Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google Adsense [Bot] et 22 invités

Toutes les enceintes HiFi

Cabasse....

Message » 12 Mar 2003 2:40

larsen a écrit:Avec les Iroise SCS, j'ai constaté que le résultat pouvait être magnifique comme assez moyen en fonction de l'ampli, car avec certains amplis elles peuvent donner l'impression d'être dures à "bouger" (le grave traîne ou pas suffisamment exploré).


Par expérience, je suis entièrement d'accord !

Les Iroise sont des enceintes fabuleuses (j'ai une paire de SCS et une paire de 500) sous réserve d'avoir l'ampli adéqua pour les driver (puissant avec du courant quoi)

Mon frère a des Doris, ce sont aussi des petites merveilles, d'un maniement plus facile (Il a un Marantz PM80 MKII et ça marche très très bien).

Mon père a des Jersey (Euh oui, je crois que l'on aime bien le son Cabasse dans la famille :D ) et ce sont de très bonne petites enceintes, très facile à driver.
Jer
 
Messages: 288
Inscription: 30 Jan 2002 2:00
Localisation: Annecy
  • offline

Annonce

Message par Google » 12 Mar 2003 2:40

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 12 Mar 2003 2:42

Scytales a écrit:Cela irait dans le sens d'ajds et d'autres qui font très bien fonctionner ces enceintes selon leur dire; mais avec de gros Rotel (ajds) ou Accuphase (me souviens plus qui :oops: ).


C'est moi :wink: (Accuphase E-406V)
Jer
 
Messages: 288
Inscription: 30 Jan 2002 2:00
Localisation: Annecy
  • offline

Message » 12 Mar 2003 9:42

Salut Jer!

Alors, entre Iroise et Iroise 500, où va ton cœur?

ALPES94 m'a appris que ton opinion avait un peu évolué, sans doute avec le rodage?
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10105
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 12 Mar 2003 11:37

Salut Scytales,

Scytales a écrit:Alors, entre Iroise et Iroise 500, où va ton cœur?
ALPES94 m'a appris que ton opinion avait un peu évolué, sans doute
avec le rodage?


Effectivement, j'ai refait des essais il y a quelques temps et je n'ai plus réussi à trouver aucune différence entre les 2 malgré plusieurs heures de tests.

Le rodage à donc l'air d'être nécessaire et efficace :D

Par contre, je pense refaire des essais d'ici quelques mois, qaund le rodage aura été encore plus important et avec l'E-406V (Car les précédents ont été faits avec l'E-306V) pour voir si les 500 ne vont pas passer devant les SCS ? :D :D :D
Jer
 
Messages: 288
Inscription: 30 Jan 2002 2:00
Localisation: Annecy
  • offline

Message » 17 Mar 2003 1:11

Scytales a écrit:Qu'appelle-tu "petit local"?

En ce qui me concerne, je les utilise dans un 22m², en diagonale dans une pièce non symétrique partiellement masardée, un enceinte proche des murs, l'autre non. Le pire de ce qu'il ne faut pas faire! :lol:

Et pourtant, ça marche! Ca marchait aussi bien dans une pièce encore plus petite (20m²) et encore moins volumineuse (trois mansardes).


La plus petite pièce dans laquelle j'ai mis mes Iroise était d'environ 24 m2, une mansarde de 8m X 3 m (hauteur de 2,5 à 1,8m) donc un petit volume.

C'est là que j'ai obtenu les meilleurs résultats.
Les enceintes étaient à peu prés au milieu de la pièce dans le sens de la largeur, j'ai du les éloigner de la pente du toit à cause du grave trop présent, résultat : la position d'écoute était à 2,5 m des enceintes.
Il y avait environ 2,5 m entre chaque enceinte, qui était légèrement orientée vers le lieu d'écoute.

Pour calmer le grave j'ai utilisé des pointes et posé les Iroise sur une dalle de granit.

Tout cela s'est fait suite à de nombreux essais, avec une optimisation aussi du câblage, mais le résultat était réellement étonnant, en fait je n'imaginais pas que mon système puisse sonner aussi bien !

La pièce d'un point de vue sonore était mate : sol en béton recouvert de moquette + coco, laine de verre au dessus et sous la pente, peu de vitres avec des murs non parallèles.

Je me suis retrouvé dans la mansarde après que ma femme m'ait prié de quitter le salon, une pièce qui de toute façon était à désespérer tout audiophile : 35 m2 mais du marbre avec de grandes portes-fenêtres :evil:

Un son très clair avec des réverbérations (le lecteur micromega stage 3 n'arrangeait pas les choses...), limilte agressif, bref une écoute souvent fatiguante.

