Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 25 invités

Toutes les enceintes HiFi

Enceintes Avalon

Message » 18 Juil 2008 20:03

[quote="Romel"]en tout ca je peux vous dire une chose: hier j'ai allumé les blocs EL34 (2 vieux trucs fabriqués dans les années 70 mais du solide , 2 x 100 watts, construits par un fabriquant francais de l'époque "Sonecma"), vers 21h00, après une bonne demi heure de chauffe je me suis régalé avec Aznavour..jusque 1h00 du mat. (J'étais pas seul il y avait un Romoeo Churchill et un bordeaux;-) que du bonheur!!! avant j'écoutais pas ces trucs...maintenant j'en peux plus avec Aznavour, Brel etc...quelles émotions!!



avec une vrai source, je suis que vous pouriez les touchés de la main :) :)

PS: elle sont difficile a drive tout de meme.......tres....
Mark Levinson - DAC ML30 ref - DRIVE ML31 ref - PRE ML32 ref - blocs ML20.6 ref - Lynnfield 500L - câblage artisan DB
one small step for man, one giant leap for mankind
Je mets ensemble les notes qui s'aiment - Le seul mauvais choix est l'absence de choix
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Juil 2008 20:03

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Juil 2008 19:10

attends j'ai pas encore branché mon LP Clearaudio 8) ...mais c'est vrai qu'un très bon CD leur ferai le plus grand bien (j'ai ouï dire que le Droplet Consonance fait du très beau travail)...
Romel
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 548
Inscription: 17 Aoû 2005 12:55
Localisation: Luxembourg
  • offline

Message » 28 Juil 2008 20:09

Romel a écrit: (j'ai ouï dire que le Droplet Consonance fait du très beau travail)...


Contacte CVANOD. Il saura te conseiller pour dégotter un CD bien meilleur que le Consonance, très certainement celui qu'il rêve de s'offrir, et que tu trouveras comme par hasard chez ......... Je te laisse deviner la réponse.
nebel
 
Messages: 660
Inscription: 07 Avr 2008 20:44
  • offline

Message » 16 Sep 2008 13:44

Nebel,

Je suis allé écouter la version céramique quez Acoustique systèmes il y a un moi. C'était branché sur du JMF Audio, pour info. L'écoute démontrait quelques toniques dans le haut ce dont je n'ai pas l'habitude avec les miennes, et pas d'image, bref pas concluant. J'y suis retourné samedi dernier, je tourne dans l'Auditorium et je vois les Avalon reliées à Accuphaze (E450 si ma mémoire est bonne), le son semble me caresser l'oreille et j'entreprend donc de monter le volume...intéressant....plus aucune dureté, rodage, ampli..vas savoir...toujours est il que je n'ai pas pu m'empêcher de déplacer les enceintes pour les mettre à environ 1 mètre du mur arrière..et là...c'est la stupéfaction..c'est beau! très beau même! le cable RCA Diamond de chez Audioquest ajoute un soupçon de magie par rapport à mes cables que j'ai apporté pour comparer...je pourrai rester là jusqu'au soir...je me contente de rester 3 heures...je suis tellement enchanté de l'écoute que je commande une paire de Diamond à Yves (on l'a comparé à de nombreux cables...en passant par un Oracle qui s'est fait enterrer dans cette configuration). C'est sans dire que chez soi ça marcherait encore mieux en continuant à optimiser certains détails de placement et de cablage...(chez moi l'image est deux fois plus grande car le mur arrière est à quatre mètres des enceintes).
Il faut absolument aller faire un tour pour écouter cet ensemble :wink:

Romel
Romel
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 548
Inscription: 17 Aoû 2005 12:55
Localisation: Luxembourg
  • offline

