Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

[HIFI] Electronique multi-voie - vers quel niveau HDG ?

Message » 26 Jan 2014 19:02

Bonjour à tous,

Via ce premier post, veuillez trouver un résumé du projet complet
Bonne lecture à tous.

1 - Réflexion d'origine et postulats de départ : Terminé :

Au départ, on a des projets sympas :
- Un préampli UGS qui marche super
- Des modules d'équalisation tels que l'OpenDRC
- Des modules de filtrage tels que le DSPiy
- Des amplifications diverses et variées.
- Des montages de DAC à base de Sabre un peu partout.

Mais, a priori, aucun projet qui relie l'ensemble pour faire une chaine complète. Ce projet va faire écho à un autre qui se trouve dans la partie enceintes :
=> [HIFI] 3 voies - Orphée inspiration Calliope

Le but ici de de faire un ensemble d'électroniques cohérentes entre elles qui offre les fonctions suivantes :

- Entrées pour des sources numériques multiples en SPDIF, Coaxial et USB.
- Un étage de DSP qui sert de "Loudspeaker management" et d'EQ 100% numérique.
- Un étage de DAC avec six voies indépendantes
- Un étage préampli version UGS 6 voies (si pas géré directement au niveau DAC en numérique)
- Une amplifications 6 voies.

Nous prendrons les postulats suivants pour nos réflexions :

    - Priorité absolue sur la qualité des composants (et seulement après on essaye de le trouver à faible prix, pas l'inverse)
    - La qualité sonore est l'objectif N°1 (le design vient seulement appuyer celui-ci, pas l'inverse)
    - La sonorité de l'ensemble sera typé neutre-droit (mais pas froide) avec une attention particulière à avoir une spatialisation (profondeur + largeur) la plus forte possible.
    - A l'exception de deux entrées analogiques, on ne renumérise jamais le signal (et encore moins après l'étage de préamplification)
    - Tout droit être pensé pour avoir un montage typé "double-mono" pour avoir une diaphonie la plus faible possible.
    - On évite au maximum l'équalisation sur l'aigu car trop fortement destructrice de micro-détails.
    - On ne réinvente pas la roue : si un kit HDG / module répond à nos critères, on le prend.

A vos claviers !

2 - Brainstorming de départ et sources d'inspiration : Terminé :

=> Entrées :
- USB : AMANERO Combo 384 Interface digitale USB 384khz vers I2s/DSD
- USB : Audiophonics U-XMOS192 interface digitale USB vers I2S/DSD/Spdif
- USB : Interface WAVEIO par Luckit
- SPDIF + AES : miniDSP DIGI-FP : datasheet et Connectivity manual
- DSPIY : Topic HCFR carte d'entrée
- SPDIF + ASRC : miniDSP miniDIGI
- ASRC seul : Twisted Pear Audio Metronome ASRC

=> Controlboard pour DSP :
- miniDSP VOL-FP : datasheet

=> DSP :
- miniDsp - MiniSharc module : Datasheet et plugin 4x8
- DSPIY : Site Thierryvalk
- DSPIY : Topic HCFR

* Mémos annexes :
- RePhase sur base Jriver
- RePhase via miniSharc

* Comparatif DSP :

comparatif DSPIY_miniSHARC.jpg


=> DAC :
- Twisted Pear Audio - SabreES9018 -Buffalo III et son Manuel d'integration
- Interface I2S-DAC : DIYINHK qui fournit des bases de ESS9018K2M et AKM assez intéressantes

Infos sur les versions de ESS Sabre :
- ESS9023 : stéréo avec étage I/V
- ESS9012 : stéréo sans étage I/V
- ESS9018 : 8 canaux sans étage I/V

=> Etage de conversion Courant/Tension :
Théorie sur les convertisseurs I/V : http://www.by-rutgers.nl/IV-converter.html
- I/V NTD1 Pass D1 : http://www.quebecdiy.net/t59-buffalo-ii-dac-es9018-avec-sortie-i-v-ntd1-pass-d1
- I/V IVY III Balanced Linestage : http://www.twistedpearaudio.com/linestages/ivy.aspx

3 - Pré-étude du projet : En cours :

-- 3.1 - Pré-étude du projet : Le DSP/DAC ::

Suite au brainstorming ci-dessus, voici le schéma de principe de la version finale :

Image

Les étages I/V vont être une version revisitée des Twisted Pear Audio IVY.
Ils seront uniquement pour sortie symétrique et équipé de leur propre étage d'alimentation.
L'idée est aussi de créer une empreinte adapté aux cartes DIYINHK pour greffer les dac ESS9018K2M.

