Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Conception d'une alim régulée symétrique 12V

Message » 23 Déc 2015 17:49

Des selfs comme celles-ci c'est pas trop mal non ?

http://www.mouser.fr/ProductDetail/Bour ... pHQwKXU%3d
http://www.mouser.fr/ProductDetail/ABRA ... vWCrmG8%3d

R interne de 0,1 ou 0,137 ohms : perturbe le fonctionnement du régulateur ?
Y a pas un peu trop de fumeurs de moquette par ici ?
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 14818
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
  • online

Annonce

Message par Google » 23 Déc 2015 17:49

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Déc 2015 18:26

En général on met ce qui est nécessaire.
Et les selfs sont nécessaires en HF, je ne vois pas trop leur utilité dans une alimentation linéaire pour de la BF.
Donc tu vas filtrer une hypothétique résiduelle HF mais en rajoutant une résistance qui elle n'est pas souhaitable en DC.

J'en profite: pour ce genre d'alim, les régulateurs intégrés c'est pas terrible et/ou très cher. Un bon (voir 2) transistor et un IC fait pour sera bien mieux. C'est plus compliqué mais pas beaucoup plus.
Mais la question de base est de savoir s'il faut un régulateur.
thierryvalk
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4575
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 23 Déc 2015 18:41

Un IC pour la référence de tension ?
Sinon, que reproches-tu à un circuit comme le LM338 ? Peu cher, et il fournit jusqu'à 5A.
Y a pas un peu trop de fumeurs de moquette par ici ?
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 14818
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
  • online

Message » 23 Déc 2015 18:55

Le LM338 n'est pas cher en TO220, je ne vois pas trop un transfo de 500VA suivit d'un TO220.
Ce serait comme mettre des roues de vélo sur un 4x4.
thierryvalk
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4575
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 23 Déc 2015 18:55

Donc tu vas filtrer une hypothétique résiduelle HF mais en rajoutant une résistance qui elle n'est pas souhaitable en DC.
Je ne crois pas qu'il puisse s'agir d'un filtrage HF.
Du reste, le passe bas constitué par les 0,3F (3*100 000µF en //) et l'inductance (1mH) , a une fréquence de coupure basse de 1/(2*pi*racine(L*C)) très proche de 10Hz.
Ce type de filtrage était très utilisé dans les amplis à tubes avec des valeurs autres. L faisait quelques Henry et C était fréquemment d'une cinquantaine de µF
Dernière édition par J-C.B le 23 Déc 2015 19:11, édité 1 fois.
J-C.B
 
Messages: 5031
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 23 Déc 2015 19:07

thierryvalk a écrit:Le LM338 n'est pas cher en TO220, je ne vois pas trop un transfo de 500VA suivit d'un TO220.
Ce serait comme mettre des roues de vélo sur un 4x4.


Oui,
les 500VA pour deux fois 8W c'est :ko:
J'avais en tête un autre montage, avec 50VA par voie.... pour la même puissance, 8W, fournie non par un Monstre mais un Zenotron.
Y a pas un peu trop de fumeurs de moquette par ici ?
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 14818
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
  • online

Message » 23 Déc 2015 19:09

J-C.B a écrit:
Donc tu vas filtrer une hypothétique résiduelle HF mais en rajoutant une résistance qui elle n'est pas souhaitable en DC.
Je ne crois pas qu'il puisse s'agir d'un filtrage HF.
Du reste, le passe bas constitué par les 0,3F (3*100 000µF en //) et l'inductance (1mH) , a une fréquence de coupure basse de 1/(2*pi*racine(L*C)) très proche de 10Hz.
Ce type de filtrage était très utilisé dans les amplis à tubes.

Oui, mais l'on ne peut pas mettre 300 000µF sur un régulateur, ce serait plutôt 1000µF comme maximum.
Puis 10Hz le régulateur les gère très bien et enfin même 0.1ohm cela fait 0.1V pour 1A.
thierryvalk
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4575
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 23 Déc 2015 19:14

Moi j'en suis resté a qq chose de bcp plus simple :

Image

sans le POT et les 100nf en entrée je les colle au plus des pins Vin, je pense qu'il suffit de suivre les recommandations de la doc.
Thierry, le PSSR de ces petits classe A n'est qd même pas terrible, pourquoi se priver d'un montage simple, peu cher, avec un ripple très faible ?
Y a pas un peu trop de fumeurs de moquette par ici ?
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 14818
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
  • online

Message » 23 Déc 2015 19:18

J'ai bien dit qu'il fallait mettre ce qu'il faut et pas le superflu.
Le principe de base est de partir de la charge à alimenter, 50VA c'est 10* moins que 500VA.

