Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Peut on changer le ventilateur d'un ampli

Message » 09 Mar 2006 20:59

Nicko500 a écrit:Ca m' ettonerais qu' il soit en 110V, plutot 220 ou 12

Si c' est 110 ou 220 de toute facon c' est de l' aletrnatif et la chose la plus simple pour faire varier la vitesse de ses ventilos c' est de le changer par un 12v de meme taille :D


Bein Jules64 pensait aussi :wink:
http://www.cinetson.org/phpBB2/viewtopi ... highlight=

Changer un 110V par un 12V ? Euh j'ai pas tout compris...
"L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible."
flom
 
Messages: 2014
Inscription: 22 Jan 2004 10:53
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Mar 2006 20:59

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Mar 2006 2:17

Oui car c' est difficile de faire varier un ventilateur alimenté en tension alternative.
Un 12v de meme taille sera plus facile et fera le meme travail, seulement tu ne dois pas avoir de 12v dans ton ampli ...
Nicko500
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1718
Inscription: 21 Avr 2004 17:31
Localisation: Bordeaux

Message » 10 Mar 2006 9:08

Nicko500 a écrit:Oui car c' est difficile de faire varier un ventilateur alimenté en tension alternative.
Un 12v de meme taille sera plus facile et fera le meme travail, seulement tu ne dois pas avoir de 12v dans ton ampli ...

Bein je l'ai pas ouvert mais le pbm est là je pense :wink:
"L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible."
flom
 
Messages: 2014
Inscription: 22 Jan 2004 10:53
  • offline

Message » 10 Mar 2006 10:01

>J'ai cru comprendre qu'il s'agissait de ventilo 110V...Donc une tension qui n'est pas comparable avec les fans de PC. Du coup en terme de potar variable, comment faire en sorte de prendre une resistance dont la puissance est adaptée ?

Le problème avec un ventilo prevu pour de lalternatif, c'est que sa vitesse de rotation dépend de la fréquence du courrant, que tu va avoir du mal à modifier. Si tu as du 12V (ou si tu peux avouter un transfo pour sortir du 12V), ce très bien parce que tu pourra faire varier la vitesse et trouver facilement un ventilo pour PC.

Sinon, il y a comme possibilité :
-De redresser le courrant, tu passe en a peut-pres continu, si c'est bien du 110 que tu as tu peux monter deux ventilos de 48V en //, ou mettre les potar qui vont bien (explication du calcul en fin de message), comme ca tu garde la variabilité
-Eplucher les datasheet (là je te conseil d'aller voir chez papst) pour trouver un ventilo qui fasse autant de CFM (débit) que le tien, mais moins bruyant (peut etre avec un p:us gros diamètre si la grille est assez large).
-Essayer les autres solutions qui fonctionnent très bein, en particulier l'alourdissement/amortissement de la tole, la fabrication d'un silencieux (chambre de décompression) et/ou d'un sur-boitier / nouveau boitier en mdf de 25mm.

Voilà, bon courrage !
Fabien.

Le calcul pour le potar, valable à priori uniquement en continu :

-Tu a un ventilo qui fonctionne sous une tension Uv (ex : 12V). Ce ventilo a une consomation donnée de Pv (ex : 2W).
-Quand se ventilo travail à la bonne tension, sans contrainte (il souffle dans l'air libre, pas dans un radiateur avec un entrée d'air obstruée), il se comporte comme une résistance Rv. comme Uv_nominale=Rv_nominale.Iv_nominale, et que Pv_nominale=Uv_nominale.Iv_nominale, on a Pv_nominale=Uv_nominale²/Rv_nominale ou Pv_nominale=Rv_nominale.Iv_nominale², d'ou l'on trouve Rv_nominale=Uv_nominale²/Pv_nominale (dans l'example : Rv_nominale=12²/2=72Ohm)
-Maintenant que l'on connait la résistance (que l'on va considérer constante en approximation, on prend donc Rv = Rv_nominale), il suffit de faire un pont diviseur de tension. Par exemple si on met une résistance egale à Rv, on va diviser par deux la tension (donc passer de 12V en 6V, d'ou le choix du potar standard de 100Ohm proposé plus tot).