Maintenant, il est temps de bosser sur Eagle ! :zen: :ane:

-- 3.2 - Pré-étude du projet : Le préampli :

Il sera sur base du travail fait par GaelJ sur les modules UGS et le potentiomètre Muse.
Le préampli sera une réplique du sien mais adapté en 6 voies.

Pour référence, son topic : http://www.homecinema-fr.com/forum/topic30056353.html

-- 3.3 - Pré-étude du projet : Les amplificateurs :

- AIgus : Plantefève "Musique et technique" 15W pure classe A

- Médiums : un UP ? (pas certain)

- Graves : Modules HYPEX NC400

4 - Prototype et rectification du cahier des charges :

- NON DEMARRE -

5 - Réalisation finale :

- NON DEMARRE -
Mes MP ne marchent plus - pour contact : mon pseudo @ gmail.com
djdactylo
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7838
Inscription: 10 Fév 2006 19:23
Localisation: Belgique
  • offline

Annonce

Message par Google » 26 Jan 2014 19:02

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 26 Jan 2014 19:37

Je ne comprends pas trop ce que vient faire le préampli UGS 6 voies entre DAC et amplification.
thierryvalk
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4575
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 26 Jan 2014 21:47

En fait, on amène tous les signaux en numérique en entrée.
Ensuite, le signal est transféré en direct dans le DSP pour séparation des signaux en trois (tweeter-médium-aigu) + autres adaptations en fonction des enceintes.
Cependant, au niveau DSP, on ne gère pas le volume : tout se fait à un niveau de signal maxi.

Derrière, on a la conversion digitale vers analogique.
Ici aussi, on le fait sur un signal à volume max pour exploiter les puces au mieux.
Là, en sortie de DAC, on rentre dans le domaine du tout analogique.

Ensuite, on a le gestion de volume qui permet de moduler le niveau avant d'envoyer le signal à l'amplification.
Je pensais utiliser six modules type UGS simplifiés au maximum avec une gestion commune.

Derrière, pour l'amplification, je pensais partir sur des modules classe D.
A voir si, pour le médium et l'aigu, on ne peut pas passer sur autre chose pour gagner en finesse.

C'est plus compréhensible ?

DJ

PS : Par contre, je ne sais pas comment confier d'un côté la gestion de volume aux modules UGS et de l'autre, faire le switch de source au niveau DSPIY.
Mes MP ne marchent plus - pour contact : mon pseudo @ gmail.com
djdactylo
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7838
Inscription: 10 Fév 2006 19:23
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 27 Jan 2014 0:40

Je comprend mieux.
Mais la plupart des DAC gèrent le volume, soit en digital avant conversion, ce que tu ne veux pas, c'est discutable. Soit en analogique mais au niveau du DAC.
Je pense que tout est question de compromis, et limiter le nombre d'appareils ou de module est aussi un gage de qualité.

Par contre dans ta logique, un classe D fait bizarre, pour rappel ces amplis fonctionnent en largeur d'impulsion qui n'est tien d'autre que du digital et donc double conversion. En entrée conversion U vers pulse en fonction et en sortie un filtre pour faire ma conversion pulse vers U.

C'est contrariant l'audio lorsque l'on gratte un peux. :wink:
thierryvalk
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4575
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 27 Jan 2014 2:03

J'y vais de mon petit commentaire pour du thdg en diy pour une setup active:

- Amanero convertiseur usb/i2s (on peut lui ajouter un isolator si on est vraiment un maniaque du jitter)
- MiniSharc pour le filtrage/drc
- Un Buffalo Dac III qui permet de gérer 8 canaux (on peut se passer de l'ugs dans le cas présent car le sabre à une gestion du volume d’excellente qualité)
- En I/V le NTD1 d'opc qui est de loin le meilleur I/V disponible pour ce DAC.
- Pour le tweeter et le médium en amplification un LPUHP d'opc. C'est un ampli class AB de 16/18w aux perfs hors normes. Un VSSA pour le médium si les 16w du LPUHP sont insuffisants. Pour avoir cet ampli à la maison c'est un vrai bijou...
- Pour le woofer un First One de Lazy Cat avec l'alim smps qui va bien.

Avec tout ça on est dans le THDG :ane:
XqutR
 
Messages: 2183
Inscription: 16 Avr 2011 14:48
  • offline

Message » 27 Jan 2014 8:37

Merci Thierry pour ces précisions. J'ai pas prétention à détenir la vérité. Mon idée de départ était pour obtenir une chaine la plus cohérente de bout en bout. Une simple base de départ...

