Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Tout ce qui concerne les oeuvres ne rentrant pas dans les catégories d'oeuvres audiovisuelles, y compris les échanges sur vos créations personnelles.

Qui a lu American Psycho ?

Message » 14 Fév 2014 18:52

Le film était très très light par rapport au livre, dont la lecture est presque insoutenable à certains moments, tu es content de l'avoir lu, parce que c'est un classique Ricain, mais c'est tellement gore et cul à la fois que la lecture de ce genre de bouquin requiert une grande sérénité.
Bref, Breat Easton Ellis (déjà adapté 3 fois...), j'imagine grand écrivain, mais ses autres bouquins (j'ai lu Glamorama) sont tout aussi tordus et malsains.
En tout cas, il faut quand même lire American Psycho, car après avoir vu le film, vous aurez la tête de Christian Bale en lisant, et ce sera encore plus violent dans l'imaginaire.
nuit americaine
 
Messages: 397
Inscription: 21 Aoû 2013 14:58
  • offline

Annonce

Message par Google » 14 Fév 2014 18:52

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Fév 2014 7:55

Moi, comme pas mal d'Ellis.
Bouquin assez intense, effectivement, film tiède.

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 03 Mar 2014 22:05

Moi M'sieur, mais pas vu le film.

M'avait laissé un drôle de sentiment, fascination répulsion pour le coté sordide de l'histoire. J'avais pas été ébloui par la talent littéraire du gaillard, de toute façon affadi par la traduction française. Plus tard lu "less than zero" et je ne sais plus quoi encore... Perdu de vue depuis :roll:
DD sur Freebox NAS /SMSL AD 18/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
autrichon gris
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 6215
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 04 Mar 2014 9:51

Dans le genre et bien plus dérangeant parce que se passant en France (à Cergy si je ne dis pas de bêtises), il y a "Un prof bien sous tous rapports" d’Eric Bénier-Bürckel. On dira que j'ai sauté certains passages à l'inverse d'American Psycho.
Pour résumer, pour ce prof de philo, être une blonde à gros seins ne présage pas d'une longue vie mais plutôt d'une mort particulièrement sale. Le plus "amusant" c'est Eric Bénier-Bürckel est lui même prof de philo dans les coins de Cergy/Taverny.

Chronique ici : http://www.belial.fr/blog/un-prof-bien- ... ut-rapport

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 07 Mar 2014 10:58

Eldudo a écrit:Dans le genre et bien plus dérangeant parce que se passant en France (à Cergy si je ne dis pas de bêtises), il y a "Un prof bien sous tous rapports" d’Eric Bénier-Bürckel. On dira que j'ai sauté certains passages à l'inverse d'American Psycho.
Pour résumer, pour ce prof de philo, être une blonde à gros seins ne présage pas d'une longue vie mais plutôt d'une mort particulièrement sale. Le plus "amusant" c'est Eric Bénier-Bürckel est lui même prof de philo dans les coins de Cergy/Taverny.

Chronique ici : http://www.belial.fr/blog/un-prof-bien- ... ut-rapport

ed


Probablement les longs trajets de RER et la promiscuité sont ils propice à une douce rêverie...Sauvage et sanglante !! :mdr:
DD sur Freebox NAS /SMSL AD 18/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
autrichon gris
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 6215
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 07 Mar 2014 11:06

:)

ed (ancien interné en ligne 13 du métro parisien)
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 19 Aoû 2014 11:23

Breat Easton Ellis n'est pas un grand ecrivain, tout au plus il fut un phenomene de mode editorial.

on l'as deja oublie et c'est tres bien ainsi.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 20 Aoû 2014 9:35

Péremptoire comme souvent :)
Ellis est un grand écrivain même si son style ne te convient pas. A lire en anglais bien sur, inon ça ne compte pas, le style du traducteur faisant beaucoup. Y'a qu'à lire Tolkien dans les premières traductions :(

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 27 Aoû 2014 16:15

je veus bien croire que la traduction ne lui rende pas justice, mais j'ai comme un doute que l'original soit a la hauteur de la statue qu'on dresse a cet "auteur".

