Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Du bruit dans les alimentations linéaires

Message » 02 Oct 2016 13:01

Bonjour !

Juste une question en passant car je n'ai pas trouvé ce type de branchement. On peut faire ça avec un transformateur point milieu ?
Image

Merci pour le lien Philby, je consulte ça immédiatement et j'expérimente cet après midi une cellule de filtrage beaucoup plus réduite. Je vous ferai un retour sur le résultat.
tomjuillet
 
Messages: 45
Inscription: 20 Déc 2015 15:05
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Oct 2016 13:01

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Oct 2016 13:28

etsimonogn a écrit:Bonsoir
Une solution très performante si ce n'est la plus performante de toutes, ça se mesure, pourrait consister à fixer sans isolant les prises RCA au châssis métallique de l'ampli. La masse des signaux d'entrée est raccordée au point 0V de l'alimentation par le métal du dit châssis, l'impédance de liaison est alors plus faible que par des fils. Avec un coffret en bois, évidemment, c'est un peu différent, mais on peut le garnir de tôles.
Siméon

Sauf que tu te retrouves à faire transiter du courant dans le châssis, alors que ce n'est pas fait pour !
Le RCA n'est pas un bon connecteur, tout comme le jack et si les industriels et fabriquant s'en servent toujours, c'est juste une question de coût ... si en plus ils trouvent des solutions palliatives pour éviter les soucis de ronflettes et autres "boucles" en te vendant des isolateurs, c'est tout bénèf ...
Pourquoi les pros sont passés depuis belle lurette sur le symétrique, même en courte distances ? ;)

D.
"Au bout d'un moment, il est vraiment druide, ce mec-là, ou ça fait quinze ans qu'il me prend pour un con? "
Dagda
Staff DIY
Staff DIY
 
Messages: 5105
Inscription: 22 Déc 2005 14:53
Localisation: Fontenay sous Bois
  • offline

Message » 02 Oct 2016 15:36

Voici ce que préconise Hiraga dans le numéro 29 de L'Audiophile :

"Le câblage de la masse peut poser des problèmes d'accrochage HF.
On doit relier la masse des prises d'entrée par un fil unique arrivant à la masse centrale de l'alimentation.
De ce point, partiront deux fils de masse devant aboutir sur chaque plaquette.
Pour la masse des sorties, relier la masse centrale de l'alimentation à chacune des deux bornes des sorties.
En cas de tendance à l'accrochage on peut réduire la bande passante en mettant en parallèle sur la résistance de 220 ohm un condensateur de valeur comprise entre 4700pF et 10 000pF.
Cette valeur peut paraitre élevée, mais il faut penser que la résistance de contre réaction n'égative n'est que de 220 ohm."

Donc on fait une étoile avec la masse RCA, la masse ampli et la masse HP, le tout connecté au zéro de l'alimentation. C'est quand même étrange qu'il conseille ça, vaudrait mieux connecter la masse des RCA directement sur la carte ampli, comme le conseille Jipihorn.
tomjuillet
 
Messages: 45
Inscription: 20 Déc 2015 15:05
  • offline

Message » 02 Oct 2016 16:29

tomjuillet a écrit:
C'est quand même étrange qu'il conseille ça, vaudrait mieux connecter la masse des RCA directement sur la carte ampli, comme le conseille Jipihorn.


Et comme le suggère le circuit imprimé de la carte, à une des deux pastilles centrales de l'étoile locale de masse
avec les capas de découplage, la Rin et le retour de la contre réaction:

http://www.bonavolta.ch/hobby/fr/audio/monster.htm
jimbee
 
Messages: 187
Inscription: 21 Oct 2012 17:20
  • offline

Message » 02 Oct 2016 16:35

L'audiophile N°29 date de septembre 1983 ... rappel toi de ton installation électrique et de tes appareils en 1983 ... (33ans) !

Le monde de l'audio du particulier reste ancré dans ces années en terme de conception ... étrangement, le monde pro a changer et travail avec des méthodes de câblage actuelles (la plupart du temps).
http://www.rane.com/library.html
Un peu de lecture du monde pro de l'audio, principalement http://www.rane.com/note151.html
Étrangement, ces méthodes sont aussi préconisé dans l'industrie pour se prémunir des soucis avec les capteurs et autres liaisons dans des environnements, peu ou beaucoup pollué ... mais dans ce cas, ça voudrait dire que le monde audio n'a pas ses propres lois physique ... quid des arnaqu... vendeurs de matos haut de gamme ?