Perso, j'ai un peu d'expérience entre volume numérique et analogique de part l'utilisation mixte de préampli analogique et de sources PC. Cependant, je n'ai jamais gratté plus loin et vérifié par mesure la différence entre un signal généré en numérique et un autre en analogique. Ce serait intéressant de vérifier pour voir si, en fonction du niveau, on a des tassements de dynamique, des masquages de fréquences ou perte de micro-détails. Maintenant, si une large majorité de DIYeurs sont du même avis et considèrent que c'est aussi bon dans les deux cas, on va pas tergiverser et on supprimer la partie UGS (ce qui serait cool car on simplifie un fameux coup).

Pour ce qui est de la classe D, oui, c'est un hacheur. Mais c'est pas tout à fait une double conversion.. Cette technique a fait largement ses preuves sur le grave, on largement envisager son utilisation. Maintenant, ce serait rigolo de les tester pour voir si ces modules sont assez rapides et donc transparents pour pouvoir rendre tous les détails d'une bande sonore 24/96. Je suis assez confiant sur le sujet quand je vois que 90% des enceintes monitors pro en sont équipées... Mais à vérifier quand-même, juste par conscience académique.

DJ
Mes MP ne marchent plus - pour contact : mon pseudo @ gmail.com
djdactylo
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7838
Inscription: 10 Fév 2006 19:23
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 27 Jan 2014 8:40

Merci XqutR pour les refs.
Je regarde tout çà et je met à jour le post de départ.

DJ
Mes MP ne marchent plus - pour contact : mon pseudo @ gmail.com
djdactylo
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7838
Inscription: 10 Fév 2006 19:23
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 27 Jan 2014 12:21

djdactylo a écrit:Bonjour à tous,

- On ne réinvente pas la roue : si un kit HDG / module répond à nos critères, on le prend.[/list]

A vos claviers !



Une question, j'ai relu attentivement ton post, sans trouver d'exclusion manifeste. Mais tu as une solution qui existe déjà et qui adresse je pense tous les points, c'est PC/carte son/soft qui va bien (jriver par exemple). Ne reste plus qu'à brancher les amplis et c'est bon.

Est-ce une solution envisagée ? Exclue ?
/noah/
 
Messages: 1326
Inscription: 12 Nov 2003 21:36
  • offline

Message » 27 Jan 2014 13:25

Salut,

J'ai updaté le premier post avec tous les bonnes infos que vous avez donné + URL des sites respectifs.

La Solution PC n'est pas envisageable pour les raisons suivantes :
- Ma femme tient à l'ergonomie Itunes + Appli Ipad Remote. (et moi aussi - on est plutôt MAC à la maison)
- Un PC bien équipé sera potentiellement beaucoup plus cher, surtout si il est pensé fanless.
- Un boitier optimisé sera toujours bien meilleur en qualité car totalement immunisé des interférences de la carte mère et autre.
- Je ne veux pas avoir un système audio qui est pourri par des tracasseries de maintenance PC (windows update, drivers,....)

Sinon, lors de mes recherches sur le DSPIY, je n'ai pas trouvé de réflexion autour de "I/V or not I/V"... Entre l'implémentation actuelle via des puces ES9023 (I/V intégré) et un couple ES9012 avec I/V aux petits oignons, on a jamais testenté le coup pour voir les différences de rendu et de qualité ? (Sans considération sur le prix final des deux..)

Le DSPIY se rapproche pas mal de ce que l'on peut faire avec le miniSharc. Sans aucune critique sur la qualité du travail de Thierryvalk (chapeau bas ! :thks: ), a-t-on fait des comparatifs qualitatifs entre les deux ?

Au passage, en lisant en diagonale le topic DSPIY, j'ai vu des réalisation qui se rapprochent assez fort de ce que je voudrais faire.

Pour faire les choses plus proprement, je me demande si je ne vais pas utiliser la technique des doubles boitiers :
- un boitier d'alimentation "DSP-préampli"
- un boitier DSP-préampli
- un boitier d'alimentation Amplification
- un boitier Amplification

DJ
Mes MP ne marchent plus - pour contact : mon pseudo @ gmail.com
djdactylo
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7838
Inscription: 10 Fév 2006 19:23
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 27 Jan 2014 14:23

XqutR a écrit:J'y vais de mon petit commentaire pour du thdg en diy pour une setup active:

- Amanero convertiseur usb/i2s (on peut lui ajouter un isolator si on est vraiment un maniaque du jitter)
- MiniSharc pour le filtrage/drc
- Un Buffalo Dac III qui permet de gérer 8 canaux (on peut se passer de l'ugs dans le cas présent car le sabre à une gestion du volume d’excellente qualité)
- En I/V le NTD1 d'opc qui est de loin le meilleur I/V disponible pour ce DAC.
- Pour le tweeter et le médium en amplification un LPUHP d'opc. C'est un ampli class AB de 16/18w aux perfs hors normes. Un VSSA pour le médium si les 16w du LPUHP sont insuffisants. Pour avoir cet ampli à la maison c'est un vrai bijou...
- Pour le woofer un First One de Lazy Cat avec l'alim smps qui va bien.

