Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Alimentation amplificateur

Message » 22 Jan 2009 13:23

Je vais bientôt monter un amplificateur Gemincore et je me pose énormément de question concernant l'alimentation des modules.

En fait c'est toujours les même questions qui reviennent concernant l'alimentation des amplificateurs et c'est pour cette raison que j'ai ouvert un topic généraliste car pas mal de personnes pourrait être intéressées par les réponse qui vont être apportées ici.

Pour ma part, je pense que l'alim est la partie la plus importante et il faut pas lésiner sur les moyens pour assurer le maximum de performance.

On pourrait commencer par répondre aux questions redondantes suivantes :
1) comment dimensionner le transformateur?
2) comment dimensionner les capas de filtrage et reservoirs?
3) faut-il séparer les capas de filtrage et reservoirs? Si oui quelle est le mieux (résistance en série , self?)
4) une alimentation en PI est elle meilleure?
5) comment réaliser le meilleur découplage des chimiques (plusieurs valeurs décroissantes et quelle valeurs?)
...

merci à tous pour votre contribution
Enceintes principales : Wharfedale OPUS 1,Ampli HIFI: Gemincore Lecteur CD: Jolida Music Van tweakée, Câble HP : Mogami 2921,Câble Modulation : Galileo 238+
jalhoucine
 
Messages: 2352
Inscription: 19 Sep 2003 16:34
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Jan 2009 13:23

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Jan 2009 13:29

Ah! Voilà une idée qu'elle est bonne! :D
magnumII
 
Messages: 330
Inscription: 17 Mai 2004 13:15
Localisation: south of france
  • offline

Message » 22 Jan 2009 14:12

Rajoute aussi " Quels sont les apports possible d'un condensateur 4 Pôle" :wink:
atoluma
 
Messages: 271
Inscription: 23 Oct 2005 18:03
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 22 Jan 2009 14:14

Tu trouves pleins d'info sur le site de jm plantefève déjà il me semble.
Cédric - Visitez Just Diy It
Kro
Staff DIY
Staff DIY
 
Messages: 25058
Inscription: 12 Jan 2004 19:24
Localisation: L'Isle d'Abeau (38)

Message » 22 Jan 2009 14:18

Kro a écrit:Tu trouves pleins d'info sur le site de jm plantefève déjà il me semble.


j'ai regardé, la partie alim n'est pas trop développée.
Enceintes principales : Wharfedale OPUS 1,Ampli HIFI: Gemincore Lecteur CD: Jolida Music Van tweakée, Câble HP : Mogami 2921,Câble Modulation : Galileo 238+
jalhoucine
 
Messages: 2352
Inscription: 19 Sep 2003 16:34
Localisation: Paris
  • offline

Message » 22 Jan 2009 15:12

Bonjour ,
Pour le point 1 :
Je suppose que là on parle du choix du transfo . Personne ne s'amuse à tricoter ses transfos lui -même,au moins pas en 50 Hz .
Un tranfo est défini par plusieurs paramètres qui jouent de manières différentes sur ses caractéristiques .
Il y a d'abord sa puissance de définition ,en KVA ,qui est une limite thermique : c'est la puissance que le transfo peut fournir en régime permanent,à la limite de sa classe de température . Cette puissance doit être supérieure ou égale à la puissance permanente de l'ampli,divisée par le rendement ,ce qui donne la puissance absorbée.
Il y a ensuite sa chute ,ou sa tension de court circuit , qui dépendent surtout de sa géométrie ,et du soin avec lequel il est bobiné .Cette chute est liée principalement à la self de fuite,ce qui est probablement le paramètre le plus important : en effet,c'est ce qui détermine les conditions de commutation du pont de diodes ,la forme du courant tiré sur le secteur et aussi la possibilité de l'alim à fournir des puissances élevées . Beaucoup de gens pensent s'en tirer en surdimensionnant ,ce qui n'est pas toujours une bonne idée.
Enfin,l'architecture ,double C , E ,ou tore qui ne jouent que sur l'encombrement
Robert
"L'univers est rempli de magie et il attend patiemment que notre intelligence s'affine"
(Eden Phillpotts)
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3889
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 22 Jan 2009 15:22

