Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: 52gege, indien29, jeff18 et 59 invités

Toutes les enceintes HiFi

COMMENT CHOISIR SES ENCEINTES HIFI ?

Message » 10 Jan 2018 23:15

Je vais lire le nouveau chapitre et je reviens. En attendant :

Fyper a écrit:
wakup2 a écrit:Ce n'est pas si simple, une égalisation ne résoudra pas un problème de distorsion harmonique ou d'intermodulation, ca ne résoudra pas un problème d'amortissement ou de résonance, une EQ ne résoudra pas non plus un problème de directivité ou de réponse en puissance, etc..... idem pour la salle :wink: même si on peu "minimiser" le défaut provoqué par certain mode en basses fréquence, cela ne sera valable que pour une position bien précise et cela ne sera absolument pas comparable auditivement a un salle bien conçu qui minimise le traînage provoqué par ce genre de modes stationnaire.
Mais si c'est aussi simple que ça pour la vaste majorité des amateurs de home music. Ce n'est pas parfait mais ceux qui auront à cœur d'aller plus loin sont peu nombreux, et parmi eux, ceux qui auront une approche technique pour le faire sont encore moins nombreux.
Les autres compenseront dans leurs têtes les défauts et s'habitueront au point de ne plus les entendre (bon, faut pas faire écouter aux autres)
Alors il est pour qui le tuto ?
Pour moi, il y a en gros 3 catégories et je ne juge ni ne critique personne :
- Ceux préférant le "c'est dans mon budget, le son me plait, c'est joli et en avant la musique" (les veinards :ko: )
- Ceux qui recherche le top à grand renfort d'optimisations à l'oreille avec des essais de composants plus ou moins onéreux suivant le budget
- Les mêmes mais qui utilisent un peu ou beaucoup la technique pour atteindre leur but. Cette dernière catégorie va, à budget équivalent, aller beaucoup plus loin que les précédents ou atteindre le même niveau mais "pour moins cher". Je pense, et ce n'est que mon avis, qu'il serait un peu temps pour la hifi de revenir dans un monde un peu plus terre à terre et que les constructeurs des différents composants arrêtent de nous prendre pour des ânes ! S'ils donnaient l'intégralité des mesures réelles cela ne changerait rien pour ceux qui n'en portent pas le moindre intérêt mais cela pourrait être un plus pour cibler certains produits ou en éliminer d'autres. Cela n'enlève rien à l'écoute finale (chez soi car chez le revendeur, ça ne vaut pas grand chose sauf pour du comparatif et encore).

Pour en revenir aux "pics et creux". Le but n'est pas forcément d'avoir aucun mode (irréaliste dans nos pièces) mais plutôt d'avoir une homogénéité pour qu'ils ne perturbent pas l'écoute. L'EQ va permettre d'en lisser une partie (les pics) mais ne fera pas tout. Malheureusement, du passif est impératif pour atteindre ce but...

Le positionnement des enceintes et du caisson est également primordial afin d'avoir une bonne cohérence et "tricher" un peu sur le boost de la pièce
Yoann44
 
Messages: 1057
Inscription: 02 Fév 2004 20:55
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Jan 2018 23:15

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Jan 2018 23:31

Quand on regarde le marché des moniteurs de studio, il est systématiquement indiqué si le modèle est destiné à une écoute near field, mid field ou large field. Ce qui correspond à une distance d'écoute d'environ 1 m, 3 m et 5 m. Ces distances sont définies à la conception des moniteurs et doivent probablement intégrer des paramètres comme la distance de fusion des registres et la puissance rayonnée.

Malheureusement, cette notion n'est jamais indiquée sur les documentations des enceintes HiFi et les revendeurs n'en sont pas plus au fait.

On change d'enceintes comme on change de voiture : on monte en gamme et c'est un cheminement bien agréable à vivre. Malheureusement, dans le cas des enceintes, le local et la distance d'écoute sont des paramètres cruciaux dans leur choix. On peut aisément monter en gamme d'enceintes et dégrader sa qualité d'écoute car nos conditions d'écoute ne peuvent nous le permettre ; exemple vécu des dizaines de fois. Alors qu'au contraire, nos routes acceptent qu'on y roule en Twingo ou en Range Rover sans problème.

Ceci étant dit, je n'ai pas de solutions à apporter à ce constat hormis celui de contacter directement les constructeurs d'enceintes HiFi pour obtenir ces informations afin de faire un achat éclairé.