Avec tout ça on est dans le THDG :ane:


On s'approche de la config vers laquelle je me tournerai bien à terme. :love:

DJ le dspiy fait déjà pas mal de choses et simplifierai pas mal de choses, comme thierry je pense que multiplier les modules (sauf s'il ont un rôle particulier) n'est pas forcément une bonne chose.
Le dspiy et le minisharc ne sont pas si comparables, minisharc c'est fait pour faire du FIR et ça sort tout en numérique sortie i2s, faut ajouter des dacs. Le dspiy est plus limité en ressources si j'ai bien compris pour le FIR et est plutôt (ajd) fait pour de l'IIR mais tu as un écran, des sorties ananlogiques, et un prix de revient plus faible.
Le seul vrai défaut du dspiy je l'ai déjà dit, c'est sa disponibilité, on est inféodé aux CG organisées...
Cédric - Visitez Just Diy It
Kro
Staff DIY
Staff DIY
 
Messages: 25058
Inscription: 12 Jan 2004 19:24
Localisation: L'Isle d'Abeau (38)

Message » 27 Jan 2014 16:25

C'est à peu de choses près la setup que je me monte en ce moment et les premiers résultats sont effectivement :love:

Dans mon installation j'ai remplacé le couple amanero/minisharc par un exau2i (usb->i2s 8 canaux) car je n'ai pas besoin d'autres entrées que celle du pc qui va tout contrôler. Ça me permet entre autre de ne plus avoir de limitation au niveau des taps pour le filtrage et EQ FIR qui se fera par le biais du pc via J.River/RePhase.

Pour le DAC 9018, il y a un autre projet pour faire de la multi amplification active c'est le projet d'AKK sur diyaudio avec controler/LCD intégré contrairement au Twisted Pear Audio. C'est un DAC es9018 modulaire à souhait, on peut faire n'importe quel type d'installation avec. (ex: 8 canaux avec 4 DACs, 8 canaux avec 2 DACs, 8 canaux avec 1 DAC, etc...)
Pour le moment je tourne avec des ES9023 mais le DAC d'AKK terminera certainement à la maison quand il sera disponible ;)
http://www.diyaudio.com/forums/digital-line-level/240287-my-es9018-dac-amp-controller.html

Pour l’amplification j'ai 4 LPUHP que j'ai fini de monter pour alimenter mes tweeters/médiums. Les premiers tests que j'ai pu faire de cet ampli m'ont vraiment scotché! Autant je reste un peu mitigé concernant les performances entre un DAC 9023 et un 9018, mais en ce qui concerne l'amplification le fossé entre cet ampli et mes anciens tripath hifimediy saute aux oreilles.
http://www.diyaudio.com/forums/vendors-bazaar/237152-wire-official-boards-all-projects-available-here-bal-bal-se-se-lpuhp-15.html#post3700321

Pour le woofer j'ai commandé un ampli/smps classD de chez Audio Power que je n'ai pas encore essayé par contre l'ayant reçu il y a une semaine. Si le First One était sorti avant que je ne passe commande pour le classD, je ne me serais pas posé la question bien longtemps et je serais plutôt parti sur ça :wink:

Concernant le DSPiy c'est une super machine (d'ailleurs je garde le mien pour une autre install :mdr: ) que je classerais dans le milieu de gamme avec un rapport qualité prix absolument génial. Mais ça ne joue tout de même pas dans la même catégorie que la configuration cité ci dessus.
XqutR
 
Messages: 2183
Inscription: 16 Avr 2011 14:48
  • offline

Message » 27 Jan 2014 17:45

Je regardais justement ce weekend les DAC avec le recul des ES9023 du DSPiy.
Je n’ai pas une grande expérience en audio et donc je vais essayer de ne pas raconter trop de bêtises.

Pour mieux visualiser je vais mettre ce petit exemple :
Si pour 24bits on a 2V et 0dB, si l’on passe à 23bits on aura 1V et -6dB et 22bits 0.5V -12dB …

Un ES9023, entrée de gamme d’ESS 24bits 2 canaux ; n’a besoin que d’une alim entre 3V3 et 3V6 analogique et sort directement le signal BF, il demande juste un petit RC.
Il a une SNR de 112dB ce qui n’est pas mal du tout.
Ce chiffre peut être réduit de par la qualité de l’alimentation analogique et sa mise en œuvre.