Message » 16 Sep 2008 20:49

Bonsoir Romel,

Je te répondrai demain par MP
nebel
 
Messages: 660
Inscription: 07 Avr 2008 20:44
  • offline

Message » 16 Sep 2008 20:59

J'ai fait une écoute rapide des Indra, belle bêtes, totalement à la hauteur de leur réputation pour les timbres et la précision, en revanche le registre grave était trop en retrait, comme masqué, et les HP ceramiques se sont révélés durs par moment. D'autres dans des configurations différentes n'ont pas eu le même sentiment, expérience à réitérer donc... Question de rodage, d'association ?
Savez-vous si elles seront en démo lors des salons d'Octobre ?
reyle
 
Messages: 4030
Inscription: 23 Déc 2006 17:44
  • offline

Message » 17 Sep 2008 12:18

Romel a écrit:Nebel,

Je suis allé écouter la version céramique quez Acoustique systèmes il y a un moi. C'était branché sur du JMF Audio, pour info. L'écoute démontrait quelques toniques dans le haut ce dont je n'ai pas l'habitude avec les miennes, et pas d'image, bref pas concluant. J'y suis retourné samedi dernier, je tourne dans l'Auditorium et je vois les Avalon reliées à Accuphaze (E450 si ma mémoire est bonne), le son semble me caresser l'oreille et j'entreprend donc de monter le volume...intéressant....plus aucune dureté, rodage, ampli..vas savoir...toujours est il que je n'ai pas pu m'empêcher de déplacer les enceintes pour les mettre à environ 1 mètre du mur arrière..et là...c'est la stupéfaction..c'est beau! très beau même! le cable RCA Diamond de chez Audioquest ajoute un soupçon de magie par rapport à mes cables que j'ai apporté pour comparer...je pourrai rester là jusqu'au soir...je me contente de rester 3 heures...je suis tellement enchanté de l'écoute que je commande une paire de Diamond à Yves (on l'a comparé à de nombreux cables...en passant par un Oracle qui s'est fait enterrer dans cette configuration). C'est sans dire que chez soi ça marcherait encore mieux en continuant à optimiser certains détails de placement et de cablage...(chez moi l'image est deux fois plus grande car le mur arrière est à quatre mètres des enceintes).
Il faut absolument aller faire un tour pour écouter cet ensemble :wink:

Romel


C’est clair que les enceintes doivent être bien dégagées du mur arrière, ca donne une bien meilleur aération et précision, et les tonique du mur arrière ne gêne plus, bon le Diamond de chez Audioquest je le connaît bien pour l’avoir eut, faut faire gaffe au petite couleur qu’il apporte, avez-vous essayer du MPC ???
Mark Levinson - DAC ML30 ref - DRIVE ML31 ref - PRE ML32 ref - blocs ML20.6 ref - Lynnfield 500L - câblage artisan DB
one small step for man, one giant leap for mankind
Je mets ensemble les notes qui s'aiment - Le seul mauvais choix est l'absence de choix
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 17 Sep 2008 12:23

reyle a écrit:J'ai fait une écoute rapide des Indra, belle bêtes, totalement à la hauteur de leur réputation pour les timbres et la précision, en revanche le registre grave était trop en retrait, comme masqué, et les HP ceramiques se sont révélés durs par moment. D'autres dans des configurations différentes n'ont pas eu le même sentiment, expérience à réitérer donc... Question de rodage, d'association ?
Savez-vous si elles seront en démo lors des salons d'Octobre ?


Ce n’est pas les Indra que j’avais écouté, mais les petites toniques qui donne un avant gout de céramique, est un signe que l’ampli est à genou, si je ne m’abuse, je l’avais entendus, par contre, quand bien alimenter, ca fait plus rien, derrière il y avait un Cello Duet 350, c’était insuffisant.

C’est quoi l’ampli ????
Mark Levinson - DAC ML30 ref - DRIVE ML31 ref - PRE ML32 ref - blocs ML20.6 ref - Lynnfield 500L - câblage artisan DB
one small step for man, one giant leap for mankind
Je mets ensemble les notes qui s'aiment - Le seul mauvais choix est l'absence de choix
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 17 Sep 2008 12:25

nebel a écrit:
Romel a écrit: (j'ai ouï dire que le Droplet Consonance fait du très beau travail)...


