronqué, qui était bien meilleur qu'en natif sans correction.
Coxwell
 
Messages: 3723
Inscription: 19 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 24 Jan 2016 11:30

Coxwell a écrit:
alex_t a écrit:- soit je règle le gamut à REC709 et la 3DLUT devra faire des calculs savants pour garder la cohérence pour les 80% des couleurs de RE709 que le X35 sait reproduire. Je l'ai testé et le résultat est bon avec toutefois des erreurs qui impactent le magenta/cyan et l'ensemble des paramètres pour la couleur verte.

- soit je règle le gamut sur ce que s'est reproduire le JVC X35, au plus proche de REC709, avec le même point blanc, ce qui permet alors de limiter les incohérences sur le magenta/cyan et sur l'ensemble des paramètres pour le vert. J'ai testé et je préfère cette méthode.


J'aimerais avoir des explications plus détaillées sur cette partie là, quant aux moyens à partir du 3DLUT et surtout de la cible choisie (REC709), d'obtenir quelque chose de fondamentalement différent au niveau des résultats entre les deux méthodes.


Salut.

Une chose que je n'ai pas précisé :

1ere méthode : source = REC709, destination = gamut natif du X35 avec blanc réglé suivant D65
2ieme méthode : source = REC 709 custom (vert, bleu, rouge diffèrent un peu de REC709), destination = gamut natif du X35 avec blanc réglé suivant D65

La 1ere méthode donne beaucoup de travail à la 3DLUT dont les actions seront focalisées sur comment gérer au mieux le fait que tout une partie de REC709 est inexistante

La 2ieme méthode dit à la 3DLUT que toute une partie de REC709 est inexistante, le moteur de la 3DLUT va donc répartir ses calculs de manière homogène sur l'ensemble des couleurs. Les erreurs au final sont très petites.

A l'image, la 2ieme méthode me parait celle donner des couleurs le plus proche de la réalité.

L'avantage avec les 3DLUT est qu'on peut passer d'une calibration à l'autre en quelques clics de télécommande ou de souris. Le mieux est donc de tester et de choisir ce que l'on préfère.

a+
Performances Home Cinema, blog et services de calibration : CLIQUEZ ICI
alex_t
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 10232
Inscription: 29 Oct 2005 23:04
Localisation: Ile-de-France, 77

Message » 24 Jan 2016 11:35

jacko a écrit:Merci Alex pour ce témoignage.

Cela confirme bien que vouloir calibrer DCI (ou autre gamut "étendu") un diffuseur dont l'espace natif ne le couvre pas et utilise une table REC709 (par exemple) implique des compromis.


Si le diffuseur en question avait une table indéxée plus proche du rec709 natif, j'aurais des résultats delta E plus aberrants nativement reférencés sur le DCI par rapport aux écarts mesurés nativement (toujours) sur les reférences REC709. Hors ce n'est pas le cas, sans aucune correction, les écarts de variations sur les primaires et intermédiaires présentent un delta E inférieurs si je les place sur la table DCi plutôt que sur la table REC709. C'est pourquoi je m'interroge. Bien entendu, la correction 3DLUT REC709 permettra d'avoir un gamut parfait, et un 3DLUT DCI ne le sera pas, mais le résultat en vaudra t-il la chandelle en terme de colorimétrie et de naturel à la restitution ? A voir .
Coxwell
 
Messages: 3723
Inscription: 19 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 24 Jan 2016 11:37

alex_t a écrit:2ieme méthode : source = REC 709 custom (vert, bleu, rouge diffèrent un peu de REC709), destination = gamut natif du X35 avec blanc réglé suivant D65


Sur quoi tu joues pour avoir un REC709 custom à la source ? Et à quoi ressemble donc le triangle de départ dans ce cas ?
Coxwell
 
Messages: 3723
Inscription: 19 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 24 Jan 2016 11:44

jacko a écrit:Merci Alex pour ce témoignage.

Cela confirme bien que vouloir calibrer DCI (ou autre gamut "étendu") un diffuseur dont l'espace natif ne le couvre pas et utilise une table REC709 (par exemple) implique des compromis. Ca ne se fait pas simplement et il faut disposer des bons outils logiciel.
Dans ce cas calibrer REC709 reste la possibilité viable et pertinente.


Salut Jeff.

Effectivement quand le diffuseur ne sait pas faire il faut s'adapter. L'idée de la calibration est bien de rendre cohérent l'image par rapport à la perception que nous en avons et cela dépend de la source, des capacités du diffuseur et de l'environnement.
Performances Home Cinema, blog et services de calibration : CLIQUEZ ICI
alex_t
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 10232
Inscription: 29 Oct 2005 23:04
Localisation: Ile-de-France, 77

Message » 24 Jan 2016 11:46

Seules les VPL-VW1000/1100ES ont une table DCI.
Le VPL-VW5000ES doit normalement en disposer également.
A confirmer le bon indexage, mais à tout les coup il s'agira à nouveau d'un DCI D65 à partir duquel on peut aussi calibrer D63 (normalement ...)

