Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Realisation de l'ampli 6AS7-G de LED

Message » 26 Juil 2003 11:29

Tout a fait ça bosse dur dur a percer le châssis toujours encore pour ma part.
GR€G
Gregouille
 
Messages: 1952
Inscription: 13 Mai 2001 2:00
Localisation: LYON-MULHOUSE
  • offline

Annonce

Message par Google » 26 Juil 2003 11:29

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Juil 2003 16:06

Bonjour à tous

J'ai découvert ce forum il y a peu de temps.

Ce fil comporte des messages au sujet de la temporisation HT et de la décharge des condensateurs de filtrage.
Comme j'ai déjà réalisé un certain nombre d'amplis à lampes sur lesquels j'ai mis ce type de protection, je joins l'URL d'un schéma succinct de ma solution.

Image

Il suffit de disposer dans l'ampli d'une source de 12V continus (ou 6V en changeant le relais).

On a à la fois une temporisation à l'application de la HT (tout en laissant celle-ci s'établir lentement avec un faible courant dès l'allumage), et une décharge rapide des condensateurs de filtrage à l'extinction.

C'est tout simple, mais très efficace.

En souhaitant être utile...

Diafan
Diafan
 
Messages: 67
Inscription: 20 Juin 2003 11:47
Localisation: RENNES

Message » 31 Juil 2003 13:18

:D
Merci beaucoup pour ce schéma ! :D
JE pense effectivement que cela va vraiment nous aider :P .
A+
Cyberman
 
Messages: 614
Inscription: 12 Jan 2003 18:24
Localisation: Paris
  • offline

Message » 04 Aoû 2003 8:58

Juste pour info quelle est la valeur du condo polarise en haut a droite du schema?
Gregouille
 
Messages: 1952
Inscription: 13 Mai 2001 2:00
Localisation: LYON-MULHOUSE
  • offline

Message » 05 Aoû 2003 13:19

Salut,
J'ai aussi une autre question, plus générale sur le montage de l'ampli : le schéma parle de mettre un fusible, mais aucune valeur n'est mentionnée. Quelles sont les valeurs de fusible que l'on emploie en général pour protéger un ampli et un pré-ampl aussi ? 1A ou 10mA ou 100mA ?
Merci à ceux qui pourront éclairer ma lanterne.
Cyberman
 
Messages: 614
Inscription: 12 Jan 2003 18:24
Localisation: Paris
  • offline

Message » 18 Aoû 2003 18:39

UP !
Personne n'a de valeur de fusible à me conseiller ? :(
Sinon, bientôt des fotos... :P :P :P
A+
Cyberman
 
Messages: 614
Inscription: 12 Jan 2003 18:24
Localisation: Paris
  • offline

Message » 22 Aoû 2003 18:43

je regarde dans le kit et te recontacte...
Gregouille
 
Messages: 1952
Inscription: 13 Mai 2001 2:00
Localisation: LYON-MULHOUSE
  • offline

Message » 25 Aoû 2003 11:55

JE lis sur le fusible 230V T3,15L

EN esperant repondre a ta question
Gregouille
 
Messages: 1952
Inscription: 13 Mai 2001 2:00
Localisation: LYON-MULHOUSE
  • offline

Message » 29 Aoû 2003 20:30

Salut Gregouille,
Heu, c'est sympa ta réponse mais en fait ça dit pas quel est le courant max supporté par ton fusible (qui est LA donnée primordiale pour un fusible).
Sinon, voici le site de mon frangin avec des fotos de mes deux projets électroniques : le PP 6AS7G (c'est le moins avancé) et le pré-amp à tubes ECC81 de LED 175 (quasiment fini, passé en premier test de mise sous tension il y a une semaine, mais lui pas vouloir marcher : mes circuits Latour censés doubler la tension de 6 à 12V pour les filaments des ECC81 et pour le sélecteur de source ne fonctionnent pas, donc je travaille dessus) :
http://s0lune.free.fr/diy/amplimanu.html[/url]
Cyberman
 
Messages: 614
Inscription: 12 Jan 2003 18:24
Localisation: Paris
  • offline

Message » 29 Aoû 2003 22:49

JE lis sur le fusible 230V T3,15L


3.15 ampères lent
c'est comme le porc salut c'est marqué deçu. :lol:
a+
audioman
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 224
Inscription: 29 Oct 2002 22:27
Localisation: belgique

Message » 29 Aoû 2003 22:55

Cyberman ton site est pas mal du tout
et le boulot sur le préampli est très très propes ,c'est un éléctronicien
qui te le dit c'est en travaillant avec autant d'application que l'on
réalise les plus belle chose.
encore bravo.
audioman
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 224
Inscription: 29 Oct 2002 22:27
Localisation: belgique

Message » 30 Aoû 2003 22:50

Une question : la masse du circuit je dois bien la relier à la terre n'est ce pas?
Gregouille
 