Contacte CVANOD. Il saura te conseiller pour dégotter un CD bien meilleur que le Consonance, très certainement celui qu'il rêve de s'offrir, et que tu trouveras comme par hasard chez ......... Je te laisse deviner la réponse.


DCS :mdr: :mdr: :mdr:
Mark Levinson - DAC ML30 ref - DRIVE ML31 ref - PRE ML32 ref - blocs ML20.6 ref - Lynnfield 500L - câblage artisan DB
one small step for man, one giant leap for mankind
Je mets ensemble les notes qui s'aiment - Le seul mauvais choix est l'absence de choix
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 17 Sep 2008 12:54

BPhil a écrit:
reyle a écrit:J'ai fait une écoute rapide des Indra, belle bêtes, totalement à la hauteur de leur réputation pour les timbres et la précision, en revanche le registre grave était trop en retrait, comme masqué, et les HP ceramiques se sont révélés durs par moment. D'autres dans des configurations différentes n'ont pas eu le même sentiment, expérience à réitérer donc... Question de rodage, d'association ?
Savez-vous si elles seront en démo lors des salons d'Octobre ?


Ce n’est pas les Indra que j’avais écouté, mais les petites toniques qui donne un avant gout de céramique, est un signe que l’ampli est à genou, si je ne m’abuse, je l’avais entendus, par contre, quand bien alimenter, ca fait plus rien, derrière il y avait un Cello Duet 350, c’était insuffisant.

C’est quoi l’ampli ????


Metronome Kalista Intégré- Wavac PR-T1- CAT JL2 signature MKII- câbles Transparent
reyle
 
Messages: 4030
Inscription: 23 Déc 2006 17:44
  • offline

Message » 22 Sep 2008 10:38

Quelqu'un sait-il s'il y aura une paire d'Avalon sur un stand quelconque des salons, fin Octobre ?
Merci :wink:
reyle
 
Messages: 4030
Inscription: 23 Déc 2006 17:44
  • offline

Message » 22 Sep 2008 13:08

A part celles dans mon salon j'en ai aucune idée...à propos de câbles, l'Anticables de Paul Speltz qui ne fonctionnait pas avec les tubes fonctionne à merveille avec le Flying Mole et les Avalon c'est vraiment beu, tout la bande passante y est, il y a des détails de l'air et de la dynamique. Ce qui est une bonne surprise quand on sait quel prix il faut généralement mettre pour avoir des cables à la hauteur de ces enceintes. Maintenant pour ce qui est du WAF c'est surement le pire cable qui puisse être...
Romel
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 548
Inscription: 17 Aoû 2005 12:55
Localisation: Luxembourg
  • offline

Message » 09 Oct 2008 19:48

reyle
 
Messages: 4030
Inscription: 23 Déc 2006 17:44
  • offline

Message » 16 Nov 2008 16:17

sollicite les proprio d'Avalon Ascendant pour avoir leurs impressions
après rôdage de 300 heures selon le constructeurs ... !
amplification (type) & câbles hp & modulation utilisés ?

Une écoute comparative avec Kharma (entrée de gamme) :)

merci,
Hifi: Rosita Pi en V3 - Mac mini 2012 SD Avalon A Ascendant ampli 300B preampli alim Look Audio
HC : ANTHEM MRX 500 - dv 79 - HDX 1000 - dynaudio 42 C & W + DD 12 HC & hifi
& Vu+ Duo 2 - Open Pli 4.0 CCCam 2.30
vecteur6
 
Messages: 866
Inscription: 08 Avr 2002 2:00
Localisation: France (sud)
  • online

Message » 16 Nov 2008 22:03

vecteur6 a écrit:sollicite les proprio d'Avalon Ascendant pour avoir leurs impressions
après rôdage de 300 heures selon le constructeurs ... !
amplification (type) & câbles hp & modulation utilisés ?

