ModĂ©rateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-FidĂ©litĂ©, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistrĂ© et 34 invitĂ©s

Toutes les enceintes HiFi

bicablage ?

Message » 09 DĂ©c 2009 13:15

OK, merci !

Par contre, concernant le panachage des cables en bicablage (technologies différentes de cables), j'ai lu un article, et entendu des fabricants mettre en avant le risque de rotation de phase (légère, mais non nulle) entre les voies, et donc préconiser avec force le même type de cable pour chaque voie.
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Annonce

Message par Google » 09 DĂ©c 2009 13:15

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 DĂ©c 2009 13:23

UNe vitesse différente et une rotation, c'est un simple salto ! :mdr:

Sérieusement, j'ai toujours pensé que si une enceinte sonne mieux bicâblée avec un seul ampli... c'est que l'ampli a un soucis... ;)
As with amplifiers, you cannot judge a CD player by analyzing its specifications. (Ken Ishiwata)
Avatar de l’utilisateur
Themisto
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4367
Inscription: 16 Mai 2008 14:02
Localisation: Montpellier
  • offline

Message » 09 DĂ©c 2009 14:00

[quote="provideo10"]intérêt limité sauf si tu veux utilisé des câbles de différentes section mais de me^me nature sinon attention a la vitesse de propagation de groupe....Ex câble argent sur les médium-aigu et cuivre dans le grave, le médium-aigu risque d'arrivé en avance donc il sera perçu avant par notre cerveau ! Mais tu peux mettre par exemple du 8mm2 dans le grave et du 2mm2 dans le medium grâve. quote]

Ta remarque m'intéresse car j'envisage aussi de passer à la biamplification. Le problème c'est que je dois planquer les cables derrière mon mûr et il y a déjà du 4mm2 (Supra Classic) qui est dedans, donc je ne pourrai pas remettre une deuxième longueur des mêmes cables. Ca m'arrangerais de pouvoir mettre du cable plus petit, par exemple chez Supra ils font aussi du 1,6 mm2, cela ne risquera t-il pas durcir les aigus. Le 4mm2 sera pour les graves.
ludovico69
 
Messages: 2012
Inscription: 01 Mai 2009 10:53
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 09 DĂ©c 2009 14:03

.
Dernière édition par Mahler le 09 Déc 2009 14:04, édité 1 fois.
Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 09 DĂ©c 2009 14:04

:roll:

non, non et non, ça ne va pas durcir tes aigus.
Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 09 DĂ©c 2009 14:15

grand x a Ă©crit:Ah et pis je rajoute:
1 ) la vitesse de propagation de l'électricité dans un câble est indépendante du métal dont sont faits les conducteurs* ,mais de la constante de propagation qui dépend elle de la self linéique et de la capa linéique.

donc la vitesse de propagation est dépendante du métal dont sont faits les conducteurs, qui ont chacun leur constante de propagation, qui dépend de leur self linéique et de leur capa linéique.

J'ai bon ?

8)

Non !
La self linéique ne dépend que de la géométrie (forme,écartement) et pas de la nature du métal *
La capa linéique dépend de la géométrie (forme ,écartement ) et aussi de la nature de l'isolant (sa permittivité) ,mais pas de la nature du métal
Self et capa linéique dépendent (légèrement) de la proximité de masses conductrices (sol...)
La constante de propagation (le temps que met le front d'onde à parcourir 1 m est égal à la racine du produit capa linéique x self linéique . La vitesse ,c'est juste l'inverse .
* : la seule exception est celle des métaux ferreux où la self se trouve multipliée par la perméabilité relative .Mais qui fait des conducteurs en fer ?
Je ne pensais pas avoir à le préciser , mais les fréquences graves et aigues se propagent une même vitesse d'ans l'air (330 m/s) à peu près (ça varie avec la température et la pression .Les fréquences graves et aigues se propagent aussi à une autre même vitesse dans le câble (en gros entre 100 000 et 300 000 Km/s) selon l'isolant.
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 09 DĂ©c 2009 14:34

grand x a Ă©crit:OK, merci !

