Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

PROTOTYPE LM1875+reflexion BRIDGE/STEREO

Message » 08 Nov 2016 8:27

Bon alors il faut quand même préciser à la foule de forumeur qui regardent ce fil ce qu'il se passe...
non content d'avoir plusieurs dizaines de kilos de matos électronique chargé d'amplifier des signaux analogique dans leurs placard, Androuski et maxidcx se sont lancés dans un petit ampli composite à base de LM1875... l'idée c'est d'avoir un bidule optimal pour une compression... Androuski c'est remit sur kicad, tandis que maxidcx bricolait sous ltspice, tout deux fort d'une longue experience quelque fois fumeuse on mis leurs efforts en commun pour faire naitre ce bidule.
promis dès que je reçois les pcb j'en monte un et je le branche asap. le problème c'est que je reçois de la famille ce week end... donc ca va être difficile de passer 4h en continu sur le bench. mais c'est une priorité :bravo:
le topic du Firstone LC un ultime ampli diy
maxidcx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1749
Inscription: 25 Avr 2007 10:50
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Nov 2016 8:27

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Nov 2016 9:03

Une idée subite.
Elle consiste à boucler le LM1875 en courant, puis boucler l'ensemble en tension à l'aide d'un aop.
L'avantage est de ne pas avoir à placer de diviseur de tension en amont du LM, l'inconvénient: placer une résistance série (jauge du courant) avec la charge.
J-C.B
 
Messages: 5044
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 08 Nov 2016 10:16

Bonjour JCB, je pense que ton idée s'approcherait fort du montage "miniref" (lien donné par tcli page précédente) qui consiste a utiliser le LM en ampli a transconductance (câblage type howland pump) et a faire la contre reaction globale en tension. c'est aussi le fonctionnement des "my ref" à base de 3886. y aurait il un interret sur le gain de boucle ou le bruit en sortie ? pour cet ampli l'objectif est des piloter une compression (hp actif) donc pas de charge complexe en sortie, mais on veux un minimum de bruit et un minimum de thd (et imd) sur la partie haute du spectre audio. et surtout on veux :oops: un truc facile à débuger ! ce matin, à la lecture des datasheet de plusieurs chip amp je me disais qu'il faudrait peut être les utiliser en buffer unitaire pour minimiser le bruit en sortie, mais comme il ne sont pas stable en dessous de g=20db je me demandais comment les compenser...
le topic du Firstone LC un ultime ampli diy
maxidcx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1749
Inscription: 25 Avr 2007 10:50
  • offline

Message » 08 Nov 2016 12:23

Maxidcx,

je pense que ton idée s'approcherait fort du montage "miniref"
Pas du tout. Mon idée est bien plus simple. Une simple CR de courant en plaçant une R de faible valeur (Re/10 par exemple) entre HP- et masse. Dès que j'ai un moment, je le simule.

donc pas de charge complexe en sortie
permet moi d'en douter. Il suffit de regarder la Z(f) d'un moteur à chambre de compression et son pavillon pour s'en rendre compte.

on veux un minimum de bruit et un minimum de thd (et imd) sur la partie haute du spectre audio.
ça bas de soie.

mais comme il ne sont pas stable en dessous de g=20db je me demandais comment les compenser...
C'est à partir de ce constat qu'est apparue la pseudo idée. D'un point de vue gain en tension, le gain min est déterminé par le rapport entre la Re électrique du HP et la R de saisie de courant (c'est la raison pour laquelle je préconise Re/10) :D
J-C.B
 
Messages: 5044
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 08 Nov 2016 13:08

interressant... donc si on considere un instant le HP comme une charge resistive Re alors le gain de l'ampli est de 11 et il n'y a plus besoin du diviseur R1/R2 du schéma précédant puisqu'il est formé par le hp et la resistance de pied Re/10. le LM1875 va se comporter comme un gene de courant piloté en tension par l'ampliop, une sorte de mosfet. j'ai du mal de voir/comprendre l'impact sur les figures de bruit et de gain de boucle :ko:
le topic du Firstone LC un ultime ampli diy
maxidcx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1749
Inscription: 25 Avr 2007 10:50
  • offline

Message » 08 Nov 2016 15:20

effectivement il semble qu'il n'y ait pas besoin du même réseau de compensation entre l'aop et le LME et en supprimant r16 on gagne donc 7db de gain de boucle, et il semble que l'on a suffisament de marge pour diminuer c7 aussi :bravo: par contre la valeur de la self du HP (le) vient mettre le bazar
le topic du Firstone LC un ultime ampli diy
maxidcx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1749
Inscription: 25 Avr 2007 10:50
  • offline

Message » 08 Nov 2016 17:44

L'idée initiale est utilisée dans un montage de1992 avec ad711 + lm1875, qui a dejà inspiré le modulus de Tom C.
Pour votre discussion : c'est tout l'intérêt d'un buffer à gain unitaire comme le lme49600 mais il est trop limité en puissance : 250mA et coûteux si on veut le paralléliser du fait de son prix unitaire mais aussi parce qu'avec sone principe de dissipation via la semelle au Vee il est gourmand en cuivre/surface de pcb. D'où le lm1875. Je précise que les pcb sont déjà livrés. ..
Y a pas un peu trop de fumeurs de moquette par ici ?
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 14829
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
  • offline

Message » 08 Nov 2016 18:35

Androuski,
Peut être, mais le sujet est " reflexion compound LM1875 ". Mener une réflexion sur le sujet ne me semble donc pas hors débat.

