Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Ampli kesako !!!

Message » 27 Aoû 2006 13:05

Bonjour a tous,

Nouveau sur le forum, je suis de plus en plus interessé par la réalisation d'un amplificateur en classe A (a transistor dans un premier temps).
Il y a le choix parmi tout les schémas circulant mais je n'ai pas encore décidé lequel serait l'élu pour la simple et bonne raison que j'ai pour manie de toujours vouloir comprendre ce que je fais et non pas lire bêtement ce qui est expliqué.
Je suis très attiré par les schémas simpliste style zen 10W, zen V5, zen/mosquito, hiraga 20W, etc...
J'ai donc quelques interrogations dans ce domaine qu'est l'amplification audio. Et j'aimerais que vous m'aidiez dans mon apprentissage.

La première question qui me vient à l'esprit est la suivante :
- Quel est le principe de l'amplification ? Est-ce juste une amplification en courant ou aussi en tension ? Je suppose que les deux sont de toutes les façons liées.

J'entends souvent parler de différents étages présent dans les schémas (étage préamplificateur, étage driver, étage amplificateur). A quoi correspondent techniquement ces étages ? Et pourquoi sur certain schémas il ne sont pas tous implementé ?

J'ai plus ou moins compris le principe des classes d'amplification, ainsi que les différents montages les mettant en oeuvre.

Je suppose qu'un haut parleur possède une limite de courant admissible, j'ai lu par ci par là que visiblement cette limite était proche de 2A. Pourquoi cela ?

L'idèal pour moi serait que l'on prenne un schéma en exemple et que l'on décode ensemble les différentes sections et le focntionnement global de celui ci dans la mesure du possible, et surtout si quelqu'un est assez patient. Pour cela il peut me contacter par mail ou MSN.

Voila je pense que c'est assez pour aujourd'hui.

D'avance je vous remercie pour votre contribution.

Bien cordialement, Luke...
_MoustiK_
 
Messages: 22
Inscription: 04 Aoû 2006 19:33
Localisation: 95/92
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Aoû 2006 13:05

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Aoû 2006 21:35

Il n'y a donc personne qui veuille bien m'aider à comprendre ce monde ???? :(
_MoustiK_
 
Messages: 22
Inscription: 04 Aoû 2006 19:33
Localisation: 95/92
  • offline

Message » 29 Aoû 2006 9:15

_MoustiK_ a écrit:Bonjour a tous,

Nouveau sur le forum, je suis de plus en plus interessé par la réalisation d'un amplificateur en classe A (a transistor dans un premier temps). Pourquoi de la classe A obligatoirement ?
Il y a le choix parmi tout les schémas circulant mais je n'ai pas encore décidé lequel serait l'élu pour la simple et bonne raison que j'ai pour manie de toujours vouloir comprendre ce que je fais et non pas lire bêtement ce qui est expliqué. Alors prépare-toi à mettre 2 ans avant de fabriquer ton premier ampli ! :lol:
Je suis très attiré par les schémas simpliste style zen 10W, zen V5, zen/mosquito, hiraga 20W, etc... Commence par un schéma connu pour qu'on puisse t'aider en cas de problème
J'ai donc quelques interrogations dans ce domaine qu'est l'amplification audio. Et j'aimerais que vous m'aidiez dans mon apprentissage.

La première question qui me vient à l'esprit est la suivante :
- Quel est le principe de l'amplification ? Est-ce juste une amplification en courant ou aussi en tension ? Je suppose que les deux sont de toutes les façons liées. C'est principalement une amplification en tension, et une capacité à accepter les basses impédances donc les fort courant

J'entends souvent parler de différents étages présent dans les schémas (étage préamplificateur, étage driver, étage amplificateur). A quoi correspondent techniquement ces étages ? Et pourquoi sur certain schémas il ne sont pas tous implementé ? Dans un schéma d'ampli, tu as généralement un étage d'adaptation d'impédance pour éviter de forcer sur la source (lecteur CD par exemple), un étage amplificateur (en tension) qui fait des fois drivers aussi, puis un étage suiveur pour supporter la charge (un hp 4 ohm par exemple).

J'ai plus ou moins compris le principe des classes d'amplification, ainsi que les différents montages les mettant en oeuvre.

Je suppose qu'un haut parleur possède une limite de courant admissible, j'ai lu par ci par là que visiblement cette limite était proche de 2A. Pourquoi cela ? Tout dépend du HP !

L'idèal pour moi serait que l'on prenne un schéma en exemple et que l'on décode ensemble les différentes sections et le focntionnement global de celui ci dans la mesure du possible, et surtout si quelqu'un est assez patient. Pour cela il peut me contacter par mail ou MSN. Je pourrais essayer sur le schéma du zenquito, qui est assez banale et simple à comprendre, dans la journée peut-être...

Voila je pense que c'est assez pour aujourd'hui.

