Modérateurs: Staff Installations, Staff DIY, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Ampli BUZQUITO - Besoin d'aide

Message » 20 Sep 2017 10:38

Bonjour à tous,

Je suis nouvel utilisateur sur ce forum, que je consulte pourtant depuis des années en tant que simple lecteur. Je me présente : Ekweel, 29 ans, de Grenoble.

Je suis un passionné de musique (musicien d'ailleurs), mais je suis aussi passionné de son et donc, de Hifi. Enfin, je fais un peu d'éléctronique à mes heures perdues :wink:

Il y a 10 mois je me suis lancé dans la double fabrication d'un préampli et d'un ampli. Le pré-ampli est basé sur le schéma "Bride of Zen" conçu par Nelson Pass. L'ampli de puissance, quant à lui, est basé sur le schéma "BUZQUITO" de Jean-Marc Plantefève.

Le préampli, dont on pourra parler plus tard avec grand plaisir, fonctionne à merveille, et est désormais terminé.

En revanche, j'ai quelques souci avec l'ampli... et là j'avoue que je sèche. Etant peu experimenté, je me permets donc de venir chercher de l'aide sur ce forum d'experts :thks:

Pour commencer, voici une brève description de la bête :

Le schéma BUZQUITO est prévu pour pour fonctionner avec une tension symétrique de +60V et -60V

L'alimentation est composée de la manière suivante :
- Une carte softstart
- 2 transfos de 500 VA chacun en 2x40VAC
- 4 Ponts de diode 25A
- Filtrage avec 2x4 condensateurs de 22.000 uF
- Résistances de 0.68ohms pour filtrage dit "en pi".

L'ampli est ensuite composé des deux cartes amplificatrices basées sur le schéma BUZQUITO de 150 Watts RMS, avec 4 Mosfets BUZ par voie. Les BUZ sont vissés sur des radiateurs qui constituent eux-mêmes les paroies latérales de l'ampli. Des pads thermiques sont positionnés entre chaque BUZ et le radiateur.

Ensuite, la sortie débouche sur un kit de protection des haut-parleurs K4700 de Vellemann.

Enfin, sur la sortie du Vellemann, un selecteur permettant de choisir entre "Enceintes", "Casque", ou "Rien". La sortie casque est un pont diviseur de tension dont j'ai choisi les resistances via un tableau trouvé sur le net.

Le boîtier est un HIFI 2000, sauf les faces avant et arrière que j'ai fait usiner sur mesure et que j'ai peintes à la bombe.

Maintenant, voici quelques photos :

Image
Image
Image

Alors, c'est mon premier projet et je le répète je suis peu expérimenté, donc s'il vous plaît soyez indulgents sur le câblage :D

Donc, maintenant je vous plante le décor, en ce qui concerne mes opérations :

- J'ai monté l'ampli jusqu'au bout.

- J'ai démarré l'alimentation "à vide", c'est-à-dire en déconnectant les cartes amplificatrices, juste pour voir si déjà on avait les bonnes tensions au bout ==> Après un premier test, j'arrive bien à une tension de +60V et -60V sur chaque voie. J'ai même mesuré le courant à la pince ampèremétrique, et après 2 secondes de démarrage, on a bien une valeur proche de zéro. Jusqu'ici, je pense donc que l'alimentation est câblée correctement.

- J'ai ensuite connecté les deux cartes amplificatrices. J'ai démarré à nouveau l'ampli. Ca démarre bien, le fusible ne pète pas. Par-contre .....au bout de 5 secondes de la fumée sort de la voie gauche. J'ai donc éteint immédiatement.

- J'ai donc touché les différents composants de la voie gauche (en travaillant avec un bracelet antistatique), pour voir si ça avait surchauffé. La plupart des composant ne présentaient pas d'anomalie. En revanche, 3 mosfet était bien tièdes, et surtout le 4 ème était ultra bouillant ! Je l'ai testé avec le multimètre (position diode, pour vérifier si il est grillé) mais il semble encore bon. Ouf !

- Ensuite, j'ai décidé de refaire un test en déconnectant la voie gauche du coup. J'ai redémarré l'ampli, et là pas de fumée. Par-contre, au bout de quelques secondes, j'ai touché les mosfets, et là ils étaient très chauds ! J'ai donc décidé de faire un test à la pince ampèremétrique ====> 4 Ampères !

J'ai revérifier des centaines de fois mes circuits, j'ai vérifié, re-vérifié toutes mes soudures, et j'avoue que je ne vois pas où est le souci par rapport au schéma initial, bref je sèche.