Côté JVC, le gamut DCI n'est pas parfait mais la table est indexée. Les DeltaE de départ sont acceptable et rentrent dans des valeurs favorables à un calibrage. La correction ne demande pas de grandes amplitudes ni de redéfinir les axes. Le manque est aussi sur des valeurs négligeables. Le calibbrage se fait tout seul.

C'est une situation bien différente qui n'est pas comparable avec celle impliquant une machine qui ne dispose pas de la table DCI.
Le travail est plus simple car la base est déjà disponible.
Le cas que tu évoque nécessite de créer la base avant d'entamer un calibrage.

Si tu veux optimiser ton gamut le plus étendu il faut partir sur une autre méthode qui implique non pas un gamut de référence, mais le gamut du diffuseur comme référence.
Le résultat peut être très bon voir excellent.
Vu que tu évoque le DLA-HD1, effectivement la meilleure méthode d'optimisation consistait à conserver le gamut étendu.
De toutes façons ce projo ne disposait pas des outils nécessaires au calibrage et il fallait impérativement passer par une solution externe.
Un héritier un peu bâtard du DLA-HD10K qui nécessitait impérativement un processeur vidéo (emprunté à DVDO) ou un PC.
Une véritable entrée 1:1 mais très peu d'outils de correction colorimétrique, pas mieux que le HD1.
Je regrette bien la disparition des modes mapping 1:1, c'était une très bonne option pour s'assurer de contourner l'électronique de traitement vidéo du diffuseur, génial lorsqu'on a un PC ou un scaler.
Avatar de l’utilisateur
jacko
Administrateur Délégué & Contributeur HCFR
Administrateur Délégué & Contributeur HCFR
 
Messages: 29050
Inscription: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 24 Jan 2016 11:49

Coxwell a écrit:
alex_t a écrit:2ieme méthode : source = REC 709 custom (vert, bleu, rouge diffèrent un peu de REC709), destination = gamut natif du X35 avec blanc réglé suivant D65


Sur quoi tu joues pour avoir un REC709 custom à la source ? Et à quoi ressemble donc le triangle de départ dans ce cas ?


Je parlais de la source -de données- utilisée par la 3DLUT pour ses calculs. Concrètement je donne les coordonnées xy de RGB, tous les autres paramètres de REC709 restent inchangés.

Le triangle de départ est celui correspondant au gamut le plus étendu du X35, avec le blanc réglé comme REC709 le prévoit.
Performances Home Cinema, blog et services de calibration : CLIQUEZ ICI
alex_t
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 10232
Inscription: 29 Oct 2005 23:04
Localisation: Ile-de-France, 77

Message » 24 Jan 2016 12:04

Coxwell a écrit:
jacko a écrit:Merci Alex pour ce témoignage.

Cela confirme bien que vouloir calibrer DCI (ou autre gamut "étendu") un diffuseur dont l'espace natif ne le couvre pas et utilise une table REC709 (par exemple) implique des compromis.


Si le diffuseur en question avait une table indéxée plus proche du rec709 natif, j'aurais des résultats delta E plus aberrants nativement reférencés sur le DCI par rapport aux écarts mesurés nativement (toujours) sur les reférences REC709. Hors ce n'est pas le cas, sans aucune correction, les écarts de variations sur les primaires et intermédiaires présentent un delta E inférieurs si je les place sur la table DCi plutôt que sur la table REC709. C'est pourquoi je m'interroge. Bien entendu, la correction 3DLUT REC709 permettra d'avoir un gamut parfait, et un 3DLUT DCI ne le sera pas, mais le résultat en vaudra t-il la chandelle en terme de colorimétrie et de naturel à la restitution ? A voir .


C'est LA bonne question !
Il est difficile d'y répondre et pour cela il faudrait savoir ce qui a été fait depuis le transfert numérique sur support.

L'initiative non retenu du THX MEDIA DIRECTOR.
Cette technologie devait permettre de "formater" les diffuseurs par rapport aux spécifications colorimétriques des films.
Une base de calibrage normalisée (ou des calibrages par table ?), un signal discret pour piloter la colorimétrie et hop.

Dans l'état actuel la question est de savoir si on favoriser la source ou le diffuseur.

Pour simplifier la vie on table sur le REC709 vu que la grande majorité des BR sont encodé sur ce gamut. Le BR UHD va certainement compliquer cette approche.
On peut aussi supposer qu'une majorité des films sont issu d'un DCI, on calibre (si possible) en DCI pour retrouver l'espace de couleur d'origine.