mais c'est pas faux que la traduction est un probleme recurent dans l'edition francaise.

pour revenir a ellis ca n'est pas un probleme de style, cormak mc carthy a un style tres particulier, finalement assez dificille, mais lui il raconte des histoires.

a la meme epoque que la sortie de american psycho j'ai lu jay mc inerney (brat pack comme ellis), 30 ans et des poussieres, c'est tout aussi corrosif sans etre aussi caricatural. et bien mieux ecris.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 28 Aoû 2014 22:33

American Psycho n'est pas une histoire (enfin, l'histoire n'est que la portion congrue du bouquin), ce n'est pas non plus un collage à la Dos Passos mais je comprends ce que tu dis. L'écriture d'Ellis est une espèce de boucle qui te scie par ses répétitions, ses énumérations, ses listes, ses détails. Bref, tu es dans la tête d'un fou et ça se sent. Le trip sur les Burlington ou les cartes de visite est ridicule de onerie et grandiose.
Mais je n'aime pas tout du sieur.

ed - en plein JG Balard en ce moment.
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 08 Sep 2014 14:49

astrorock a écrit:je veus bien croire que la traduction ne lui rende pas justice, mais j'ai comme un doute que l'original soit a la hauteur de la statue qu'on dresse a cet "auteur".

mais c'est pas faux que la traduction est un probleme recurent dans l'edition francaise.

pour revenir a ellis ca n'est pas un probleme de style, cormak mc carthy a un style tres particulier, finalement assez dificille, mais lui il raconte des histoires.

a la meme epoque que la sortie de american psycho j'ai lu jay mc inerney (brat pack comme ellis), 30 ans et des poussieres, c'est tout aussi corrosif sans etre aussi caricatural. et bien mieux ecris.



Mc Inerney et Joyce Carol Oates me semblent les deux plus grands écrivains us vivants...Roth et Irving me semblent un peu déclinants... Pas fini leurs derniers opus.
DD sur Freebox NAS /SMSL AD 18/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
autrichon gris
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 6215
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 08 Sep 2014 16:31

Idem pour Irving. Je me suis tellement régalé avec Garp et Hotel New Hampshire que le dernier m'a paru bien fade.

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 09 Sep 2014 9:53

autrichon gris a écrit:
astrorock a écrit:je veus bien croire que la traduction ne lui rende pas justice, mais j'ai comme un doute que l'original soit a la hauteur de la statue qu'on dresse a cet "auteur".

mais c'est pas faux que la traduction est un probleme recurent dans l'edition francaise.

pour revenir a ellis ca n'est pas un probleme de style, cormak mc carthy a un style tres particulier, finalement assez dificille, mais lui il raconte des histoires.

a la meme epoque que la sortie de american psycho j'ai lu jay mc inerney (brat pack comme ellis), 30 ans et des poussieres, c'est tout aussi corrosif sans etre aussi caricatural. et bien mieux ecris.



Mc Inerney et Joyce Carol Oates me semblent les deux plus grands écrivains us vivants...Roth et Irving me semblent un peu déclinants... Pas fini leurs derniers opus.



Je rajouterai l'immense Cormac McCarthy (mais bon pour moi les classement c'est pour les sportifs, pas pour les artistes...)
jujulolo
 
Messages: 21114
Inscription: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • offline

Message » 09 Sep 2014 15:56

jujulolo a écrit:
autrichon gris a écrit:

Mc Inerney et Joyce Carol Oates me semblent les deux plus grands écrivains us vivants...Roth et Irving me semblent un peu déclinants... Pas fini leurs derniers opus.



Je rajouterai l'immense Cormac McCarthy (mais bon pour moi les classement c'est pour les sportifs, pas pour les artistes...)


Oui, "the road" lu d'une traite, angoissé comme tout. Un grand !
DD sur Freebox NAS /SMSL AD 18/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
autrichon gris
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 6215
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 09 Sep 2014 16:17

le sommet de son oeuvre c'est la trilogie des confins. http://www.amazon.fr/La-trilogie-confin ... 2879298652
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline



Retourner vers Art, Littérature & Créations

 
  • Articles en relation
    Dernier message