Par contre, concernant le panachage des cables en bicablage (technologies différentes de cables), j'ai lu un article, et entendu des fabricants mettre en avant le risque de rotation de phase (légère, mais non nulle) entre les voies, et donc préconiser avec force le même type de cable pour chaque voie.

Si je te suis bien ,c'est un excellent argument en faveur du monocâblage ,non ? :lol:
Blague dans le coin : ce genre d'affirmation que l'on trouve un peu partout n'apporte pas grand'chose au débat tant qu'on reste dans la qualitatif et qu'on ne dit pas combien parceque même des câbles identiques ont des dispersions .
Il serait bien de savoir :
1 ) Quelle rotation de phase on introduit ? : là ,c'est facile, ça se calcule bien et se mesure bien.
2 ) Quel est le minimum perceptible ? : c'est moins facile . Peut -ĂŞtre en ABX ? :lol:
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 09 DĂ©c 2009 14:40

ludovico69 a Ă©crit:
provideo10 a écrit:intérêt limité sauf si tu veux utilisé des câbles de différentes section mais de me^me nature sinon attention a la vitesse de propagation de groupe....Ex câble argent sur les médium-aigu et cuivre dans le grave, le médium-aigu risque d'arrivé en avance donc il sera perçu avant par notre cerveau ! Mais tu peux mettre par exemple du 8mm2 dans le grave et du 2mm2 dans le medium grâve. quote]

Ta remarque m'intéresse car j'envisage aussi de passer à la biamplification. Le problème c'est que je dois planquer les cables derrière mon mûr et il y a déjà du 4mm2 (Supra Classic) qui est dedans, donc je ne pourrai pas remettre une deuxième longueur des mêmes cables. Ca m'arrangerais de pouvoir mettre du cable plus petit, par exemple chez Supra ils font aussi du 1,6 mm2, cela ne risquera t-il pas durcir les aigus. Le 4mm2 sera pour les graves.

ce que je trouve surprenant c'est que sur toutes les interventions de ce fil il n'y ait que celle-ci qui t'intéresse ...
j_yves
 
Messages: 4206
Inscription: 18 Oct 2002 14:21
  • offline

Message » 09 DĂ©c 2009 14:54

Bonjour Robert,


As-tu idée - en moyenne - du paramètre RLC qui peut influer le plus sur la réponse en fréquence des enceintes.

Par raisonnements successifs (je ne suis plus capable de faire les calculs sur nombres complexes), j'en suis arrivé à penser qu'il vaut mieux choisir par ordre de priorité des câbles d'enceintes :

1 - les moins résistifs possibles
2 - les moins selfiques possibles
3 - une capacitance un peu élevée étant un moindre mal

Est-ce correct selon toi ?


Quand aux valeurs significatives ... c'est un autre débat !
syber
 
Messages: 10328
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 09 DĂ©c 2009 15:25

syber a Ă©crit:Bonjour Robert,


As-tu idée - en moyenne - du paramètre RLC qui peut influer le plus sur la réponse en fréquence des enceintes.

Par raisonnements successifs (je ne suis plus capable de faire les calculs sur nombres complexes), j'en suis arrivé à penser qu'il vaut mieux choisir par ordre de priorité des câbles d'enceintes :

1 - les moins résistifs possibles
2 - les moins selfiques possibles
3 - une capacitance un peu élevée étant un moindre mal

Est-ce correct selon toi ?


Quand aux valeurs significatives ... c'est un autre débat !

Il y a une façon assez simple de s'en faire une idée ,pour un câble d'enceinte .
Les paramètres R,L,C ,n'interviennent pas de la même manière :
La self et la résistance sont en série avec la charge et la capa en parallèle .

Pour le cas de la résistance , avec un câble de quelques m et de section raisonnable (1 à 2,5 mm²) on obtient une résistance inférieure à 1/10 ème d'Ohm ,ce qui est à comparer avec les quelques Ohms de l'enceinte . Cette résistance ,associée avec l'impédance de l'enceinte introduit une première fréquence de coupure qui ,si la résistance est assez basse se trouve au delà de la fréquence max .
Le fait que la résistance monte un peu avec la fréquence (effet de peau et... d'autres) ne modifie pas sensiblement ce résultat .
Donc sauf à avoir des conducteurs très fin et des longueurs élevées ,il n'y a pas de soucis de ce côté . A noter aussi qu'un câble de résistance élevée va aussi modifier l'amortissement des HP et jouer un peu sur l'alignement (variation du Qt)

Pour la capa ,c'est assez simple :
La première fréquence coupure avec les valeurs usuelles se situe à plusieurs MHz ,donc la capa, on peu oublier .