Le son dans cette pièce n'avait rien à voir avec celui obtenu à l'étage du dessus...
Enfin c'était vraiment une belle pièce sinon :wink:

Quant au grave produit par l'Iroise (sans les pointes) j'ai fait quelques petites expériences dans ce salon, j'ai obtenu des réultats très convainquants avec du câble à 5 francs, on sentait physiquement la différence par les vibrations au sol...

Et dire qu'il y a des gens qui doutent des différences sonores entre les câbles.

Les Iroise sont pour moi intéressantes pour qui veut des enceintes vivantes avec un grave propre, puissant et varié (avec une amplification adaptée) tout en ayant la possibilité d'écouter à fort niveau.

Les voix sont également très bien restituées.
Il n'y a pas de genre musical plus adapté à ces enceintes contrairement à certaines anglaises, où tout est lisse avec un joli medium mais qui s'affolent dès qu'on écoute autre chose qu'un quatuor à cordes.

En ce moment mes Iroise sont dans une pièce de 35 m2 avec du carrelage et des grandes baies vitrées.... et ma femme fait des allusions pour que la hi-fi rejoigne le sous-sol... :D

Mes reproches
- amplification délicate
- trop encombrantes en particulier si on veut les éloigner du mur arrière
- une plastique pas très WAF
- l'évolution vers le HC implique un investissement assez élevé pour la centrale (ambrose) qui est de surcroît une boite peu logeable et moche (l'ambrose 2 apporte un plus esthétiquement)
larsen
 
Messages: 227
Inscription: 19 Déc 2002 1:18
  • offline

Message » 17 Mar 2003 10:03

Ton récit aurait pu être le mien, larsen, tant nos expériences se ressemblent à propos de la pièce d'une vingtaine de mètres carrés! Plus précisément 22 m² et 48 m3.

Simplement, je ne peux éloigner mes Iroises suffisamment entre elles (1.95m), et entre elles et moi (2.90 m), car ma pièce me sert de chambre à coucher, et un lit, c'est encombrant. Par contre, le confort de l'ameublement me donne une acoustique superbe! :P

Ta remarque sur la position sous mansarde est intéressante: c'est là où, chez moi, le grave, trop présent, masquait le haut du spectre. La proximité avec les murs, bien que non souhaitable en soi, dans un endroit plus "ouvert", ne crée pas cet effet de masque, même si le grave en sort renforcé.

Quant à la polyvalence de ces enceintes, je témoigne que, depuis que je les ait, je n'écoute plus que du classique, mais aussi de la techno, du blues, du jazz, de l'électronique, du concrêt, du rock, de la world, des BOF, de la variété. Du vrai bonheur!
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10105
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 17 Mar 2003 10:39

J'aimerais revenir sur la qualité respective des Iroise et des Iroise 500.

Je n'ai aucune raison de mettre en doute les témoignages de ceux qui possèdent ces enceintes et qui m'assurent qu'elles sont excellentes, voire meilleures que les plus anciennes.

En même temps, ce que j'ai entendu ne lasse pas de me laisser perplexe. ALPES94 et AJDS ont bien tenté de m'expliquer cela par une inadéquation de l'amplification ou du cablâge, ou l'absence de pointes avec les SCS500. Mais dans ce cas, comment un modeste Rega Mira aurait pu faire mieux marcher les anciennes, qui ont une version de 21M18 semble-t-il plus difficile à faire fonctionner, là où il aurait échoué à piloter les 500? D'après la NRDS, la version 21M18LB4 des SCS500 à des caractéristiques d'impédance moins capacitive et une plus grande linéarité de champ dans l'entre-fer. par rapport au 21M18LB3X.

Les deux enceintes que j'avais comparées était d'occasion. Je peux donc présumer qu'elles étaient toutes deux rôdées. Quant à dire que l'une avait un défaut, je ne crois pas les Artisans du Son capables de laisser passer cela.

L'explication doit se situer ailleurs.

Et je me demande si nous parlons bien des mêmes Iroise 500.

Je repense à ce que m'a dit un employé d'Audio Top -distributeur Cabasse- à propose de la généalogie des Iroises: les premières, ouvertes à l'avant, puis les suivantes, à évent laminaire, bicolorisation des membranes du BC12. Et ensuite, il n'y a eu que des modifications du filtre.

C'est là que ça fait "tilt". J'ai déjà essayé de m'expliquer avec Skymarshal_nico de la différence entre les deux modèles, en lui pointant les différences que j'avais glanées sur le site Internet de Cabasse, notamment l'impédance 8 Ohms au lieu de 4. Il m'a alors fait remarquer que sur ses Iroises 500, l'étiquette mentionnait 4 Ohms.