Je vous mets donc ci-dessous le schéma théorique que j'ai utilisé, ainsi que le typon que j'ai réalisé sous DesignSpark, et une transparence des composants que j'ai ajoutée par dessus :

Image
Image

Voilà. Donc si quelqu'un aurait une idée de pourquoi j'ai 4 ampères au repos... Ce serait mon sauveur, et ça serait super génial :oops:

Je vous remercie infiniment pour vos réponses. Et je vous remercie aussi de m'avoir lu jusqu'ici :mdr:

A bientôt.

Ekweel
Ekweel
 
Messages: 13
Inscription: 20 Sep 2017 9:52
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Sep 2017 10:38

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Sep 2017 11:12

Bonjour Ekweel
Tu les a acheté où les BUZ (pas sur eBay venant de Chine j'espère, car il y plein de fake) ? Tu es sur d'avoir bien mis les N ou les P au bon endroit ?

Il te faut les démonter et les vérifier en dehors du circuit.
Avant vérifie l'isolation électrique de la semelle du transistor qui a fumé. Il y a longtemps j'avais monté des TDA7293 en ayant oublié une isolation. Il a pris feu et même fondu en partie.

Tu peux contacter Jean-Marc Plantefeve sur le forum Melaudia (en plus de son adresse mail qui est indiquée sur son site), où il a décrit récemment son nouvel ampli:
http://forums.melaudia.net/

Pour comparer le circuit avec l'original:
Image

Lors des réglages de cet ampli le plus difficile est le réglage conjoint courant de repos et bias de sortie, il y a une vidéo sur le blog de jipihorn pour t'aider: https://jipihorn.wordpress.com/2012/09/ ... lantefeve/
Ragnarsson
 
Messages: 96
Inscription: 25 Mai 2016 20:15
  • offline

Message » 20 Sep 2017 11:40

Bonjour Ragnarsson,

Merci pour ta réponse rapide !

Alors, pour les BUZ je les ai achetés sur Radiospares :
- http://fr.rs-online.com/web/p/transisto ... t/1979941/
- http://fr.rs-online.com/web/p/transisto ... t/1979979/

Dans mon montage, j'ai bien mis les BUZ900 sur la partie positive (+60V) et les BUZ905 sur la partie négative (-60V).

Par ailleurs, je me suis effectivement bien inspiré de la photo que tu m'a fournie, que j'ai trouvée sur le site de M. Plantefève, pour réaliser mon typon.

Concernant les BUZ, une fois démontés, comment procèdes-tu pour les contrôler ? De mon côté, je mets le multimètre en mode "Diode", et je vérifie qu'il n'y ait pas de court circuit entre les pattes. Est-ce suffisant ? Y a-t-il une autre technique ?

Pour l'isolation de la semelle, tu parles bien du pad thermique que j'ai mis derrière ?

Enfin, merci pour l'info concernant M. Plantefève. J'avais essayé de le contacter par mail il y a quelques mois mais sans succès. Je vais essayer de passer par le forum melaudia.
Ekweel
 
Messages: 13
Inscription: 20 Sep 2017 9:52
  • offline

Message » 20 Sep 2017 11:52

http://scan78.free.fr/Elektor/Elektor%2 ... 03b060.pdf

https://www.over-blog.com/Comment_teste ... 43713.html

https://www.youtube.com/watch?v=ivD5HR6EgUQ

Oui je parle bien du pad thermique. La semelle ne doit pas être en contact avec le radiateur

Je t'ai mis le lien vers la video de jipihorn, car la première chose à faire est de régler le courant de repos. 4A ce n'est pas normal, mais pas impossible si les potar ajustables sont à fond dans l'autre sens.
Ragnarsson
 
Messages: 96
Inscription: 25 Mai 2016 20:15
  • offline

Message » 20 Sep 2017 12:29

Merci beaucoup pour tes réponses.

Je vais donc bien tester les mosfets avec les différentes techniques, j'aurai un peu de temps ce week-end pour ça.

Ensuite, concernant le réglage de courants de repos, ce qui m'inquiète c'est que pour le moment, tous les potentiomètres ont été placés au maximum de leurs valeurs ohmiques respectives, c'est-à-dire 220 ohms environ. On a 4 ampères direct au repos avec les potars au max (ou plutôt au min selon le point de vue)... C'est chaud quand même (sans jeu de mot) :)

Je te tiens au courant pour les essais sur les mosfets.