Pour la self ,c'est plus nuancé :
La self se compose avec l'impédance de l'enceinte pour créer une fréquence de coupure qui avec certaines valeurs défavorables peut se trouver dans la bande audible .Tout ceci bien sûr doit être abordé de manière quantitative ,mais avec un câble "normal" ,on n'est pas dans ce cas là .
"cable normal " : deux fils accolés,torsadés ou non de section supérieure à 1mm² et de longueur inférieure à 10 m.
Donc la self est le seul paramètre qui pourrait dans certains cas poser problème . A noter que l'augmentation de section ne réduit que très peu la self .

Donc si on résume :
La capa ,aucun problème.
La résistance ,aucun problème avec une section correcte et des longueurs raisonnables
La self est peut-être le plus critique , mais avec une disposition classique (cables accolés) on n'a pas de problème .
Nota : le matériau du conducteur en cuivre électrolytique convient très bien.
L'argent ,la désoxygènation , et les traitements exotiques n'apportent rien .
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 10 DĂ©c 2009 15:50

Merci Robert :D

Je suis allé sur le net pour essayer de comprendre ce qu'est Qt. Je crois comprendre qu'il s'agit d'un coefficient global qui englobe plusieurs autres coefficient d'ordre électrique et mécanique. A quoi correspond ce Qt ? Une sorte de coeff <1 que l'on applique à certaines formules de calcul pour prendre en compte certaines pertes de rendement dues au caractéristiques du HP ? C'est cela ?

Bon, sinon je ne m'étais pas trompé entre l'influence de la Capa et de la Self, c'est déjà ça. Et surtout ceux qui liront ton posts y trouveront plein de renseignements utiles pour choisir leurs câbles HP et pourquoi il est préférable autant que faire se peut de les choisir les plus courts possibles même si les longueurs D et G ne sont pas identiques (effet selfique si on enroule l'éventuel trop-plein de câble).

Concernant l'effet de peau (le fait qu'à haute fréquence, le courant se déplace à la périphérie du conducteur), est-ce qu'il se manifeste plus ou moins selon la section du câble ? En d'autre terme, si il est utile de prendre du câble de "bonne" section (2, 3, 4 mm² au maxi ? ), y aurait-il ou pas une section à partir de laquelle l'effet de peau deviendrait trop important ou bien n'y a t-il aucun lien entre ces deux variables ?
syber
 
Messages: 10328
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 10 DĂ©c 2009 16:22

syber a Ă©crit:Merci Robert :D

Je suis allé sur le net pour essayer de comprendre ce qu'est Qt. Je crois comprendre qu'il s'agit d'un coefficient global qui englobe plusieurs autres coefficient d'ordre électrique et mécanique. A quoi correspond ce Qt ? Une sorte de coeff <1 que l'on applique à certaines formules de calcul pour prendre en compte certaines pertes de rendement dues au caractéristiques du HP ? C'est cela ?

Bon, sinon je ne m'étais pas trompé entre l'influence de la Capa et de la Self, c'est déjà ça. Et surtout ceux qui liront ton posts y trouveront plein de renseignements utiles pour choisir leurs câbles HP et pourquoi il est préférable autant que faire se peut de les choisir les plus courts possibles même si les longueurs D et G ne sont pas identiques (effet selfique si on enroule l'éventuel trop-plein de câble).

Concernant l'effet de peau (le fait qu'à haute fréquence, le courant se déplace à la périphérie du conducteur), est-ce qu'il se manifeste plus ou moins selon la section du câble ? En d'autre terme, si il est utile de prendre du câble de "bonne" section (2, 3, 4 mm² au maxi ? ), y aurait-il ou pas une section à partir de laquelle l'effet de peau deviendrait trop important ou bien n'y a t-il aucun lien entre ces deux variables ?