c'est exactement ça, d'ou l'objet du topic : beaucoup surdimensionnent leur alim pensant que cela a une effet bénéfique et cela peut conduire, d'une part à des dépenses inutiles et d'autre part à user les composants.
J'ai lu par exemple que mettre plein de condo en // à la place d'un gros est certes utile pour diminuer la résistance série mais cela se fait au détriment d'une augmentation de l'impédance.
Dans ce cas, mettre un condo raisonnable de très bonne qualité suivi d'un snubber peut être mieux que la batterie de petit condos.

Il faut donc trouver un juste équilibre.
Enceintes principales : Wharfedale OPUS 1,Ampli HIFI: Gemincore Lecteur CD: Jolida Music Van tweakée, Câble HP : Mogami 2921,Câble Modulation : Galileo 238+
jalhoucine
 
Messages: 2352
Inscription: 19 Sep 2003 16:34
Localisation: Paris
  • offline

Message » 22 Jan 2009 15:34

J'ai un petit doute sur cette hisoire d'impedance...

En tout cas je pense comme robert64 qu'il vaut mieux privilegier la qualité des composants.
atoluma
 
Messages: 271
Inscription: 23 Oct 2005 18:03
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 22 Jan 2009 16:10

JAL Houcine a écrit:J'ai lu par exemple que mettre plein de condo en // à la place d'un gros est certes utile pour diminuer la résistance série mais cela se fait au détriment d'une augmentation de l'impédance.
Dans ce cas, mettre un condo raisonnable de très bonne qualité suivi d'un snubber peut être mieux que la batterie de petit condos.
Il faut donc trouver un juste équilibre.

Même ça ,c'est faux : une technologie de capas chimiques donnée a une conductance par unité de capa constante ,ce qui veut dire que pour une valeur de capa donnée ,on aura toujours la même résistance série ,quelque soit le nombre de boîtiers avec lequel on la réalise. Par contre ,il peut y avoir d'autres avantages à mettre plusieurs boitiers moyens plutot qu'un très gros :
1 ) On gagne un peu sur la partie de self série qui dépend des connexions
2 ) Surtout ,c'est plus facile à loger
3 ) Enfin,ce peut être beaucoup moins cher si on prend un boîtier très répandu .

Il existe des produits à faible ou très faible résistance série dans les gammes des grands constructeurs industriels . La mention "audio" pour une capa relève plus de l'acte de foi que d'un critère technique.
La mise en // de capas de technologies différentes est à manier avec précautions et demande un câblage très soigné.
L'utilisation d'une petite capa HF pour compenser l'inductance interne d'un chimique n'a d'intérêt (stabilité) que si le restant de la boucle a lui même une inductance très basse . Il ne sert à rien de compenser les 2 à 300 nH d'un boitier chimique si le restant de la boucle en fait 500 . Un ordre de grandeur : 10cm de fil ,ça peut faire entre 100 et 300 nH .
Le "snubber " ,terme ici impropre sous la forme de RC ne présente aucun intérêt technique .
Robert
"L'univers est rempli de magie et il attend patiemment que notre intelligence s'affine"
(Eden Phillpotts)
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3889
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 22 Jan 2009 16:43

en gros, on met une super capa du genre SIKOREL ( qualité approuvée) et c'est tout.
Le point important est de faire attention au cablage cad être le plus proche possible des modules à alimenter.
Enceintes principales : Wharfedale OPUS 1,Ampli HIFI: Gemincore Lecteur CD: Jolida Music Van tweakée, Câble HP : Mogami 2921,Câble Modulation : Galileo 238+
jalhoucine
 