Si on a réellement l'envie de limiter ses propres ambitions d'achat ... :wink:
syber
 
Messages: 10840
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 10 Jan 2018 23:37

Entièrement d'accord avec toi. Cela ne couterait rien aux différents fabricants/assembleurs de donner ces indications, on les prend ou pas mais au moins c'est disponible.
Pour les distances, il me semble que Focal l'indique sur certains modèles (à vérifier)
Yoann44
 
Messages: 1057
Inscription: 02 Fév 2004 20:55
  • offline

Message » 10 Jan 2018 23:50

Yoann44 a écrit:Pour moi, il y a en gros 3 catégories et je ne juge ni ne critique personne :
- Ceux préférant le "c'est dans mon budget, le son me plait, c'est joli et en avant la musique" (les veinards :ko: )
- Ceux qui recherche le top à grand renfort d'optimisations à l'oreille avec des essais de composants plus ou moins onéreux suivant le budget
- Les mêmes mais qui utilisent un peu ou beaucoup la technique pour atteindre leur but.
Cette dernière catégorie va, à budget équivalent, aller beaucoup plus loin que les précédents ou atteindre le même niveau mais "pour moins cher".

Je suis bien d'accord, masi je pense que le lecteur de ce genre de tuto, recherche quand même à la base, un système de haut niveau, s'il vient lire sur un forum et qu'il quitte le domaine des enceintes portables, c'est qu'il a juste besoin de bonnes infos.
Après, s'il creuse plus le sujet, surtout sur l'acoustique et l'EQ et que son oreille l'aide, un bon résultat est possible.

Yoann44 a écrit:Je pense, et ce n'est que mon avis, qu'il serait un peu temps pour la hifi de revenir dans un monde un peu plus terre à terre et que les constructeurs des différents composants arrêtent de nous prendre pour des ânes !

S'ils donnaient l'intégralité des mesures réelles cela ne changerait rien pour ceux qui n'en portent pas le moindre intérêt mais cela pourrait être un plus pour cibler certains produits ou en éliminer d'autres.

C'est clair que ça manque d'infos, on ne sais pas ce que l'on achète. A une époque, focal vendait les HP de ces enceintes de séries, on avais donc les T&S. Je trouve que c'e-était valorisant pour la marque, tu pouvais faire ton calcul sur ce quz valait l'enceinte, le filtre, les HP et l'ébenisterie, qui reste quand même le seul atout dans une enceinte de série...parfois c'est beau et les finitions, difficiles à reproduire en DIY...

Yoann44 a écrit:Pour en revenir aux "pics et creux". Le but n'est pas forcément d'avoir aucun mode (irréaliste dans nos pièces) mais plutôt d'avoir une homogénéité pour qu'ils ne perturbent pas l'écoute. L'EQ va permettre d'en lisser une partie (les pics) mais ne fera pas tout.
Malheureusement, du passif est impératif pour atteindre ce but...

Hélas, oui, ni l'EQ active, ni la passive n'y parviennent, traiter la pièce, même de façon basique est pour moi le premier des critères, le texte d'un tuto est en préparation masi je n'ai pas le niveau pour le faire seul, donc ce n'est pas prêt à être soumis pour l'instant.

Yoann44 a écrit:Le positionnement des enceintes et du caisson est également primordial afin d'avoir une bonne cohérence et "tricher" un peu sur le boost de la pièce

Oui, la chasse aux modes par excitation avec un ou plusieurs caissons de grave est aussi un sujet passionnant, je sais que Wakup va faire des tests prochainement, ce sera intéressant à suivre.
Mais la théorie, consistant à ajouter 2, 3 ou 4 caissons entre les voies principales tient bien la route, j'avais fais ce choix il y a 4 ans sur mon ancienne install avec 4 x GTI 12.
Entre 2 soeurs jumelles, on n'a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2006
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 11 Jan 2018 10:21

indien29 a écrit:Bonjour,

Toujours sous forme de tutoriel d'aide, la question est fréquente, comment choisir ses enceintes en HiFi ?

Quels sont les conseils que vous prodigueriez à un auditeur souhaitant améliorer son écoute en changeant ses enceintes ?

Quel type d'enceintes ? Faut-il faire le choix d'une paire d'enceinte classique ou le choix d'un 2.1 (enceintes + caisson) ou des enceintes actives de type monitoring pré-amplifiées ?