La dernière approche consiste à admettre que l'on ne pourra jamais être cohérent à 100% avec la normalisation de la chaîne vidéo domestique. on peut alors chercher à optimiser le potentiel du diffuseur. Dans ce cas l'objectif est de calibrer sur le gamut le plus étendu possible. Normalisé lorsque c'est disponible et pour opter pour une approche simple, ou spécifique en se prenant un peu plus la tête.
Le HDR devrait apporter une réponse en terme d'optimisation de puissance lumineuse et de cohérence de gamma ... valable sur les films HDR uniquement bien entendu.

Que choisir finalement ?
Il n'y a pas de réponse. La décision doit se faire au cas par cas. Suivant le diffuseur et le ressenti personnel du rendu.
Plus naturel ? Moins naturel ? Ca sera à toi d'en décider et de déterminer ton choix.

J'ai fais quelques démos de mon DLA-X95 calibré DCI et REC709. Certains préfère le REC709 et d'autres le DCI.
Je dirai que pour l'instant c'est du 50/50 ...
L'important est que chaque calibrage soit fait dans les règles, la colorimétrie sera alors toujours bonne.
Avatar de l’utilisateur
jacko
Administrateur Délégué & Contributeur HCFR
Administrateur Délégué & Contributeur HCFR
 
Messages: 29050
Inscription: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 28 Jan 2016 11:04

Le test est en ligne >>> http://www.homecinema-fr.com/test-du-jvc-dla-x5000we/

Bonne lecture ;)
Secrétaire Général de l'Association
Ecoutez les émissions d'HCFR en Podcast !
Avatar de l’utilisateur
SnipizZ
Secrétaire Général de l'Association
Secrétaire Général de l'Association
 
Messages: 8681
Inscription: 04 Déc 2005 13:07
Localisation: Alès (Gard)

Message » 06 Fév 2016 12:25

Bonjour,
Je me suis procuré une Spyder 4 et j'ai donc commencé à mettre mon nez dans le soft de calib V6.
Je ne suis pas déçu car c'est pratiquement inutilisable sans passer le permis de conduire ad hoc.
J'ai la doc de la V5, est elle valable ou bien existe-t-il une version V6 que je n'ai pas trouvé?
Nos amis d'AVS insiste beaucoup sur la nécessité de sauvegarder la config d'origine car le reset usine ne permets pas de retrouver l'état initial,
le problème est que l'on ne sait pas quoi sauvegarder car il y a au moins 3 endroits où on peut faire des sauvegardes partielles et aucun pour une
sauvegarde générale.
Défaut apparu sur mon X5000, la sélection de la température couleur 5500°K entraîne une restriction du gamut quelque soit le profil couleur choisi,
la primaire bleu de décale fortement vers le magenta (pas besoin d'une sonde pour s'en apercevoir).
Enfin dernière question: A quoi correspond le réglage 'position de l'axe'?
Dans la doc le schémas expliquant son effet me semble plutôt correspondre à celui de la 'teinte' (hue).
Essayé aux extrèmes ça ne donne pas grand chose de visible, celui de la teinte parait opérationnel.
Vidéo: Écran fixe Da-Lite HC-HP ( base3 m,gris, g 2.4), JVC X5000 , Radiance 2021, Pana DMP-BDT310, VU+Solo 4K/VTI uptodate, Denon X3000W
HiFi: Tri_amp active, enceintes DIY Phoenix de S. Linkwitz, Tact RCS et 3*S2150, VU+ Duo/Quad FM4
Avatar de l’utilisateur
kerlucun
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1557
Inscription: 28 Juil 2002 10:17
Localisation: 22700 Louannec
  • offline

Message » 07 Fév 2016 8:36

Salut :D ,
Si tu pouvais faire un petit CR ( avec comparatif mesures ID3 et spyder 4 ), avant et après autocalibration, ça serait intéressant ? :thks:
On a peu de retour illustré sur la véracité de cette fonctionnalité.
Merci beaucoup.
A+

kerlucun a écrit:Bonjour,
Je me suis procuré une Spyder 4 et j'ai donc commencé à mettre mon nez dans le soft de calib V6.
Je ne suis pas déçu car c'est pratiquement inutilisable sans passer le permis de conduire ad hoc.
J'ai la doc de la V5, est elle valable ou bien existe-t-il une version V6 que je n'ai pas trouvé?
Nos amis d'AVS insiste beaucoup sur la nécessité de sauvegarder la config d'origine car le reset usine ne permets pas de retrouver l'état initial,
le problème est que l'on ne sait pas quoi sauvegarder car il y a au moins 3 endroits où on peut faire des sauvegardes partielles et aucun pour une
sauvegarde générale.
Défaut apparu sur mon X5000, la sélection de la température couleur 5500°K entraîne une restriction du gamut quelque soit le profil couleur choisi,
la primaire bleu de décale fortement vers le magenta (pas besoin d'une sonde pour s'en apercevoir).
Enfin dernière question: A quoi correspond le réglage 'position de l'axe'?
Dans la doc le schémas expliquant son effet me semble plutôt correspondre à celui de la 'teinte' (hue).
Essayé aux extrèmes ça ne donne pas grand chose de visible, celui de la teinte parait opérationnel.
MARANTZ VP-11S1, Ecran Screenline 240, Calman V5, 3Dlut 65x65x65 Eecolor
DENON AVR-4520, DENON DBT-3313UD, Apple TV, MiniDSP nanoAVR-DL Dirac Live
CABASSE IROISE 3, BORA, AMBROSE 3, SANTORIN 30
dm
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 439
Inscription: 26 Sep 2003 7:07
Localisation: Evreux 27000 Normandie
  • offline