Merci !
Ekweel
 
Messages: 13
Inscription: 20 Sep 2017 9:52
  • offline

Message » 20 Sep 2017 14:00

Chapeau tout d'abord, de la bonne tradition :oldy:
Es-tu bien certain du sens de rotation des pot pour le courant de repos ?
Si ça se trouve tu as ouvert les vannes en grand...
L'humour rural qu'est ce que c'est finalement ?
Avatar de l’utilisateur
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 16044
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
  • offline

Message » 20 Sep 2017 16:14

C'est pourquoi je conseillais de regarder la video de jipihorn il est mentionné dedans quelle doit être la position de départ des ajustables avant de commencer le réglage.

Dans la documentation du GrandMos il est dit:

Hors tension :
Tourner les ajustables P1 et P2 à fond dans le sens horaire

Les réglages à obtenir sont: Offset <50mV
Courant de repos = 320mA
Ton Buzquito est plus puissant avec l'équivalent de quatre paires de 2SJ/2SK, donc pour retrouver le même point de fonctionnement par puce il faudrait courant de repos = 420mA

Les puces supportent 1A donc pas de problème à priori. Dans les montages classe A 1A est le point de polarisation des 2SJ162/2SK1058, chacun de tes transistors en contenant deux d'équivalent. Mais dans ce cas ils deviennent très chaud, tu ne peux les toucher. Ce qui n'est pas normal c'est celui qui a fumé.
Ragnarsson
 
Messages: 96
Inscription: 25 Mai 2016 20:15
  • offline

Message » 20 Sep 2017 17:21

Merci à vous deux pour vos réponses.

Ragnarsson a écrit:C'est pourquoi je conseillais de regarder la video de jipihorn il est mentionné dedans quelle doit être la position de départ des ajustables avant de commencer le réglage.


Sauf erreur, je n'ai pas trouvé la vidéo dans les liens que tu as mis. Mais ce n'est pas grave, j'ai trouvé très vite sur Google, je pense que tu parles de celle-ci ? : https://www.youtube.com/watch?v=_NmqULIP0io

Je l'ai visionnée et effectivement on apprend de manière très simple comment se passe le réglage. Donc pour ça merci beaucoup ça me sera très utile.

androuski a écrit:Es-tu bien certain du sens de rotation des pot pour le courant de repos ?
Si ça se trouve tu as ouvert les vannes en grand...


À priori oui. À l'allumage, j'avais déjà reglé mes 4 potentiomètres au maximum de leur sens "horaire", car j'avais effectivement visionné la documentation du Grand Mos, qui est un "cousin" du Buzquito. J'ai même pris un ohmmètre pour mesurer si ils étaient bien à leur resistance maximale, soit environ 220 ohms. Donc là dessus je pense que c'est OK. Après, mes potards sont-ils positionnés dans le bon sens ? Sur mon typon, j'ai mis la patte "toute seule" vers le haut, c'est-à-dire en contact avec la patte de droite. Vu que ma mesure de resistance est bonne je pense que oui mais bon je voudrais être sûr de les avoir positionnés correctement.

Par-contre, effectivement je pense qu'il faut que je vérifie très sérieusement qu'il n'y ait pas de contact entre les mosfets et le radiateur ! Car je n'avais pas connaissance de cette information, et effectivement je ne connais pas la conductivité des pads thermiques que j'ai utilisés ! De plus, même si ceux-ci ne seraient pas conducteurs, la vis de fixation au radiateur, elle, l'est pour sûr ! Donc déjà j'ai une première info de taille.

Donc si je résume déjà mes premières pistes :

1 - Démonter tous les mosfets et les contrôler au multimètre grâce aux liens fournis ci-dessus
2 - Absolument vérifier que la semelle de chaque mosfet ne soit pas en contact avec le radiateur, et par extension le chassis, et donc la masse
3 - M'assurer que les ajustables soient bien positionnés, même si je pense que c'est ok
4 - Tester un nouveau démarrage et, outre mesurer l'ampérage, voir si ça fume ou pas :ko:

J'ai bon ? :)
Ekweel
 
Messages: 13
Inscription: 20 Sep 2017 9:52
  • offline

Message » 20 Sep 2017 17:43

Non,
pas encore : vu le prix des mosfet de puissance, il faut que tu prévois de limiter le courant sur les rails d'alim ; je te conseille ce qui m'avait été conseillé à l'époque où moi aussi je faisais du barbecue avec des TR à 10€ pièce :ko:

En branchant l'ampli sur l'alim : mettre ampoule incandescence de 30 ou 40W sur chaque rail d'alim, en série avec l'ampli. Si court circuit, l'ampoule s'allume et ca fait baisser la tension aux bornes de l'ampli. Je sais que tes carets alim sont censées avoir des résistances au qui limitent le courant pendant les tests, mais une ampoule c'est plus visuel pour tout couper rapidos et ça protège davantage.