En fait, j'ai retrouvé le BE de la NRDS sur les Iroises 500 à leur sortie. Les spécifications du constructeur, qui y sont mentionnées, corroborent les informations techniques données par Diapason à la même époque: fréquences de coupure 1200 Hz et 4500 Hz, impédance 4 Ohms. J'ai toujours cru que Diapason s'était gouré, tout comme le site de l'importateur US des Cabasses, qui donne exactement les mêmes chiffres, car, selon le site Internet de Cabasse (2002), les Iroise 500 avaient les caractéristiques suivantes: Fréquences de coupure du filtre: 1400 Hz et 3800 Hz, impédance 8 Ohms. Cette page n'est plus indexée sur leur site, mais j'en ai conservé une copie sur mon disque dur.

En fait, il m'apparaît qu'il semble avoir existé au moins deux sous-versions de l'Iroise 500, qui ne se différencient que par leur filtre passif. Alors, quelles versions ais-je écouté, mystère!
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10105
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 17 Mar 2003 16:19

Salut Scytales,

concernant l'impédance des divers modèles de Cabasse au sein d'une même série (ex. Iriose), tu peux consulter ma réponse dans le thread suivant http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... c&start=15

C'est juste une question de modification de norme de référence (min/nom) et non pas un changement de spéc techniques...

C.
undweller
 
Messages: 1241
Inscription: 29 Oct 2002 13:36
Localisation: Paris / Seine & Marne
  • offline

Message » 17 Mar 2003 20:14

undweller a écrit:Salut Scytales,

concernant l'impédance des divers modèles de Cabasse au sein d'une même série (ex. Iriose), tu peux consulter ma réponse dans le thread suivant http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... c&start=15

C'est juste une question de modification de norme de référence (min/nom) et non pas un changement de spéc techniques...

C.


Salut!

Merci pour cette précision!

Reste donc la modification du filtre qui distinguerait ces sous-versions d'Iroise 500.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10105
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 17 Mar 2003 20:55

Scytales a écrit:
undweller a écrit:Salut Scytales,

concernant l'impédance des divers modèles de Cabasse au sein d'une même série (ex. Iriose), tu peux consulter ma réponse dans le thread suivant http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... c&start=15

C'est juste une question de modification de norme de référence (min/nom) et non pas un changement de spéc techniques...

C.


Salut!

Merci pour cette précision!

Reste donc la modification du filtre qui distinguerait ces sous-versions d'Iroise 500.


d'après mes infos, c'est bien ça :)
undweller
 
Messages: 1241
Inscription: 29 Oct 2002 13:36
Localisation: Paris / Seine & Marne
  • offline

Message » 17 Mar 2003 23:02

undweller a écrit: concernant l'impédance des divers modèles de Cabasse au sein d'une même série (ex. Iriose), tu peux consulter ma réponse dans le thread suivant http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... c&start=15

C'est juste une question de modification de norme de référence (min/nom) et non pas un changement de spéc techniques...

C.


Je ne crois pas que l'explication que tu donnes s'applique sur les vraies Cabasse enfin celles d'avant...

Cabasse a toujours indiqué l'impédance nominale dans les documentations papiers (catalogues ou fiches individuelles de chaque enceinte).

Je viens de consulter la fiche de la Sampan 310 M17 (06/80). C'est la fiche la plus vieille qui m'est tombée sous la main et c'est déjà l'impédance nominale qui est indiquée.

Ce n'est que depuis le catalogue 2001-2002 qu'il y a, à la fois, la valeur nominale et la valeur minimale.

A plus.
Alpes94
 
Messages: 3792
Inscription: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

Message » 17 Mar 2003 23:28

undweller a écrit:
d'après mes infos, c'est bien ça :)


Tu as des infos? :wink:
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10105
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 17 Mar 2003 23:29

Scytales a écrit:J'aimerais revenir sur la qualité respective des Iroise et des Iroise 500.

Je n'ai aucune raison de mettre en doute les témoignages de ceux qui possèdent ces enceintes et qui m'assurent qu'elles sont excellentes, voire meilleures que les plus anciennes.

En même temps, ce que j'ai entendu ne lasse pas de me laisser perplexe. ALPES94 et AJDS ont bien tenté de m'expliquer cela par une inadéquation de l'amplification ou du cablâge, ou l'absence de pointes avec les SCS500. Mais dans ce cas, comment un modeste Rega Mira aurait pu faire mieux marcher les anciennes, qui ont une version de 21M18 semble-t-il plus difficile à faire fonctionner, là où il aurait échoué à piloter les 500? D'après la NRDS, la version 21M18LB4 des SCS500 à des caractéristiques d'impédance moins capacitive et une plus grande linéarité de champ dans l'entre-fer. par rapport au 21M18LB3X.



