Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

OPA134+BIPOLAIRES: une solution ampli faible puissance

Message » 21 Juil 2015 20:49

13k est aussi une valeur normalisée dans les codes (Renard) E24 et au delà.http://www.logwell.com/tech/components/resistor_values.html
J-C.B
 
Messages: 5012
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Annonce

Message par Google » 21 Juil 2015 20:49

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Juil 2015 21:26

J'ai jamais utilisé de transfo d'entrée sur mes amplis.
Tout ce que je sais, c'est que les boucles de masse, sont très sensibles
Autant mettre toutes les possibilités à dispo, quittent à les shunter plus tard ( Pont de cablage pour le That ou le transfo)

HS ON: Sur mon mulltidsy, j'ai toujours du fruit de fond, mais je vais tester l'une ou l'autre solution proposé par ThierryValk

HS Off: Sur une comp qui fait 110 db, il va falloir jouer la sécurité

A+
Jean-Philippe
razzortec
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1287
Inscription: 05 Fév 2008 22:25
Localisation: 68
  • offline

Message » 21 Juil 2015 21:43

JCB, je te parle des perfs de l'OPA134 seul. Le modèle et les résultats de la simulation sont totalement sur-réaliste par rapport aux perfs du datasheet.
Et l'ampli ne fera pas mieux que ce que l'AOP peut délivrer.
160dB, c'est totalement délirant mais si t'arrives à le mesurer, je changerai mon opinion à ce sujet.

Au niveau de l'entrée symétrique, le gros avantage du THAT est de faire remonter l'impédance d'entrée à une valeur très élevée, rendant ainsi les disparités sur l'impédance de sortie de la source négligeable.
Les circuits type INA134 en condition réelle étant bien en dessous de ce qui est spécifié. Et à ce jeux, c'est le transfo qui est très loin devant avec une réjection de mode commun très importante en toutes circonstances.
Mais je réitère, avec un bon câblage des masses, pas besoin d'entrée symétrique.
Les entrées symétrique ne font que compenser un défaut d'installation et quand on fait du DIY, on peut réfléchir au système de façon globale et non comme éléments séparés.

Au niveau du transfo, il y a 2 options comme décris dans le datasheet.
1 - résistance de 10kOhms seule, ce qui compense naturellement le secondaire mais on se retrouve avec une atténuation de 3dB.
2 - le réseau RC qui permet de conserver un gain de 1 tout en évitant la surtension.

Dans tout les cas, bien réfléchir à la chaine de gain source/préampli/ampli et niveau max désiré en fonction de la sensibilité des hps.
Avec une sortie pro type dcx, le gain de 10 est totalement inutile et la, il y a 2 options, réduire le gain sur la CR ou atténuer en entrée.
Perso, j'ajouterai une résistance en provision pour faire un atténuateur avec la 20k en entrée de l'opa134, même si tu dois mettre un shunt en attendant.
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4114
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 21 Juil 2015 22:26

Ok,
remarques très intéressantes, merci. Autant inclure tous les éléments dans la réflexion : la source/préampli/filtre actif 3/1 est un DSPiy ; je ne sais pas ce que ça implique, en dehors du fait que le niveau ligne max est de 1,9v, abaissable à 1v (de mémoire). Pour les masses : aucune idée, mais ThierryValk devrait pouvoir nous dire ce qu'est l'impédance de sortie du DSPiy et comment il est bon de relier les masses en aval du DSPiy.

Par contre, la doc du transfo n'est pas claire pour moi :

omit damping damping network R1 and C1 for RL = 10k only


pour moi moi ça voulait dire que pour toute valeur >10k (cf les 13k ou 20k envisagés ci-dessus) le réseau RC était nécessaire or JCB me dit l'inverse..... :wtf:
Y a pas un peu trop de fumeurs de moquette par ici ?
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 14805
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
  • offline

Message » 21 Juil 2015 22:52

Je l’ai utilisé et mesuré à plusieurs reprises, je peux donc t’en parler en connaissance de cause.
La phrase dit que le réseau RC peut être supprimé seulement dans le cas d’une charge de 10kOhms.
Avec une charge <10k, le signal s’écroule un peu plus et la bande passante est plus réduite.
Avec une charge >10k, la surtension apparait de plus en plus au fur à mesure et le réseau RC devient nécessaire.
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4114
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 22 Juil 2015 0:22

J-C.B a écrit:Androuski,
Si tu suis la note d'application, ils disent que le réseau 13k+620pf n'est valable que pour une charge RL=10k. Un transfo de modulation voit sa courbe de réponse haute, modifiée par la charge et le réseau de linéarisation. Je te conseille vivement d'appliquer les valeurs préconisées.