Si t'as un énorme doute, ampoule sur l'ampli à la place d'un HP. Ca remplace une résistance de puissance.


Auteur de cette précieuse préconisation : Alkasar.
L'humour rural qu'est ce que c'est finalement ?
Avatar de l’utilisateur
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 16044
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
  • offline

Message » 21 Sep 2017 19:12

Salut,

Merci pour ton conseil androuski. Effectivement l'ampoule c'est astucieux.

Je vais essayer tout ça et je vous tiens au courant.
Ekweel
 
Messages: 13
Inscription: 20 Sep 2017 9:52
  • offline

Message » 22 Sep 2017 19:16

Bonjour,

Voici quelques nouvelles de mes tests :

- J'ai contrôlé les 8 mosfets au multimètre, et ils semblent encore tous OK.

- Ensuite, je les ai remis sur les circuits, mais détachés du radiateur, oui à l'air libre. Je sais c'est pas très bien, mais je voulais allumer l'ampli juste quelques secondes, donc je me suis que c'était pas si grave, et c'était le seul moyen d'éliminer l'hypothèse de ces problèmes de contact entre la semelle et le radiateur.

- Ensuite, je n'avais pas d'ampoules incandescente sous la main. Mais pour protéger mes mosfets, j'ai décidé de mettre des fusibles de 2,5A à la sortie de chaque rail d'alim.

- Enfin, j'ai positionné ma pince ampèremétrique

Donc à partir de là, j'ai allumé l'ampli :

- Première surprise : Les fusibles n'ont pas pété. Nous sommes donc désormais sûrs qu'il passe moins de 2,5A dans le circuit. La pince ampèremétrique est donc mal étalonée, puisqu'elle m'affiche encore une valeur proche de 4A (3,7A exactement).

- Deuxième surprise : La valeur de la pince ampèremétrique affichée (bien que mal étalonnée) était en baisse constante : 3,7A, puis 3,6 / 3,5 / 3,2, etc...

- Troisième surprise : Ca s'est mis à bien fumer au bout de quelque secondes ! J'ai donc tout éteint sans attendre.

- Quatrième surprise : Au toucher, les 8 mosfets étaient brûlants (d'habitude, c'était juste le mosfet "fumeur" qui était brûlant). Peut-être que le fait de les détacher du radiateur les fait chauffer très (trop) fort ?

J'ai recontrôlé les mosfets rapidement (sans les démonter, mais déjà juste pour voir s'il y a des circuits fermés entre les pattes), et ils réagissent pareil qu'avant d'allumer l'ampli. Je pense donc qu'ils n'ont pas grillé.

Le résultat de cette expérience m'apporte 2 vérités, et une hypothèse :

Vérité 1 -> Il passe moins de 2,5 ampères à l'allumage.

Vérité 2 -> Cet ampérage baisse ensuite de manière continue (jusqu'où je ne sais pas puisque j'ai préféré tout arrêter en voyant la fumée).

Hypothèse -> La fumée viendrait-elle d'un simple problème de refroidissement ? Le mosfet "fumeur" était-il simplement mal fixé contre le radiateur ? Est-ce que finalement mes circuits ne se comporteraient pas correctement une fois la chaleur des mosfets bien dissipée ?

Maintenant :

Je vais essayer de les refixer contre le radiateur en étant certain que la semelle ne touche pas celui-ci. Puis, je vais mesurer le courant à l'ampèremètre FILAIRE cette fois, pour mesurer sa vraie valeur.

Qu'en pensez-vous ? Suis-je complètement con ou bien est-ce que ça se tient tout ça ? :mdr:
Ekweel
 
Messages: 13
Inscription: 20 Sep 2017 9:52
  • offline

Message » 23 Sep 2017 18:35

Bonjour bonjour !

Alors, j'ai fait de nouveaux tests, et là je crois qu'il y a vraiment un problème dans le circuit lui-même.

Donc pour résumer, j'ai posé 4 fusibles de 2,5A à la sortie des condensateurs de filtrage, pour protéger mes mosfets, comme dans mon post précédent.