Une écoute comparative avec Kharma (entrée de gamme) :)

merci,


Etant donné le prix de ces enceintes et le nombre de vendeurs, ne vous attendez pas à crouler sous les réponses.
Personnellement je n'en possède pas mais j'ai pu en écouter à quatre reprises.

Première écoute
Modèles d'occasion avec l'ancien tweeter, en dépôt vente dans un auditorium, et donc parfaitement rodées. Les électroniques utilisées : Accuphase DP78 utilisé en drive, convertisseur avec sortie variable et ampli de puissance, tous deux de chez JMF Audio. Coût des électroniques environ 30.000 €. Selon le patron des lieux les câbles étaient des Cardas d'un prix relativement abordable.
L'écoute débute par une oeuvre symphonique qui, comme quasiment toutes ces oeuvres, met à mal nombre de systèmes, même les plus onéreux, dès que les tutti montrent le bout de leur nez. Surprise, aucune confusion ni agressivité et cette absence de crispation et de compression dans le haut médium aigu qui d'habitude oblige à réduire le niveau sonore pour soulager ses tympans. L'écoute se poursuit par le final des 2è et 8è symphonies de Mahler (orchestre+orgue+chœurs, la 8è étant une oeuvre gigantesque interprétée lors de sa création par 1045 instrumentistes et choristes). En un mot : l'extase. De quoi se réconcilier définitivement avec le matériel de reproduction sonore. Entendre très distinctement les pupitres de l'orchestre, notamment les cordes et les cuivres, et les différentes composantes du chœur sans la moindre confusion quand l'ensemble des interprètes se livrent sans retenue est une expérience jubilatoire. Idem pour le piano dont les notes aiguës avaient la rondeur et le poids d'un instrument écouté en concert.
J'ai poursuivi mon écoute avec le même genre musical pour essayer de prendre le système en défaut, mais en vain.
Alors comment était le grave, le médium, l'aigu, l'image sonore, la dynamique, la rapidité des attaques, la neutralité sonore du système, franchement je serais incapable de vous le dire, et pour cause c'est le genre d'écoute où l'on ne se pose pas de questions et où l'évidence musicale s'impose à toutes autres considérations. Ce système avait il des défauts ? Bien évidemment dans la mesure où la perfection n'est pas de ce monde. Lesquels ? Impossible de répondre à cette question dès lors que ses innombrables qualités vous font perdre tout esprit critique.
Je quitte l'auditorium après plus de deux heures d'écoute sans toutefois ressentir le moindre soupçon de saturation. J'étais prêt à sortir le carnet de chèques. Toutefois l'importance de l'investissement demande un minimum de réflexion et je voulais réécouter le système avec des oeuvres plus intimistes. D'autre part, je n'excluais pas de découvrir un système aux qualités similaires mais d'un prix un peu plus accessible.

Deuxième écoute

Le patron de l’auditorium m’appelle pour m’informer que les Ascendant d’occasion ont été vendues mais qu’il vient de recevoir la dernière version avec le nouveau tweeter. Il me demande de patienter une dizaine de jours, le temps de les roder.
Le jour convenu, je le rappelle et il me confirme que le rodage avait fait son œuvre et que ce nouveau modèle est encore supérieur à celui que j’avais écouté.
Arrivé sur place, l’écoute débute par le final de la 8è de Mahler que j’avais tant apprécié la fois précédente. Enorme déception, confusion, agressivité, enfin tout ce qui caractérise tant de systèmes sur cette œuvre. Petite précision ; le disque et les électroniques étaient les mêmes que lors de la première écoute. Le maître des lieux a procède à des changements de câbles ainsi qu’au mode de connexion entre le drive et le convertisseur sans pour autant retrouver les qualités de la première écoute, loin s’en faut. Au final il émet l’hypothèse que le rodage n’était pas encore optimum. Pour diverses raisons, je cessé de fréquenter cet auditorium.