Pour faire un calcul plus précis, en notant R la valeur de la résistance ajoutée en série, Ur la tension à ses bornes et Ir l'intensité à ses bornes, et Ua la tension fournie par l'alim, ca donne :
Ir = Iv (parce que la résistance et le ventilo sont en série, notons la "Ia", intensité fournie par l'alim )
Ur + Uv = Ua (parce que les deux sont en //)

La résistance des deux composants mis ensemble en série est la somme des deux résistances, donc :
Ra = R + Rv

Donc l'intensité fournie par l'alim se calcule comme ceci :
Ua = Ra.Ia
-> Ia = Ua/Ra = Ua/(R+Rv)

Avec l'intensité connue, on calcul facilement la tension au bornes de la résistance :

Ur = R.Ir = R.Ia = R.Ua/(R+Rv) (principe du pont diviseur de tension)

Comme l'on a Ua = Ur+Uv, on trouve :
Uv = Ua - Ur

-> [g]Uv = Ua(1 - R/(R+Rv))[/g], avec [g]Rv=Uv_nominale²/Pv_nominale[/g].

Ben voilà. Donc si on a une alim de 24V, un ventilo de 2W prévu pour 12V et que l'on veut faire descendre jsuqu'à 6V ca donne :

R=Rv (72Ohm) pour avoir Uv=12V
R=3Rv (216Ohm).

Il faut donc une résistance fixe de 72Ohm (ou la valeur standard la plus proche), et un potar de 150 Ohm, ou alors un potar de 200 Ohm qu'on ne descendra jamais en dessous des 3/4 sinon on survolte le ventilo.

Maintenant, gardons ce résultat final simple :

1: calculer la resistance du ventilo (Rv=Uv_nominale²/Pv_nominale)
2: Si on veut avoir Uv = Ua/N, alors il faut prendre R = (N-1).Rv
3: Ne pas oublier que la puissance dissipée par la résistance est Pr=R.I².
tRg-audio
 
Messages: 1421
Inscription: 30 Sep 2005 17:09
  • offline

Message » 10 Mar 2006 10:38

On est vraiment dans un thread DIY :mdr:
Merci Fabien
"L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible."
flom
 
Messages: 2014
Inscription: 22 Jan 2004 10:53
  • offline

Message » 10 Mar 2006 11:49

Tu peux me donner les éléments suivants :

-Référence du ventilo (si connue)
-Intensité et tension mesurées, en vérifiant que c'est de l'alternatif (il se peut tres bien que le ventilo soit marqué "110" mais tourne a 50 ou 200V)

Et si le datasheet n'est pas dispo :
-Les dimensions
-Le débit en air libre (peut être marqué en "CFM" ou en "m3/h"

Enfin, le mieux serait des photos (avec une reègle pour avoir une idée de l'achelle), mais à défaut :
-Une description de la place qu'il y a dans le boitier (pour en mettre un plus gros ou plus large si il y a la place)
-Une description de la grille d'ouverture dans le boitier
-Une description de l'emplacement (il est ou ton ventilo ? Arriere du boitier ? Sur le radiateur ? En façade ?

Si t'es pret a y passer un peu de temps et 10 à 50 euros, tu devrait BEAUCOUP moins l'entendre ton ventilo :)

Fabien.
tRg-audio
 
Messages: 1421
Inscription: 30 Sep 2005 17:09
  • offline

Message » 10 Mar 2006 11:58

tRg-audio a écrit:Tu peux me donner les éléments suivants :

-Référence du ventilo (si connue)
-Intensité et tension mesurées, en vérifiant que c'est de l'alternatif (il se peut tres bien que le ventilo soit marqué "110" mais tourne a 50 ou 200V)

Et si le datasheet n'est pas dispo :
-Les dimensions
-Le débit en air libre (peut être marqué en "CFM" ou en "m3/h"

Enfin, le mieux serait des photos (avec une reègle pour avoir une idée de l'achelle), mais à défaut :
-Une description de la place qu'il y a dans le boitier (pour en mettre un plus gros ou plus large si il y a la place)
-Une description de la grille d'ouverture dans le boitier
-Une description de l'emplacement (il est ou ton ventilo ? Arriere du boitier ? Sur le radiateur ? En façade ?