Le Qts est un coefficient caractérisant le comportement électro-mécanique d'un haut-parleur et qui se calcule à partir de 2 autres coefficients, Qms (mécanique) et Qes (électrique).
Qms se calcule à partir de la résistance mécanique de sa suspension ainsi que de la fréquence de résonance du HP et de la masse mobile.
Qes se calcule à partie de la résistance électrique (courant continu) et du facteur BL (caractéristiques bobine/aimant) ainsi que de la fréquence de résonance du HP et de la masse mobile.

Un changement au niveau de la résistance du câble ou de son inductance va agir sur le Qes, donc sur le Qts donc sur le comportement du haut-parleur.

Plus de détails (en angliche) ? http://en.wikipedia.org/wiki/Thiele/Small
cquest
 
Messages: 1321
Inscription: 17 DĂ©c 2001 2:00
Localisation: St Maur des Fossés (94)

Message » 10 DĂ©c 2009 16:50

syber a Ă©crit:Merci Robert :D
Je suis allé sur le net pour essayer de comprendre ce qu'est Qt. Je crois comprendre qu'il s'agit d'un coefficient global qui englobe plusieurs autres coefficient d'ordre électrique et mécanique. A quoi correspond ce Qt ? Une sorte de coeff <1 que l'on applique à certaines formules de calcul pour prendre en compte certaines pertes de rendement dues au caractéristiques du HP ? C'est cela ?


cquest t'a fait une réponse complète sur ce sujet .
Les paramètres genre Qt ,Qs etc... sont des coefficients de surtension (électrique ou mécanique,ou autre...) qui caractérisent l'acuité de la résonance d'un système dynamique . C'est une notion qui est opposée à celle d'amortissement (d'ailleurs l'une permet de calculer l'autre)

syber a écrit:Concernant l'effet de peau (le fait qu'à haute fréquence, le courant se déplace à la périphérie du conducteur), est-ce qu'il se manifeste plus ou moins selon la section du câble ? En d'autre terme, si il est utile de prendre du câble de "bonne" section (2, 3, 4 mm² au maxi ? ), y aurait-il ou pas une section à partir de laquelle l'effet de peau deviendrait trop important ou bien n'y a t-il aucun lien entre ces deux variables ?


C'est encore plus simple que ça . A une fréquence donnée correspond une "profondeur de peau" qui représente la profondeur de la pellicule en surface qui conduit le courant *
Donc ,tant que le diamètre est inférieur à deux fois cette profondeur , la section utile augmente comme la surface ,donc le carré du diamètre .Par contre quand ce diamètre devient supérieur ,cette section utile n'augmente plus que comme le périmètre puisque l' "épaisseur effective" reste constante . Donc ,on gagne moins,mais on gagne quand même.
En pratique ,il n'y a pas intérêt à monter très haut puisque aux fréquences où l'effet de peau se manifeste ,la self est rapidement prépondérante et là ,la section n'y peut rien.
(*) : ceci est une représentation commode et la réalité est plus complexe : la densité de courant décroit depuis la surface vers le centre selon une loi exponentielle . La profondeur de peau n'existe pas réellement mais représente une section de "densité moyenne équivalente"
Il y a aussi de nombreux autres effets qui perturbent les lignes de courant (proximité d'autres conducteurs,de masses métalliques,etc...) mais c'est déjà assez compliqué comme ça :lol:
Dernière édition par Robert64 le 10 Déc 2009 17:19, édité 1 fois.
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 10 DĂ©c 2009 16:53

cquest a Ă©crit:
Plus de détails (en angliche) ? http://en.wikipedia.org/wiki/Thiele/Small

Il y a aussi le forum Audax de bons spécialistes du sujet .
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 10 DĂ©c 2009 21:33

grand x a Ă©crit:Bicablage pour quelles enceintes ?



il s'agit d'enceintes " BC ACOUSTIQUE ARAXE II "


Je suis perdu avec tous vos commentaires (je suis novice en la matière) mais savez vous s'il un risque pour mes enceintes ??

Merci
vitalic
 
Messages: 24
Inscription: 25 AoĂ» 2009 1:46
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message