D'avance je vous remercie pour votre contribution. Mais de rien :wink:

Bien cordialement, Luke...
DIYeur théorique non fortuné... ça va être dur !!!
Portishead - Shivaree - Massive Attack (les 1er) - Moby - Goldfrapp (le 1er) - Morcheeba (pas le dernier) - Anjali - Emilie Simon - Thievery Corporation - Björk - Tricky (les 1er) - et plein d'autres ...
gaff
 
Messages: 1097
Inscription: 24 Juin 2004 9:59
Localisation: SAVOIE
  • offline

Message » 31 Aoû 2006 10:25

Je pense que si tu veux réussir à comprendre un peu les schémas, il te faut des notions de base de l'électronique (au moins loi d'ohm, ce qu'est une résistance, un condensateur,....).

Commences par lire certains ouvrages de vulgarisation, disponible souvent dans les médiathèques (sinon, tu peux acheter aussi). Ca me parait plus facile de de piocher au hasard sur internet....

Ensuite, on trouve sur internet pléthore d'articles sur les principes d'amplification, en partant de ces articles, on pourra t'expliquer ce que tu ne comprends pas.

Sans ces pré-requis, tu vas vite "comprendre à moitié" ce qu'on va t'expliquer sur des schémas.

Bon courage et bienvenue dans le monde du DIY :D
mgm31
 
Messages: 613
Inscription: 23 Aoû 2005 22:46
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 31 Aoû 2006 14:03

Salut,

Mer ci pour les réponses.

mgm31 => J'ai des notions d'électronique , j'ai fait des études dans ce domaine mais a l'époque je n'avais pas la meme motivation qu'actuellement.

gaff => Pour réponder a tes questions :
- Le choix de la classe A, ben on en dit tellement de bien, j'ai "bêtement" envie d'essayer.
- 2 ans :o, si c'est le prix a payer ben allons y ;).
- Ben pour l'instant j'essaye d'étudier le schéma du Zenquito evo il parait relativement simple mais je peux me tromper dans la compréhension.
- J'attends patiemment ta contribution, merci.

Peut être afin de facilité les échanges, si possible me contacter par MSN....

Cordialement, Luke....
_MoustiK_
 
Messages: 22
Inscription: 04 Aoû 2006 19:33
Localisation: 95/92
  • offline

Message » 31 Aoû 2006 14:31

ben non, pas msn, et nous alors...
Fred
sherwood863r/Infinity sm 255//Poppulse /Platine CD MHZS CD33E/// KF dans ses rêves.
fred d'epinal
 
Messages: 265
Inscription: 13 Sep 2005 21:00
Localisation: Vosges
  • offline

Message » 31 Aoû 2006 15:28

Grosso-modo :

Si on prend le schéma ci-dessous :

Image

En absence de signal ou avec l'entrée à la masse (reglage du courant de repos)

Le grilles des Jfet sont à potentiel 0. Le courant qui traverse alors le Jfet est definit par les Ajustables R sur le schéma) (presents sur les sources de ces Jfet. Ce courant qui va traverser les 1K5 va faire appraitre une difference de potentiel sur ces resistances. Les bipolaires de l'etage suivant, eux vont conduire en fonction de cette DDP : Vemeteur=Vbase+Vdrain_Jfet. Les bipo vont alors faire circuler un courant de collecteur fonction de cette DDP et de la resistance d'emetteur. Ce même courant va traverser les resistances 68R et faire apparaitre un potentiel à ce niveau (c'est un chouillat complexe parce que les 2 branches de l'ampli se rejoingnent au point nodal des 68R et de la 10K, mais au repos à ce point il y a equilibre c-à-d 0V). Le potentiel crée ainsi va commander les mos de puissance. Il y aussi equilibre, c-à-d pas de courant, en sortie de Hp puisque le courant qui traverse le mos N (SK1058) est le même que celui qui passe au travers du mos P (SJ162) et va donc passer preferentiellement là que dans le HP. Si maintenant on applique un signal donné les Jfet vont faire varier par rapport au courant de repos le courant qui les traverse en fonction de leur nature (un en rajoute, l'autre en enlève)
Donc on crée un desequilibre entre la branche N et la branche P de l'ampli. Le courant ou le defaut de courant (fonction du signal) qui apparait à la sortie HP, va au travers de l'impédance de ce dernier, provoquer le debattement avant ou arrière de la membrane. La contre réaction dite en courant, est une petite partie de courant qui est prelevée à la sortie HP. Il est mis au niveau desiré par le pont diviseur 5K6/180R et est reinjecté à la source de Jfet.

Voili voilou ce que j'ai compris des explications qu'on m'a faite et de mes deductions.

Marc
Idefixes
 
Messages: 4938
Inscription: 10 Juil 2003 10:19
Localisation: MULHOUSE (68)

Message » 31 Aoû 2006 16:35

:o ,

Fred => C'est vrai :-? Mais quel egoiste je fais :oops: .