Troisième écoute

Cette écoute se déroule dans un autre auditorium. Bien que les Avalon soient distribuées de manière confidentielle, j’ai néanmoins la chance de pouvoir les écouter dans deux auditoriums différents, tous deux très proche de mon domicile.
Les électroniques utilisées
- lecteur CD Linn Akurate
- -préampli PASS XP 10
- ampli PASS X 250.5
Aucune idée sur l’origine des câbles utilisés, je m’en préoccupe uniquement au terme de la démonstration lorsque celle-ci a été convaincante. Voilà qui vous donne d’emblée une indication sur ce qui va suivre.
Les ascendant écoutées disposait du nouveau tweeter dont au passage personne n’a pu me dire exactement de quelle(s) matière(s) il est composé. A priori elles devaient être rodées, l’auditorium les ayant en démonstration depuis plusieurs mois. Je ne connais pas les caractéristiques sonore des électroniques utilisées lors de cette écoute, pas plus que celles des éléments en service lors des trois autres écoutes. Je ne fréquentais plus les auditoriums et salons depuis plus de vingt ans. Mes recherches ont pour finalité de renouveler l’intégralité de mon système actuel acheté en 1984. Concrètement, je ne suis pas un audiophile à la recherche permanente d’hypothétiques améliorations. Je n’en suis que plus exigeant dans la mesure où mon nouveau système devra me satisfaire durant de nombreuses années.
Comparativement à ma première écoute, celle-ci m’a paru quelque peu artificielle et les tutti d’œuvres symphoniques n’avaient ni l’aisance ni la plénitude de la première écoute. Je me suis surpris à rechercher les qualités de ce système au titre desquelles je citerai essentiellement une très belle image stéréo avec des instruments incarnés, des timbres réalistes et une très bonne maîtrise du grave tant que le message n’était pas trop complexe. Je n’ai toutefois pas retrouvé l’homogénéité de ma première écoute, celle qui vous donne l’impression d’écouter un HP large bande non filtré sans les faiblesses aux extrémités du spectre sonore inhérentes à ce type de transducteur. Sur les tutti, le message devenait confus, voire agressif, un défaut rédhibitoire à mon avis pour un système de ce prix.
Petite parenthèse. Quelques jours auparavant j’avais écouté dans le même auditorium des BW 802D alimentées par les électroniques décrites ci-dessus. Ecoute assez impressionnante mais terriblement artificielle avec toujours les mêmes difficultés sur les tutti d’œuvres complexes. Globalement, aucun plaisir ressenti au terme de près de deux heures d’écoute.
Comparativement, les Avalon m’on paru bien plus proche des sensations ressenties au concert, excepté les problèmes sur les tutti, mais étaient elles en cause ou faut il attribuer ces faiblesses aux électroniques. Sans l’affirmer, j’ai néanmoins la conviction qu’au moins un des maillons en amont était responsable de ces faiblesses.

Quatrième écoute

Je vais tacher d’être plus bref. Elle s’est déroulée dans le même auditorium que la troisième à une quinzaine de jours d’intervalle, les électroniques PASS étant remplacées par un ensemble préampli/ampli SPECTRAL DMC 30 et DMA 100S MKII. Lecteur CD identique.
Par rapport aux PASS, écoute plus rythmée et plus mélodieuse, image stéréo moins développée et toujours ces confusions teintées d’agressivité sur les tutti.

Conclusions

Les Ascendant sont à mon avis des enceintes peu spectaculaires mais extrèmement réalistes et qui ont toujours le souci de ne pas disséquer les différentes composantes du spectre sonore pour peu que les électroniques associées soient à leur niveau. Si je devais les définir en quelques mots, je dirais qu'elle procurent une densité sonore et un naturel bien proches des sensations ressenties dans une salle de concerts.
Par chance, un troisième auditorium situé à une petite centaine de KM de mon domicile les a également en démonstration ce qui me permettra de les écouter sur d'autres électroniques, Accuphase notamment. Si l'écoute s'avère concluante je ne manquerais pas de vous tenir au courant.

Par contre, personne ne diffusant Kharma dans ma région toute comparaison m'est impossible.

Cordialement
nebel
 
Messages: 660
Inscription: 07 Avr 2008 20:44
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message