Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Les enceintes ( hors caissons qui ont un forum à part )

4 voies actif : D3004 - ATC SM75 150S - AT 10B KAP - UM 15

Message » 24 Fév 2016 23:36

Oui ça sent l'oubli de la BSC :siffle:
Nimaj44
Staff DIY
Staff DIY
 
Messages: 3045
Inscription: 18 Avr 2006 19:03
Localisation: Nord
  • online

Annonce

Message par Google » 24 Fév 2016 23:36

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Fév 2016 23:39

Nan c'est pour faire des test avec Rephase
edit : et montrer comment il se comporte, l'ATC
speedbad
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1202
Inscription: 13 Fév 2005 5:12
  • offline

Message » 24 Fév 2016 23:44

OK j'ai eu peur... encore... :mdr:
Pourquoi remettre à demain, ce qu'on peut faire après-demain...?!!
Sagem
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 11292
Inscription: 29 Nov 2007 10:55
Localisation: lyon
  • offline

Message » 25 Fév 2016 0:13

:hehe:

Tain ça marche pas, la courbe de reponse est écrasé a droite, comme une barre vertical sous Rephase, par contre la phase s'affiche bien donc je me dis tant pi je fais un Paragraphic Phase EQ, je balance ça en wav 24bits/96khz et ça me donne un truc tout massacré. donc en gros faut que j'arrive à importer correctement de REW vers Rephase (j'ai essayé tous les formats de séparation)
speedbad
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1202
Inscription: 13 Fév 2005 5:12
  • offline

Message » 25 Fév 2016 1:04

Bonsoir

Je n'ai finalement pas résisté à l'envie de faire quelques mesures sur mes HP Stage Accompany et Mündorf. Celles-ci ont été réalisées chez moi en intérieur, avec un micro APEX 220 non calibré, mais de façon identique pour les deux HP, ce qui donne un avant-goût.

WP_20160220_10_51_00_Pro.jpg


Les mesures seront reprises de façon beaucoup plus précises, et en puissance ainsi qu'en directivité, en extérieur, sur note base d'essai de Pont-Aven, en demi-espace, lorsque la météo s'y prêtera, donc dans quelques semaines.
Au passage, les produits Mündorf sont sans doute d'excellente réputation, mais il est quasiment impossible d'obtenir de la société les informations techniques précises demandées concernant la tenue en puissance de leurs produits. Pour une petite structure de 25 personnes, c'est incompréhensible, et même exaspérant.

Les produits sont assez différents. Le Stage Accompany 8535 est un ruban, qui admet 60W continus et revendique une sensibilité de 103dB/1W/1m, et 1000W sur des bursts de 200 ms, impédance 13 Ohms. Le Mündorf est un AMT pavillonné, qui revendique 75W en continu avec une sensibilité de 104,5 dB/1W/1m, peak power inconnue, impédance 3,6 Ohms.
Les deux HP ont un rayonnement magnétique important, il vaut mieux ne pas les placer à proximité d'un écran cathodique.
L'installation n'étant pas calibrée, nous ne pouvons vérifier les sensibilités, on verra ça plus tard à Pont-Aven.

Voici les courbes d'impédance, et de phase d'impédance :

Impédance SA8535.jpg


Impédance Mündorf 197PP27R.jpg


On voit que ces impédances sont quasi résistives, parfaitement horizontale pour le Mündorf, idem pour le 8535 (moins de 3% de variation dans la bande mesurée). La variation de phase dans la bande est de 17,5° pour le Stage Accompany, et de 21° pour le Mündorf. Très faible donc, un régal pour les amateurs de filtres passifs...

Réponses relevées dans l'axe, à 70 cm du HP (en bleu Mündorf, en rouge SA) :

Superposition réponses SA et Mündorf.jpg


Entre 3 kHz et 9 kHz, le Mündorf affiche une sensibilité jusque 7 dB supérieure à celle du SA. les deux réponses sont aisément égalisables. Le SA monte plus haut en fréquence.

Apparemment, je ne peux plus ajouter d'autres images sur ce message, je continue sur le suivant...

Pascal
Dernière édition par pvrx le 25 Fév 2016 2:33, édité 1 fois.
pvrx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 152
Inscription: 05 Sep 2014 23:20
Localisation: Paimpol
  • offline

Message » 25 Fév 2016 2:01

Suite...