C'est bien ce qui me semblait, JCB dit l'inverse. Ca me semble être en contradiction avec ce que je comprend de la note. Mais autant faire un câblage universel....
Y a pas un peu trop de fumeurs de moquette par ici ?
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 14805
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
  • offline

Message » 22 Juil 2015 0:27

Pas de doute possible, voir les notes d'applications as005, as088 et as089 sur le site de Jensen.
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4114
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 22 Juil 2015 7:54

Androuski,
Sorry, j'ai lu de travers (ou trop vite, pas vu Omit). De toute façon, implanter le réseau sans le câbler n'a rien de néfaste, et pour un transfo de modulation plutôt conseillé.

JIM,
Et l'ampli ne fera pas mieux que ce que l'AOP peut délivrer.
160dB, c'est totalement délirant mais si t'arrives à le mesurer, je changerai mon opinion à ce sujet.
Je parlais de la réjection d'ondulation d'alimentation (PSRR), ce qui a du reste été validé par Francis et reporté à diverses reprises (pages 8 et 9 de ce fil) lorsque Androuski s'interrogeait sur l'usage d'une alim stabilisée.

Au niveau de l'entrée symétrique, le gros avantage du THAT est de faire remonter l'impédance d'entrée à une valeur très élevée, rendant ainsi les disparités sur l'impédance de sortie de la source négligeable.
C'est aussi ce que réalisent les deux suiveurs ou le différentiel d'instrumentation de mes schémas.

Mais je réitère, avec un bon câblage des masses, pas besoin d'entrée symétrique.
C'est ton choix, je ne le partage pas devant l'inconnu des interconnexions et des connaissances de l'utilisateur.

Les entrées symétrique ne font que compenser un défaut d'installation et quand on fait du DIY, on peut réfléchir au système de façon globale et non comme éléments séparés.
Ce n'est pas toujours possible. Etre soumis à un environnement perturbé est fréquent. La vision globale d'une installation, si elle n'est pas dissociable en éléments simples, ne permet pas de résoudre finement les problèmes.
De toute façon, Androuski dispose potentiellement de deux entrées symétriques.

réduire le gain sur la CR ou atténuer en entrée.
Androuski, à travers ces propos <<changer la CR c'est modifier le schéma de principe>> , a rejeté l'idée de modification du taux de CR.
J-C.B
 
Messages: 5012
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 22 Juil 2015 10:22

J-C.B a écrit:
JIM,
Et l'ampli ne fera pas mieux que ce que l'AOP peut délivrer.
160dB, c'est totalement délirant mais si t'arrives à le mesurer, je changerai mon opinion à ce sujet.
Je parlais de la réjection d'ondulation d'alimentation (PSRR), ce qui a du reste été validé par Francis et reporté à diverses reprises (pages 8 et 9 de ce fil) lorsque Androuski s'interrogeait sur l'usage d'une alim stabilisée.


Validé ou pas par Francis sur le même outil de simu, aucune importance.
Il faut quand même avoir du recul sur ces simus parce que 160dB, c'est vraiment énorme et surtout, totalement irréaliste.
Il suffit de lire le datasheet et voir la figure de la CMRR et PSRR+ et PSRR-.
Ça varie entre 100/110dB en continu pour descendre à 50/85dB à 20kHz. Et c'est une donnée BURR BROWN.
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4114
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 22 Juil 2015 10:44

Validé ou pas par Francis sur le même outil de simu,aucune importance.