Faire le choix du DIY (les fabriquer soit-même) ?

Comment choisir et sur quelles critères ?

La tenue en puissance ?

La directivité ?

Le rendement ?

Le couple enceintes / ampli

Le nombre de voies ?

Un système coaxial ?


Quels sont les critères faisant qu'il faudrait faire le choix d'un type ou d'un autre type d'enceintes ?

La taille de la pièce ?

Le type de musique à écouter ?

Le niveau sonore d'écoute souhaité ?

Merci à tous pour votre participation ! :D

Pour bien choisir des enceintes acoustiques en restant chez soi, acheter les meilleures revues musicales, de haute-fidélité de la presse papier et/ou numérique. Les lire attentivement.
Installer les enceintes hifi dans les règles de l'art (triangle d'écoute équilatéral, dégagement suffisant si possible du mur arrière) ; répéter des écoutes d'enregistrements bien connus avec grande attention ou non le temps qu'il faudra, puis éventuellement améliorer la pièce d'écoute afin que celle-ci trop ne résonne (bibliothèque-discothèque, p.ex.). Si en définitive la pièce n'est pas parfaite, ce n'est pas forcément grave. Compter sur le cerveau humain comme "correcteur de pièce", en général très fiable 24h sur 24h (sauf pathologie...)..
Voilà, c'est pas sorcier...
padcost
 
Messages: 1414
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Quand c'est possible

Message » 11 Jan 2018 14:40

Avant de passer à la caisse: COMMENT CHOISIR SES ENCEINTES HIFI ?

Il vaut mieux "CHOISIR SON LOCAL D'ECOUTE"

Pourquoi ?

Parce que l'importance du local d'écoute représente environ 80 % du rendu sonore de l'enceinte (sauf enceintes de proximité)

Mais hélas, :( le choix du local d'écoute n'est souvent pas possible :(
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7204
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 11 Jan 2018 16:06

Igor Kirkwood a écrit:Avant de passer à la caisse: COMMENT CHOISIR SES ENCEINTES HIFI ?

Il vaut mieux "CHOISIR SON LOCAL D'ECOUTE"

Pourquoi ?

Parce que l'importance du local d'écoute représente environ 80 % du rendu sonore de l'enceinte (sauf enceintes de proximité)

Mais hélas, :( le choix du local d'écoute n'est souvent pas possible :(

C'est nouveau, ça vient de sortir. Pour certains, c'était d'abord la source, d'autres l'ampli, d'autres encore les enceintes, pour Igor c'est d'abord le "local d'écoute". Sinon rien...:bravo:
Le plus extravagant sont ces f(u)ameux "80%" du "rendu" sonore. Ça ne veut strictement rien dire mais il suffit de le répéter pour que cela devienne une légende urbaine audiophile de plus...
padcost
 
Messages: 1414
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

95 %

Message » 11 Jan 2018 16:43

Haskil :thks: évaluait lui l'incidence pour la qualité sonore d'une chaine Haute Fidélité le groupe enceinte + local à 95%
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7204
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 11 Jan 2018 16:54

triangle d'écoute équilatéral, dégagement suffisant si possible du mur arrière

Alors sur ce point c'est pas si simple. Selon les pièces et les enceintes le dégagement des murs n'est pas évident. Certaines enceintes fonctionnent mieux prés du mur arrière. Le dégagement concerne surtout les murs latéraux et les coins de pièces. Le triangle équilatéral, là encore c'est trés variable.
Rappel ; il faut régler en 1) la distance au mur arrière ce qui joue sur l'équilibre tonal et l’énergie de la restitution (rythme etc.) ; en 2) l'écartement qui joue sur le remplissage ou le creux entre les deux enceintes (pour parler simple trop près c'est bouillie, trop loin y'a un trou), puis 3) sur le pincement qui joue plutôt sur l’ensemble des critères.
Le placement est sensible à 1 cm près. Quand on le trouve ça fait en général un bon écart net.