Idefixes => Respect, c'est déjà bien plus clair maintenant, Merci. Je distingue un peu mieux le principe du fonctionnement, je vais m'attaquer au dimensionnement des composants par rapport a ce que tu as expliqué. En tout cas Merci ;).

Sinon en ce qui concerne le reglage de classe, ce schéma, d'après ce que j'ai compris le zenquito evo peu fonctionner en classe A ou AB, en fonction du reglage des Rvar et donc du courant de repos....

Suite au prochain numéro.....
_MoustiK_
 
Messages: 22
Inscription: 04 Aoû 2006 19:33
Localisation: 95/92
  • offline

Message » 31 Aoû 2006 16:45

_MoustiK_ a écrit::o ,

Fred => C'est vrai :-? Mais quel egoiste je fais :oops: .

Idefixes => Respect, c'est déjà bien plus clair maintenant, Merci. Je distingue un peu mieux le principe du fonctionnement, je vais m'attaquer au dimensionnement des composants par rapport a ce que tu as expliqué. En tout cas Merci ;).

Sinon en ce qui concerne le reglage de classe, ce schéma, d'après ce que j'ai compris le zenquito evo peu fonctionner en classe A ou AB, en fonction du reglage des Rvar et donc du courant de repos....

Suite au prochain numéro.....


La classe de fonctionnement est definie par le courant de repos des transistor. Selon ce courant tu vas te retrouver dans une partie de la courbe de fonctionnement du transistor qui est plus ou moins lineaire. La classe A est un point de fonctionnement ou chaque transistors voient les alternances negative et les alternances positives alors qu'en AB c'est reparti pour peu de ce que je me souvienne.

Marc
Idefixes
 
Messages: 4938
Inscription: 10 Juil 2003 10:19
Localisation: MULHOUSE (68)

Message » 01 Sep 2006 7:49

Idefixes a écrit:
Voili voilou ce que j'ai compris des explications qu'on m'a faite et de mes deductions.

Marc


Oaouh!!

Un nouveau Docteur es Zenquito!!! La classe !

Philippe :wink:
Philby
 
Messages: 9611
Inscription: 12 Mar 2001 2:00
Localisation: 33
  • offline

Message » 01 Sep 2006 8:29

Philby a écrit:
Idefixes a écrit:
Voili voilou ce que j'ai compris des explications qu'on m'a faite et de mes deductions.

Marc


Oaouh!!

Un nouveau Docteur es Zenquito!!! La classe !

Philippe :wink:


MOURAF, le plus drole c'est que lors de la construction du miens et jusqu'à il y a peu, je ne savais pas comment cela fonctionnait. C'est Flat qui a force de perseverence et m'expliquent le fonctionnement de l'ugs m'a rendu les chose bien plus claires sur bien de point. Ce n'est de loin pas encore du 100% mais ca commence à venir, on se sent de plus en plus a l'aise avec les histoire de DDP, de courant, de source, de courant, de polarisation.....Une chose est sûre avant de s'attacher à comprendre les finnesses de l'electronique et des schéma il est bien plus utile au plaisir des oreilles de savoir monter une alim, cabler dans les règle de l'art et architecturer un boitier corrctement avant de ne pas avoir à se soucier de tous les petit soucis de ronfle que peuvent provoquer ces points.

Marc
Idefixes
 
Messages: 4938
Inscription: 10 Juil 2003 10:19
Localisation: MULHOUSE (68)

Message » 01 Sep 2006 8:39

Tiens au fait, en parlant de l'UGS..... :mdr:
Récapitulatif des sujets DIY intéressants ICI...
breizheau
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 15465
Inscription: 23 Oct 2005 12:30
Localisation: Roanne (42)
  • offline

Message » 01 Sep 2006 8:48

breizheau a écrit:Tiens au fait, en parlant de l'UGS..... :mdr:


Occupe toi de tes breizals dejà.....sinon tu vas finir comme moi ............... avec 46 truc en même temps et rein de fini completement..... :roll: :roll: :roll: :roll: :roll:

Marc
Idefixes
 
Messages: 4938
Inscription: 10 Juil 2003 10:19
Localisation: MULHOUSE (68)

Message » 01 Sep 2006 8:49

Ca c'est sur !!!!! :o
Je suis en train de finir la modélisation en 3D avec la teinte du placage et tout et tout !!! :mdr: Mais ce n'est le bon topic !!!! :wink:
Récapitulatif des sujets DIY intéressants ICI...
breizheau
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 15465
Inscription: 23 Oct 2005 12:30
Localisation: Roanne (42)
  • offline

Message » 01 Sep 2006 8:54

breizheau a écrit:Ca c'est sur !!!!! :o
Je suis en train de finir la modélisation en 3D avec la teinte du placage et tout et tout !!! :mdr: Mais ce n'est le bon topic !!!! :wink:


Vivi je suis ton truc aussi.

Marc
Idefixes
 
Messages: 4938
Inscription: 10 Juil 2003 10:19
Localisation: MULHOUSE (68)



Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message