Messages: 2352
Inscription: 19 Sep 2003 16:34
Localisation: Paris
  • offline

Message » 22 Jan 2009 16:55

Hello
la base, le grand classique
http://www.tnt-audio.com/clinica/ssps1_e.html et suivant
Amicalement
Roger
Toshiba sd900e, Denon A10SE, McIntosh2505,T-Amp, UCD proto, enceintes DIY jbl2231a jbl 2420 tw Audax annulaire PR130p20hr, Infinity alpha50, infinity Kappa center, plasma pioneer, dac à base de module made in Taiwan
Bobo le Chat
 
Messages: 1776
Inscription: 28 Nov 2005 12:45
Localisation: Lille
  • offline

Message » 22 Jan 2009 17:02

JAL Houcine a écrit:en gros, on met une super capa du genre SIKOREL ( qualité approuvée) et c'est tout.
Le point important est de faire attention au cablage cad être le plus proche possible des modules à alimenter.

Par exemple ... Une capa 105 °C ,c'est peut-être un peu riche .Pour l'audio ,85°C ,c'est suffisant .
J'utilise souvent du Sic Safco ,dans les séries TFRS mais il y en a d'autres.
Les supercapas,c'est autre chose ...
Robert
"L'univers est rempli de magie et il attend patiemment que notre intelligence s'affine"
(Eden Phillpotts)
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3889
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 22 Jan 2009 17:09

JAL Houcine a écrit:Je vais bientôt monter un amplificateur Gemincore et je me pose énormément de question concernant l'alimentation des modules.

En fait c'est toujours les même questions qui reviennent concernant l'alimentation des amplificateurs et c'est pour cette raison que j'ai ouvert un topic généraliste car pas mal de personnes pourrait être intéressées par les réponse qui vont être apportées ici.

Pour ma part, je pense que l'alim est la partie la plus importante et il faut pas lésiner sur les moyens pour assurer le maximum de performance.

On pourrait commencer par répondre aux questions redondantes suivantes :
1) comment dimensionner le transformateur?
2) comment dimensionner les capas de filtrage et reservoirs?
3) faut-il séparer les capas de filtrage et reservoirs? Si oui quelle est le mieux (résistance en série , self?)
4) une alimentation en PI est elle meilleure?
5) comment réaliser le meilleur découplage des chimiques (plusieurs valeurs décroissantes et quelle valeurs?)
...

merci à tous pour votre contribution

Je rajouterais un 6 ) sur le pont de diodes
Robert
"L'univers est rempli de magie et il attend patiemment que notre intelligence s'affine"
(Eden Phillpotts)
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3889
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 22 Jan 2009 19:32

Bonsoir, une petite question: est ce que la résistance série des capa en // est divisible comme pour les résistances; par exemple:

1 condo 10 000 mF ESR=35 Ohms
1 condo 4700 mF ESR=50 Ohms

2 condo 4700 mF en // = 9400 mF ESR = 25 Ohms ? Si c'est le cas, avantage des petits condo en parallèle sur un gros condo seul.

Merci
gouet
 
Messages: 2200
Inscription: 14 Oct 2004 17:37
Localisation: env. de RENNES
  • offline

Message » 22 Jan 2009 23:27

gouet a écrit:Bonsoir, une petite question: est ce que la résistance série des capa en // est divisible comme pour les résistances; par exemple:

1 condo 10 000 mF ESR=35 Ohms
1 condo 4700 mF ESR=50 Ohms

2 condo 4700 mF en // = 9400 mF ESR = 25 Ohms ? Si c'est le cas, avantage des petits condo en parallèle sur un gros condo seul.

Merci

Dans ce cas là oui ,il y a un petit gain . Ce n'est pas toujours le cas.
(nota : c'est bien sûr des mOhms)
Edit : un exemple chez Sic Safco en Felsic 105 TFRS 63 V
4700 µF , ESR 9 mOhms
10000µF , ESR 4 mOhms
1000 µF , 22 mOhms
Donc ,pas de gain avec 2 x 4700 ,mais un gain avec 10 x 1000 .En fait il faut regarder au cas par cas.
Par contre, la techno TFRS est nettement meilleure.
Robert
"L'univers est rempli de magie et il attend patiemment que notre intelligence s'affine"
(Eden Phillpotts)
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3889
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online



Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message