Maxidcx,
Un premier jet.
Image
L'aop supplémentaire (X2) permet de controler la saturation éventuelle de l'ampli afin qu'elle reste inaudible.
N'ayant pas de LM1875 en magasin, j'ai utilisé un OPA 541. Pour X1 et X2 un LT1364 (2*LT1363) ce qui permet une THD très très faible ainsi qu'une bande passante dépassant les 500kHz.
J-C.B
 
Messages: 5044
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 08 Nov 2016 20:18

merci pour cette contribution JCB. tu peux donner ton point de vue pour l'utilisation du X2 ? on pourrait directement cabler la sortie X1 sur in+ de x3 , dans ce cas X3 n'est plus inverseur bien sur ?
je dois pouvoir bricoler un des circuits imprimé pour simuler ce montage , mais sans X2 et X4
le topic du Firstone LC un ultime ampli diy
maxidcx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1749
Inscription: 25 Avr 2007 10:50
  • offline

Message » 08 Nov 2016 21:01

Maxidcx,
L'un des problèmes liés a l'emploi d'un aop en entrée d'ampli est que lors d'une saturation, son rôle devient celui d'un comparateur qui injecte ou plutôt ajoute, un pulse au signal. Il en résulte une déchirure du signal qui est auditivement très désagréable. Par contre sa présence reste très (très) intéressante vis à vis de la réduction des distorsions, s'il est rapide.
Pour en revenir au traitement du déchirement, une paire de diodes montées têtes bêches entre les in+ et in- de l'aop fait parfois l'affaire. J'ai choisi de contrôler le gain d'un étage intermédiaire de telle manière à ce que l'aop sature avant l'étage de puissance qui le suit. Ainsi, La saturation est douce et admissible à l'oreille.
Mon propos est de réaliser, du moins tenter de réaliser des appareils qui reproduisent au mieux les signaux audio. Il s'agit d'un jet qui m'a pris en gros une heure, et qui peut être revu, mais dans le seul esprit qualitatif que j'ai énoncé.

Il n'est pas question de freiner vos ébats, mais seulement participer à un débat. Chacun fera de ce que je propose, ce qu'il veut. :D

Edit:
De plus, il ne s'agit que d'une simulation réalisée avec les modèles que j'ai sous la main, et qu'une modification des composants, et pourquoi pas leur maintient, peut nécessiter une mise au point.
Dernière édition par J-C.B le 08 Nov 2016 21:05, édité 2 fois.
J-C.B
 
Messages: 5044
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 08 Nov 2016 21:01

J-C.B a écrit:Androuski,
Peut être, mais le sujet est " reflexion compound LM1875 ". Mener une réflexion sur le sujet ne me semble donc pas hors débat.


Pas de pb JCB c''était une simple précision dénuée d'agressivité de ma part :wink:

Edit : le PCB va de toute façon être testé dans sa première forme, ie conforme au schéma original ; page 34 :

https://drive.google.com/file/d/0B2hWCp ... sp=sharing
Y a pas un peu trop de fumeurs de moquette par ici ?
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 14829
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
  • offline

Message » 08 Nov 2016 21:40

en fait andouski notre montage n'est pas identique au document que tu cite. notre schéma donne un gain de 10 au LM1875 et la qualité de l'ampli est liée au fort gain de boucle grâce a l'ampli op LME.
Dans l'article de Electronic Now, le LM1875 est utilisé en boucle ouverte et la contre réaction globale est gérée par l'ad711. le résultat sera différent et les compensations sont pas exactement pareils.
j'ai préparé mon alim 2x18v avec 2 ampoules en série avec les rails histoire de protéger tout ça en cas d'oscillation :)
le topic du Firstone LC un ultime ampli diy
maxidcx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1749
Inscription: 25 Avr 2007 10:50
  • offline

Message » 08 Nov 2016 21:46

Je te sens impatient là :lol:
Ca part demain
Y a pas un peu trop de fumeurs de moquette par ici ?
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 14829
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
  • offline

Message » 08 Nov 2016 22:08

ouais et je regrette de pas avoir commandé des composants en double pour tester un compound à la JCB :love:
aussi il faut que je ressorte ma carte a base de l'ad8429 avec gain 100 pour mesurer correctement le bruit en sortie.
Pour mesurer la thd je me demandais si il suffirait pas d'amplifier (avec l'ad8429 aussi) la tension différentielle résiduelle entre les pattes in- et in+ du LME d'entrée :grad:

JCB, je comprend mieux X3 mais je pensais que ce problème pouvait se résoudre en choisissant un slow-rate adapté pour l'étage amont ?
le topic du Firstone LC un ultime ampli diy
maxidcx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1749
Inscription: 25 Avr 2007 10:50
  • offline

Message » 08 Nov 2016 22:40

JCB, je comprend mieux X3 mais je pensais que ce problème pouvait se résoudre en choisissant un slow-rate adapté pour l'étage amont ?

Lorsque l'ampli sature ( en positif par ex.), l'entrée inverseuse de l'aop voit une tension inférieure à celle non inverseuse. De ce fait, la réserve de gain étant importante l'aop compense par une augmentation de sa tension de sortie qui est communiqué à l'étage de puissance. En quelque sorte l'aop se comporte en comparateur. Ce phénomène, si on y prend garde est auditivement insupportable. Une des astuces est de faire saturer l'aop ( parfois avec des tensions de sorties de l'AOP faibles) avant l'étage de puissance. En ajustant correctement la valeur du gain, la perte de puissance est négligeable.
Pour être plus clair si l'étage de puissance seul sature à une tension de +/- 25v, l'aop sature à +/-10v, le gain maxi à donner au couple aop & ampli de puissance (X2 & X3) est de 25/10 =2,5.
X1 pilote l'ensemble et assure le complément de gain.
Dernière édition par J-C.B le 08 Nov 2016 22:55, édité 1 fois.
J-C.B
 
Messages: 5044
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie


Retourner vers Amplis et Préamplis