Modérateurs: Staff Installations, Staff DIY, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Les enceintes ( hors caissons qui ont un forum à part )

Impact de la "caisse"

Message » 21 Jan 2016 8:23

Ca depend du gars qui utilise la machine, et de la machine en elle-même.
Si la machine est mal foutue/ajustée, elle fera des coupes de biais.
Pour eviter cela, faut demander une chute decoupée recemment, et mesurer cette planche. Si la coupe est de travers, c'est mort.
Si c'est OK, on peut demander au gars de faire les decoupes, mais il faut etre sur que les butées soient bien reglées. L'ideal est de demander de faire un essai sur une chute, ou de demarrer une amorce de coupe, et de mesurer.
Si c'est bon, ça roule. Pour mes alambics, j'avais demandé 2-3 x au gars de réajuster la butée...
Et surtout, eviter de demander tout cela un samedi après midi... :zen:
C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con
jot
 
Messages: 1003
Inscription: 07 Mar 2011 13:14
Localisation: 59
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Jan 2016 8:23

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Jan 2016 1:44

Ma petite contribution
J'ai réalisé il y a plusieurs années maintenant, des D58-ES pour des Fostex FE-208E Sigma
par Leroy Merlin de la Vigie à Strasbourg et le résultat fut une réussite à la perfection.
Il faut rajouter que ce sont des enceintes complexes à réaliser et qui ne supportent aucune
approximation. J'avais préparé pour la cause un plan de découpe des panneaux qui fut respecté
à la virgule. La réussite est bien liée à la compétence et la motivation des intervenants
wagnerj312
 
Messages: 8
Inscription: 10 Oct 2006 21:58
Localisation: 67
  • offline

Message » 22 Jan 2016 12:38

Bonjour,

L'excellent membre PVRX a montré dans sa file "Test et discussions HPs HR", notamment page 5, qu'il ne suffit pas qu'une enceinte sonne "mat" (quand on excite la caisse) pour être réellement performante. Mesures à l'accéléromètre à l'appui.


http://www.homecinema-fr.com/forum/diy-enceintes/tests-et-discussions-hps-hr-t30063748-60.html

Pour faire vraiment bien il faudrait avoir le soft pour simuler le comportement vibratoire de l'enceinte dès sa conception . L-Acoustics en parlait pour le design de sa nouvelle série, dont la masse des caisses est réduite en minimisant l'épaisseur des parois là où c'est possible, sans dégrader le comportement vibratoire, étude CAO à l'appui.
Ou mesurer à l'accéléromètre, et travailler sur les rigidications/renforts/amortissants pour améliorer au mieux.
Système JBL HR 3 voies 18" 2268H + 8" CMCD 2169H / pavillon "PT" + 1.5" d2430k (JBL M2) / pavillon "PT"
Filtre numérique XTA DP226
Amplis persos "audiophiles" + Yamaha P5000S / P2500S
Bruno_du_13
 
Messages: 501
Inscription: 25 Aoû 2014 16:38
Localisation: Les collines de rêve entre la Sainte Victoire et la Sainte Baume, où chantent les cigales
  • offline

Message » 23 Jan 2016 0:12

Merci de ton commentaire, Bruno, ça fait toujours plaisir.

Concernant les vibrations de structure, et si on n'a pas les moyens de tout modéliser, on pourrait selon moi retenir quelques règles simples, et, somme toute, relativement intuitives.

1. Travailler la géométrie : le pire, c'est le parallélépipède. Il faut impérativement éviter les grandes surfaces de parois, surtout bien rectangulaires. A volume égal, préférer les sections polygonales. En termes d'ébénisterie, c'est largement plus compliqué, mais pour la neutralité des parois, il n'y a pas photo.

2. Placer les modes principaux en dehors de la plage de fréquence sollicitée par le HP. Pour un HP de grave devant fonctionner jusque 600 Hz, tenter de remonter les résonances au-delà, pas forcément facile. Des renforts peuvent aider, bien sûr, à condition qu'ils aient l'inertie ad hoc. Une vraie bonne solution est de mettre les parois sous tension (traction ou compression, peu importe), ce qui n'est pas si compliqué. On peut par exemple installer des tasseaux en bois dur entre parois et les installer en force. Pas cher, et pas trop difficile. Ou plaques écrous et tige filetée. Mais la mesure à l'accéléromètre n'est pas inutile si l'on ne veut pas travailler en aveugle.

3. Choix des matériaux : nous cherchons tous le matériau idéal, rigide et ayant des propriétés visco-élastiques propices au bon amortissement des vibrations. Pour moi, le CP est un matériau à rejeter, forte élasticité, peu d'amortissement interne, garantie de résonances à Q élevé. Les CP marine très haute densité sont probablement les pires... N'importe quel MDF ou Novopan d'entrée de gamme se comportera mieux. Si on a le temps et les moyens techniques, on peut aussi envisager des collages en sandwich de matériaux aux caractéristiques complémentaires, mais on trouve peu d'information qualifiée sur le sujet. C'est d'ailleurs un de nos axes d'étude pour cette année. Si nous produisons des résultats intéressants, nous les publierons ici.