Salut Scytales,

l'absence de pointes avec les SCS500


Comme je te l'ai déjà dit, je pense que c'est le fait d'avoir comparé les Iroise et les Iroise 500 sans leurs pointes.
En effet, sans pointes, les Iroise 500 du fait de leur évent laminaire qui se trouve à 5 mm du sol sont désavantagées car le rendu du grave sera gonflé anormalement en fonction du revêtement de sol.

Chez moi, je ne sens pas trop de différence entre les deux, car elles sont montées sur leurs pointes et j'ai du carrelage au sol. Le niveau de grave est effectivement légèrement plus fort mais c'est peut-être à cause du rendement qui est légèrement plus élevé. Et pourtant, le rendement est le même sur le papier pour les deux.


aurait pu faire mieux marcher les anciennes, qui ont une version de 21M18 semble-t-il plus difficile à faire fonctionner


Où as tu lu que le 21M18LB/3 était difficile à driver ?

Ce HP était déjà dans mes Skiff et il fonctionnait sans problème et aussi bien avec un ampli à transistor double alimentation de 2x80 W qu'avec un ampli à tubes classe A de 2x25W.

A plus.
Alpes94
 
Messages: 3792
Inscription: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

Message » 17 Mar 2003 23:49

Je n'ai pas dit que les 21M18LB3 étaient difficiles à driver.

J'ai dis que la NRDS, dans la BE des Iroise 500 de 97 nous apprend que la version 21M18LB4 a un profil d'impédance moins capacitif et que la linéarité de champ dans l'entrefer est améliorée par rapport à la version 21M18LB3, et j'en ai déduit, peut-être à tort(?) que le 21M18LB3 était plus difficile à driver que le 21M18LB4. Plus difficile relativement à la nouvelle version. Mais pas difficile dans l'absolu.

Perso, je trouve les Cabasse assez faciles à amplifier. C'est ce qui les rend si intéressantes par rapport à d'autres monstres...
:)
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10105
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 17 Mar 2003 23:51

Scytales a écrit: L'explication doit se situer ailleurs.

Et je me demande si nous parlons bien des mêmes Iroise 500.

Je repense à ce que m'a dit un employé d'Audio Top -distributeur Cabasse- à propose de la généalogie des Iroises: les premières, ouvertes à l'avant, puis les suivantes, à évent laminaire, bicolorisation des membranes du BC12. Et ensuite, il n'y a eu que des modifications du filtre.

C'est là que ça fait "tilt". J'ai déjà essayé de m'expliquer avec Skymarshal_nico de la différence entre les deux modèles, en lui pointant les différences que j'avais glanées sur le site Internet de Cabasse, notamment l'impédance 8 Ohms au lieu de 4. Il m'a alors fait remarquer que sur ses Iroises 500, l'étiquette mentionnait 4 Ohms.

En fait, j'ai retrouvé le BE de la NRDS sur les Iroises 500 à leur sortie. Les spécifications du constructeur, qui y sont mentionnées, corroborent les informations techniques données par Diapason à la même époque: fréquences de coupure 1200 Hz et 4500 Hz, impédance 4 Ohms. J'ai toujours cru que Diapason s'était gouré, tout comme le site de l'importateur US des Cabasses, qui donne exactement les mêmes chiffres, car, selon le site Internet de Cabasse (2002), les Iroise 500 avaient les caractéristiques suivantes: Fréquences de coupure du filtre: 1400 Hz et 3800 Hz, impédance 8 Ohms. Cette page n'est plus indexée sur leur site, mais j'en ai conservé une copie sur mon disque dur.

En fait, il m'apparaît qu'il semble avoir existé au moins [b]deux sous-versions de l'Iroise 500, qui ne se différencient que par leur filtre passif. [/b]Alors, quelles versions ais-je écouté, mystère!


Suite...

deux sous-versions de l'Iroise 500, qui ne se différencient que par leur filtre passif.

L'Iroise 500 est sortie en version 1200Hz & 4500Hz jusqu'en 2000, et il est apparu sur le catalogue 2000-2001 une version 1400Hz & 3800Hz. Maintenant reste à savoir à quel moment de l'année elles ont été distribuées.

Et il se pourrait aussi, que ce nouveau filtre soit dès le départ celui de la version 500 et qu'il y ait eu des erreurs dans les documentations.


car, selon le site Internet de Cabasse (2002), les Iroise 500 avaient les caractéristiques suivantes: Fréquences de coupure du filtre: 1400 Hz et 3800 Hz, impédance 8 Ohms. Cette page n'est plus indexée sur leur site, mais j'en ai conservé une copie sur mon disque dur.


Et en ce qui concerne cette page internet que je possède aussi, je n'ai aucun document papier précisant cette valeur de 8 ohms, et je pense que c'était certainement une erreur de saisie.
Alpes94
 
Messages: 3792
Inscription: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message