Messages: 1952
Inscription: 13 Mai 2001 2:00
Localisation: LYON-MULHOUSE
  • offline

Message » 31 Aoû 2003 12:49

Audioman ---> Merci pour la traduction du fusible (je ne savais pas :oops: ), donc celui de 800mA que j'utilise pour le pré-ampli est peut-être un peu léger alors... :roll:
Et merci pour le site (c'est le site à mon frangin Solune, il a fait les photos et les pages web, donc le mérite lui reviens 8) ), et enfin pour les compliments sur le boulot que j'ai fait, c'est sympa :D
Puisque t'es électronicien, je voudrais juste savoir : le circuit Latour composé de deux diodes et deux condos connectés comme un pont de diodes, doit en principe, à partir d'une tension alternative (~6,3V par ex) redresser et doubler la tension continue (=12V) ; si on dispose déjà d'une tension continue, est-ce que ce circuit peut aussi la doubler (il n'y a plus besion de redressement) ? Si oui, quand je m'amuse avec un circuit Latour et une batterie 6V, je mesure en sortie une tension qui part de à peu preès 10V et qui décroit sans cesse ?!? Merci pour ton aide...

Gregouille ---> pour l'ampli, oui, René Cariou dit qu'il faut relier l'ampli à une prise de terre
Cyberman
 
Messages: 614
Inscription: 12 Jan 2003 18:24
Localisation: Paris
  • offline

Message » 31 Aoû 2003 13:13

si on dispose déjà d'une tension continue, est-ce que ce circuit peut aussi la doubler (il n'y a plus besion de redressement) ? Si oui, quand je m'amuse avec un circuit Latour et une batterie 6V, je mesure en sortie une tension qui part de à peu preès 10V et qui décroit sans cesse ?!? Merci pour ton aide...



Il existe deux montages courants : le doubleur de LATOUR et le doubleur de SCHENKEL.

Le doubleur de LATOUR

Lorsque la première alternance positive apparaît sur l’anode la diode devient conductrice, le courant part donc de A, traverse la diode D, charge le condensateur C et revient en B. Pendant tout ce temps, la diode D est restée bloquée et C s’est chargé à la tension V .

Lorsque l’alternance négative parvient au point A, D se bloque tandis que la tension positive apparaît en B et débloque D . Le courant part alors de B, charge C , traverse D , puis revient en A. Le condensateur C se trouve ainsi également chargé à la valeur V .

Comme le condensateur C n’a pas eu le temps de se décharger(D étant bloqué), on retrouve entre C et D une tension double, égale à 2 x V puisque les deux condensateurs sont branchés en série.


Si la tension alternative V est de l’ordre de 110 volts efficaces(tension de crête d’environ 155 volts), les condensateurs C1 et C se chargent respectivement à cette valeur et donnent entre les points C et D, une tension redressée de 155 x 2 = 310 volts : à vide et avant filtrage.

En charge et après filtrage, la haute tension sera de l’ordre de 230 à 245 volts.

le Doubleur de SCHENKEL

Pendant l’alternance négative de la tension V , le point A est négatif donc la diode D est bloquée. Par contre le point B est positif par rapport au point A ce qui revient à dire que l’anode de la diode D est positive par rapport à sa cathode. Cette diode D conduit donc et charge le condensateur chimique C avec les polarités indiquées

La tension de charge V de ce condensateur est égale à la tension de crête Ve donc sa valeur efficace V eff multipliée par 1,414.


Pendant l’alternance positive de V , le point A est positif par rapport au point B, la diode D conduit alors que la diode D se bloque

La tension appliquée à la diode D résulte de la mise en série de la tension provenant de l’enroulement secondaire du transformateur pendant l’alternance positive et de la tension V aux bornes du condensateur C qui est resté chargé.

Le condensateur C se charge donc à travers D à la tension V ( V x ) plus la tension crête V ( V x ) donc à 2 x V x .

cela ne vaut que pour une tension alternative
il existe des circuits spécialisés pour un doublage d'une tenion continue
et symétrisation +0- a partir d'une tension continue
a+
audioman
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 224
Inscription: 29 Oct 2002 22:27
Localisation: belgique

Message » 31 Aoû 2003 23:53

Merci Audioman, pour toutes ces explications théoriques très intéressantes. Tu me dis qu'il existe des circuits spécialisés pour doubler une tension continue, peux-tu m'en dire plus, steuplé (principe de fonctionnement et surtout schéma et liste des composants pour pouvoir le réaliser) car ils m'intéressent fortement (j'ai du 6V continu et je dois en obtenir 12 pour pouvoir alimenter les filaments de tubes ECC81 qui dans le schéma doivent fonctionner en 12V). Merci d'avance
Cyberman
 
Messages: 614
Inscription: 12 Jan 2003 18:24
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message