4. Combattre la formation d'ondes stationnaires limitera la sollicitation de la structure. Pour cela, quelques centimètres de matériau absorbant collé sur les parois ne servent strictement à rien. Le matériau absorbant doit être placé dans le volume de charge, mais surtout être maintenu et immobilisé en place sinon il ne jouera pas son rôle de frein. Donc pas de matériau flottant (rideau, par exemple) dans le volume.

Cordialement

Pascal
pvrx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 227
Inscription: 05 Sep 2014 23:20
Localisation: Paimpol
  • offline

Message » 23 Jan 2016 11:25

pvrx a écrit:Concernant les vibrations de structure, et si on n'a pas les moyens de tout modéliser, on pourrait selon moi retenir quelques règles simples, et, somme toute, relativement intuitives.

1. Travailler la géométrie : le pire, c'est le parallélépipède. Il faut impérativement éviter les grandes surfaces de parois, surtout bien rectangulaires. A volume égal, préférer les sections polygonales. En termes d'ébénisterie, c'est largement plus compliqué, mais pour la neutralité des parois, il n'y a pas photo.Pascal


Dans mon cas, le filtre est prévu pour les trois HP sur le même plan; ça complique la chose. A part l’empilage de couronnes de MDF je ne vois pas très bien comment faire :-?
pvrx a écrit:2. Placer les modes principaux en dehors de la plage de fréquence sollicitée par le HP. Pour un HP de grave devant fonctionner jusque 600 Hz, tenter de remonter les résonances au-delà, pas forcément facile. Des renforts peuvent aider, bien sûr, à condition qu'ils aient l'inertie ad hoc. Une vraie bonne solution est de mettre les parois sous tension (traction ou compression, peu importe), ce qui n'est pas si compliqué. On peut par exemple installer des tasseaux en bois dur entre parois et les installer en force. Pas cher, et pas trop difficile. Ou plaques écrous et tige filetée. Mais la mesure à l'accéléromètre n'est pas inutile si l'on ne veut pas travailler en aveugle.
Pascal

C'est incompatible avec l'empilage mais dans ce cas pas nécessaire.

pvrx a écrit:4. Combattre la formation d'ondes stationnaires limitera la sollicitation de la structure. Pour cela, quelques centimètres de matériau absorbant collé sur les parois ne servent strictement à rien. Le matériau absorbant doit être placé dans le volume de charge, mais surtout être maintenu et immobilisé en place sinon il ne jouera pas son rôle de frein. Donc pas de matériau flottant (rideau, par exemple) dans le volume.

Cordialement

Pascal

J'ai actuellement de la thibaude, bien?

En tout cas merci pour les renseignements

Cdlt
gouet
 
Messages: 2214
Inscription: 14 Oct 2004 17:37
Localisation: env. de RENNES
  • offline

Message » 23 Jan 2016 13:25

gouet a écrit:J'ai actuellement de la thibaude, bien?


La thibaude, c'est très bien.
Mais placée comment, et en combien de couches ?
pvrx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 227
Inscription: 05 Sep 2014 23:20
Localisation: Paimpol
  • offline

Message » 23 Jan 2016 14:21

J'en parlé à plusieurs reprise et ça m'étonne de ne pas voir plus de réalisations utilisant de la green glue en sandwich entre 2 couches de bois.
Pour une enceinte, c'est l'idéal.
On ajoute un fort amortissement tout en conservant la masse/rigidité.

SInon, encore plus efficace, sur mon enceinte grave/médium actuelle, j'ai les 2 parois latérale avec un sandwich mdf 19 / 6cm sable stabilisé compressé / mdf 19mm. On a l'impression de taper sur une roche :o
Heureusement, il n'y a que 40l brut car 55kg l'enceinte.
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4445
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 23 Jan 2016 15:18

pvrx a écrit:
gouet a écrit:J'ai actuellement de la thibaude, bien?


La thibaude, c'est très bien.
Mais placée comment, et en combien de couches ?


épaisseur 3 cm; en haut et en bas de l'enceinte collé à la paroi; dans le compartiment du médium et pendant derrière le boomer en laissant un espace de 5 cm entre thibaude et le fond arrière.
gouet
 
Messages: 2214
Inscription: 14 Oct 2004 17:37
Localisation: env. de RENNES
  • offline

Message » 23 Jan 2016 15:22

JIM a écrit:J'en parlé à plusieurs reprise et ça m'étonne de ne pas voir plus de réalisations utilisant de la green glue en sandwich entre 2 couches de bois.
Pour une enceinte, c'est l'idéal.
On ajoute un fort amortissement tout en conservant la masse/rigidité.


