Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Tout sur les écrans plats HD du marché (TV LCD, TV Plasmas, TV SED, ...)

Reglages HITACHI 32LD7200

Message » 24 Déc 2005 0:11

Je prends le relais sur cette discussion pour tenter de répondre sur le fonctionnement du contraste dynamic.

Chaque image d'une vidéo exploite rarement l'échelle de contraste disponible. Au niveau du traitement du flux vidéo, le contraste et la luminosité sont définis en RVB par une échelle de 255 niveaux d'intensité (allant du plus sombre au plus claire). Sur une image, entre les zones de l'image les plus claires et celles les plus sombres, les niveaux utilisés sont souvent inférieurs à 255. Au moment de la prise de vue, ces zones très claires ou très sombres n'existant pas forcément et quand on décide de numériser un film, la traduction en valeur numérique au moment de l'échantillonnement et de la quantification n'exploite donc pas les 255 niveaux disponibles. L'échelle de contraste/luminosité utilisée varie donc d'une image à l'autre. Certaines images sont très claires sans zones noires intenses, pour d'autres c'est l'inverse.

Il existe plusieurs méthodes d'optimisation du contraste dont l'une consiste à décider que dans les zones les plus sombres, certaines informations méritent d'être perdues étant données que ces zones ne sont pas toujours reproduites d'une image à l'autre. Si en entrée, on décide de ne pas tenir compte des 15 derniers niveaux, on a donc une échelle de contraste maximale fixée à 240. Si on décide que toutes les informations contenues dans ces 240 niveaux sont retravaillées et reproduits en sortie en 255 niveaux, cela produit en quelque sorte une augmentation artificielle du contraste ; on constate que les objets sont mieux détachés, mieux définis. L’inconvénient de ce système est de détrure des informations sur certaines images quand le niveau entre les blancs et noirs est très important.

Une autre méthode consiste à réguler la correction en appliquant un coefficient variable. Un programme va analyser le flux entrant avant affichage, et calculer l'évolution de l'échelle de contraste sur chaque image. Le traitement va plus ou moins diminuer l'échelle de contraste en entrée. Le résultat obtenu dépend de la puissance de la puce chargée du traitement et de l'amplitude du traitement appliquée.

Sur l'hitachi, il semble que ce traitement ne soit pas optimum. Cela se traduit par des variations de luminosité quelque fois bien visibles et des noirs bouchés que le traitement n'arrive pas à optimiser à temps. C'est la manifestation classique de l'application d'une amplitude de correction trop forte.

C'est pourquoi je déconseille d'utiliser cette option incluse dans le menu de l'hitachi (plasma ou LCD)

En informatique (quand on utilise un PC pour lire les DVD) on obtient également un résultat aussi défectueux quand les réglages choisis par l'utilisateur ne sont pas adaptés. Par contre, une amplitude réduite au minimal ne produit aucune de ces effets négatifs. Pour exploiter cette fonction, il faut aussi un CPU puissant pour éviter les saccades.

Pour ceux qui sont intéressés, ce traitement existe dans ffdshow qui peut être associé au lecteur Zoom player, en choisissant l'option "niveau" et en cochant le traitement automatique.
Eleze
 
Messages: 572
Inscription: 13 Avr 2005 14:28
Localisation: Alpes de Haute-Provence
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Déc 2005 0:11

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Déc 2005 9:26

J'ai bien compris ce que tu as dit,mais je n'arrive pas à me défaire de l'image que j'avais avec mon CRT qui offrait des scènes sombres très contrastées.
USL Devereaux
 
Messages: 1241
Inscription: 02 Aoû 2005 12:25
  • offline

Message » 24 Déc 2005 15:22

Je viens de refaire des essais sur des films et le mode dynamique n'a pas l'air de boucher les noirs et le variations d'éclairage ne sont pas trop flagrnates,ça l'était plus sue le Samsung que j'ai eu avant.

Mais chacun règle comme il veut. :wink:
USL Devereaux
 
Messages: 1241
Inscription: 02 Aoû 2005 12:25
  • offline

Message » 18 Avr 2007 15:24

Avec la Xbox360,J'utilise le câble Monster VGA.

Contraste:+26

Luminosité:-15---------> :o (THX optimizer).

Couleur:+5

Amélioration image:haut

Teinte:0


Temp couleur:froid

Rétroéclairage:+5

Et dans le menu "rég.initial":

Je régle en mode WXGA:1280x768 et la console aussi.

En se mettant sur le logo d'affichage Xbox:Il faut procéder au réglage automatique(le téléviseur ajuste automatiquement l'image).

C'est dans ce mode que le piqué d'image est le plus époustouflant. :P

Curieusement le WXGA 1366x768 pixels donne un piqué un peu moins bon(alors que ça correspond exactement à la dalle du téléviseur).

Et le 1280x720 n'a pas l'air d'être bien géré car bien que l'image s'affiche,le réglage automatique ne donne aucun résultat.

J'insiste là dessus,c'est bien le 1280x768(réglage TV et console)qui est le plus probant.
Dans Gears of war,quand on se colle le nez aux textures,elles restent parfaitement détaillées.
USL Devereaux
 
Messages: 1241
Inscription: 02 Aoû 2005 12:25
  • offline



Retourner vers Ecrans HD

 
  • Articles en relation
    Dernier message