Il faut donc voir le courant moyen, puissance dissipée ... puis sélectionner l'alimentation et ses composants.

Edit : il faut aussi faire attention aux protections, c'est bien mais que se passe t'il si un rail se met en protection ?
thierryvalk
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4575
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 23 Déc 2015 19:23

Il est certain que le régulateur avec sa protection contre les sur intensités protège le pont de redressement et que de toute façon le régulateur sera plus un limiteur qu'autre chose.
Si notre camarade tient à conserver ses 0,3 Farads, il a tout intérêt à filtrer en tête et chiader le soft start. Le régulateur, s'il y tient, venant en aval, en étant faiblement découplé.
Dernière édition par J-C.B le 23 Déc 2015 19:58, édité 2 fois.
J-C.B
 
Messages: 5031
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 23 Déc 2015 19:33

A propos de la régulation, quelle est le ratio optimal entre tension redressée en entré de la régul et tension régulée ? Plus le drop est important plus ça chauffe, mais il faut au moins 3V de marge je crois pour que ça régule. Avec un transfo de 2x15v, une tension redressée d'environ 21v, l'idéal est entre 15 et 17v je suppose ?
Y a pas un peu trop de fumeurs de moquette par ici ?
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 14818
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
  • online

Message » 23 Déc 2015 20:06

Bonjour messieurs !

Encore une fois merci pour toutes vos réponses qui me sont d'une grande aide et qui, merci encore, me font beaucoup réfléchir et chercher beaucoup d'informations. C'était exactement le but recherché en postant ici, en apprendre le plus possible sur les alimentations de façon à être autonome dans la réalisation de systèmes futurs.
Donc merci ! :D

Je vais synthétiser vos commentaires pour y voir plus clair :

- Les deux diodes reliées aux régulateurs semblent être utiles pour deux raisons, la protection des régulateurs et la décharge des condensateurs de découplage dans ceux de redressement (J-C.B et fiscal). Les diodes ne sont pas utiles si je ne dépasse pas les 15v après redressement selon androuski. Ce sera pourtant bien le cas, puisque le 12v redressé me donnera du 16,9v (12x 1,414), mais bon, je suis vraiment nul en maths, donc je me plante probablement de formule ^^. J'ai refait un schéma pour l'occasion, mais je l'ai oublié au boulot.

Déjà, rien que sur l'aspect protection, ça me motive a les conserver. Ensuite, sur l'aspect décharge, je compte mettre des condensateurs de redressement d'une capacité totale autour des 0,5F donc la problématique de décharge de ces condensateurs commence à être pressante, au vu justement de cette capacité. De toute façon, cette capacité emmagasinée sera drainée sans problème à l'extinction de l'ampli, même si ça prendra nécessairement du temps.
N'hésitez surtout pas à me corriger si je me trompe, mais jusque là, je pense avoir plutôt intérêt à conserver les diodes aux bornes des régulateurs pour les raisons citées si dessus.

Pour répondre à androuski, effectivement, la self à deux enroulements est bien liée au schéma de l'alimentation du préampli Kaneda, que j'ai remplacée par deux résistances. D'ailleurs dans l'alimentation qui est ici à l'étude, l'estimation de cette valeur de self me pose beaucoup de questions. Il doit y avoir un moyen de calculer l'inductance optimale, mais j'ai pas encore trouvé l'info, en attendant la valeur de 1mH, c'est au pif. Point de câblage en l'air, tout sera rangé sur un joli circuit, fait par mes soins !

- Avec toutes ces questions, la partie régulation s'annonce mal !

L'emploi de ces régulateurs va beaucoup compliquer le schéma et réduire de beaucoup la charge capacitive si je veux que ça marche (cf commentaire de thierryvalk). Cependant, mon cahier des charges initial, c'est 0,5F de capacité, et +12v -12v régulé, avec un 0 bien sûr. En fait, comme je ne veux pas utiliser de batterie, je cherche à en simuler les caractéristiques, ou au moins à les approcher le plus possible. En utilisant un transfo avec deux secondaires de 9v, je pourrai tabler sur 12,7V après redressement, mais bon, c'est pas régulé... Avec EDF on a du 50Hz, mais la tension peut fluctuer à ce qu'on m'a dit. Se pose ensuite le problème de la résistance série des condensateurs qui peut me faire baisser ma tension en dessous des 12v après redressement. Faudrait que je calcule ça, mais j'arrive pas à faire des divisions avec mes doigts. (Ouais, j'en suis à ce point là, c'est triste :cry: ) Je vais tenter un calcul dans les jours qui viennent en prenant des caractéristiques de condensateurs standard en 100 000µF. Qu'en pensez vous ? Est ce que le régulateur vaut bien le coup ?