Courbes de H2 et H3 :

Stage Accompany - disto à 1W en dB.jpg

Mündorf - disto à 1W en dB.jpg


Ces courbes sont régulières. On observera que leur morphologie suit celle de la réponse elle-même.
H3 est 60 à 70 dB sous la fondamentale, c'est une belle performance pour les deux HP.

Superposition des courbes de THD en pourcents :

AA.jpg


Les différences de niveau de distorsion des SA et Mündorf dans le milieu de bande expliquent en grande partie les écarts de THD dans la même zone. On observe jusque 7 dB d'écart de niveau vers 6 kHz, soit un rapport 5 en puissance. Pour le Mündorf, la valeur de H2 en pourcents doit donc être comparée à celle du SA multipliée par racine de 5.
Compte tenu de ce correctif, on constate que les THD des deux HP sont quasiment identiques à SPL égal.
C'est une surprise, les technologies des deux HP étant assez différentes.

Comportement temporel :

Waterfall Mündorf.jpg

Waterfall SA.jpg


Les comportements temporels des deux HP sont assez comparables, et très propres, c'est d'ailleurs une des revendications de ces technologies. Par rapport aux meilleures compressions, ces waterfalls sont plus encombrés dans le bas de la bande, mais exemplaires dans le haut.
Pour mémoire, les paramètres retenus pour ces waterfalls sont les suivants :
Time range 8ms, Window 10ms, Rise time 0,8ms, smoothing 1/24ème d'octave, CSD mode, profondeur 35 dB.

Suite au prochain numéro...
pvrx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 152
Inscription: 05 Sep 2014 23:20
Localisation: Paimpol
  • offline

Message » 25 Fév 2016 2:31

Quelques mesures d'intermodulation, maintenant.
Notre outil de mesure d'IMD est toujours en cours de développement. Il repose sur des mesures de l'IMD produite par l'injection de signaux à 4 raies toutes contenues dans un même tiers d'octave et paramétrées pour "remplir" au maximum la bande.
En attendant, voici au moins un échantillonnage de spectres issus de ces signaux entrants, pour les tiers d'octaves centrés sur 2000, 4000, 8000 et 16000 Hz. Puissance injectée 0,1 Watt environ (ces sons sont assez odieux à entendre, même avec le casque...)

Une précision : afin de rendre les mesures des deux HP comparables, leur réponse a été préalablement égalisée à l'horizontale avec une précision de l'ordre de 2 dB. A gauche le SA, à droite le Mündorf, échelle linéaire.

IMD 2000.jpg

IMD 4000.jpg

IMD 8000.jpg

IMD 16000.jpg


Désolé pour la résolution de l'image, pas réussi à faire mieux...
Ces mesures sont pour l'instant d'un intérêt modéré, la puissance injectée étant faible. Elles ont pour seul mérite d'attirer l'attention sur les zones à examiner lorsqu'elles seront refaites à des niveaux de puissance plus élevés.
On voit notamment le niveaux des raies d'infrabande, qui sont pour l'essentiel des effets des non-linéarités d'ordre 2. Quand on voit leur niveau, j'ai un peu de mal avec l'affirmation classique selon laquelle la H2 ne gêne guère, et que seule la H3 est importante. Si cela est vrai en régime sinus établi, c'est un non-sens dès qu'on est dans la vraie vie avec des signaux complexes.

Sur notre exemple, et à faible puissance, le SA présente de meilleures performances que le Mündorf, mais les différences ne sont pas criantes. Les mesures "en vraie grandeur" permettront d'approfondir.

Conclusion : à ce stade, voici deux excellents transducteurs, qu'il est bien difficile de départager. Quelles que soient les revendications de leurs fabricants, leur utilisation doit s'envisager à partir de 2000 Hz, voire 2500 Hz, ce qui impose l'utilisation d'une voie médium à cône.
L'avantage étant alors de bénéficier d'une distorsion nettement plus faible que celle d'une compression sur la même bande.

Prochainement, je publierai les mesures du Mündorf 164UM-2.1-R

Pascal
pvrx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 152
Inscription: 05 Sep 2014 23:20
Localisation: Paimpol
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message