Si t'es pret a y passer un peu de temps et 10 à 50 euros, tu devrait BEAUCOUP moins l'entendre ton ventilo :)

Fabien.

Je prends donc les mesures ce week end !
Merci pour ton aide
Fabien :wink:
"L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible."
flom
 
Messages: 2014
Inscription: 22 Jan 2004 10:53
  • offline

Message » 10 Mar 2006 12:23

Nicko500 a écrit:Euh pour calculer la resistance faut calculer la resistance interne du ventilo (avec le voltage et la conso)


???? :o .. Tu nous fais quoi là.. une petite crise de l'electricien qui a perdu ses notes.
Tu raconte n'importe quoi, là. cela n'a rien a voir avec la résistance du ventilo.. :o :mdr:

Nicko500 a écrit:, et mettre la meme en serie ( c grossier mais ca suffit )

L'ideal est de mettre un pont diviseur de tension...
phobos72
 
Messages: 1522
Inscription: 14 Mar 2002 2:00
Localisation: Pays des rillettes et du circuit des 24h00
  • offline

Message » 10 Mar 2006 12:55

phobos72 a écrit:
Nicko500 a écrit:Euh pour calculer la resistance faut calculer la resistance interne du ventilo (avec le voltage et la conso)


???? :o .. Tu nous fais quoi là.. une petite crise de l'electricien qui a perdu ses notes.
Tu raconte n'importe quoi, là. cela n'a rien a voir avec la résistance du ventilo.. :o :mdr:

Nicko500 a écrit:, et mettre la meme en serie ( c grossier mais ca suffit )

L'ideal est de mettre un pont diviseur de tension...


Jsais pas , je ne me suis jamais pris pour un ingénieur en électronique ... :mdr:

Dans mon raisonnement un ventilateur ki consomme 0.2 A sous 12v, sa resistance interne est de R=U/i= 12/0.2= 24ohm

Donc en mettant une resistance de 24ohm en serie tu crée un diviseur de tension comme tu dis. ( et donc ~6v pour le ventilo )
J' ai bien dis que c' etait grossier mais avec une seul formule et donc un potar d' environ 50 ohm ca fonctionne ;)
Nicko500
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1718
Inscription: 21 Avr 2004 17:31
Localisation: Bordeaux

Message » 10 Mar 2006 13:01

>???? .. Tu nous fais quoi là.. une petite crise de l'electricien qui a perdu ses notes.

Pas les notes, la concentration. Je voullais parler de résistance équivalente. On peut faire un calcul précis de la résistance équivalente en prenant en compte la résistance interne et la force contre électromotrice (qui, elle, diminue lorsque puissance du ventilateur diminue, alors que dans mon aproximation j'ai considéré qu'il consommait toujours 2W ce qui est faux), mais l'aproximation est largement suffisante pour dire que pour un ventilo de PC sous 12V, c'est un potentiomètre de 100Ohm qu'il faut.

Pour ceux qui veullent plus d'explication :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Puissance_(physique)#Puissance_dissip.C3.A9e_par_un_dip.C3.B4le_actif_lin.C3.A9aire

voilà voilà :)

Edit : tiens, désolé, j'avais cru que c'était moi qui avait fait la confusion résistance interne / résistance équivalente. Enfin la rectification est quand même juste :)
Dernière édition par tRg-audio le 10 Mar 2006 14:03, édité 1 fois.
tRg-audio
 
Messages: 1421
Inscription: 30 Sep 2005 17:09
  • offline

Message » 10 Mar 2006 13:12

Donc c pas des conneries ke je raconte, c juste ke je neglige la force contre electromotrice du ventilo...
Nicko500
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1718
Inscription: 21 Avr 2004 17:31
Localisation: Bordeaux

Message » 10 Mar 2006 13:36

Nicko : en fait exactement, la résistance interne du ventilo est assez faible. Quand tu fait "R=U/I", le "U" (la tension au bornes du ventilo) ne vient pas de la résistance, mais du moteur. Donc, quand le moteur ofurnit une certaine puissance fixe, on peut le considérer comme une résistance (en gros hein :) ), par contre, comme là on cherche justement à diminuer la puissance (en fait le bruit, la puissance n'est qu'un moyen), on va avoir un autre "U", et un autre "I". Dans certaines limites, on peut considérer que la relation de proportionalité est toujours conservée, et donc faire l'approximation que la résistance équivalente (au moteur tout entier, ce n'est pas la résistance interne) est a peu pret fixe. Ceci n'est pas vrai, mais largmeent sufisant pour avoir un ordre de grandeur de la résistance.