Ensuite, j'ai de nouveau fixé très fort les mosfets sur le radiateur ===> Cette fois-ci ça y est ! On a éliminé totalement le problème de fumée. :bravo: :love:

Par-contre, dans mon message précédent j'ai dit n'importe quoi, il passe bel et bien 4A au démarrage. J'ai mesuré à l'ampèremètre filaire et j'ai exactement la même valeur qu'avec ma pince. Donc le fait que les fusibles de 2,5A ne pète pas vient du fait que le courant est réparti dans chaque rail (positif et négatif), tout simplement :oops: :oops:

J'ai donc pu refaire des mesures à la pince ampèremétrique, et toujours cette valeur de 4A qui descend petit à petit. C'est trop.

Donc ensuite, j'ai modifié de manière un peu hasardeuse la position des ajustables. Pour voir. Et là PAF! 2 des 4 fusibles pètent. À la pince on a plus de 5A pendant une demi seconde, puis quelques dizaines de mA ensuite, lorsqu'il ne reste plus qu'un seul rail (positif ou négatif, c'est aléatoire).

C'est ça qui est intéressant, à chaque fois, c'est soit le fusible positif, soit le négatif qui pète, jamais le même, et une fois qu'il ne reste que l'autre partie de l'alim, ça descend à quelques dizaines de mA.

J'ai donc maintenant la certitude absolue que mon circuit appelle beaucoup trop de courant pour une raison inconnue... Et là, je crois que je vais avoir du mal à avancer, mes compétences sont trop limitées après, pour réaliser des calculs sur ce schéma... :cry:
Ekweel
 
Messages: 13
Inscription: 20 Sep 2017 9:52
  • offline

Message » 23 Sep 2017 20:25

Bonsoir,
Tu devrais pouvoir réduire le courant en diminuant les valeurs des résistances de 68 ohms.
STUDER A730, PHILIPS 723, ARCAM ALPHA 5-SQUEEZEBOX DUET- M.F. V-DAC90,BSS FDS-366T, THORENS TD318+DENON DL103R - SHUREV15V .Amplis WE300B - MUSICAL F. A1 - NAD3020TC.Câbles ISODA.Enceintes AUDIOREFERENCE 224 -JBL2440,2441 et 2445+ pav. PHIL MUNDI WESTLAKE
Grand_Floyd
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1816
Inscription: 01 Mai 2005 21:28
  • offline

Message » 23 Sep 2017 22:05

Quel est l'indice qui accompagne les fets 2sk170 et 2sj74 ? (type GR ou autre ?).

une autre solution est de remplacer les potars par des 470 Ohms (ou 1K mais le réglage fin va être coton).
si possible,mettre des multi-tours (trimmer 25 tours).

La pince courant est donc à effet Hall.
Les fusibles ne pourront pas protéger les mosfets,ils fondent trop lentement en cas de court-circuit.
:-? vu le prix des BUZ900,il vaut mieux remplacer les fusibles par des résistances ~10 Ohms (même 1/2 Watt) au pire les résistances vont chauffer,mais protégeront les mosfets.

Juste le temps d'un réglage grossier (genre 100mA au total) avec un offset tension faible.
thierry38...
 
Messages: 349
Inscription: 29 Déc 2015 15:26
  • offline

Message » 23 Sep 2017 23:57

Pour être sûr que les étages précédant les mosfets sont corrects, on peut ôter tous les mosfets, et brancher la résistance de contre réaction de 1.5k entre les deux 68 ohms. On peut ainsi voir si on peut régler un offset nul dans cette configuration (sans charge évidemment!).
Si on ne peut pas, il y a déjà un problème là....Pour info, il y a à peu près 1ma qui circule dans l'étage à jfets, donc 1.5v aux bornes des 1.5k, et 10ma dans l'étage à bipolaires (les 2N), donc 1v aux bornes des 100 ohms, et 0.68V aux bornes des 68 ohms.
Si les 220 ohms ne permettent pas le réglage d'offset, il faut les augmenter, en ajoutant par exemple une résistance fixe de 220 ou 470 ohms en série avec chaque trimmer, on ne dégrade pas ainsi la précision du réglage.

Si le réglage d'offset se fait bien dans cette config, on peut alors rajouter une paire de mosfet, et remettre la 1.5k sur la sortie HP...voir si ça fonctionne et si on règle bien l'offset et une polarisation normale ... puis enfin rajouter la deuxième paire de mosfets...et affiner les réglages.

Un mosfet ne se teste pas à l'ohmmètre...C'est un peu plus compliqué que ça (surtout quand il y en a deux dans le boitier)

Faire fonctionner les mosfets sans radiateur, avec 4A et 60v d'alim (240W!!!)...Ils ne vont pas tenir longtemps... C'est à dire moins d'une seconde...
Philby
 
Messages: 9735
Inscription: 12 Mar 2001 2:00
Localisation: 33
  • offline


Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message