D.
"Au bout d'un moment, il est vraiment druide, ce mec-là, ou ça fait quinze ans qu'il me prend pour un con? "
Dagda
Staff DIY
Staff DIY
 
Messages: 5105
Inscription: 22 Déc 2005 14:53
Localisation: Fontenay sous Bois
  • offline

Message » 02 Oct 2016 17:16

Dagda a écrit:Un peu de lecture du monde pro de l'audio, principalement http://www.rane.com/note151.html


Cette note date de 1995, et les références en bas de page s'étalent de 1967 à 1993... Finalement, ça reste pertinent...
Philby
 
Messages: 9616
Inscription: 12 Mar 2001 2:00
Localisation: 33
  • offline

Message » 02 Oct 2016 17:40

Philby a écrit:Cette note date de 1995, et les références en bas de page s'étalent de 1967 à 1993... Finalement, ça reste pertinent...

Oui, mais en 1995 les hautes fréquences étaient déjà bien implantée ;)
Il n’empêche que ces notes restent très actuelles et comme il s'agit du monde pros, j'avoue y voir plus de sérieux que dans les revues pour audiophiles fortunés :ko:
Pour information, la connectique XLR date des années 50 ... et va voir un ingé son pour de l'enregistrement d'un guitariste et son jack en asymétrique ... demande lui son avis :ane:
Bizarrement, chez les bassistes, on est moins réfractaires à l'évolution, et des basses en XLR ça existe de plus en plus.

Bref, pour dire que lorsque tu commences à discuter de liaison entre deux appareils, tu as les pros qui te demande si on parle bien de liaison symétrique parce que sinon ce n'est pas la peine de discuter, et tu as le reste ...
Mais je te l'accorde, c'est compliqué de vouloir / pouvoir bien faire quand on prend du matos "consumers" donc quand on le fait soit-même autant tenter de faire bien dés le départ ;)

Par contre, je persiste, 500 000 µF pour 150VA, sans parler du transfo de 9Vac pour sortir péniblement du 12Vdc ... c'est raide !
L'original c'est 6*68000µF (en CRC) avec un transfo C-Core (ou R-core) de 300VA ce qui est déjà énorme pour un transfo de 300VA.
La règle pifométrique pour dimensionner une alimentation c'est de prendre 1000 à 2200µF par A consommé ... même en prenant large et se disant que le transfo pourra débiter les 16A possible (150/9) on arrive autour des 35000µF par rail ... je veux bien que ce soit "le monstre" mais là du coup on va saturer rapidement le transformateur, et normalement avec PSU designer on doit pouvoir voir ce soucis !

D.
"Au bout d'un moment, il est vraiment druide, ce mec-là, ou ça fait quinze ans qu'il me prend pour un con? "
Dagda
Staff DIY
Staff DIY
 
Messages: 5105
Inscription: 22 Déc 2005 14:53
Localisation: Fontenay sous Bois
  • offline

Message » 02 Oct 2016 17:46

tomjuillet a écrit:Bonjour !

Juste une question en passant car je n'ai pas trouvé ce type de branchement. On peut faire ça avec un transformateur point milieu ?
Image


Non : il faut impérativement deux enroulements séparés pour ce type de montage.
A+
Robert
"L'univers est rempli de magie et il attend patiemment que notre intelligence s'affine"
(Eden Phillpotts)
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3890
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 02 Oct 2016 19:59

Bonsoir
Dagda a écrit:
etsimonogn a écrit:Une solution très performante si ce n'est la plus performante de toutes, ça se mesure, pourrait consister à fixer sans isolant les prises RCA au châssis métallique de l'ampli. La masse des signaux d'entrée est raccordée au point 0V de l'alimentation par le métal du dit châssis, l'impédance de liaison est alors plus faible que par des fils. Avec un coffret en bois, évidemment, c'est un peu différent, mais on peut le garnir de tôles.
Siméon

Sauf que tu te retrouves à faire transiter du courant dans le châssis, alors que ce n'est pas fait pour !

Fait pour ou pas, ça assure la meilleure équipotentialité possible entre les points qui en ont besoin parce que c'est le parcours le moins impédant.
Le RCA n'est pas un bon connecteur, tout comme le jack et si les industriels et fabriquant s'en servent toujours, c'est juste une question de coût ...

Ceux qui ont des besoins irrépressibles de dépenser de l'argent peuvent se procurer des RCA hors de prix. Il y en a d'autres à prix abordable et de bonne qualité. Les avantages de la RCA sont son faible encombrement, ses facilités de branchement (un T RCA c'est superpratique quand on bricole). La XLR est robuste, grosse et lourde, très bien pour le pro, sa fiabilité la destine à une utilisation dans des conditions difficiles mais zll n'est pas indispensable pour l'amateur qui ne peut y gagner que si son installation s'approche en dimensions d'une installation pro et que des ronflettes sont à craindre. C'aurait été bien qu'il existe des prises de la taille des RCA mais à trois contacts et mieux que des jacks 3.5 mm. Il y a bien les fiches Lemo mais c'est cher je crois, par contre c'est la Rolls ultra smooth à la connexion-déconnexion. Qu'est-ce qui est utilisé en électronique médicale?
Pourquoi les pros sont passés depuis belle lurette sur le symétrique, même en courte distances ? ;)

