Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Classe D de 25 a 1200W

Message » 09 Jan 2013 12:45

Bonjur,

Sans aucune provocation mais juste pour justifier mes assertions, peux-tu nous montrer à 1/10, 1/2 et 1 puissance nominale :
- un oscillogramme du signal de sortie (sur charge HP ou 8R + 1 ou 2 µF) avec un signal d'entrée carrré 10 KHz ?
- un graphe THD=f(fréquence) sur 20Hz/20KHz ?

Cordialement,
--
stéphane
sg2
 
Messages: 845
Inscription: 22 Sep 2006 23:39
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Jan 2013 12:45

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Jan 2013 13:23

Sg2,

Ça va être difficile, comme je le note, ils sont dans un studio qui est à une centaine de km de chez moi. Par contre je peux très bien le simuler pour satisfaire ta demande.

Cordialement
J-C.B
 
Messages: 5036
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 10 Jan 2013 13:04

'jour JCB,

J'apprécie ta proposition, mais la plupart des sujets que j'évoque sont liés à l'implémentation (inductance parasite liée à la configuration physique des mosfet, ajsutement effectif du dead time, pcb etc), donc leurs effets ne se verront pas sur la simulation, à moins que tes modèles de composants intègrent leurs composantes LC parasites, et que tu te sois donné la peine de modéliser ces composantes pour le PCB :)

Néanmoins si d'un clic de souris tu peux produire un graphe simulé de sortie sur 8R et 8R+1µ en signal carré 10 KHz, et de THD vs. fréquence, à différents niveaux de puissance, ça m'intéresse. Mais ne le fais que si ça ne te coûte qu'un effort minimal, car tu es déjà très engagé sur tout un tas de fronts :)

Cordialement,
--
Stéphane
sg2
 
Messages: 845
Inscription: 22 Sep 2006 23:39
  • offline

Message » 10 Jan 2013 14:26

Bonjour

Je n'avais pas pensé aux conséquences des courants forts à haute fréquence :wtf:

J'ai finalisé un PCB (modèle iramdaup7), mais je ne me presse pas pour l'envoyer sous presse. Quels seraient vos recommandations de routage pour limiter le phénomène?

Voici une image du PCB, le circuit de puissance est reconnaissable à la largeur de piste
Image
Pourquoi fait-il toujours si froid dans les rames TGV ?
fiscal
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2423
Inscription: 31 Aoû 2006 15:29
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 10 Jan 2013 14:40

Petite recherche sur le net et tu trouveras un abaque reprenant largeur de piste selon courant qui la traverse.
Juste un petit coup d’œil, mais ton GND me parait bien fin, surtout vers les capas de l’alim. tu vas rajouter une résistance en série qui va transformer test caps low ESR en vulgaire capas.
Tu as de la place, utilises la.
thierryvalk
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4575
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 10 Jan 2013 14:45

Merci.

En effet, pourquoi j'ai fais des pistes aussi fines? :hehe:

Pour les pistes, elles ne sont pas suffisamment large, j'avais prévu de les étamer copieusement, ou d'y rajouter un fil de cuivre de gros diamètre.
Pourquoi fait-il toujours si froid dans les rames TGV ?
fiscal
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2423
Inscription: 31 Aoû 2006 15:29
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 10 Jan 2013 15:15

fiscal a écrit:Merci.

En effet, pourquoi j'ai fais des pistes aussi fines? :hehe:

Pour les pistes, elles ne sont pas suffisamment large, j'avais prévu de les étamer copieusement, ou d'y rajouter un fil de cuivre de gros diamètre.

Il faut minimiser autant que possible les inductances des boucles de commutation. L'idéal serait d'utiliser toute la surface pour faire des plans plutôt que des pistes. Le mieux serait de faire en sorte que le conducteur "aller" d'une boucle soit toujours complètement "recouvert" par le conducteur "retour", juste en face. Le but étant de minimiser les flux de fuite qui font l'inductance. Je sais, ce n'est pas facile en double face!
A+
Robert
"L'univers est rempli de magie et il attend patiemment que notre intelligence s'affine"
(Eden Phillpotts)
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3885
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 10 Jan 2013 17:38

'jour,

Moi je dirais au contraire, réalise le comme ça, ensuite promène ta sonde d'oscillo sur les points de la moitié droite, tu auras des surprises et ce sera très formateur :) (je suis sérieux malrgé le smiley). Ensuite tu re-layouteras tout ça selon tes découvertes.

Cordialement,
--
Stéphane
sg2
 
Messages: 845
Inscription: 22 Sep 2006 23:39
  • offline

Message » 20 Jan 2013 22:19

fiscal a écrit:Bonjour

Je n'avais pas pensé aux conséquences des courants forts à haute fréquence :wtf:

J'ai finalisé un PCB (modèle iramdaup7), mais je ne me presse pas pour l'envoyer sous presse. Quels seraient vos recommandations de routage pour limiter le phénomène?

Voici une image du PCB, le circuit de puissance est reconnaissable à la largeur de piste


L'approche ne se fait pas du tout comme un circuit classique.

Le travail à hautes fréquences nécessite une très bonne connaissance du sujet et il y a des règles élémentaires à appliquer.
Plan de masse obligatoire ! (un Gemincore utilise une des multi-couches complète rien que pour ça), chainage des différents étages "dans le bon ordre" et découplage des alimentations, réduction maximum des surfaces de boucles inductives (comme le dit Robert), connecter les éléments au plus court (10 cm de piste c'est énorme en HF), etc etc...

Sacré projet en effet. La méthode de la découverte sera effectivement le mieux pour se rendre compte de toutes ces choses !
Une boucle de masse : c'est la surface comprise entre un conducteur utile et la masse la plus proche. ça ne se supprime pas, ça se réduit ! il y a autant de boucles de masse que de câbles...
http://www.aemc.fr/index.php?page=telechargement
anthonylm3
 
Messages: 1469
Inscription: 24 Mar 2006 12:09
Localisation: Antilles
  • offline

Message » 21 Jan 2013 15:28

J-C.B a écrit::o Mouais!!!,

Amha:
Il faut pas voir des diables partout et surtout pas leur demander de s'installer chez soi.
Pour avoir tâté du classe D, dont 5 amplis fonctionnent depuis une dizaine d'année dans un studio, la fréquence de découpage étant de 400kHz et leur puissance nominale de 400w. Leur présence n'occasionne aucune nuisance, ils ne chauffent pas et fonctionnent toujours. Bien évidemment les précautions ont été prises pour les fiabiliser et protéger l'environnement à partir de solutions qui appartiennent au bon sens (Blindage, découplages, filtrage). Le PCB est un double face ou la encore les précautions les plus élémentaires, mais sans excès, ont été prises.
Cordialement


Bonjour JCB,
J'imagine qu'ils fonctionnent en CFB. Je ne sais pas si on pourrait faire fonctionner les puces des Iraudamps avec deux contreréaction, celle necessaire pour l'autoscillation (contreréaction numérique) et celle que l'on rajouterai entre la sortie HP (après filtre passbas) et l'entrée, pour arriver à faire cohabiter ce genre d'ampli avec les réaction de courant et contre réaction de tension propre à l'asservisement de haut parleur par pont de vitesse.
Blazing
 
Messages: 681
Inscription: 29 Oct 2003 11:55
Localisation: Eure et Loire
  • offline


Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message