Je dois avouer, que cela m'a étonné, mais pourquoi avoir colporté ces données alors ?
Dernière édition par J-C.B le 22 Juil 2015 11:02, édité 2 fois.
J-C.B
 
Messages: 5012
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 22 Juil 2015 11:00

Dans le cadre du concours et les simus réalisé par Francis, ça a du sens tant que l'on s'en tient à des comparaisons.
Dans l'absolu il faut quand même avoir du recul sur les simus et je trouve qu'ici, il en est un peu trop question.
Les perfos restent top quand même mais ça n'ira pas au delà de ce que sais faire l'AOP.
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4114
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 22 Juil 2015 11:20

Dans le cadre du concours et les simus réalisé par Francis, ça a du sens tant que l'on s'en tient à des comparaisons.
Pas d'accord, des comparaisons sur des valeurs exotiques, n'ont aucun sens.
Mes mesures initiales étaient située vers -90dB en PSRR+ et - . Les conditions pour obtenir -160dB est de placer deux générateurs en opposition de phase, chacun étant situé dans chaque branche d'alim.
Du reste j'écrivais en bas de la page 9 (en écrivant du reste CMRR au lieu de PSRR par inadvertance (modifié))
Je trouve -86dB (PSRR+ et PSRR-) / schéma 16952006 R=100Ohms Entrée en CC, 1* gené sinus de 1v en série dans alim+ puis dans alim -
Et -160dB avec deux génés en opposition de phase autrement dit phasés dans le sens de leur alimentation DC.

Ce sont en fait les conditions et protocole d'appréciations qui sont, avant toute chose, à mettre en cause.

je trouve qu'ici, il en est un peu trop question.
Elles permettent tout de même une excellente approche et évite a ceux qui tentent d'aider de ne pas avoir à débourser un centime.
L'erreur majeure est que ceux qui ne sont pas formé à la discipline peuvent penser tout résoudre par la simulation. Pour les autres c'est un gain de temps d'analyse préalable appréciable.
J'ai réalisé de nombreux montages dont une famille d'ampli sur la base de ACT-1, qui ont fonctionné sans modif aucune du modèle simulé.
Et puis, elles ont tout de même permis de corriger une faiblesse de conception de l'ampli qu'a choisit Androuski. :wink:
J-C.B
 
Messages: 5012
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 25 Aoû 2016 16:59

Hello, y'a une suite? Autant de compétences gâchées dans une impasse? :siffle:

Il va utiliser quoi du coup le gars Androuski sur ses comp' qu'il aura peut-être un jour ? Du FDA :ko:

Je comptais là-dessus pour défricher le terrain rapport à mes probables futurs rubans via DSPiy...
"Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..."
manudrz
 
Messages: 844
Inscription: 28 Déc 2010 0:25
Localisation: 35300
  • offline

Message » 25 Aoû 2016 18:06

Pendant 2 ans j'ai testé les limites de ce que j'étais capable de faire en diy ampli, et il apparaît que j'ai tout intérêt à en rester très en deçà du niveau de compétence requis par ce montage. Faire fonctionner un schéma éprouvé ce sera déjà pas mal... donc je suis revenu à l'idée originelle du Zenquito polarisé en classe A. Si j'arrive à faire fonctionner un Zen je serai déjà bien content tu vois :oldy:

Pour revenir sur la mobilisation des toutes ces belles compétences : au début j'avais la naïveté de penser qu'un schéma publié/simulé fonctionne si il est câblé sans erreur. C'est évidemment bcp plus compliqué que ça, et tous les éclairages apporté ici m'ont permis de faire le tri entre ce qui était à ma portée et ce qui ne l'était pas sans un effort théorique que je ne suis pas près à faire, faute de temps ( y'a pas que le DIY dans la vie :ko: )
Y a pas un peu trop de fumeurs de moquette par ici ?
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 14805
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
  • offline

Message » 25 Aoû 2016 19:57

J'ai à peu près la même réflexion en ce moment, histoire de sortir des sempiternels LM*8**. Et faut avouer que c'est pas évident, comme tu dis, d'adapter un truc qui marche direct, même pour une 15aine de W. J'hésite entre LPUHP/NE5532 à la Self et un PLH, mais inquiet que ça n'aboutisse qu'à de la me*de ou au pire à un tweeter qui s'ejecte de l'autre côté de la Voie Lactée...
Quoi qu'il en soit, tes 2 topics m'aident dans ma réflexion donc merci et bonne chance avec ton Zen.
Ton autre sujet classe A n'évolue plus beaucoup donc j'ai fait mon curieux :wink:
"Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..."
manudrz
 
Messages: 844
Inscription: 28 Déc 2010 0:25
Localisation: 35300
  • offline


Retourner vers Amplis et Préamplis