Sans polémiquer la pièce 80 à 95 % du résultat il suffit d’arrêter la hifi alors. Et puis par ailleurs, un système fadasse et mou dans une super acoustique reste un système fadasse et mou.
Le percheron
 
Messages: 897
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Local d'écoute

Message » 11 Jan 2018 17:24

C'est clair pourtant, j'aurais un autre local d'écoute j'achèterais d'autres enceintes... :hehe:
Canic
 
Messages: 420
Inscription: 01 Juin 2011 10:18
  • offline

Message » 11 Jan 2018 17:48

padcost a écrit:C'est nouveau, ça vient de sortir. Pour certains, c'était d'abord la source, d'autres l'ampli, d'autres encore les enceintes, pour Igor c'est d'abord le "local d'écoute". Sinon rien...:bravo:
Le plus extravagant sont ces f(u)ameux "80%" du "rendu" sonore. Ça ne veut strictement rien dire mais il suffit de le répéter pour que cela devienne une légende urbaine audiophile de plus...


Padcost, tu penses n'écouter que tes enceintes quand tu es chez toi ?

Tu écoutes ta pièce (le champ diffus) et tes enceintes (le champ direct)

Dans ce petit Tuto COMMENT CHOISIR SES ENCEINTES EN HIFI, c'est indiqué.

Il y a aussi le lien sur le topic de l'acoustique, (que je viens de mettre à jour...)

L'impact de progression possible sur une installation type dans un local domestique entre un lieu d'écoute avec une acoustique améliorée comparativement à un lieu d'écoute peu performant est en effet estimé aux environ de 80%.

C'est ce que j'ai chez moi et ces chiffres sont proches de ce que j'entends, c'est un point tellement important que j'estime ne plus etre en condition optimale d'écoute si la pièce n'est pas bonne.
Dernière édition par indien29 le 11 Jan 2018 21:33, édité 1 fois.
Entre 2 soeurs jumelles, on n'a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2006
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 11 Jan 2018 17:54

L'adéquation entre les enceintes et la pièce, c'est effectivement 90% du résultat final :oldy:

Et pas mettre des double 38 cm dans 10-15m2, comme je l'ai souvent vu, c'est pas parce que c'est gros et très cher que ça fonctionne, c'est même pratiquement toujours une catastrophe.

Petite pièce - petites enceintes
Moyenne pièce - moyenne enceintes
Grande pièce - grandes enceintes
pm57
 
Messages: 1737
Inscription: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 11 Jan 2018 18:40

pm57 a écrit:L'adéquation entre les enceintes et la pièce, c'est effectivement 90% du résultat final :oldy:

Et pas mettre des double 38 cm dans 10-15m2, comme je l'ai souvent vu, c'est pas parce que c'est gros et très cher que ça fonctionne, c'est même pratiquement toujours une catastrophe.

Petite pièce - petites enceintes
Moyenne pièce - moyenne enceintes
Grande pièce - grandes enceintes


ça c'est pas faux, la mode du double 38 avec compression, le tout collé au mur dans 20m² :zzzz:
jeoffrey59
Broker
 
Messages: 2226
Inscription: 30 Mai 2011 20:55
  • online

Message » 11 Jan 2018 18:42

Dans le tuto il faut rajouter les formules qui donnent le volume idéal de l'enceinte et la surface idéale des menbranes en fonction des dimensions de la pièce. :hehe:
Canic
 
Messages: 420
Inscription: 01 Juin 2011 10:18
  • offline

Message » 11 Jan 2018 18:46

Le percheron a écrit:
triangle d'écoute équilatéral, dégagement suffisant si possible du mur arrière

Alors sur ce point c'est pas si simple. Selon les pièces et les enceintes le dégagement des murs n'est pas évident. Certaines enceintes fonctionnent mieux prés du mur arrière. Le dégagement concerne surtout les murs latéraux et les coins de pièces. Le triangle équilatéral, là encore c'est trés variable.
Rappel ; il faut régler en 1) la distance au mur arrière ce qui joue sur l'équilibre tonal et l’énergie de la restitution (rythme etc.) ; en 2) l'écartement qui joue sur le remplissage ou le creux entre les deux enceintes (pour parler simple trop près c'est bouillie, trop loin y'a un trou), puis 3) sur le pincement qui joue plutôt sur l’ensemble des critères.
Le placement est sensible à 1 cm près. Quand on le trouve ça fait en général un bon écart net.

Sans polémiquer la pièce 80 à 95 % du résultat il suffit d’arrêter la hifi alors. Et puis par ailleurs, un système fadasse et mou dans une super acoustique reste un système fadasse et mou.

Oui. Le triangle équilatéral c'est seulement la base. Après il faut affiner (ou non) dans les termes que tu énumères pour arriver à la meilleure écoute possible dans un endroit donné. Au centimètre près, effectivement...
padcost
 
Messages: 1414
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message