Le ES9016, moyen de gamme d’ESS 32bits 8 canaux ; fait 124dB, mais demande une circuiterie analogique et au final 3 alimentations analogique. Tout ce petit monde peut très facilement faire juter le chiffre du SNR. Il permet le réglage de volume en analogique ainsi que des filtres internes.

Attention, ces chiffres sont donnés pour une fs de 44.1kHz.

Niveau prix par canal pour l’IC seul le rapport est 3,5. En comptant les composants en plus on dépasse allégrement le rapport de 10 si l’on désire garder la qualité.

La dynamique d’un CD en 16bits donc sera de 96dB max. Il serait intéressant de savoir quelle dynamique réelle on a besoin sachant que nos pièces ne sont pas silencieuse.

Pour rester cohérant dans la chaine, il faudrait que le volume n’agisse qu’un minimum au niveau d’écoute « normal » car dans tous les cas c’est dommage d’atténuer un signal pour l’amplifier par la suite.
Des amplis bien dimensionnés avec de bons gains produiront moins de bruits.
Mais aussi au niveau des réglages de filtrage, ne pas saturer c’est une chose, mais aussi de ne pas trop perdre de dynamique. Lorsque l’on voit sur une courbe de bruit rose le grand écart entre le bas du spectre et le haut; je pense que l’on peut remonter le niveau de la voie aigue avant DAC.
Pour en finir, oui, le DSPiy c’est du moyen de gamme, mais bien utilisé je pense qu’il peut apporter un grand plus dans une installation sans en faire de trop.
Dernière édition par thierryvalk le 28 Jan 2014 10:03, édité 1 fois.
thierryvalk
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4575
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 27 Jan 2014 18:03

Kro a écrit:DJ le dspiy fait déjà pas mal de choses et simplifierai pas mal de choses, comme thierry je pense que multiplier les modules (sauf s'il ont un rôle particulier) n'est pas forcément une bonne chose.
Le dspiy et le minisharc ne sont pas si comparables, minisharc c'est fait pour faire du FIR et ça sort tout en numérique sortie i2s, faut ajouter des dacs. Le dspiy est plus limité en ressources si j'ai bien compris pour le FIR et est plutôt (ajd) fait pour de l'IIR mais tu as un écran, des sorties ananlogiques, et un prix de revient plus faible.
Le seul vrai défaut du dspiy je l'ai déjà dit, c'est sa disponibilité, on est inféodé aux CG organisées...


En fonctions, c'est quand-même assez proche entre DSPIY et miniSHARC (cf. tableau sur le premier post). On remarque seulement que la puissance de calcul est ne faveur du miniSHARC. Mais le DSPIY a pour lui plus de possibilités en entrée ainsi qu'un écran. Si on pouvait conjuger la flexibilité & ergonomie duDSPIY et la puissance du miniSHARC, ce serait cool..

Le prix et la difficulté de montage ne sont pas un critère de choix dans le cas présent. L'objectif N°1 est d'aller le plus loin possible en qualité. Si je pars sur une solution de type DSPIY, il y a fort à parier que l'on va faire un tout nouveau PCB avec une version ultra-luxe du module de Thierry. Le fait qu'il habite pas loin de chez moi va nous faciliter la vie si on s'accorde pour se faire un bon gros délire sur le sujet.

DJ
Mes MP ne marchent plus - pour contact : mon pseudo @ gmail.com
djdactylo
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7838
Inscription: 10 Fév 2006 19:23
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 27 Jan 2014 20:15

thierryvalk a écrit:Pour en finir, oui, le DSPiy c’est du moyen de gamme, mais bien utilisé je pense qu’il peut apporter un grand plus dans une installation sans en faire de trop.


La question qui se pose alors, c'est : est-ce que la différence entre le moyen de gamme et le haut de gamme s'entend ?
le_flo_comtois
 
Messages: 374
Inscription: 13 Juil 2011 20:40
Localisation: Doubs
  • offline

Message » 27 Jan 2014 20:49

XqutR a écrit:
Si le First One était sorti avant que je ne passe commande pour le classD, je ne me serais pas posé la question bien longtemps et je serais plutôt parti sur ça :wink:


Bonjour ,

C'est "quoi" le First One ?
Merci
CIU
 
Messages: 1063
Inscription: 16 Mai 2005 12:09
Localisation: Nord Lille - St Amand
  • offline


Retourner vers Amplis et Préamplis