Par besoin préventif contre toute éventuelle hostilité électromagnétique. Sur les courtes distances, c'est pour rester compatibles avec leurs autres appareils. Est-ce que chez d'autres pros, ceux des labos, c'est systématiquement symétrique?
Siméon
Dernière édition par etsimonogn le 03 Oct 2016 22:25, édité 2 fois.
etsimonogn
 
Messages: 48
Inscription: 16 Aoû 2016 11:46
  • offline

Message » 02 Oct 2016 20:19

Il y a les mini XLR,+ "intégrables".

Image
thierry38...
 
Messages: 238
Inscription: 29 Déc 2015 15:26
  • offline

Message » 02 Oct 2016 20:21

Ben oui,
ils vont pas commencer avoir des connectiques, donc ampis/enceintes différents, selon qu'ils sont en courte ou longue distance... d'ailleurs c'est quoi longue distance ?
Y a pas un peu trop de fumeurs de moquette par ici ?
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 14854
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
  • offline

Message » 02 Oct 2016 21:56

Pourquoi les pros sont passés depuis belle lurette sur le symétrique, même en courte distances ?


La BNC (et plus pro que ça, tu meurs) n'est pas symetrique que je sache...
Du continu à plusieurs centaine de MHz, et le blindage sert de référence de tension, aussi...

Image
Philby
 
Messages: 9616
Inscription: 12 Mar 2001 2:00
Localisation: 33
  • offline

Message » 02 Oct 2016 23:05

Philby a écrit:La BNC (et plus pro que ça, tu meurs)

La TNC, plusieurs gigahertz :ko:
Amicalement, Mao
Samsara
 
Messages: 4751
Inscription: 20 Avr 2000 2:00
  • offline

Message » 02 Oct 2016 23:35

Ah là, je te l'accorde :)
Et pour le coup, les idées que j'ai sur le sujet n'étant pas vérifier je ne pourrais contredire ;)
Par contre, pour la TNC, le but c'est d'émettre ... donc de rayonner !

Cependant, ça n'enlève pas le fait que l’équipotentialité des masses doit être faite et qu'en utilisation normale un blindage ne doit pas voir de courant transité.

Après, tous ces soucis de ronron et autre bruit étranges sont très nettement plus rare en cas d'utilisation de liaison symétrique.
Et l'on peux parfaitement avoir un blindage digne de ce nom en liaison asymétrique en utilisant une liaison 2 fils + tresse avec le "point chaud", la référence électrique et la masse. (en anglais ça donnerait "hot", signal ground, châssis ground).
Même si la masse et le 0V sont interconnectés, ils n'ont pas la même fonction, donc devraient être distingués dans le câblage.

Enfin, bon, j'ai exposé mes propos plus d'une fois, je ne suis pas le seul à l'avoir fait, mais même en DIY il y a des habitudes dures à changer, et particulièrement dans le monde de l'audio !

Quoi qu'il en soit, j'ai fait une simulation sous PSUDII et c'est pas glorieux du tout !
En tirant 2A constant (le bias il me semble) avec un CRC 47mf / 1R / 94mF on arrive à peine à 9Vdc ... en chargeant à 4A ça s'écroule sous les 6Vdc ...
Si tu veux avoir du 12Vdc constant, la solution c'est la régulation ... ou la SMPS ...

D.
"Au bout d'un moment, il est vraiment druide, ce mec-là, ou ça fait quinze ans qu'il me prend pour un con? "
Dagda
Staff DIY
Staff DIY
 
Messages: 5105
Inscription: 22 Déc 2005 14:53
Localisation: Fontenay sous Bois
  • offline

Message » 03 Oct 2016 11:37

Bonjour
Dagda a écrit:Cependant, ça n'enlève pas le fait que l’équipotentialité des masses doit être faite et qu'en utilisation normale un blindage ne doit pas voir de courant transité.

C'est l'impédance du blindage qui compte, pas le courant qui le traverse. Deux points présentant une différence de potentiel que l'on veut réduire verront fondre cette différence si l'impédance entre eux est faible, un courant important la traversera alors, sans nuisance.
mais même en DIY il y a des habitudes dures à changer, et particulièrement dans le monde de l'audio !

Pas que dans le Diy Audio. Voir le nombre d'années qu'il a fallu aux professionnels pour traiter correctement le problème du n°1 de la XLR3 et encore, la leçon n'a pas été comprise par tous les fabricants, les impératifs de coût de fabrication allant à l'encontre du branchement optimal.
Siméon
etsimonogn
 
Messages: 48
Inscription: 16 Aoû 2016 11:46
  • offline


Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message