Pour ce qui est du pont diviseur de tension, il part du principe que l'intensité qui traverse les deux résistances est la même. J'ai du mal à voir comment celà peut etre vrai si le courrant qui traverse le ventilateur est pris entre les deux résistances. A moins d'avoir une intensité très importante dans le pont pour négliger l'intensité qui passe par le ventilateur, mais l'alim va surement faire la gueule. Mais enfin bon, je m'en fout c'est pas mon domaine l'électricité.
Dernière édition par tRg-audio le 10 Mar 2006 13:59, édité 1 fois.
tRg-audio
 
Messages: 1421
Inscription: 30 Sep 2005 17:09
  • offline

Message » 10 Mar 2006 13:49

Nicko : en fait exactement, la résistance interne du ventilo est assez faible. Quand tu fait "R=U/I", le "U" (la tension au bornes du ventilo) ne vient pas de la résistance, mais du moteur.


Ben je parlais du moteur, tu parle de quelle autre resistance ?
Resistance equivalente a la charge du moteur ?

on va avoir un autre "U", et un autre "I". Dans certaines limites, on peut considérer que la relation de proportionalité est toujours conservée, et donc faire l'approximation que la résistance équivalente (au moteur tout entier, ce n'est pas la résistance interne) est a peu pret fixe. Ceci n'est pas vrai, mais largmeent sufisant pour avoir un ordre de grandeur de la résistance.


Oui, c' est pour ca que je disais que c' etait grossier, on ne peut pas vraiment calculer en prenant compte de la nouvelle tension et des pertes dans le moteur + les frottement des roulement + de l' air :)

A moins d'avoir une intensité très important dans le pont pour négliger l'intensité qui passe par le ventilateur, mais l'alim va surement faire la gueule.


C' est sur qu' un vrai diviseur de tension ( donc 2 resistances calculées pour donner un ratio + le ventilo en // sur l' une d' elle ) ne marchera que si son "courant de repos" est très supérieur à la conso du ventilo.

Mais enfin bon, je m'en fout c'est pas mon domaine l'électricité.


Je ne me revendique pas non plus expert mais quand on me dis ouvertement que je dis n' importe quoi ca me fait tiquer un peu ... :evil:
Nicko500
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1718
Inscription: 21 Avr 2004 17:31
Localisation: Bordeaux

Message » 10 Mar 2006 13:58

Niko :

D'abord désolé pour mon message surement difficile à saisir : en fait je pensais que c'était moi qui avait fait la confusion résistance interne / équivalente.

Donc pour être plus précis, un moteur réel peut êmtre modéliser de façon théorique par :
-Un moteur ideal, dont la puissance consomée est égale à la puissance transformée en énergie mécanique + calorifique
-Une résistance en série (qui correspond à la résistance quand le moteur ne tourne pas, qu'on appèle résistance interne.

Ensuite, pour une tension donnée, le "moteur ideal" va fournir une certaine puissance, et sera traversé par une intensité calculable (P=U.I), avec la résistance en série, on aura la tension au bornes du moteur réel, et l'intensité. En divisant l'une par l'autre, on obtient la résistance EQUIVALENTE (et non pas résistance interne ;) ), qui en réalité dépend de la puissance dissipée par le moteur.

Enfin bon, voilà, tout ceci pour dire qu'à une erreur de vocabulaire pret (interne -> équivalente) j'étais tout à fait d'accord avec toi et préconise la même solution :)

Fabien.
tRg-audio
 
Messages: 1421
Inscription: 30 Sep 2005 17:09
  • offline

Message » 10 Mar 2006 14:15

:mdr: Ok
Nicko500
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1718
Inscription: 21 Avr 2004 17:31
Localisation: Bordeaux


Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message