Bonne soirée, et joyeuses fêtes !

Ah oui ! Et merci ! :D
tomjuillet
 
Messages: 45
Inscription: 20 Déc 2015 15:05
  • offline

Message » 23 Déc 2015 20:33

Tomjuillet
L'emploi de ces régulateurs va beaucoup compliquer le schéma et réduire de beaucoup la charge capacitive si je veux que ça marche
Le régulateur placé en aval du filtrage ne perturbera rien du tout.
J-C.B
 
Messages: 5031
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 25 Déc 2015 12:34

Bonjour !

Voici une variante du schéma avec l'ajout des diodes de protection sur les régulateurs. Je sais pas si le symbole du régulateur est exact, mais on va dire que oui.
Image


J-C.B a écrit: Le régulateur placé en aval du filtrage ne perturbera rien du tout.


C'est à dire placer les régulateurs comme sur ce schéma ?

Robert64 a écrit: il faut faire attention au fait que beaucoup de régulateurs linéaires n'acceptent pas de très fortes valeurs de capa en aval, pour des raisons de stabilité.


Si je place ces régulateurs en amont du filtrage, je vais justement me retrouver avec cette contrainte.

Quelle est la meilleure solution si je veux conserver les régulateurs ? Le placement avant les condensateurs de redressement ou après ? Comme je veux absolument conserver mes 6x100 000µF, y a t'il une solution de régulation ou je dois faire une croix dessus ?

Je ne trouve pas d'infos vraiment claires à ce sujet.
J'ai consulté les pages concernant la régulation sur sonelec-musique.com, mais je ne trouve pas la réponse.

A part ça, joyeux Noël, et bon appétit !

Tom.
tomjuillet
 
Messages: 45
Inscription: 20 Déc 2015 15:05
  • offline

Message » 25 Déc 2015 13:28

tomjuillet a écrit:Bonjour !

Voici une variante du schéma avec l'ajout des diodes de protection sur les régulateurs. Je sais pas si le symbole du régulateur est exact, mais on va dire que oui.
Image


J-C.B a écrit: Le régulateur placé en aval du filtrage ne perturbera rien du tout.


C'est à dire placer les régulateurs comme sur ce schéma ?

Robert64 a écrit: il faut faire attention au fait que beaucoup de régulateurs linéaires n'acceptent pas de très fortes valeurs de capa en aval, pour des raisons de stabilité.


Si je place ces régulateurs en amont du filtrage, je vais justement me retrouver avec cette contrainte.

Quelle est la meilleure solution si je veux conserver les régulateurs ? Le placement avant les condensateurs de redressement ou après ? Comme je veux absolument conserver mes 6x100 000µF, y a t'il une solution de régulation ou je dois faire une croix dessus ?

Je ne trouve pas d'infos vraiment claires à ce sujet.
J'ai consulté les pages concernant la régulation sur sonelec-musique.com, mais je ne trouve pas la réponse.

A part ça, joyeux Noël, et bon appétit !

Tom.

Je serais tenté de te répondre qu'avec les fortes valeurs que tu mets en filtrage, le régulateur est superflu.
Sauf cas vraiment particulier, le secteur varie assez peu.
Pour toi les variations de tension vont surtout être dues aux écarts entre la tension à vide et en charge.
Les principales causes sont:
L'impédance interne du transfo vue du secondaire, liée à sa résistance interne et sa self de fuite, self qui joue aussi sur le temps de conduction des diodes.
Mais avec un transfo très au delà du besoin, ces chutes seront plus faibles (avantage chèrement payé, mais bon...)
Tu as la chute dans les diodes: deux seuils + les résistances dynamiques.
Et le fait qu'en charge la tension sur les capas baisse (un peu) entre deux pics de courant secteur, toutes les 10ms. Là aussi, avec une forte capa, ce devrait être faible.
Attention aussi à la chute dans une éventuelle self !
Nota: tout ceci se calcule très bien, à condition d'avoir les caractéristiques précises des composants.
A+
Robert
"L'univers est rempli de magie et il attend patiemment que notre intelligence s'affine"
(Eden Phillpotts)
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3885
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online


Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message