Effectivement ça semble pas mal du tout
gouet
 
Messages: 2214
Inscription: 14 Oct 2004 17:37
Localisation: env. de RENNES
  • offline

Message » 23 Jan 2016 15:58

Je ne connaissais pas ce produit Greenglue, ça a l'air efficace. J'en ferai des sandwiches au printemps, et je les passerai à l'accélérométrie. Pour sa mise en oeuvre, j'ai compris que les vis avaient pour objectif principal de comprimer le matériau pour en faire un film qui travaillera ensuite en cisaillement. je n'ai pas bien compris cependant pourquoi il faudrait les laisser en place après séchage, puisqu'elles constituent une liaison rigide.

gouet : la thibaude collée sur les parois n'a d'efficacité que pour les sons aigus.
Pour les ondes stationnaires (il est facile de calculer la fréquence de ces modes), 3cm est un peu faible, et il vaut mieux localiser ce matelas à mi-épaisseur, là où les vitesses de déplacement d'air sont les plus importantes.
Il faut également maintenir ce(s) matelas en place. Mais pour des petits volumes, on fait ce qu'on peut...

Pascal
pvrx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 227
Inscription: 05 Sep 2014 23:20
Localisation: Paimpol
  • offline

Message » 23 Jan 2016 17:00

Pour compléter Pascal en image (issu du site de D. PETOIN) :

Image

Sauf que j'ai tendance à préférer des évent coudé à 30 voir 45°, ainsi l'évent suit le contours du HP et on peut descendre l'amortissement jusqu'en bas sans perturber la circulation d'air au niveau de l'évent :wink: .
"La musique c'est du bruit qui pense" Victor Hugo
Cobrasse
 
Messages: 5864
Inscription: 17 Aoû 2008 13:02
  • offline

Message » 23 Jan 2016 17:04

ça ressemble à ce que j'ai fait :D
gouet
 
Messages: 2214
Inscription: 14 Oct 2004 17:37
Localisation: env. de RENNES
  • offline

Message » 23 Jan 2016 17:35

JIM a écrit:J'en parlé à plusieurs reprise et ça m'étonne de ne pas voir plus de réalisations utilisant de la green glue en sandwich entre 2 couches de bois.
Pour une enceinte, c'est l'idéal.
On ajoute un fort amortissement tout en conservant la masse/rigidité.

SInon, encore plus efficace, sur mon enceinte grave/médium actuelle, j'ai les 2 parois latérale avec un sandwich mdf 19 / 6cm sable stabilisé compressé / mdf 19mm. On a l'impression de taper sur une roche :o
Heureusement, il n'y a que 40l brut car 55kg l'enceinte.


Salut

JPL me l'a déconseillé, son efficacité est ideal avec le placo mais pas avec du mdf, les contraintes mecaniques ne sont pas les memes.
STRA
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 6590
Inscription: 28 Jan 2010 3:41
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 23 Jan 2016 17:37

pvrx a écrit:Je ne connaissais pas ce produit Greenglue, ça a l'air efficace. J'en ferai des sandwiches au printemps, et je les passerai à l'accélérométrie. Pour sa mise en oeuvre, j'ai compris que les vis avaient pour objectif principal de comprimer le matériau pour en faire un film qui travaillera ensuite en cisaillement. je n'ai pas bien compris cependant pourquoi il faudrait les laisser en place après séchage, puisqu'elles constituent une liaison rigide.

gouet : la thibaude collée sur les parois n'a d'efficacité que pour les sons aigus.
Pour les ondes stationnaires (il est facile de calculer la fréquence de ces modes), 3cm est un peu faible, et il vaut mieux localiser ce matelas à mi-épaisseur, là où les vitesses de déplacement d'air sont les plus importantes.
Il faut également maintenir ce(s) matelas en place. Mais pour des petits volumes, on fait ce qu'on peut...

Pascal


Super tes futurs tests :D
...
La green glue ne doit pas secher!
STRA
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 6590
Inscription: 28 Jan 2010 3:41
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 23 Jan 2016 19:32

Ce n'est pas que la green glue ne doit pas sécher mais qu'elle ne sèche pas. Contrairement à ce que pourrait laisser penser son nom, ce n'est pas une colle.
Je l'ai utilisé entre 2 couches de mdf sur mes enceintes (2 autres faces) et également pour renforcer une porte bois avec du mdf de 19mm, c'est tout à fait efficace. D'ailleurs, il y a un constructeur d'enceinte qui utilise cette technique sur ces enceintes mais je ne me rappelle pas du nom.

Il y a aussi le madex ou les plaques de bitume.
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4445
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse
  • offline


Retourner vers Enceintes