Message » 07 Fév 2016 11:10

Bonjour,

Hier soir j'ai réalisé une calibration auto Couleur+Gamma sur le mode User6, le D65 ayant été calibré face écran à l'aide d'une I1D3 + matrice de correction générée avec une Color Munki Photo (Spectro).
Il faut également noter que le profil couleur des Customx de 1 à 6 sont tous proche du REC709 avec un décalage et un retrait du vert (cela semble être une habitude chez JVC), les autre profils couleurs débordent le REC709 mais ne semblent pas linéaires, du moins à 100% de stimulis.
La calibration auto JVC étant effectuée avec une Spyder4 et face au projecteur il est nécessaire de repositionner le D65 après calib.

Voici mon constat:

D65 retouché avec GV = -32 et GB = -49
La luminosité a légèrement augmentée en passant de 18.7 à 19.7 Fl (déjà constaté par un contributeur sur le fil AVS)
Le Gamut a empiré en se rétrécissant encore
L'échelle de gris s'est amélioré, le gamma a un peu remonté sans être beaucoup mieux

En conclusion ce 1er essai n'est pas très positif, je vais plus vite et fais mieux avec le Lumagen.
Ci après les fichiers des mesures HCFR avant et après plus un jpeg montrant une curiosité de mon exemplaire
en effet la sélection de la température de couleur 5500°K entraîne une dégradation du gamut quelque soit l'espace couleur sélectionné.

Gamut_custom2_5500°K_33H.JPG
Fichiers joints
User6_33H_avant_Calib_JVC.chc
(35.79 Kio) Téléchargé 41 fois
User6_33H_aprés_Calib_JVC.chc
(58.53 Kio) Téléchargé 38 fois
Gamut_custom2_5500°K_33H.chc
(24.58 Kio) Téléchargé 37 fois
Vidéo: Écran fixe Da-Lite HC-HP ( base3 m,gris, g 2.4), JVC X5000 , Radiance 2021, Pana DMP-BDT310, VU+Solo 4K/VTI uptodate, Denon X3000W
HiFi: Tri_amp active, enceintes DIY Phoenix de S. Linkwitz, Tact RCS et 3*S2150, VU+ Duo/Quad FM4
Avatar de l’utilisateur
kerlucun
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1557
Inscription: 28 Juil 2002 10:17
Localisation: 22700 Louannec
  • offline

Message » 07 Fév 2016 11:22

User6_33H_avant_Calib_JVC.JPG


User6_33H_après_Calib_JVC.JPG
Vidéo: Écran fixe Da-Lite HC-HP ( base3 m,gris, g 2.4), JVC X5000 , Radiance 2021, Pana DMP-BDT310, VU+Solo 4K/VTI uptodate, Denon X3000W
HiFi: Tri_amp active, enceintes DIY Phoenix de S. Linkwitz, Tact RCS et 3*S2150, VU+ Duo/Quad FM4
Avatar de l’utilisateur
kerlucun
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1557
Inscription: 28 Juil 2002 10:17
Localisation: 22700 Louannec
  • offline

Message » 08 Fév 2016 12:07

@1000K

Pourrais tu faire deux mesures d'un mode utilisateur avec custom1 en profil couleur, standard pour Gamma et 5500°K puis 65500°K en température de couleur?
Sans calibration des primaires/secondaires, celle du D65 ou D55 est acceptée.
Merci.
Vidéo: Écran fixe Da-Lite HC-HP ( base3 m,gris, g 2.4), JVC X5000 , Radiance 2021, Pana DMP-BDT310, VU+Solo 4K/VTI uptodate, Denon X3000W
HiFi: Tri_amp active, enceintes DIY Phoenix de S. Linkwitz, Tact RCS et 3*S2150, VU+ Duo/Quad FM4
Avatar de l’utilisateur
kerlucun
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1557
Inscription: 28 Juil 2002 10:17
Localisation: 22700 Louannec
  • offline


Retourner vers CR de calibration par diffuseur

 
  • Articles en relation
    Dernier message